Mot-clé - Keyflower

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, février 1 2019

31 janvier 2019 - Une soirée

Attention, nous tenons à prévenir nos lecteurs qu'aujourd'hui en panne d'inspiration, nous allons parler de la soirée du jour...
(Petite pause pour encaisser cette surprise)
J'avoue que c'est une liberté que nous ne prenons que rarement sur ce blog, celle, extraordinaire, de parler de jeux sur le blog ludique de notre association! Car, après tout les soirées appartiennent aux ludochons et le mieux qu'on puisse faire pour en profiter est de venir et qu'il est surtout illusoire de vouloir en transcrire le sel en quelques phrases.... Essayons quand même, pour vous démontrer la vacuité de cet exercice, de nous y plier.

Projet Gaïa Projet Gaïa - Et pourquoi personne ne se moque de Raphaël qui y joue tout le temps ? Signé Le Keyfan masqué

Sur une des tables, une bataille féroce faisait rage, Guillaume et Davy tentaient de contrecarrer, sur Projet Gaïa, le redoutable et sur-entrainé Raphaël, avouons qu'ils se sont battus avec férocité et que grâce à cela ils ont réussi, in extremis, à ne pas se faire prendre un tour ! Et, donc, si on fait la somme de leurs deux scores, c'est bon ! Un réel exploit qui mérite le respect.

Sur une table voisine, sans doute pour prolonger la magie de Noël, certains s'intéressaient au pain d'épices (Gingerbread house)... Mais c'est un peu plus tard, que Philippe entourées de joueuses aguerries, allait marquer la soirée en jouant avec talent le félon à The game ? Vous me direz qu'il n'y a pas de félon à The game, contrairement aux Chevaliers de la table ronde... Et bien, c'est que vous n'avez pas encore vu jouer Philippe... Face à une telle opposition (ceux qui parlent du sexe faible ne sont sûrement pas des joueurs), Philippe risquait malgré tout de plier et de ne pas faire le poids, mais il fut heureusement rejoint par Noémie... La partie fut alors très disputée entre les deux côtés de la table et se termina sur un échec retentissant mais mémorable !

Plus loin, Jean-Jacques tout à sa quête (celle de jouer à tout) essayait Keyflower, et il faut avouer qu'il n'a pas eu de chance, car outre le tirage étrange (pas une capacité de déplacement supplémentaire), il a du faire une partie sans Michaël, ce qui retire une partie du sel de la soirée. Il y eut cependant, quelques moments de mauvaise foi, ce qui est finalement logique, si on considère que Suzel et Olivier étaient à la table...

Santa Maria Santa Maria - On nous dit qu'Alain a mis les voiles avant tout le monde....

La table attenante, fut le théâtre d'une sorte de miracle, Magali finit la soirée sans avoir raté une seule règle de Santa Maria, victime qu'elle était jusque là, d'une sorte de malédiction sur ce jeu, et ce qui est plus triste, sans aucun des grands éclats de rire qui la caractérise.... Pourtant, à sa table on trouvait des camarades de jeux tout à fait sympathiques et plein d'allant. Ce silence troublant finit par perturber plusieurs joueurs des tables voisines qui se retournerent et discuterent avec elle pour voir ce qu'il se passait.... Approche de Cannes ? Préparation de Valmeinier ? Le mystère ne fut pas tout-à-fait résolu...

Manu comme à son habitude, jouait en famille contre le reste du monde (restreint en cette soirée à l'Angleterre et la Belgique)... Faut-il y voir la volonté de voir sa famille comme ultime rempart national ou la volonté de s'assurer le plus souvent possible de ramener la victoire dans sa voiture ? Mystère.... Enfin avec John et Vincent il n'avait pas choisi les adversaires les moins coriaces et avec Settlers le jeu le moins exigeant!

Dans la salle voisine, il y avait la table la plus studieuse, celle des "pros" de l'univers ludique (Bertrand, Nelly, et Atom)... Après un Solenia, revenu en deuxième semaine, ils attaquèrent un Bad bones, jeu dont le rédacteur ne saurait vous parler , mais qui se démarquait par la présence de barbares moulés dans un plastique d'un rose pétant.... Avouons que si Schwarzenegger avait tourné Conan avec un tel bronzage, le succès aurait peut-être été un peu différent (même avec son slip flatteur en peau de bêtes) bref il serait devenu culte, certes, mais sur nanarland.

Bad bones Bad bones - Schwarzy Baby ! Hasta la vista, Pinky !

Voilà c'était le résumé d'une soirée chez les ludochons et pourtant cela n'était pas tout-à-fait cela non plus !

