Mot-clé - Wallace

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, novembre 30 2018

29 novembre 2018 - L'ordre du monde ?!? Rien que cela !

On le dit souvent une partie d'un jeu, c'est un temps suspendu dans lequel l'ordre du monde trouve à s'ordonner autour de quelques règles (parfois quelques dizaines de pages), et où des joueurs cherchent à en percer les mécanismes pour en tirer le meilleur parti. Rien d'enfantin là dedans mais une sorte de plaisir intellectuel avec sa légèreté, qui ne tient pas de la futilité mais de l'absence de pesanteurs....

Et bien, si on observe ces règles et ces joueurs nous verrons que souvent pour tenter de percer l'ordre du monde, ils cherchent quelques formules magiques...
Regardez les dés, lancez les et vous verrez que très vite les joueurs (et les auteurs) valoriseront, les suites, les doublons, les carrés, bref toutes sortes de "formes",...
Même chose avec les cartes, on y retrouve les suites, les carrés et on peut y ajouter des combinaisons et autres combos dans les decks. Rarement, vous verrez un jeu qui met en avant une main qui ne ressemble à rien... Qu'il faille les cumuler ou au contraire s'en débarrasser, il y a toujours une sorte d'absolu à atteindre.

Nemeton Nemeton - JJ en druide ou la vision fugace et troublante de Panoramix chantant Jailhouse rock

Que fait le joueur nanti de tous ces symboles, totems et gri-gris ? Il cherche parfois un peu trivialement une martingale, et plus souvent l'équilibre et la mécanique du jeu pour pouvoir (s') en jouer.

Pendant ce temps là, que font les non-joueurs? Ils se regroupent à la COP 24 ou plus près de nous à Pollutec... Pour le coup, on semble manquer de Double-Six, et parfois on refuse même de lire les signes même si ceux-ci semblent s'accumuler.... Certains joueurs ont même l'air de ne pas jouer le jeu, voire de s'en désintéresser...
Paradoxalement, on pourrait donc se demander si, contre tout ce que nous apprend la sagesse populaire, il ne faudrait pas confier le monde à... des joueurs!

Quoi que... Avouons aussi que chez les ludochons, on peut parfois voir quelques manoeuvres assez peu élégantes, quelques fourberies légendaires, des calimeros aux dents longues (me culpa), des innocents aux longs couteaux et quelques joyeux drilles bien légers parfois... Oui parfois on aimerait laisser le monde à des âmes plus compétentes et continuer à jouer....

Coimbra Coimbra - ou la vision fugace et troublante de Magali chantant Madredeus

Cette semaine, Jean-Jacques avait apporté le très beau Néméton, Auztralia! revenait en deuxième semaine, on saluait le retour de Scythe (avec boite de rangement), on découvrait aussi Keyforge , Ashes (pour ce qui est de l'ordre du monde Ashes ce n'est pas un programme enthousiasmant) et le très coloré Coimbra.... On notait même un Keyflower qui ressemble chez nous à une sorte de scotch qui se colle à la chaussure !

Les jeux

  • Ashes (Isaac Vega chez Plaid Hat games)
  • AuZtralia (M. Wallace chez Nuts! publishing)
  • Keyflower (R. Breese & S. Bleasdale chez R&D games)
  • Coimbra (Flaminia Brasini et Virginio Gigli chez Eggertspiele)
  • Nemeton (Johann Favazzo chez BLAM!)
  • Keyforge : L'Appel des Archontes (R. Garfield chez FFG)
  • Scythe (Jamey Stegmaier chez Ghenos games)


Ashes Ashes - ou la vision fugace et troublante de John en Pierrot chantant "Ashes to ashes"

Les joueurs

  • Cécile, Jean-Jacques, Rodney et Zaggus en druides
  • Alain et Éric à la forge
  • John, Stéphane (l'aff), et Vincent (un nouveau qui va devoir trouver un pseudo vite) dans les cendres
  • David Guillaume, Magali et Nelly au Portugal
  • Antonio, Manu le Jeune, Raphaël et Vincent (Possom) dans l'outback
  • Bretrand II, Frédéric, Guillaume² et Noémie² aux commandes de "mechs"
  • Alexis, Elsa, Noémie, Olivier et Philippe en colons


Auztralia! Auztralia! ou la vision fugace et troublante de Raphael chantant du... du primitif grand ancien... du... du... "Heilung"

vendredi, novembre 23 2018

22 novembre 2018 - Billet ludique

Les ludochons continuent à explorer les nouveautés ramenées d'Essen ou sorties récemment. Parmi celle-ci citons notamment Auztralia, arrivé chez les ludochons sous les bras d' Antonio.... Qu'est que ce jeu ? Disons que cela revient à jouer à "Cthulhu, Hastur l'indicible, Lloigor et Zhar font du train"... Cela peut paraître curieux mais bon quand vous êtes un Grand Ancien on peut apprécier le caractère ubuesque de certains déplacements et le côté blasé de quelques contrôleurs qui en ont vu d'autres...

