Comptes-rendus › God save the John !

Le sémillant John nous décrit ses soirées chez les ludochons !

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, juin 22 2018

John fondu des ludochons (ou alors c'est la chaleur)

"Il fait chauuud
Pas très beauuuu
Juste trop chauuud
Sur les dunes torrides de Bourgoin-Jallieu
Les chameaux
Pas très beauuuux
Ont trop chauuuuud
Sous le soleil rayonnant
Allez mettons fin à ce chant."

Je risque de copier coller ce cri d'agonie devant nombreux de mes billets... Avec ces températures désertiques, normal. Enfin, un bon verre d'eau, une barre glacée "Snickers" et c'est parti pour un petit billet. Ah oui cela intéressera peut être certains d'entre vous de savoir que la "chanson" écrite plus haut est inspiré du manga "One Piece".

Wendake Wendake - les espoirs de John ont fondu aussi...

Je tergiverse, je tergiverse. Pourquoi ? Parce que honnêtement je ne sais pas quoi dire de "Wendake". C'est un bon petit jeu mais... Pas tout à fait à mon goût. La carte étant un peu petite, mes pauvres petits indiens n'ont pu trouver leurs place dans le monde... Je ne sais pas si c'est politiquement correct que de dire que c'est la menace jaune qui emporta la partie ? Celle-ci fut commandée par le grand Raphael et je vais, plutôt que de parler de Wendake, parler de lui. Ou, plus précisément, parler de mes camarades de table. Pour commencer Raphaël, si je consulte ma mémoire récente, il me donna la plus succincte et précise explication des règles que je n'ai entendu aux Ludochons. Avant que certains ne s'offusquent, de nouveau : je ne me souviens que de peu d'explications de règles... Ce n'est pas pour dire que je ne sais plus jouer aux jeux des semaines précédentes ! Terraforming Mars il faut lancer des bombes nucléaires sur les forêts, Quartermaster il faut couler les avions en Chine, Dice Forge il faut jouer les meilleures cartes, etc...
Bref donc, monsieur R. donne de bonnes explications d'un jeu avec quand même beaucoup de particularités. De plus notre gourou des règles est un joueur dynamique avec qui on ne s’endort pas! En face de lui il y avait la très charmante Magalie. Charmante mais... Sournoise. Relativement calme elle use de la même technique que moi. C'est à dire ne pas, justement, dire grand chose et faire sa petite vie tranquillement dans son coin. Malheureusement pour moi, à un joueur par coin du plateau de jeu, il n'y avait pas la place pour deux joueurs furtifs. Enfin, mais pas le moindre, Bertrand II le vil qui ne voulut pas me donner ses champs de maïs. Il est lui aussi tout à fait charmant, mais je resterais sur le fait qu'il ne m'a pas laissé avoir mes champs de maïs.

Voilà, voilà, une bonne découverte ludique surtout grâce aux Ludochons, que, comme toujours, j'ai hâte de revoir bientôt!

vendredi, juin 15 2018

John allume la lumière !

Amis lecteurs, ce fut, cette fois-ci, une séance amoindrie en membres du club.
Heureusement il y avait plus qu'assez, de nous autres, fanas des jeux, pour que tout le monde s'amuse. Il y avait même notre Olivier adoré, toujours avec un mot gentil pour moi pendant nos salutations. Ce soudain et léger absentéisme offre aussi des possibilités: Le président des Ludochons est en vadrouille ! Du coup, sans aucune possibilité de représailles, je peux en profité et vous parler de politique.

