Comptes-rendus

Semaine après semaine, les ludochons "au travail"...

Fil des billets - Fil des commentaires

Sous-catégories

vendredi, août 17 2018

16 août 2018 - A pimper, pimper et demi...

La semaine du 15 août a pour conséquence habituelle de plonger d'ordinaire notre pays dans une certaine torpeur. Torpeur rendue plus forte cette année par une succession de vagues de chaleur qui amplifie le phénomène... Dans cette langueur, la plupart de nos concitoyens cherchent l'ombre et font mine d'ignorer que septembre se profile déjà...
Le ludochon, planqué dans son Nord-Isère surchauffé, lui ne transige : la chaleur d'accord mais ludique alors !
Bref, comme d'ordinaire, pas de pause chez les ludochons, qui continuent à jouer semaine après semaine dans leur antre, plus ou moins tempéré, de Bourgoin-Jallieu....

Hier, cependant un fait "notable", la soirée fut particulièrement cruelle pour votre serviteur, mais nous y reviendrons, car il convient de faire d'abord un peu d'histoire. Écoutez donc la jolie histoire de père Castor Fromage.
Il y a bien longtemps, une quinzaine d'années, personnaliser son jeu était une nécessité. D'ordinaire, cela consistait à obtenir une copie des règles en français pour un jeu que nos voisins d'outre-Rhin n'avaient pas cru bon de traduire dans la langue de Molière... À l'époque, le roi de la personnalisation était un germanophone, qui était recherché par tous les joueurs, qui n'hésitaient pas à en faire des amis dans les plus brefs délais... Une alternative, pour devenir populaire, consistait à être le possesseur d'une imprimante couleurs de bonne qualité !

Bloodrage Bloodrage - Normalement le geek doit sortir les pinceaux !

Puis vint la traduction, attention, on ne personnalisait plus, on customisait... Dans cette grande période, il était devenu courant de palier tous les défauts du jeu par des bricolages plus ou moins heureux... D'ordinaire, la règle écrite avec les pied par un tchécoslovaque traduisant, en "français", la règle russe, nécessitait quelques ajustements. L'aide de jeu était née et les joueurs rivalisaient de créativité. le carton fort régnait en maître et le roi du bac à sable était celui qui pouvait se targuer de la possession d'une plastifieuse si possible en A3 125 microns. (votre serviteur vient de se retourner pour regarder la sienne la larme à l'oeil)

Mais voilà, le monde du jeu s'est professionnalisé, les jeux sont maintenant livrés en 15 langues (dans une traduction souvent lisible), avec du matériel de qualité dans des boites pourvues de moult aides... Le bricoleur ludique se trouvait alors les bras ballants... Se laissa-t-il aller à une petite déprime, non il choisit de passer de la customisation au "pimp"...
Utilisant le terme médiatique désignant les "artistes" pouvant dépenser une fortune pour transformer une voiture de série quelconque en une voiture invendable, le joueur a sorti les pinceaux... Exemple ? Conan n'est pas assez "girlie"? Tiens je le rends transgenre et je lui ajoute un tag #metoo sur son pagne repeint en rose pastel. Bref le triomphe du meilleur et aussi du pire sur les plateaux...
Les éditeurs, un peu inquiets, ont, bien entendu, répliqué avec des Kickstarter (Tu veux de la figurine ? Et bah tu en auras...) et souvent prépeintes (parfois les éditeurs ont eu envie de couper court aux débats du type "Non, il ne manque pas de bisounours dans Claustrophobia" )...

Mais le bricolo ludique ne renonce pas... Non, il occupe tous les créneaux laissés libres et maintenant il est passé au graveur laser et à l'imprimante 3D....
Bon, normalement d'ici deux ou trois ans il achète des micro-moteurs, et vous aurez des meeples plaqués or se déplaçant tous seuls...

Hier soir, donc, votre serviteur avançait modestement avec les premières réalisations d'un projet en cours de customisation... Il n'était pas peu fier jusqu'à ce que la fourbe Suzel apparaisse, elle, avec un jeu de Descendance, entièrement pimpé à la pâte Fimo... Pire dans une série de personnage on reconnaissait la princesse Leïa et ses célèbres macarons... Ubergeek... Il ne lui restait plus qu'à se faire pulvériser à Tribun pour rentrer triste comme un menhir...


