Au jour le jour

Week-end Ludochons, soirées à thèmes, bref des moments de vie chez les ludochons

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, décembre 14 2018

13 décembre 2018 - Amis du bon goût ludique...

D'ordinaire, en cette saison, le ludochon écluse les jeux d'Essen à la recherche de ceux qu'il pourrait offrir à Noël et qui ne seraient pas encore épuisés ou en rupture de stock...
Du moins, voilà le paysage auquel nous aurions pu être confronté il y a encore quelques années... Car depuis, certains ludochons, n'ont pas hésité à faire courir un vent de révolte...

C'est peut-être parce que l'époque veut cela, peut-être parce qu'ils ont croisé pas mal de "jaunes" en venant (Michel Pastoureau nous rappelle que le jaune est la couleur de la trahison), où qu'ils ont eu peur de ne pas pouvoir rallier leur club.... (Alors qu'il suffit, comme on me l'a conseillé, de coller un gilet jaune sur son pare-brise; j'avoue c'est assez efficace, mais pas sans risque vu qu'il a tendance à se débattre et à tenter d'attirer votre attention pendant que vous conduisez), ...
Bref quelle qu'en soit la raison certains ont décidé de saboter cette période de Noël chez les ludochons .

Le rôle du fourbe, hier, fut tenu par Jean-Philippe qui après une partie tout à fait classique de Quartermaster General, nous proposa avec un ricanement en coin, qui rappelait celui du Diabolo (Muttley) de notre enfance, de jouer à Lâche pas la savonnette... Rappelons que c'est déjà lui qui nous avait proposé il y a quelques semaines le délicieux Side effects où il fallait déjà se refiler névroses ou autres maladies honteuses... Notons aussi qu'à la table, alors qu'il faisait sa proposition, Zaggus, se tirait / caressait la barbichette avec un sourire pervers qu'on ne rencontre même plus chez les psychiatres détraqués de série Z, puisque c'est à la fois lui qui lui a conseillé et vendu ce jeu ! Je me demande où est le vendu pour le coup!

Lâche pas la savonette Lâche pas la savonnette - chef d'oeuvre de bon goût!

À ce stade, votre cerveau a déjà tenté de faire diversion plutôt que d'affronter la réalité, et vous vous demandez ce qu'il peut y avoir de russe dans Lachpa Laslavo Niet, et même lorsque l'auteur parle de jeu sur le thème carcéral vous vous acharnez à entendre caravansérail...
Non, non, de la soie, il n'y en aura pas ! On serait plutôt dans de sales draps... Draps du modèle un peu rêche qui irriteront vos parties charnues...
Bref le thème est des plus simples : c'est l'heure de la douche et il ne faut pas lâcher le précieux savon... Le jeu de cartes est illustré de dessins d'une certaine naïveté, (dans le trait juste dans le trait) , par un artiste qui a pioché l'inspiration dans les pires salles de gardes des internats de médecine... Bref, les dessins feraient passer les décorateurs de la fistinière (Euh, non, pas de lien là), pour de joyeux poètes bucoliques... Le tout est rehaussé par de joyeuses couleurs, choisies, par dépit sûrement, dans les laisser pour compte d'un nuancier Pantone....

Alors que vous songez déjà à vous laver les mains, vous découvrez que le jeu "se rachète" par de savantes citations tirées souvent des pires nanards du cinéma (Il est rare que quelqu'un vous cite Judge Dredd ou Fast & Furious 7, en société), où on retrouve, parfois, presque avec soulagement, une citation de l'inspecteur Harry (qui n'est pourtant pas connu pour le côté policé de sa prose)...

Le jeu lui respecte son thème... Pas vraiment de gagnant mais à coup sur un perdant... et chacun tente de se débarrasser sa main sans avoir à laisser tomber le savon...
Bref avouons-le, nous avons bien ri puisque le jeu est tellement transgressif que cela touche au grandiose, même si il faut l'avouer vous préférerez le transporter sous un imperméable long et qu'il vous sera compliqué de le sortir (association d'idée douteuse ici) lors du prochain repas de Noël lorsque vous serez présenté à votre future belle-famille....