Les jeux

  • Bad bones (David Flies chez Sit Down !)
  • Gaia Project (H. Ostertag, J Drögemüller chez Z-Man games)
  • The Game: Are you ready to play The Game? (Steffen Benndorf chez Oya)
  • Gingerbread house (Phil Walker-Harding chez Funforge )
  • Keyflower (R. Breese & S. Bleasdale chez R&D games)
  • Robin Wood (Alexis Campart chez Bad Taste games)
  • Santa Maria (Eilif Svensson et Kristian Roald Amundsen Østby chez Aporta Games)
  • Settlers, naissance d'un empire ( Ignacy Trzewiczek chez Edge)
  • Solenia (Sébastien Dujardin chez Pearl Games)

Les joueurs

  • John, Manu, Rémi, Vincent (Bibou)
  • Cécile, Elsa, Noémie, et Philippe
  • Alain, Bertrand II, David et Magali
  • Davy, Guillaume, et Raphaël
  • Éric, Jean-Jacques, Olivier et Suzel
  • Bertrand, Cyril "hat trick", et Nelly
  • Zaggus de passage


Settlers Settlers - un jeu qui revient chez les ludochons

vendredi, novembre 30 2018

29 novembre 2018 - L'ordre du monde ?!? Rien que cela !

On le dit souvent une partie d'un jeu, c'est un temps suspendu dans lequel l'ordre du monde trouve à s'ordonner autour de quelques règles (parfois quelques dizaines de pages), et où des joueurs cherchent à en percer les mécanismes pour en tirer le meilleur parti. Rien d'enfantin là dedans mais une sorte de plaisir intellectuel avec sa légèreté, qui ne tient pas de la futilité mais de l'absence de pesanteurs....

Et bien, si on observe ces règles et ces joueurs nous verrons que souvent pour tenter de percer l'ordre du monde, ils cherchent quelques formules magiques...
Regardez les dés, lancez les et vous verrez que très vite les joueurs (et les auteurs) valoriseront, les suites, les doublons, les carrés, bref toutes sortes de "formes",...
Même chose avec les cartes, on y retrouve les suites, les carrés et on peut y ajouter des combinaisons et autres combos dans les decks. Rarement, vous verrez un jeu qui met en avant une main qui ne ressemble à rien... Qu'il faille les cumuler ou au contraire s'en débarrasser, il y a toujours une sorte d'absolu à atteindre.

Nemeton Nemeton - JJ en druide ou la vision fugace et troublante de Panoramix chantant Jailhouse rock

Que fait le joueur nanti de tous ces symboles, totems et gri-gris ? Il cherche parfois un peu trivialement une martingale, et plus souvent l'équilibre et la mécanique du jeu pour pouvoir (s') en jouer.

Pendant ce temps là, que font les non-joueurs? Ils se regroupent à la COP 24 ou plus près de nous à Pollutec... Pour le coup, on semble manquer de Double-Six, et parfois on refuse même de lire les signes même si ceux-ci semblent s'accumuler.... Certains joueurs ont même l'air de ne pas jouer le jeu, voire de s'en désintéresser...
Paradoxalement, on pourrait donc se demander si, contre tout ce que nous apprend la sagesse populaire, il ne faudrait pas confier le monde à... des joueurs!

Quoi que... Avouons aussi que chez les ludochons, on peut parfois voir quelques manoeuvres assez peu élégantes, quelques fourberies légendaires, des calimeros aux dents longues (me culpa), des innocents aux longs couteaux et quelques joyeux drilles bien légers parfois... Oui parfois on aimerait laisser le monde à des âmes plus compétentes et continuer à jouer....

Coimbra Coimbra - ou la vision fugace et troublante de Magali chantant Madredeus

Cette semaine, Jean-Jacques avait apporté le très beau Néméton, Auztralia! revenait en deuxième semaine, on saluait le retour de Scythe (avec boite de rangement), on découvrait aussi Keyforge , Ashes (pour ce qui est de l'ordre du monde Ashes ce n'est pas un programme enthousiasmant) et le très coloré Coimbra.... On notait même un Keyflower qui ressemble chez nous à une sorte de scotch qui se colle à la chaussure !

Les jeux

  • Ashes (Isaac Vega chez Plaid Hat games)
  • AuZtralia (M. Wallace chez Nuts! publishing)
  • Keyflower (R. Breese & S. Bleasdale chez R&D games)
  • Coimbra (Flaminia Brasini et Virginio Gigli chez Eggertspiele)
  • Nemeton (Johann Favazzo chez BLAM!)
  • Keyforge : L'Appel des Archontes (R. Garfield chez FFG)
  • Scythe (Jamey Stegmaier chez Ghenos games)


Ashes Ashes - ou la vision fugace et troublante de John en Pierrot chantant "Ashes to ashes"

Les joueurs

  • Cécile, Jean-Jacques, Rodney et Zaggus en druides
  • Alain et Éric à la forge
  • John, Stéphane (l'aff), et Vincent (un nouveau qui va devoir trouver un pseudo vite) dans les cendres
  • David Guillaume, Magali et Nelly au Portugal
  • Antonio, Manu le Jeune, Raphaël et Vincent (Possom) dans l'outback
  • Bretrand II, Frédéric, Guillaume² et Noémie² aux commandes de "mechs"
  • Alexis, Elsa, Noémie, Olivier et Philippe en colons


Auztralia! Auztralia! ou la vision fugace et troublante de Raphael chantant du... du primitif grand ancien... du... du... "Heilung"

vendredi, novembre 23 2018

22 novembre 2018 - Billet ludique

Les ludochons continuent à explorer les nouveautés ramenées d'Essen ou sorties récemment. Parmi celle-ci citons notamment Auztralia, arrivé chez les ludochons sous les bras d' Antonio.... Qu'est que ce jeu ? Disons que cela revient à jouer à "Cthulhu, Hastur l'indicible, Lloigor et Zhar font du train"... Cela peut paraître curieux mais bon quand vous êtes un Grand Ancien on peut apprécier le caractère ubuesque de certains déplacements et le côté blasé de quelques contrôleurs qui en ont vu d'autres...

