Mot-clé - Wallace

Fil des billets - Fil des commentaires

Dimanche, novembre 3 2019

31 octobre 2019 - Back in... white

Sabotage !
La semaine du retour d'Essen notre rédacteur nous fait le coup de l'absence et de la page blanche!
Heureusement les joueurs eux sont là !

Les jeux

  • Alhambra (Dirk Henn chez Queen Games)
  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Can't Stop (Sid Sackson chez Oya)
  • Dadaocheng (Eason Kao et Tsai Hueichiang chez Soso games)
  • Hi Lo (Eilif Svensson et Knut Stromfors chez Schmidt)
  • Masters Renaissance (S. Luciani et N. Mangone chez Cranio games)
  • Outlive + extension ( Grégory Oliver chez La Boîte de jeu)
  • Trellis (Tesle Fristoe chez Breaking games)

Les joueurs

  • Jean-Marc, Michel, John, Elsa et Noémie
  • Eric, Bertrand , Magali et Cecile
  • Carole, Alexis, David et Marjorie
  • Bertrand 2, Fred 2, Paren et Corine
  • David, Tcho, Maude et Guillaume

vendredi, octobre 11 2019

10 octobre 2019 - Cleanfluencers et jeux de société

Le blog des ludochons qui, à l'instar de nombreuses vedettes, n'hésite jamais à sauter sur la nouveauté (comme on sauterait sur une mine), vous a déjà proposé des sujets originaux comme un compte-rendu en 3D, une évocation du Tsundoku ou encore un guide de prophylaxie à l'usage des joueurs, mais il était temps de vous offrir un nouveau sujet "sociétal" dont nous nous saisirons, pour le décliner dans le domaine de notre passion, le jeu de société.
Pour faire suite au sujet précédent, tout en restant dans la même thématique, nous nous intéresserons aujourd'hui aux "cleanfluencers" dans le JdS...

Qu'est-ce qu'un cleanfluencer? me demanderont ceux qui ne connaissent pas ce mot et qui me suspecteront de l'avoir inventé après avoir sniffé mon chocolat en poudre (l'absence d'idées pousse à des extrémités sordides)... Et bien, un cleanfluencer, c'est, au sens propre, un influenceur.
Quand nous précisons "au sens propre" c'est pour dire que ce quidam va passer une partie de sa journée à nettoyer son logement avant de mettre la vidéo de ses exploits en ligne pour échanger avec ses followers sur les meilleures techniques ou les meilleurs produits de nettoyage... Je suis sûr que les spécialistes du marketing chez GoPro n'avaient pas vraiment pensé à ce créneau!

Brass, oct. 2019 Brass - Toute cette fumée, c'est salissant !

Je vois que certains, pris de doute ou de vertige, sont déjà en train d'articuler un "Nooon?" incrédule et il me faut répondre par un "Si, si." impératif. (J'ai honte!).
Faut-il se moquer de ces personnes ? Nullement car dans l'absolu, est-il plus sain de passer sa journée avec un fan du nettoyage récurant son évier (et l'évier ce n'est pas ce que vous pouvez trouver de pire) qu'avec un youtuber à l'humour discutable et à l'hygiène incertaine ? Dilemme
La gêne, qui semble liée à ses sujets, pourrait d'ailleurs évoquer les pratiques curieuses, de certains acheteurs de supermarché, étrangement honteux, qui trouvent des moyens artistiques pour faire tomber un rouleau de papier toilettes, dans leur chariot, comme si de rien n'était et sans avoir l'air d'y toucher... Alors que dans l'absolu, il est peut-être préférable de fréquenter ces personnes que ceux qui n'approchent pas de ce rayon!

Bref, le cleanfluencer, c'est le nouvel Eldorado, dépoussiéré et récuré, du web. Sachant qu'en plus, les producteurs peuvent "arroser" ces influenceurs de produits d'entretien (c'est une image, ne vous lancez pas dans une bataille d'eau de Javel!) ce qui permet d'aller toujours un peu plus loin dans le côté vénal du web et du placement produit ! Bref, sur internet maintenant entre deux "lol cats", un "le chat machine"...

