vendredi, septembre 2 2022

1er septembre 2022 - La main invisible du jeu

Si vous étudiez avec attention nos comptes-rendus, (si c'est le cas, nous vous invitons à adopter au plus vite une activité un peu moins vaine), vous voyez peut-être comme nous apparaître des motifs parfois curieux... comme un ordre caché du jeu !

Carnegie, sept. 2022 Carnegie - Fondateur de grandes aciéries, du " Gospel of Wealth" mais aussi quelques idées bien moins novatrices

Ainsi, la dernière fois que nous avions joué à Pax Viking nous avions sur une autre table le jeu Carnegie... Curieusement, les mêmes jeux, sans que leurs propriétaires se soient coordonnés, se sont retrouvés sur nos tables hier... Or ce genre de correspondance se reproduit curieusement assez régulièrement, ce qui nous laisserait à penser, pour les plus imaginatifs, que peut-être il existe une sorte de pulsation ludique qui rythme nos envies de jeux... L'idée est surement plus poétique qu'étayée mais qu'importe....

D'autres observations sur ces correspondances, corrélations, et autres séries ? Et bien, on peut se demander si l'ami Cyril ne serait pas en train de développer un tropisme italien assez marqué... Envie de vacances ? De découvertes ? D'antipasti ? Difficile à dire mais après Firenze, il y a quelques semaines, le voici revenu avec Mille Fiori, un jeu qui évoque les verreries de Murano, et entre autres choses, ces sulfures qui sont d'étranges machines à rêverie...

Bref, on va surveiller cela de près et nous pourrions même engager des paris sur les prochains jeux qu'Atom mettra à notre disposition : Murano (dans la continuité) ? Burano (pas très loin) ? San Marco (plutôt Vincent qui nous le propose d'ordinaire) ? Masters of Venice ? Verona ? Roma (Il fût une époque où...) ? Siena (l'impossible jeu d'Olivier et Suzel) ? Genoa ? San Gimignano ?...

Pour ce qui est des prévisions, et de ces motifs redondants, en ce moment, il y a une question encore plutôt évidente : "Où est la table d'Ark Nova ?"... Hier, nous avons poussé le vice jusqu'à déployer deux tables en parallèle, dans deux salles parallèles... Est-ce un hasard ?

Mille fiori, sept. 2022 Mille fiori - Knizia revient avec (des) éclat(s) (de verre) ?

So clover ! lui va encore plus loin puisque c'est directement sur les correspondances que le jeu est basé ! Et il ne pouvait donc que sortir dans une séance marquée par ces répétitions...

Nos séances de jeu seraient donc bien rythmées par des pulsations secrètes, des éminences grises, voire un état profond (bah tant qu'à dire des bêtises, allons-y gaiement !)... Devons nous immédiatement convoquer les meilleurs spécialistes du complotisme pour nous livrer à des séances d'exorcisme sur nos boites en carton ?

Non (et c'est dommage cela aurait pu générer quelques scènes bien croquignolettes), car un jeu semble, hier, échapper à toute correspondance, Carnival of Monsters, et il ruine par la même toute notre théorie. Finalement, c'est assez logique puisque les "monstres" et autres "freaks" sont, par définition, ceux qui échappent à un ordre normatif.

C'est, malheureusement aussi, à ce moment, que votre rédacteur se dit que c'était là qu'il fallait trouver le sujet du jour, dans la fascination du cinéma et de la littérature américaine pour les cirques itinérants et les freaks, du récent "Nightmare Alley", en passant par "Freaks" ou "Elephant man", en effectuant un détour par "Big fish" (Burton en général) et de nombreux autres (pas mal de séries Z), et la série "Carnivale", le tout avant de quitter l'écran et d'aller lire le plutôt troublant "Un amour monstre" de Katherine Dunn....

Ah, il faudrait vraiment réfléchir avant d'entamer l'écriture des comptes-rendus ! Un peu comme pour jouer répondront les persifleurs !

Les jeux

  • Ark Nova (Mathias Wigge chez Super Meeple) x2
  • Carnegie (Xavier Georges chez Quined Games)
  • Carnival of Monsters (R. Garfield chez Gigamic)
  • Mille Fiori (R. Knizia chez Schmidt
  • Pax Viking (Jon Manker chez Ion Game Design)
  • So clover ! (François Romain chez Repos Prod.)

Les joueurs

  • AlainCM, Davy, Eric, et Vincent (Bibou)
  • Alexis, Guillaume et Suzel
  • Frédéric, Guillaume et Vincent (Possom)
  • Julien, Magali, Noémie, Philippe et Stéphane le nouveau
  • Bertrand II, Cyril (Atom), Manu, et Michaël
  • Franck, Michaël 2, Steven et Yoann 2
  • De passage Céline et Yoann en séance dédicaces !


Carnival of monsters, sept. 2022 Carnival of monsters - mais des grands gentils autour de la table

vendredi, juin 24 2022

22 juin 2022 - Ce n'est pas de la poésie !

