Mot-clé - Terraforming Mars

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, janvier 3 2020

2 janvier 2020 - Remise en route...

Le 2 janvier est, pour beaucoup, un jour de "remise en route" après une période des fêtes qui peut être exigeante. En effet après, pour les plus "chanceux", des déplacements, des rencontres familiales, des rencontres amicales , quelques agapes dûment arrosées, quelques décalages horaires dans nos routines habituelles, et toujours une ou deux galères, il n'est pas facile de reprendre un rythme plus sain et de laisser reposer les triglycérides.

Hadara, janv. 2020 Hadara - 2020 année colorée ?

La séance de ce soir reflétait un peu cette atmosphère où si les ludochons étaient encore nombreux, ils étaient, il nous semble, moins remuants et moins vifs que d'ordinaire....

Prenons à cette occasion, l'exemple de notre président.... Celui-ci prenait comme à son habitude, sous son aile protectrice, deux "nouveaux" ludochons et, pour qu'ils se sentent à l'aise chez nous et nullement intimidés, il n'hésitait pas à massacrer, pour eux, non pas une mais deux explications de jeux ! On peut saluer cette attention délicate même s'il est possible de se demander s'il est bien raisonnable d'utiliser de telles méthodes! On verra dans les prochaines semaines si cette approche originale du programme de fidélisation des impétrants ludochons est efficace.

À la table de Suzel qui, cette année, est décidée à enchaîner les explications pointues de jeux, on notait que le côté onirique de Dreamscape ne semblait pas complètement convaincre deux des joueurs qui semblaient être devenus des copies modernes des célèbres Statler and Waldorf. Heureusement, ils purent enchaîner par la suite sur une partie de Non merci où toute la table put exprimer une mauvaise foi sur-jouée de bon aloi chez nous....

Nous pourrions nous demander en cette période de résolution si le changement est quelque chose qui doit être valorisé , décrié ou au contraire regardé avec circonspection.... Et bien pour ce qui est de certains joueurs, ils ont déjà tranché : en 2020, ils joueront à Terraforming Mars comme en 2019. Bref on peut se demander si la nuit certains de nos joueurs, monomaniaques, ne rêvent pas de lever de soleil sur la planète rouge, quoi qu'il en soit, ils semblent avoir développé des aptitudes particulières pour la manipulation de petits cubes brillants et mémorisé des dizaines de cartes comme d'autres mémoriseraient leur alphabet!

Dreamscape, janv. 2020 Dreamscape - Des rêves qui auraient un peu trop mangés ?

Heureusement, certains joueurs avaient encore assez d'énergie pour explorer de nouveaux territoires, ce fut Hadara. Et comme votre rédacteur n'est pas lui-même au meilleur de sa forme il a passé sa soirée à marmonner "Hadara, Hadara sur son bidet quand il trotte, il fait...". Oui, c'est terrifiant !

Amis des ludochons, après un tel bilan vous pourriez être inquiets, mais ne vous inquiétez pas, nul besoin de prendre de bonnes résolutions attendez quelques semaines et vous retrouverez des ludochons lumineux !

Oriflamme, janv. 2020 Oriflamme - Sortez vos bannières... et quelques fourberies

Les jeux

  • Dreamscape (David Ausloos chez Sylex)
  • Geschenkt - Non Merci (T. Gimmler chez Amigo)
  • Hadara (Benjamin Schwer chez Hans im Glück)
  • Minivilles (Masao Suganuma chez Moonster Games)
  • Oriflamme (Adrien Hesling, Axel Hesling chez Studio H)
  • Pandémie (M. Leacock chez Filosofia)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)

Les joueurs

  • Alain, AlainCM, Noémie, Stéphane 3, et Vincent (Possom)
  • Bertrand II, David 2, Davy, et Éric
  • Bertand, Olivier, Philippe et Suzel
  • Manu, Rémi, Serge et Séverine
  • David de passage


Pandémie, janv. 2020 Pandémie - Et bah, tu vois, la mauvaise explication, elle se propage ...

vendredi, décembre 27 2019

26 décembre 2019 - Le "jamais repu"

Le 26 décembre est une date qui permet de tester la ferveur et l'enthousiasme de certains ludochons !