Pour commencer je vais vous parler géopolitique. La carte des États-Unis est meilleure que la carte de l'Allemagne dans le jeu Funkenschlag. C'est une opinion que peu des anciens Ludochons vont aimer mais, néanmoins, elle me semble exacte. Le jour où l'Allemagne re-baptise toutes ses villes en anglais, je changerais peut être d'avis.
Ensuite parlons politique environnementale. Produire de l'énergie écologique est preuve de bon sens et devrait augmenter le score final dans le jeu. Le jeu prétend que j'aurais terminé dernier, mais moi au moins, je sauve la planète ! Faites donc vos malins, viles joueurs, avec vos centrales polluantes ! Non mais... Et nos enfants alors ? Hein, avez-vous penser aux enfants ?

Enfin pour en finir sur la politique il faut je pense à faire un peu de "ass kissing", je dirais que jouer encore une fois à la table de notre ancien président fut un grand plaisir. Plaisir qui n'en fut que multiplié par les autres joueurs de la table.
Hero realms Hero realms - les visages des loosers sont masqués !

Ah si, j'oubliais presque! Dans le domaine de la diplomatie, il est important de vous prévenir. Oubliez l'O.N.U., ignorez le G7, finissons en avec l'U.E. (mais en fait non parce que perso c'était contre le brexit que j'étais moi...) Bref il y a une nouvelle alliance en ce monde. L'alliance Possom / John est la plus grande et magnifique des alliances (pour prendre un descriptif de notre "allié" américain). La preuve en est donnée par Hero Realms, valeur sûre dans le domaine de la politique.

vendredi, juin 8 2018

Feu rouge pour John... Ou vert... Ou...

Bien le bonsoir amis des Ludochons! Vous allez bien j’espère en cette semaine orageuse. Le début de "The Tempest" est d'ailleurs le seul écrit de Shakespeare que je prends plaisir à relire de temps à autre, c'est pour vous dire moi, ce soir, je vais bien!

Je commencerai ce billet avec un appel aux volontaires. Viendra bientôt un nouveau Samedi de jeux chez les Ludochons. J'invite les Ludochons participants à me rejoindre autour d'une partie de "StarCraft", j’espère intéressé 4 autres joueurs! Si vous n’êtes pas Ludochons, je vous invite à en épouser un ou une pour qu'il ou elle vous invite au Samedi!

Bon assez tergiversé, parlons du jeu du soir. Alors là mes amis c'est intéressant. Nous avons (Zaggus, Jean-Jaques, Manu et moi-même) joué à Caylus. Pour vous donner un petit résumé de la partie, je porterai votre attention aux notes données au jeu. Les notes vont de 1 à 5. Elles furent: 2;3;4.5;5. Vous serez d'accord des opinions bien différentes! Je ne vous parlerai pas des opinions de mes camarades, ça ils peuvent le faire eux-mêmes, non je dirai simplement que Caylus est un curieux jeu de gestion où, à l'instar de beaucoup d'autres jeux du même genre, les joueurs passent leur temps à se gêner les uns les autres. Construire un château pour un roi, il faut croire, n'était pas de tout repos! Alors, comme souvent, j'ai fait mon petit silencieux et tout au long de la partie, pendant que mes partenaires de jeux faisaient leurs basses besognes, j'ai construit, construit et construit. Le château ? Hein il y avait un château ? Non non moi j'ai construit une ville messieurs dames! Se faisant j'ai remporté la victoire ! Pour autant je n'ai mis que 3 au jeu. Pas parce qu'il ne m'a pas plus, mais parce qu'il ne prend pas du tout en compte le Daltonisme.

Caylus Caylus - Le responsable des photos va demander des exclusions du club ! Moins de 3 ! Mais vrai problématique que le daltonisme

Le Daltonisme mes amis, c'est, pour faire simple, l'incapacité de voir certaines couleurs. Donc j'ai joué le jeu en confondant mes pions avec ceux de Manu et à prendre des pierres pour de la nourriture ! Après un moment ça fait mal aux dents de mâcher des caillasses. Il y aurait pour moi un grand potentiel dans le jeu si je pouvais tout distinguer. Du coup, je suis réticent d'y rejouer pour cette raison, même si le jeu semble plaisant.

- page 1 de 9