Histoire de ne pas rester en reste (et les restes, il faut aussi les nettoyer), nous allons de notre côté nous intéresser au nettoyage de nos jeux qui, même si nous les avons protégés, peuvent se trouver salis. Le sujet est d'ailleurs inspiré par la remarque d'un joueur qui nous signalait que les cartes de Tribun étaient aussi usées qu'un jeu de cartes qui aurait finalement été abandonné par les pourtant très conservateurs membres de l'Amicale des vieux Couincheurs, après le mémorable tournoi intercommunal de le fête de la Pissaladière....
Bref nous vous proposons de réfléchir durant les prochains épisodes aux sujets suivants :

  • Jeux en bois : huile de Tung et térébenthine quelles proportions ?
  • Désodoriser vos boites de jeux, les meilleurs produits.
  • Plastiques : la pierre d'argent est-elle vraiment votre amie ?
  • Micromesh ! Au revoir les rayures & bienvenue aux ongles longs
  • Porosité & percolation... les failles de la plastification!
  • Boite de jeux et saucisse de Morteau, le bonheur de la fulmigation à sec.


Bien sûr, il nous faudra sûrement lancer une cagnotte pour que votre serviteur puisse se payer un fumoir et réaliser des tests in situ (le fait qu'il veille fumer d'autres produits n'est qu'une coïncidence)... Mais, à n'en pas douter, voilà qui nous annonce des lectures passionnantes!

Les princes de Florence, oct. 2019 Les princes de Florence - Dans l'actualité, on aurait pu aussi parler de l'homme de Vitruve ! 4 bras pas mal pour le nettoyage !

Quoi qu'il en soit hier soir les joueurs des ludochons semblaient encore assez peu sensibles à cette thématique, et pour tout dire ils ne semblaient s'intéresser qu'à leurs jeux... Je ramène du slime la semaine prochaine histoire de les faire changer d'avis!

Nous avons failli oublier de saluer la venue de la plus jeune arrivée parmi les ludochons, Anaïa, qui a ouvert de grands yeux étonnées sur ces grands êtres étranges, qui passent encore leurs soirées à jouer !

Les jeux

  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Les charlatans de Belcastel / Die Quacksalber von Quedlinburg (Wolfgang Warsch chez Schmidt Spiele)
  • Clash of Cultures (Christian Marcussen chez Z-Man games)
  • Fou Fou Fou ! (C. Lebrat et T. Rivière chez KYF édition)
  • Le grand jeu (R. Knizia chez Origames)
  • Insider (Akihiro Itoh, Daishi Okano, Kwaji et Kito Shinma chez Pixie Games)
  • Pappy Winchester (Jérémy Pinget chez Blue Orange)
  • The Palace of Mad King Ludwig (Ted Alspach chez Bezier Games)
  • Les Princes de Florence (Wolfgang Kramer et Richard Ulrich chez Ystari)
  • Tribun (K.-H. Schmiel chez Ubik)
  • Les Voyages de Marco Polo (Simone Luciani et Daniele Tascini chez Filosofia)


Clash of cultures, oct. 2019 Clash of cultures - Histoire de rincer les joueurs !

Les joueurs

  • Bertrand, Suzel et Vincent (Possom), princiers!
  • Nelly, Noémie, et Vincent (Bibou), avec leurs Winchester
  • AlainCM, Éric, Jean-Marc, et Jean-Philippe en explorateurs
  • Cyril (Atom), David (l'orque), David (l'autre) au clash!
  • Cécile, Magali et Pauline dans leurs palais
  • Bertrand II, Davy, Frédéric, et Guillaume en brasse coulée (dans le bronze)
  • Alexis, Frédéric, Manu et Olivier en tribuns


Fou fou fou !, oct. 2019 Fou fou fou ! - Quelques "choucroutes" bien troublantes !

vendredi, juin 28 2019

27 juin 2019 - Va jouer avec ton summer body !

Une partie de la presse en cette saison publie des articles préparés de longue date où il appert qu'il est grand temps de vous préparer pour l'été et d'enfiler votre "summer bod(y)"... Le ludochon, qui est, par essence, joueur, n'a rien contre ce genre d'expérimentation mais, avouons-le, tout cela le laisse un petit peu sceptique...

D'abord, en cette période de canicule, il se demande s'il est vraiment utile de se munir de ce physique, qui n'a pour fonction que de s'afficher en plein soleil... Parce que, dans ces conditions, votre précieux "summer body" risque assez vite de vous transformer en toast desséché, même plus bon à être tartiné, si ce n'est de biafine...
Et encore on pourrait presque s'accommoder d'avoir l'impression d'avoir transformé ainsi son corps en morceau de charbon de bois, graissé à l'huile de moteur, si cela ne risquait pas d'avoir des conséquences néfastes sur notre activité principale : le jeu.
Une simple exemple : combien de joueurs méritant ne peuvent plus s'asseoir à leur table de jeux à cause de coups de soleil, étrangement placés sur leurs séants?
Faites donc comme votre rédacteur! Si on vous parle de "Summer body", répliquez avec assurance "Non merci, j'aurais bien voulu... mais il n'y en a pas à ma taille !"