Coimbra Coimbra - un des jeux qui a le plus tourné depuis Essen...

Heureusement d'autres maintenaient le côté plus traditionnel de nos soirées, parmi eux citons ceux qui se sont assis autour de Coimbra et Dice settlers qui sont pour le moment en tête des sorties post-Essen... Magali continue aussi à pousser Dice Hospital (sans y jouer !). Par ailleurs nos gros joueurs exploraient encore l'univers de projet Gaïa ou celui de Cthulhu avec Horreur à Arham alors que John, en bon anglais craignant le soleil, s'incarnait avec aisance dans le rôle d'un Dracula en balade...

Dice hospital Dice hospital - thème nettement plus consensuel !

Les jeux

  • Coimbra (Flaminia Brasini et Virginio Gigli chez Eggertspiele)
  • Dice hospital (S. Kordonskiy et M. Nudd chez Alley Cat Games)
  • Dice settlers (Dávid Turczi par Pixie games)
  • La Fureur de Dracula (Stephen Hand et Kevin Wilson chez Edge)
  • Gaia Project (H. Ostertag, J Drögemüller chez Z-Man games)
  • Horreur à Arkham JCE (Chez FFG)
  • Lâche Pas la Savonette (Martin Bruun Pedersen chez Don't panic games)
  • Quartermaster General (Ian Brody chez Asyncron)


Horreur à Arkham Horreur à Arkham - Poursuite de la quête pour des aventuriers à la santé mentale de plus en plus fragile...

Les joueurs

  • Alain, AlainCM et John avec des balles en argent (rien à voir avec la savonette)
  • Bertrand II, Frédéric, Jean-Philippe, Laurent, et Olivier en généraux puis en taulards
  • Cécile, Éric, Magali et Vincent (au poil) au Portugal
  • Suzel, Vincent (Bibou le coyote) et Yannick (Lego) en colons cubique
  • Christophe, Elsa, Noémie et Philippe en médecins
  • Davy, Guillaume et Raphaël dans l'espace
  • Bertrand, David, Manu, et Vincent(Possom) les grands anciens du club
  • Zaggus en père Noël retors


Quartermaster general Quartermaster general - partie assez classique avec une victoire des alliées à l'usure après avoir frolé la catastrophe

Lundi, septembre 17 2018

Un week-end à la campagne...

Votre rédacteur préféré vous décrit souvent l'arrivée du ludochon le jeudi soir, une caisse ou un sac chargé de jeux dans les mains.
Cette semaine, nous avons pu assister deux fois à ce défilé, jeudi mais aussi vendredi soir.

Vendredi, il y avait une petite variante, le ludochon arrivait avec un sac, retournait dans sa voiture en chercher un deuxième, un troisième... et une caisse, pour les petits jeux ! Mais cela ne s’arrêtait pas là, il poursuivait avec un duvet, un oreiller, divers breuvages, de quoi grignoter... Ah, ah, voilà le ludochon qui s'installe pour un week-end ludochons !!!!

Après une installation rapide et quelques hot-dogs, notre Président a lancé les "hostilités" en invitant une trentaine de joueurs pour "Le banquet", ensuite, de "We are the Word" à "History of the Wold", en passant par "Mare Nostrum", de Mars à Orléans, dès 8h30 pour les plus matinaux jusque....très tard, nous nous sommes retrouvés autour de tables de jeux, d'apéros, de repas...
Certains ont fait du VTT (crevant le VTT), des promenades, une excursion à Aix les Bains pour découvrir "l'Echoppe des jeux" de Zag, bref on a partagé de d'excellents moments, c'était un bon week -end familial dans un cadre très agréable. Magali ayant même réservé un grand soleil pour l'occasion, on a sorti les tables et joué dehors. Qui a dit qu'on ne pouvait pas bronzer en jouant ?
Il y a eu un troisième défilé dimanche soir, plus triste, les duvets, oreillers, jeux repartent... Vivement le 6 avril 2019!

week end sept 2018.jpg

Dimanche, décembre 31 2017

Bonne année 2018

Bonne année 2018 - Les ludochons

- page 1 de 20