AuZtralia AuZtralia - le train-train de l'apocalypse...

- Bonjour, contrôle des billets...
- Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn !
- Mmm d'accord mais sieste ou pas, il va falloir sortir du rêve et me fournir votre titre de transport
- Ygnaiih… ygnaiih… thfltthkh’ngha…
- Bon, je suppose que cela veut dire non... Je vais devoir vous verbaliser... Pouvez-vous décliner votre identité ?
- Cthulhu
- Ouais bon comme "verbalisation", on a fait mieux... Comme ça se prononce, je suppose....
- Y’bthnk… h’ehye n’grkdl’lh…
- Non, monsieur, il n'y a pas de délit de faciès, d'ailleurs je ne suis pas sur de bien savoir où est exactement votre faciès, et j'aimerais être sûr de m'adresser à lui.
- Cthulhu ngh’aaaaa… ngh’aaa… h’yuh… h’yuh…
- Non, monsieur il n'y a pas de "Grand Ancien" qui tienne, c'est monsieur ou madame pour tout le monde... Avez-vous une pièce d'identité ? Une carte de séjour ?
- Oui bien sûr vous avez laissé cela de l'autre côté du portail du multivers... Bon, bien essayé, mais des jeunes m'ont fait le coup la semaine dernière. Vous venez d'où?
- bugg-Shoggog, y’hah…
- Université de Miskatonic ? Non, ça je n'ai pas...Ca sera Grenoble alors sur cette ligne... Avez-vous un moyen de paiement ?
- Y’bthnk
- Oui, oui, le portail... Bon, je vous laisse une facture et vous devrez vous en acquitter dans le mois..
En passant, merci de retirer vos tentacules du siège. Ceux-ci sont réservés à votre séant... D'ailleurs, je ne suis pas sûr, non plus de savoir où... Enfin bon,... Au revoir.
- Bonjour madame, contrôle des billets...

Aux dernières nouvelles, le train de Grenoble était en retard, et Cthulhu errait un peu perdu entre deux guichets et deux correspondances de la gare Part Dieu.
Il aurait fini par s'énerver et désosser une partie de la gare, mais ça c'est sûrement une galéjade...

A part cela nous avions en plus des grands anciens d'honnêtes agrigulteurs (Reykholt du nom d'une commune islandaise qui a le bonheur de porter un nom qui explique bien le mécanisme du jeu), des explorateurs aux confins de l'univers (Race for the Galaxy ou sur Projet Gaïa), des maharajas (Rajas of the Ganges), des colons américains (le résumé de Keyflower c'est chez John), des colons très cubiques (Dice settlers), ...

Dracula's America Dracula's America - Terence et Bud ont les dents longues ?

À notre grande honte nous devons, aussi signaler la présence de curieux intrus, des figurinistes (!) réunis là à l'invitation de notre président et jouant au curieux Dracula's america... Oui les figurinistes qui prennent parfois les joueurs de jeu de plateau pour des gens un peu légers, jouent à un jeu où Dracula est devenu président des USA....
Pour remercier notre président de cette initiative, nous le punirons à la hauteur de sa faute... On fera fondre de vielles figurines de plomb et on prendra un moulage de l'intégralité de son système digestif en passant par les voies naturelles... Oui... La modération avant tout, car il faut bien l'admettre, ça a quand même de la gueule comme matériel !

Les jeux

  • AuZtralia (M. Wallace chez Nuts! publishing)
  • Bloxx! (Klaus-Jürgen Wrede chez Noris Spiele)
  • Dice settlers (Dávid Turczi par Pixie games)
  • Gaia Project (H. Ostertag, J Drögemüller chez Z-Man games)
  • Keyflower (R. Breese & S. Bleasdale chez R&D games)
  • Rajas of the Ganges (Inka & Markus Brand chez Huch!)
  • Race for the Galaxy (Thomas Lehmann chez Ystari Games)
  • Reykholt (U. Rosenberg chez Origames)
  • Twisty ( chez Djeco)


Twisty Twisty- Explorer le monde ludique dans toutes ses directions...

Les joueurs

  • Antonio, Manu le juen et Rodney
  • Cécile, Elsa, John et Olivier
  • Bertrand II, Éric, Frédéric, et Stéphane (l'aff)
  • Nelly, Vincent (Tcho), Vincent (Bibou) et un invité
  • Bertrand, Magali, Noémie et Philippe
  • David, Jean-Jacques, Suzel et Vincent (Possom)
  • Manu et trois invités
  • Adrien, Guillaume,Raphaël, et XXXXXX
  • Zaggus de passage


Reykholt Reykholt - Pas une récolte d'avis enthousiastes....

vendredi, octobre 19 2018

18 octobre 2018 - Tsundoku ludique

Depuis quelques temps que votre rédacteur favori, tout fier, mûrissait lentement l'idée de pouvoir révolutionner le genre ludique en faisant entrer dans son vocabulaire, le terme de Tsundoku, piqué sur un site littéraire... Je me suis aperçu (O rage! O désespoir! O Procrastination ennemie!) en faisant mes recherches que j'avais malheureusement été doublé, il y a, à peine quelques mois, sur ce sujet (Gus) et que pire, ce terme avait été désigné comme nouveau terme à la mode, il y a plus de deux ans, sur un blog de... bricolage...
Autant dire que le tsundoku peut retourner dans mon tiroir d'idées apparemment brillantes et révolutionnaires et foncièrement has-been.

