Au jour le jour

Week-end Ludochons, soirées à thèmes, bref des moments de vie chez les ludochons

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, septembre 4 2020

Ca sent l'écurie.... et surtout pas l'incurie

Un message de notre remarquable bureau :

Oyez ! Oyez ! Chers ludochons !

La réouverture de notre local est prévue pour jeudi 10 septembre.

La mairie et la loi nous imposent des règles strictes, nous comptons sur vous pour les respecter :

  • Pas de regroupement à l'entrée du local
  • Utilisation du gel désinfectant obligatoire à l'entrée des salles et chaque fois que nécessaire
  • Masque obligatoire tout le temps
  • Respecter la distance d’1 mètre, par exemple en ajoutant des tables
  • Pas de confiserie partagée
  • Désinfection par lingette des poignées de porte, surface de table, etc, en quittant les locaux



Notre trésorier Eric s’est chargé d’acheter lingettes et gel désinfectant.

Nous sommes limités à 15 personnes par salle (donc 30 car 2 salles) par la mairie, nous comptons là-aussi sur votre bonne volonté :

  • La règle est de s’inscrire sur le forum (http://forum.ludochons.com/) pour le jeudi suivant uniquement au plus tard le mercredi soir
  • Le 1er à créer le post prend la responsabilité de « compter » les présents, chacun y met du sien, pour ne pas dépasser les 30 par jeudi. Le mieux est de reprendre la liste à chaque post ajouté.
  • La liste des participants est mise sur le forum le mercredi soir ou jeudi matin.


Ce sera un immense plaisir de vous revoir tous !

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter le bureau de l'association : Magali, Eric, Manu

Ludochons logo confinement, mai 2020

Ah, mes amis plutôt que d'étaler notre déprime post-confinement, nous allons enfin pouvoir reprendre le jeu, et remercions notre bureau qui a suivi le dossier (même s'il a du prendre des décisions cruelles concernant le week-end). On saluera aussi son professionnalisme puisqu'il ne s'est pas basé sur nos propres recommandations ce qui était plutôt une bonne idée !
Donc en résumé (à ma sauce) :

  • nous n'aurons plus le droit de nous rouler des pelles en arrivant... Bon, nous ne le faisions pas,... ou alors j'ai confondu avec un autre type de club (Notons que le gouvernement n'a toujours pas annoncé de plan de soutien aux clubs échangistes.... Dans quel monde vivons-nous ! Mais il est vrai qu'il n'est pas facile de soutenir un échangiste.... Du viagra, peut-être ? Relocalisons la production ?).
    Pop, pop, pop, revenons aux ludochons ! Nous nous saluerons donc, avec une dignité toute orientale en inclinant légèrement nos bustes, ou, puisque nous sommes des ludochons, nous pourrons le faire, élégance suprême, en soulevant nos bérets....

  • Pour ceux qui voudraient, en bonne compagnie, boire de l'eau (triste liquide à mon avis), nous vous rappelons que le club ne manque pas de gourdes.... Non ce n'est pas un propos sexiste c'est juste pour vous rappeler que grâce à Vincent nous avons des gourdes avec notre logo.. Donc n'hésitez pas à les utiliser... (Je me demande quel goût a un Pinot Gris dans une gourde.. J'en frémis. )

  • Pour les bonbons, l'interdiction est assez logique puisqu'il n'était pas très sain que vos doigts agiles fassent sans autre forme de procès des allers-retours entre votre bouche, les pions et autres cartes, et le sachet....
    Bon, pour ceux qui comme votre serviteur, voyaient dans les haribo une source inépuisable de compensations sucrées pour des défaites nettement plus acides, cela va être difficile, néanmoins il convient de conserver nos chipolatas digitales en état... et après le confinement c'est peut-être une bonne idée de réduire sur le sucre ! ;-)

  • Ce qui nous amène au sujet du gel hydro-alcoolique, car nous l'avons appris depuis quelques mois, il y a gel hydro-alcoolique et gel hydro-alcoolique. Le premier rempli son office sanitaire, le second également mais il.... colle! Vous l'aurez noté certains gels doivent avoir récupéré des fonds de cuve chez 3M ! Bref au début c'est amusant "Oh, regarde! Je ramasse les meeples avec la paume de mes mains !" et cela devient stressant pour le propriétaire du jeu quand il faut arracher littéralement les cartes de la main du joueur... Bref, nous veillerons à maintenir nos mains propres et sèches !