En ce jour, que nos futurs ex-voisins d'outre-Manche ont baptisé du doux nom de "Boxing day" et où certains d'entre eux vont s'entasser dans les stades de foot en hurlant - on peut parfois se demander si les anglais n'ont pas créé des pans entiers de ce que nous pourrions appeler l'élégance , pour pouvoir l'instant d'après lâcher un "En fait... Finalement.... On peut s'en passer!" - bref, reprenons, en ce jour du 26 décembre il est souvent difficile pour certains de nos concitoyens de sortir de chez eux...

Après quelques agapes, la plupart ressemble, en effet, plutôt à de grands cétacés échoués sur la plage, si ce n'est que si cette image est déprimante pour ces mammifères marins, eux n'en perdent pas pour autant leur élégance (encore une fois l'élégance), alors qu'avec un oeil vitreux, la bouche pâteuse et la panse relâchée, quelques noceurs paraissent avoir perdu le côté "racé" qu'ils avaient encore quelques heures plus tôt quand ils enfilaient, encore sobres, leurs costumes de lumière....
Il était donc logique qu'on puisse prendre peur à l'idée de croiser certains des ludochons d'ordinaire si fantastiques dans un état second.... Que nenni! Une fois de plus, le ludochon défie tout pronostic, et nous avons même pu croiser ceux que nous qualifierons désormais de JR, à la fois pour leur fourberie ludique (et uniquement ludique) et parce qu'ils ne sont Jamais Repus !
En effet, sur les trois tables qu'il fut possible de lancer, ces beaux esprits ne se sont pas satisfaits de quelques party-games légers permettant de souffler après les fêtes, non, les voilà lancés dans des parties de Brass, Crystal Palace et Cooper island .... Et que dire même de ces quatre héros qui au sortir de cette partie partie de Brass (coulée dans le bronze) décidèrent de conclure la soirée par un petit Terraforming Mars !

Crystal palace, déc. 2019 Crystal palace - Le cristal est-il lumineux ?

Signalons que la bonne âme qui se déplaça juste pour nous amener les clés (qu'elle soit remerciée mille fois), est repartie avec une boîte pantagruellique de Gloomhaven sous le bras ! Si vous pensiez que le ludochon pouvait être facilement rassasié voilà qui doit vous faire déchanter ! De véritables Mangeclous ludiques !

Et c'est tout ? Non! Une ludochonne avait même poussé le luxe jusqu'à endosser une tenue, rappelant mais avec plus d'élégance (ter) le père Noël.... Et si certain(e)s l'ont affublé du terme de mère Noël, c'est ne l'oublions pas parce que dans le lyonnais "une mère" ce n'est pas rien et que cela tiendrait même plutôt de titre honorifique dans les milieux notamment culinaires, mais cette tenue nous a surtout permis de résoudre une des grandes énigmes qui se pose à tout esprit cartésien en cette période : "comment voulez-vous que les ateliers du père Noël puissent produire autant de cadeaux ?"
Et bien maintenant nous savons que si les choses ne filent pas comme il faut, la mère Noël peut lâcher quelques bordées de jurons bien sentis !

Ah, les jolis miracles de Noël que nous réservent les ludochons! Pour ne pas être en reste, même votre rédacteur, à l'âme aussi noire que son encre, doit faire amende honorable et admettre que Suzel dont il a souvent rapporté les malheurs avec une explication de règles il y a quelques années, nous a livré un explication assez lumineuse de Crystal Palace, ce qui était loin d'être évident à priori....

Même à Noël, le ludochon tient du cadeau !

Cooper island, déc. 2019 Cooper island - À Taluva ils ont embauché des comptables ?!?

Les jeux

  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Crystal Palace (Carsten Lauber chez Super Meeple)
  • Cooper island (Andreas "ode." Odendahl chez Pegasus spiele)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)

Les joueurs

  • Bertrand, Magali, Olivier et Suzel
  • Alexis, Carole et Vincent (bibou)
  • Berrtand II, Cécile, Davy, et Jori
  • David de passage


Brass, déc. 2019 Brass - Donc c'est un party game, avant de débuter la soirée !

jeudi, décembre 19 2019

19 décembre 2019 - veillée d'armes

Encore une fois le joueur doit se confronter à l'approche de la date fatidique de Noël, et nous devons reconnaître une fois de plus que cette date est pour lui un peu paradoxale....