Descendance Descendance - Pimp dans ta face....

Les jeux

  • Bärenpark (Phil Walker-Harding chez Look Out games)
  • Blood Rage (Eric Lang chez Edge)
  • Descendance (Inka et Markus Brand chez Gigamic)
  • Hero Realms (Darwin Kastle et Robert Dougherty chez Iello)
  • Sheepland (D. Tascini & S. Luciani chez Ielo)
  • Tribun (K.-H. Schmiel chez Ubik)

Les joueurs

  • Alexis, Bertrand,
  • Éric, Suzel, Yannick et Clémence
  • Bretrand II, Cyril, Renars et
  • Jean-Jacques, Manu, Olivier, Rémi et Victor

Berenpark Berenpark - Même pas de figurines d'ours ?

jeudi, août 9 2018

9 août 2018 - du monde en août !

Vous l'aurez bien remarqué, ce titre qui se voudrait accrocheur par son exclamation semble venir d'une précédente semaine pour ne pas dire la semaine précédente.

Ce qui va vous frapper le plus, c'est le rédacteur (au sens figuré, on joue à des jeux ici, monsieur). On aura bien vite conclu que comme la semaine dernière, les formules, la taille et surtout le contenu est vraiment bien différent des proses auxquelles nous nous attendons habituellement. Mais que fait notre talentueux pigiste ? Certains d'entre-nous pensent que nous sommes arrivé à l'ère des Megacorporations et qu'une de nos concurrentes l'aura kidnappé afin de faire profiter ses vilains membres de sa plume légendaire. On a entendu parler de Compagnons du jeton, d'Atoujeu, et de Jessenniens, d'autant plus que chez ces derniers, des membres font bien l'éloge de notre scribouillard préféré.

Rendez-le nous ! Sinon on vous enferme dans une escape room... où il faut jouer pendant 8 plombes au monoploly pour pouvoir espérer sortir !

C'est beau !

Les jeux

  • Artificium (Timofey Shargorodskiy chez Asmodée)
  • Space Base (John D. Clair chez Alderac Entertainment Group)
  • Les Châteaux de Bourgogne (S. Feld chez Alea)
  • Race for the Galaxy (Thomas Lehmann chez Ystari Games)
  • Adrenaline (Filip Neduk chez Czech Games Edition)
  • Luxor (Rüdiger Dorn chez Queen Games)
  • Everdell (Andrew Bosley chez Starling Games (II))
  • Pergamon (Stefan Dorra, Ralf zur Linde chez Iello)


ça brille, en fait non, ça reflète...

Les joueurs

  • Cédric, Eric et Jean-Philippe sur Space Base
  • Alain, Cyril, Rémi et Renars sur Adrenaline
  • Bertrand, Vincent (Bibou) et Yoann sur Luxor
  • La soeur de John, Noémie, Yannick (Lego) et fille sur Everdell
  • Jean-Jacques, Manu, Marjorie et Suzel sur Les Châteaux de Bourgogne
  • Mickaël, Victor et 2 nouveaux sur Pergamon
  • Fred, John et Zag sur Race for the Galaxy


c'est geek !

samedi, août 4 2018

2 août 2018 - des jeux en août !

Belle fréquentation en pleine période estivale où une grosse partie des français sont en congés. De belles découvertes (récentes ou non) pour tout le monde à cette soirée.

Un bon jeu aux allures de miniville, mais plus expert.


Les jeux

  • Rajas of the Ganges (inka & Markus Brand chez Huch!)
  • Myrmes (Yoann Levet chez Ystari)
  • Azul (Michael Kiesling chez Plan B games) x2
  • deep sea adventure (Jun Sasaki chez Oink Games)
  • U.S. Telegraph (Marcel-André Casasola Merkle chez Surfin Meeple)
  • Space Base (John D. Clair chez Alderac Entertainment Group)


Je l'ai déjà vu quelque part celui là...

Les joueurs

  • Alexis, Eric, Magali et Jean-Philippe sur Rajas of the Ganges
  • Alain, Davy, Fred et Victor sur Myrmes
  • Cyril, Guillaume II, Noémie II et Renars sur U.S. Telegraph
  • Stéphane 3 et Rémi sur Azul
  • Cédric, Jean-Jacques, John, Suzel et Zag sur Space Base

- page 1 de 136