  • Pour les masques, cela sera l'occasion d'organiser un petit concours...Parce que si certains masques sont sympas ils laissent un peu à désirer côté conformité... Donc si vous avez des doigts (non-collants) autant suivre les normes et laisser parler votre créativité... On attend avec impatience vos plus belles créations!

vendredi, août 28 2020

Août 2020 - La couche ludique du monde d'apprêt

Les visionnaires (en fait surtout Malraux) nous l'avaient dit "le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas"... Pour l'instant, vu la fréquentation des lieux de culte et si on ajoute le covid et sa petite mise en pause de notre univers, on peut se demander si, en fait, on n'aurait pas choisi la seconde option.
Si vous regardez en même temps les surfaces de forêts brûlées ces dernières années (certains ont parlé de pyrocène juste après l'anthropocène), puis la surface de la calotte glaciaire, et que vous ajoutez que nous venons de passer le jour du dépassement, vous commencez peut-être à vous forger une certitude...

Pourtant on vous l'avait bien dit, s'il ne devait pas forcément être spirituel, le "monde d'après" serait forcément... après ! Et nous, sympathiques innocents, nous avons cru qu'"après", c'était maintenant! Mais non, constitutivement, "après" c'est plus tard... Et pour le moment, nous dit-on, c'est "business as usual".
Ah, c'est ballot la sémantique, alors qu'il aurait suffi de parler du monde de maintenant !


Notez bien qu'en général et dans le monde ludique en particulier on n'est pas forcément contre le business, parce que dans nos camarades ludochons, il y a des auteurs, des éditeurs, des vendeurs, des commentateurs, des revendeurs et même d'excellents animateurs (Ouaip, c'est assez "select" les ludochons). Pour tout dire, si il peut y avoir un peu de travail dans ce domaine et que ceux-ci puissent vivre dignement et donc arriver souriant à nos séances, cela ne nous dérangerait pas trop (voire pas du tout, voire on serait même content pour eux).

Ce qui nous gène un peu plus, cela serait plutôt, le "as usual", qui ne semble pas être un signe de progrès, à moins qu'on puisse qualifier ainsi un certain emballement !
Chez certains éditeurs, pendant le confinement, les jeux devaient être dans des paquebots entre deux eaux, et ils semblent être tous arrivés en même temps et on semble vouloir les écouler au plus vite, ce qui peut s'expliquer par d'excellentes raisons "ludiques", nourrir la soif inextinguible du ludopathe ( ou plus prosaïquement, j'en ai peur, par des raisons "comptables", c'est du stock et donc un coût).
Bref, le monde moderne semble être reparti à pleine vitesse et certains jeux ne devraient pas avoir beaucoup de temps pour s'imposer et finiront sûrement dans l'équivalent hard-discount d'un pilon ludique.

Pire, pendant ce temps d'inactivité, où nous n'avons pas pu nous rendre dans les boutiques, certains semblent avoir pensé que cela pouvait être le bon moment de se livrer à quelques campagnes participatives. Pas idiot ! On l'a déjà évoqué ( ou ) ce mécanisme permet le meilleur (sortir des jeux improbables) comme le pire (sortir des jeux fort logiquement improbables).

Mais là, la concurrence étant de plus en plus rude, on se livre à une sorte de frénésie avec sa propre inflation... Plus de plastique, plus de trucs et encore plus de bidules... À une époque, on se demandait pourquoi certains jeux avaient d'aussi grandes boites (presque vides), maintenant, pour éviter de se poser la question, on se doit de les remplir.... Mais, se poser des questions, est-ce-que cela n'est pas "très XXème siècle" ?
Cependant, techniquement parlant, joue-t-on plus à un jeu qui fait 5 kilos que 100 grammes? Les plus anciens se souviennent de boites modestes contenant quelques meeples en bois, ou quelques cartes ayant permis quelques heures de jeux... Et que dire de jeux de cartes tarot ou belote, usés jusqu'à la trame.... Certes, on nous dira que les jeux sont meilleurs, et on évitera de se poser trop de questions (mais on ajoutera quelques émoticônes).