Comment ! me direz-vous, alors que les magazines regorgent de jouets et de jeux pourrait-il ne pas être dans son élément ?
Et bien certains joueurs sont assez exigeants... D'une part ils sont nombreux à ne pas vouloir se reconnaître dans les jeux qui sont les plus présents dans les conversations et les rayons de supermarché (parfois à raison), voire à l'instar de certains aficionados de groupes de musiques obscures, ils vont être prêts, à tort cette fois, à brûler leurs anciennes icônes :
"- Ouais.... Time'sup c'était bien... Avant
- Avant, quoi ?
- Bah... que cela ne devienne commercial !
- Ca reste le même jeu, quand même, non ?
- Ouais... Exactement... Tu te rends compte de la trahison !...
- ? ? ?"

Wonderful word, déc. 2019 It's a wondeful world - un jeu qui s'impose sans tambours ni trompettes

En plus, si le joueur peut croire au père Noël, le défaut c'est qu'il croit aussi au père "Essen", au père "Cannes", au père "c'est le Spiel des Jahres", au père "mon dealer est sympa" (le père Zag pour les intimes), bref il a un peu banalisé la magie de Noël... Et pourtant, il a des goûts simples, il veut juste la première édition du Kick Starter, celle où il y a une erreur dans le version anglaise des règles (avec un "s à dice page 4), même si d'ailleurs la règle VF est très bien et si possible avec une dédicace de l'illustrateur, mais celle où sa signature remonte ce qui prouve que c'est avant son accident de baignoire (une glissade malheureuse) en octobre 2017.... Et là, il faut bien le dire quand il ouvre votre paquet avec une cravate même pas dédicacée il peut se sentir incompris !

Bref, Noël pour le joueur est une période qui peut être un peu frustrante et pourtant, pourtant... c'est aussi une période pleine de satisfactions ! En effet, pour une fois, au lieu de lui lâcher un méprisant et régulier :
"- Tu joues vraiment ? Vraiment vraiment ?"
Son entourage lui trouve soudain des vertus particulières, il devient le nouvel oracle celui qui peut faire la différence, un expert redoutable, et pour le moins précieux...
- Tu connais un jeu drôle ?
- Euh "drôle", c'est vague combien de joueurs? Quelles tranches d'âge ? Durée ? Facile à apprendre ou pour des joueurs avertis ?
- ... Je me renseigne.... faut vraiment tout cela?...
- Tu veux un conseil professionnel ?
- Oui, oui, pardon, je demande tout de suite, et merci hein, t'es super ! Je te ramène un café ?"
15 jours de célébrité, cela ne se refuse pas (amour propre ou non)...

Bref, en cette période le ludochon est pris dans des aspirations contraires et soumis à de nombreuses contraintes... C'est pour cela que même s'ils étaient encore nombreux ce jeudi, l'atmosphère de la soirée était encore bien étrange et les ludochons prompts à retourner se coucher tôt pour être vaillants le lendemain!

Agricola - expedition to newdale, déc. 2019 Agricola - expedition to newdale - Peut-être que le père Noël il comprend la puissance marketing de la marque...

Les jeux

  • Agricola - Expedition to Newdale (Alexander Pfister chez Lookout games)
  • Bruxelles 1897 (Etienne Espreman chez G.A.G.)
  • It's a Wonderful World (Frédéric Guérard chez La boîte de Jeu)
  • Mooncake master (Daryl Chow chez Origame
  • Nocturion (George Skourtis chez Vesuvius Media)
  • Oddville (C. Lavezzi chez Iello)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)


Oddville, déc. 2019 ''Oddville - le grand classique de Stéphane (qui a bien raison sur ce coup-là!) ''

Les joueurs

  • Jean-Marc, Manu, Rémi, Serge et Suzel
  • Bertrand II, Cyril (Atom), et Guillaume
  • David, Vincent (Bibou) et Vincent (Possom)
  • Bertrand, Davy, Éric et Yannick (Lego)
  • AlainCM, Cécile, Patrick et Stéphane (l'aff)
  • Magali, Noémie, Olivier et Philippe (MNOP)

Nocturion, déc. 2019 Nocturion - au début, hésiter à défourrailler au hasard ou à passer en mode hypercalculateur...

- page 1 de 11