Parfois il faut bien l'avouer, il n'est pas simple de rédiger un petit billet pour présenter nos activités... Qui plus est, certains membres attendent (Gaëlle !) de vous, des saillies brillantes, qui semblent vous fuir, "comme par hasard" dirait le complotiste, au moment de la rédaction...

Ah ! Si seulement l'inspiration fonctionnait comme la procréation !

Brass, juin 2022 ''Brass - A bar of steel—it is only Smoke at the heart of it, smoke and the blood of a man. A runner of fire ran in it, ran out, ran somewhere else, And left—smoke and the blood of a man And the finished steel, chilled and blue.... Carl Sandburg''

Je m'explique. On pourrait, en effet, attendre que des cigognes magnifiques nous livrent, dans leurs becs, des traits d'humour remarquables ! (Vous vous attendiez à quoi ?) Pour le coup, je suis même prêt à installer tout un tas de nichoir sur ma toiture...
Cependant, cette hypothèse a au moins deux défauts ! Pour ce qui est de ce truc de cigognes livreuses de bébés, je ne suis pas sûr qu'on ne me cache pas, en fait, un truc.... D'ailleurs, quand j'évoque le sujet de ces livraisons de bébés, d'aucuns me répliquent "Amazones !" avec un sourire en coin alors que, j'ai eu beau chercher sur le site, ce service n'existe pas !
Et puis ces nichoirs sur le toit cela risque surtout de transformer votre environnement en une montagne de guano, certes fertile, mais un peu déplaisante.... Le trait d'humour naitrait-il dans les immondices ? (Il a fallu aller le chercher un peu loin cet aphorisme !)

Bref, tout cela nous laisse songeur, et nous pousse à nous livrer à des questionnements sans fin sur la disparition des amazones et le lien de cet événement avec la surexploitation du guano .... Comment, avec de telles idées, voulez-vous parler d'une soirée "jeux" ?

D'ordinaire, on s'en sort avec une pirouette, en utilisant :

  • L'analyse météo, mais là, à part le fait de pouvoir jouer au tennis avec des grêlons, rien qui pousse à se réjouir. C'est d'ailleurs curieux cette obsession des grêlons pour les balles de tennis, non ? Un besoin de compenser ? Ce qui va nous amener au point suivant...
  • La date du jour... Il est toujours bon de remettre les événements en perspective. Mais doit-on célébrer la chirurgie expérimentale de Loreena Bobbitt ? Avant #metoo il y a eu #coupetout ! Avec les amazones, aujourd'hui, nous tranchons dans le vif du sujet !
  • L'actualité, Il est toujours bon de montrer que nous sommes connectés avec le monde moderne, mais de nos jours en France, l'actualité est dominée par les déclarations tonitruantes de tel ou tel qui réagit à la déclaration de tel ou tel autre (avant même que celui-ci ait d'ailleurs pu finir de parler), en enchainant les poses de matamore qui font passer les danseurs de Vogue pour d'insignes plaisantins....


Bref, il va peut-être falloir atteindre le fond et... parler de jeux....
Même si en fait une autre idée m'est venue depuis, pour relever le niveau... Présenter chaque jeu du jour par le biais d'une petite poésie..... Voilà qui serait du meilleur effet !
Bon, le manque de temps rend le projet un peu trop complexe, mais imaginez que nous puissions associer à Brass, un petit poème de l'ère victorienne, qui évoquerait les hauts-fourneaux qui rejetaient un flux éclatant d'acier encore ductile !
Pour Dune, on trouverait surement mille réflexions sur le désert et ces nuits froides avec vue sur l'immensité de l'espace...
Avec Brian Boru, on aurait surement l'embarras du choix, tellement les auteurs irlandais ont voulu s'emparer du titre de barde !
L'île des chats, bénéficieraient de la bienveillance coupable de nombreux auteurs pour cet animal qui aime se lécher le corps tout en décapitant des mulots... (Il n'y aurait pas une thématique "arrachage de membre" dans ce billet ?)

Dune, juin 2022 Dune - Un désert brûlant, en sa saison extrême, sous le soleil le plus ouvert, en la Saison que, même le grand scorpion noir africain hésite à sortir ses pattes sur le sable poivré de chaleur, ce désert, une armée qu'on croyait endormie, le traversa, s'ébranlant dans des chars plus chauds que des poêles, fonçant en avant, et une bataille nouvelle dut être livrée.... Henri Michaux

Cela pourrait être une belle idée,... Et je suis sur qu'on arriverait même à trouver un truc pour Demeter.... Oui, mais... Il y a toujours quelqu'un pour vous pourrir la vie, et sortir Marshmallow Test ... Va faire de la poésie avec un marshmallow !

Rappelons d'ailleurs le principe de cette expérience qui vise à tester la capacité à résister à un marshmallow (avec la promesse d'en avoir un autre plus tard), le genre de truc mené par des pervers réunis derrière une vitre sans-teint et en train de bouffer le reste du paquet !
"-Tu sais, John,... Scronch scronch scronch, ... L'expérimentation... Scronch scronch scronch... C'est essentiel ! Scronch scronch scronch... Regarde moi ce petit goret comme il se... Scronch scronch scronch, Goinfre avec le marshmallow.... Scronch scronch scronch..."