Salade 2 points, janv. 2020 Quelques cartes seulement....

On a parfois l'impression d'une course pour la survie : plus de matériel, vous assurera une meilleure presse qui vous assurera plus de "backers" et peut-être d'être parmi les survivants (en général ou dans l'édition), certes, mais dans un monde rempli de plastiques.

À ce stade, certains voudraient peut-être que nous vous apportions la bonne parole, mais (pauvres fous!) qui pourrait nous faire confiance (le blog des ludochons a souvent prouvé sa superficialité assumée) !
Regardez votre modeste serviteur, il a lui aussi craqué et pré-commandé un jeu auquel il ne pourra sûrement jamais jouer, et au moment où il se demandait si tout cela était raisonnable et où il commençait à être tourmenté par la honte et par sa faiblesse de cliqueur compulsif, il a reçu un message triomphal l'informant que grâce aux efforts conjugués d'autres désespérés il allait pouvoir bénéficier de X figurines supplémentaires parfaitement superfétatoires (pour la rime et pour exprimer le sentiment, le tout est un déprimant suppositoire).

Bref parfois on se prend juste à rêver que le monde moderne ne ressemble pas à une douce dinguerie où on peut trouver des raisins emballés grain par grain, à mettre dans des cocktails internationaux, à boire dans des piscines refroidies au pain de glace, tout en communiquant en 5G avec son seau à glace (si, si).... Dans cet univers, on aimerait pourvoir profiter, sagement, du moment de détente que constitue notre loisir.

Néanmoins, réjouissons-nous ! Ce qui est sûr c'est que le monde du jeu saura s'adapter, ainsi d'ici quelques années, je vous prédis, que si jeu il y a, les thèmes sur la fin du monde, les zombies et autres devraient céder la place à des thèmes plus exotiques, la pousse des forêts, le ski, la pèche, etc...

CO2, le jeu, déc. 2012 Le CO2 en 2012...

Notes (plus) importantes :

  • Annulation du week-end de septembre
  • Modalités de "reprise" pas encore connues (bientôt, bientôt,...).
  • Surveillez le forum et la liste de diffusion !

vendredi, juillet 31 2020

30 juillet 2020 - Révélatrice absence

Voilà, l 'été s'allonge encore et les perspectives de reprise pour les ludochons sont encore incertaines.
À ce stade, même avec quelques rencontres informelles par ci par là, le bilan ludique des six premiers mois de l'année reste faible et plus important encore, certains ludochons commencent à sérieusement nous manquer...

Les plus désespérés en sont même maintenant à organiser des parties , en solitaire, mais en imitant les caractéristiques de leurs compagnons préférés. Ainsi, en plein abattement, certains mettent autour de la table de leur salon et de son plateau de jeu, quelques marque-places sur lesquels sont inscrits les noms de nos compagnons préférés, et les voilà à jouer à tour de rôle virtuellement "comme ils pourraient le faire".

Bon, pour ne rien vous cacher, le résultat est assez imparfait et ne ressemble que de très loin à une séance chez les ludochons...

Par exemple, comment voulez-vous qu'un type assez sombre comme votre serviteur puisse imiter le rire franc et bienveillant de Magali ? Il ne m'est pas impossible d'imiter le côté Caliméro ronchon de Cécile pendant une partie, j'ai même quelques aptitudes pour cela, mais s'il faut en plus gagner à la fin en pulvérisant tout le monde, c'est plus compliqué !
Bien sûr, je peux lâcher quelques "Oh le boulet" bien sonores, mais aurais-je le même recul que le dit quidam sur la mécanique du jeu ? Comment imiter John convenablement alors que je me refuse à porter un chapeau ridicule?
J'ai bien essayé (aussi) de poser discrètement une boite de Railroad Tycoon dans un coin de la pièce au début d'une séance, mais je n'arrive pas à imiter le sourire en coin de Davy se retournant vers la communauté, et laissant à penser que "Il est là,... hein,... au cas où..."