Pour ceux qui l'ignoreraient encore, le tsundoku c'est l'art d'empiler des livres sans jamais les lire.... Oui, il y a un terme pour cela! Et pire il n'est pas nouveau! Bref il fallait bien l'application japonaise, de celle qui a apporté au monde l'art de la composition florale ou le génocide mandchou pour dégager ce concept.

On voit aisément tous les rapprochements qu'on aurait pu faire entre nos collectionneurs de jeux et ces collectionneurs de livres et les effets comiques qu'on aurait pu en tirer... D'ailleurs, votre serviteur, qui cumule les collections, a joué avec cette phrase tout l'été dans les dîners en ville :
"-Non, non, mon tsundoku se porte plutôt bien.
- Pardon, votre... ?
- Mon Tsundoku..."
Notez que ce que vous pourrez capter après cette remarque, rire gras, regard gêné entre les hôtes, question placide, sourcils montant au ciel, ou même parfois compréhension... vous en apprendra beaucoup sur vos convives...

Fertility Fertility - le tsundoku est-il fertile ?

Bien sûr nous connaissons tous des joueurs qui affirmeront bien fort :
"-Mais non, j'ai joué à tous mes jeux"...
Un reste de probité nous oblige à ajouter d'ordinaire "au moins une fois" et "il y a longtemps".... Bref, cela reviendrait à évoquer une bibliothèque dont vous auriez lu uniquement les premiers chapitres ou toutes les quatrièmes de couverture... Il n'est pas évident que cela relève de la culture, ni même de la connaissance.

Il y a aussi un effet secondaire bien connu, celui de décrire parfaitement le tsundoku du voisin tout en ignorant le sien... Tel ce figuriniste se moquant des collections d'un fan de JCC, qui se moque lui-même du volume des boites d'un fan de jeux à l'allemande, etc. En cette période, où le salon d'Essen va nous apporter son lot de boite sous blister, il sera aisé de nous voir, tous, à l'oeuvre...

Le seul vrai défaut du tsundoku ludique c'est qu'il amène d'ordinaire à la collection d'armoires, qui finit, elle, par lasser le conjoint (sauf à collectionner aussi les conjoints mais là cela relève peut-être plus du je que du jeu)

Bon j'abandonne là mon tsundoku d'idées idiotes et je repasse aux données "objectives" de la soirée... Enfin, j'aurais aimé mais une table nous a empêché de nous concentrer efficacement.... Sûrement pour préparer leur séjour en Allemagne, certains ont voulu vérifier le proverbe "Nach müde kommt doof", bref 10 minutes de fous-rires ininterrompus autour de Santa Maria, qui est certes un bon jeu mais qui ne passe pas d'ordinaire pour un party game... Vu l'état de certaines de nos joueuses, je me demande ce que vont donner les achats d'Essen....

Orbis Orbis - nouveau jeu des Space Cowboys

Les jeux

  • Aeon's End (Kevi Riley chez Matagot)
  • Anachrony (Dávid Turczi, Viktor Péter et Richárd Ámann chez Mindclash games)
  • Bataille par Rokugan (Tom Jolly chez FFG)
  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Fertility (Cyrille Leroy chez Catch up games)
  • Keyflower (R. Breese & S. Bleasdale chez R&D games)
  • Orbis (Tim Armstrong chez Space cowboys)
  • Santa Maria (Eilif Svensson et Kristian Roald Amundsen Østby chez Aporta Games)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • Thunderstone (Mike Elliott chez Edge)


Bataille pour Rokugan Bataille pour Rokugan - Ils ont perdu la bataille du contraste des couleurs...

Les joueurs

  • Alain, Magali, Nelly et Suzel
  • Cécile, Manu, Olivier et Rémi
  • Bertrand II, David, Éric et Guillaume
  • Bertrand, Frédéric, Vincent (Possom) et Yoann
  • Antonio, Renars et Stéphane 3
  • AlainCM, Jean-Philippe, Davy et Raphaël
  • Alexis, Cyril, Raphaëlla, et Rodney
  • Elsa, John, Noémie et Philippe
  • Zaggus de passage


Terraforming Mars Terraforming Mars - Encore.... Oui!

- page 1 de 13