AuZtralia AuZtralia - le train-train de l'apocalypse...

- Bonjour, contrôle des billets...
- Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn !
- Mmm d'accord mais sieste ou pas, il va falloir sortir du rêve et me fournir votre titre de transport
- Ygnaiih… ygnaiih… thfltthkh’ngha…
- Bon, je suppose que cela veut dire non... Je vais devoir vous verbaliser... Pouvez-vous décliner votre identité ?
- Cthulhu
- Ouais bon comme "verbalisation", on a fait mieux... Comme ça se prononce, je suppose....
- Y’bthnk… h’ehye n’grkdl’lh…
- Non, monsieur, il n'y a pas de délit de faciès, d'ailleurs je ne suis pas sur de bien savoir où est exactement votre faciès, et j'aimerais être sûr de m'adresser à lui.
- Cthulhu ngh’aaaaa… ngh’aaa… h’yuh… h’yuh…
- Non, monsieur il n'y a pas de "Grand Ancien" qui tienne, c'est monsieur ou madame pour tout le monde... Avez-vous une pièce d'identité ? Une carte de séjour ?
- Oui bien sûr vous avez laissé cela de l'autre côté du portail du multivers... Bon, bien essayé, mais des jeunes m'ont fait le coup la semaine dernière. Vous venez d'où?
- bugg-Shoggog, y’hah…
- Université de Miskatonic ? Non, ça je n'ai pas...Ca sera Grenoble alors sur cette ligne... Avez-vous un moyen de paiement ?
- Y’bthnk
- Oui, oui, le portail... Bon, je vous laisse une facture et vous devrez vous en acquitter dans le mois..
En passant, merci de retirer vos tentacules du siège. Ceux-ci sont réservés à votre séant... D'ailleurs, je ne suis pas sûr, non plus de savoir où... Enfin bon,... Au revoir.
- Bonjour madame, contrôle des billets...

Aux dernières nouvelles, le train de Grenoble était en retard, et Cthulhu errait un peu perdu entre deux guichets et deux correspondances de la gare Part Dieu.
Il aurait fini par s'énerver et désosser une partie de la gare, mais ça c'est sûrement une galéjade...

A part cela nous avions en plus des grands anciens d'honnêtes agrigulteurs (Reykholt du nom d'une commune islandaise qui a le bonheur de porter un nom qui explique bien le mécanisme du jeu), des explorateurs aux confins de l'univers (Race for the Galaxy ou sur Projet Gaïa), des maharajas (Rajas of the Ganges), des colons américains (le résumé de Keyflower c'est chez John), des colons très cubiques (Dice settlers), ...

Dracula's America Dracula's America - Terence et Bud ont les dents longues ?

À notre grande honte nous devons, aussi signaler la présence de curieux intrus, des figurinistes (!) réunis là à l'invitation de notre président et jouant au curieux Dracula's america... Oui les figurinistes qui prennent parfois les joueurs de jeu de plateau pour des gens un peu légers, jouent à un jeu où Dracula est devenu président des USA....
Pour remercier notre président de cette initiative, nous le punirons à la hauteur de sa faute... On fera fondre de vielles figurines de plomb et on prendra un moulage de l'intégralité de son système digestif en passant par les voies naturelles... Oui... La modération avant tout, car il faut bien l'admettre, ça a quand même de la gueule comme matériel !

Les jeux

  • AuZtralia (M. Wallace chez Nuts! publishing)
  • Bloxx! (Klaus-Jürgen Wrede chez Noris Spiele)
  • Dice settlers (Dávid Turczi par Pixie games)
  • Gaia Project (H. Ostertag, J Drögemüller chez Z-Man games)
  • Keyflower (R. Breese & S. Bleasdale chez R&D games)
  • Rajas of the Ganges (Inka & Markus Brand chez Huch!)
  • Race for the Galaxy (Thomas Lehmann chez Ystari Games)
  • Reykholt (U. Rosenberg chez Origames)
  • Twisty ( chez Djeco)


Twisty Twisty- Explorer le monde ludique dans toutes ses directions...

Les joueurs

  • Antonio, Manu le juen et Rodney
  • Cécile, Elsa, John et Olivier
  • Bertrand II, Éric, Frédéric, et Stéphane (l'aff)
  • Nelly, Vincent (Tcho), Vincent (Bibou) et un invité
  • Bertrand, Magali, Noémie et Philippe
  • David, Jean-Jacques, Suzel et Vincent (Possom)
  • Manu et trois invités
  • Adrien, Guillaume,Raphaël, et XXXXXX
  • Zaggus de passage


Reykholt Reykholt - Pas une récolte d'avis enthousiastes....

- page 1 de 10