Railroad tycoon, janv. 2017 Railroad tycoon - Alors, là, forcément, pour le coup, une vraie pensée pour Davy.

Bon, il faut avouer que pour certains joueurs on peut arriver ponctuellement à des résultats presque satisfaisants...
Ainsi, je peux presque sentir la présence de Michaël, si je joue avec en fond musical, le "worst of" de Rires et chansons des années 80...
Je peux insulter avec élégance le reste de ma table virtuelle (ce qui revient à s'insulter) en mettant mes lunettes grace à la technologie brevetée par Suzel.
Je peux aussi assez bien imiter la résignation placide d'AlainCM alors qu'on débute la seconde heure d'explication de règles.... Une fois j'ai même réussi à simuler, d'un coup toute la famille Pic, en débinant un jeu !

Mais il faut l'avouer ces quelques cas restent rares et on se trouve plus souvent dans un entre-deux insatisfaisant....

J'arrive certes à dire ouagon (wagon), mais je ne sais toujours pas dire 8 comme il faut pour que Vincent ne me manque pas.
J'ai beau faire mais je n'arrive pas à exploiter chaque parcelle de points comme pourrait le faire Bertrand II, le presse-citron ludique (et je crains que cela ne soit un problème insoluble de neurones manquants). Je continue à regarder certains de mes jeux avec satisfaction, en me demandant ce que Guillaume peut bien leur trouver comme défaut, et faute de mieux je m'oblige à lâcher des "Ouais mais cette carte est trop.... colorée ?" peu convaincants.
Si d'aventures je remonte sur un vélo un jour je pourrais bien le peindre en céladon et l'équiper de barres de toit, mais comment faire pour imiter les conversations endiablées et complices de Noémie et Elsa ? J'ai aussi essayé de basculer du comique troupier vers l'humour plus élégant de Frédéric mais sans succès, et puis va discuter intelligemment de BD quand ta culture s'arrête à Tintin ! (Tintin! pour le coup!)

Bon, on peut essayer de tricher un peu. Je peux m'affubler, avec une certaine classe, d'une perruque poivre et sel (C'est vachement chaud les cheveux ! Comment faites-vous ?), mais cela n'arrive pas à simuler l'enthousiasme d'Alain. J'ai même essayé d'ajouter un brushing à la dite perruque (C'est vachement chiant les sèche-cheveux ! Comment faites-vous ?) mais là on n'arrive pas à l'élégance de Nelly.
Je me suis, dans la foulée, signé à moi-même tout un tas de chèques mais quand même j'ai fini par y mettre le hola, alors qu'avec Éric, cela aurait été impossible !

J'ai réussi à tenir avec les russes à Quartermaster jusqu'au tour 8, mais j'imagine sans mal, Philippe, dodelinant de la tête navré! Même si pour essayer de sauver la face j'ai prétendu essayer de jouer comme Stéphane (j'avoue cette mesquinerie m'appartient !), l'autre grand spécialiste des stratégies alternatives.

20200721_quartermaster_cold_war.jpg, juil. 2020 QM - The cold war - Un rêve pour Philippe...

Et puis il y a ceux qu'on ne peut tout simplement pas imiter... Comment renoncer à mes rasoirs pour imiter la barbe fleurie et évolutive de Bertrand ? Comment imiter la présence de David alors qu'il vous embarque sur une aventure au long cours ? Et je ne parle même pas de l'impossibilité de simuler une partie avec Antonio, Cyril et Alexis à des jeux auxquels je ne comprends rien...

Et encore, je n'ai pas encore essayé de simuler la moitié de tous les ludochons !

Septembre ? Octobre ? C'est trop loin , je vais finir interné pour troubles de la personnalité!

- page 1 de 24