Mince, peut-être que finalement j'ai aussi parlé de politique.....
Au final, tout cela est bien triste, ce billet est bancal, mais heureusement il nous reste les soirées ludochons !

Les jeux

  • Ark Nova (Mathias Wigge chez Super Meeple)
  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Brian Boru: High King of Ireland ( Peer Sylvester chez Origames)
  • Demeter (Matthieu Verdier chez Sorry We Are French)
  • Dune: Imperium + Extension (Paul Dennen chez Dire Wolf Digital).
  • L'île des chats (Frank West chez The City of Games )
  • Marshmallow Test (Reiner Knizia chez Gigamic)
  • Oath: Chronicles of Empire and Exile (Cole Wehrle chez Leder games)

Les joueurs

  • Cyril (Atom), Cyril, Matthieu, Manu, et Michaël
  • Guillaume, Suzel et Vincent (Bibou)
  • Antonio, Michaël II, Olivier et Vincent (Possom)
  • Cécile, Davy, Gaëlle, et Wilfried
  • Bertrand II, Gian-Maria et Julien
  • Cédrick, Magali, Natacha et Séverine
  • Noémie de passage


Brian Boru, juin 2022 Brian Boru - Que je me lève et je parte, que je parte pour Innisfree,.... William Butler Yeats

vendredi, janvier 14 2022

13 janvier 2022 - Briser la glace pour jouer à deux !

Voilà un titre qui ressemble à une publicité pour un site de rencontres, alors que finalement, il résume juste le quotidien des ludochons en cette soirée où certains durent gratter la vitre de leur véhicule pour se rendre à notre rendez-vous hebdomadaire, consacré pour une fois, aux jeux à deux !
Je sens d'ailleurs bien la déception de nos lecteurs qui s'attendaient à un appel à l'amour universel et même, en passant, à la paix entre les peuples, bien utile en ces temps difficiles... Raté !
Note : soyez- rassurés cependant, mon discours pour les miss France est prêt, il reste à savoir quand sera créée la catégorie "quinquagénaire chauve et pas trop fut-fut" ...

D'ailleurs ce rendez-vous (que nous prononcerons comme un américain essayant d'imiter l'accent français) n'avait pas grand chose d'amoureux puisque dans le jeu à deux, la plupart du temps on se trouve dans le conflit et la confrontation plus que dans la coopération !
Qui plus est la période est à la sécurité et à la distanciation et cette longue table évitait tout rapprochement !

Jeux à deux, janv. 2022 Jeux à deux - Le retour de la grande table

En ce domaine, comme nous le signalions lors de cette séance, l'époque rend tous nos repères douteux. Ainsi l'expression "On reste en contact", qui était déjà parfois un peu suspecte, devient franchement redoutable en cette période de cas contact.
"- On reste en (cas) contact ?
- Non, non, je préfère le One Shot (vaccinal)."


Verona Twist, janv. 2022 Verona twist - Jeux à deux donc Romeo et Juliette, mais visiblement le balcon est trop peuplé !

L'autre est souvent donc devenu suspect, étranger, dangereux, porteur de miasmes invisibles et terrifiants. Curieusement chez les ludochons, l'autre reste un partenaire qui, certes, ne vous pardonnera pas grand chose (pendant le jeu), mais qui fera aussi preuve de considération à votre égard, en portant fièrement son masque et son passe, voire en se tartinant les mains de gel ce qui vu le froid actuel procure des sensations peu sympathiques et surtout en ayant l'air heureux de vous retrouver semaines après semaines.

Le jeu de société permettrait-il encore de faire société ? À deux ou à plus ? Oui CQFD

La marche du crabe, janv. 2022 La marche du crabe - Quand tout va de travers, le crabe semble aller droit ! Lao Tcheesegeek MMXXII

Les jeux

  • 1066: Dans la fureur et le sang (Tristan Hall chez Nuts Publishing)
  • Canopée (Tim Eisner chez Lucky Duck Game)
  • Les Cités Perdues (R. Knizia chez Filosofia)
  • Inflexibles - Normandie (T. Benjamin, D. Thompson chez Nuts! Publishing)
  • Jaipur (Sébastien Pauchon, GameWorks)
  • Mandala ( Trevor Benjamin, Brett J. Gilbert chez Funforge)
  • La Marche du Crabe (Julien Prothière chez Opla)
  • Neuroshima Hex ! (M. Oracz chez Portal / Iello)
  • Targui (Andreas Steiger chez Kosmos)
  • Terre d'Arle (Uwe Rosenberg chez Filosofia)
  • Verona Twist (József Dorsonczky chez Mind Fitness Games)

Les joueurs

  • Bertrand II, Cécile, Elsa, Jean-Philippe, Michaël, Magali, Manu, Matthieu, Noémie, Olivier, Rémi, Séverine, Vincent (Bibou le coyote) et Vincent (Possom)


Terre d'Arle, janv. 2022 Terre d'Arle - Pour ceux qui aiment les gros jeux de gestion, même à deux.

- page 1 de 29