Cupcake empire Cupcake empire - Summer body mais... version vanille / chocolat avec double "topping"!

Chez les ludochons, qui sont des libéraux, nous n'imposons même pas de tests physiques à l'entrée! Ce qui est, à la limite, un peu imprudent, car il faudrait peut-être vérifier que nos nouveaux membres ont bien un player's body....
Oui, j'entends déjà certains dire que l'expression "t'as le physique d'un joueur" pourrait être mal interprétée par certains, voire servir de moquerie mais c'est une erreur qu'il convient de rectifier au plus vite!

  • D'abord un physique de joueurs c'est un système circulatoire de compétition, en effet il faut pouvoir tenir la position assise pendant plusieurs heures sans broncher tout en propulsant le maximum de sucres et d'oxygène vers le cerveau... Et bien, voyez-vous, tous les sportifs ne sont pas capables d'un tel exploit, si on en croit certains commentaires après match bien moins pertinents que certains de nos debriefs!


Nemesis Nemesis - Moi j'aime bien le Summer body... C'est plus craquant sous la dent!

  • Ensuite, il faut que les joueurs aient une agilité, notamment manuelle, hors-pair!... En effet tout en pratiquant d'expertes manipulations de cartes et autres meeples, il doit pouvoir, se taper le front avec une belle expressivité après une boulette, pouvoir se cacher les yeux pour simuler la réflexion (et où porte son regard et son prochain coup) , masquer sa bouche pour éviter de trahir ses sentiments, ou se gratter le crâne de dépit,... Au final, une dextérité des mains que pourraient nous envier bien des artisans!


  • L'heureux propriétaire d'un player's body doit aussi avoir affuté tous ses sens... Le joueur doit, bien entendu, avoir "vista" remarquable, complétée par un ouïe fine permettant de saisir les discrètes trépidations du pied de votre adversaire acculé. À l'ouverture d'une boîte, certains peuvent vous dire, "au nez", que le propriétaire qui affirme qu'il n'y a pas joué depuis longtemps essaie de vous endormir! Le goût enfin n'est pas moins sollicité, il doit même être sûr, notamment quand on tente de vous perturber avec des affirmations sur la meilleure couleur des dragibus!


  • Enfin, le player's body, c'est une résistance à l'effort incroyable. D'une part, il doit transporter des caisses de jeux avec un bonhommie remarquable, mais en plus de réaliser cet exploit, il est toujours prêt à faire une petite partie de plus, là ou le sportif est déjà sous la douche à faire des étirements. Nous, c'est notre pratique que l'on étire !


Il est temps donc de prendre nos plumes et d'informer les journalistes que le corps du joueur devrait être glorifié dans leurs colonnes ! Et puis, au fond, si on y pense bien toutes ces histoires de "Dad bod", "Beach bod ", "Summer bod" il ne faut pas se leurrer c'est pour nous mettre la tête à l'envers, car en verlan, "Bod" cela reste une bonne daube!

Shakespeare Shakespeare - auteur de Midsummer Night's Dream (body?)

Les jeux

  • 6 qui prend / 6 nimmt ! (Wolfgang Kramer chez Amigo)
  • Alhambra (Dirk Henn chez Queen Games)
  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Copyright (Julien Sentis chez Ferti)
  • Cupcake Empire (A. Leduc et Y. Tourigny chez Ludonova)
  • Lanternes (Christopher Chung chez Matagot)
  • Nemesis (Adam Kwapiński chez Awaken Realms)
  • Kardinal & König (Michael Schacht chez 999 games)
  • Shakespeare (RV Rigal chez Ystari)
  • Solenia (Sébastien Dujardin chez Pearl Games)
  • Yōkai (Julien Griffon chez Bankiiiz)

Les joueurs

  • Alexis, Manu, Rémi et VIncenIV
  • Cyril, Cyril (Atom) et Renars
  • Bertrand II, Davy, Raphaël, et Vincent (Possom)
  • Guilhem, Nicolas, et Pauline
  • Frédéric, Guillaume, Maude et Stéphane (l'aff)
  • Cécile, Elsa, Noémie, et Philippe
  • Alain, Magali, Olivier et Vincent (Bibou)


Yōkai Yōkai - parce qu'on pense à Bertrand qui travaille son "Festival body"

- page 1 de 15