vendredi, septembre 14 2018

13 septembre 2018 - Genre, du jeu...

Dans le Nord-Isère, trois ombres déguisées en meeples géants, ou en moines complotistes colorés, s'aventurent dans le soir couchant... On reconnaît aisément nos trois (médiocres) conspirateurs ludochons (Saison 1 Ep. 1 , Ep. 2)...

- Bon, commence Bleu, j'aimerais vous parler de la santé du club...
- Top ! claironne Rouge, on avait des pousseurs de cubes, mais avec un président qui lit White Dwarf, John qui peint, et une partie de Forbidden stars hier, j'ai de l'espoir, je vais ressortir mon bolter et défourailler de l'alien...

Forbidden stars Forbidden stars - Un grand cri d'amour dans l'espace....

- Rouge, Rouge...
- Ca me rapelle la fois, s'enflamme Rouge, où j'ai tiré dans l'oeil d'un alien, enfin si c'est un oeil avec ces trucs... et la surpression a fait sortir de la matière cérébrale (enfin si c'est ça) par tous ses autres orifices (va savoir ce que c'est avec ces trucs)...
- Je me demande si je ne préfère pas les cubes! murmure, en aparté, Jaune.
- ... Et encore là c'est si tu tapes dans les parties nobles, parce que si tu tapes dans le tube digestif, tu peux faire venir Stéphane Plaza pour du home staging, même sur le Bon coin, tu ne le vendras plus ton vaisseau spatial...
- Rouge ! interrompt Bleu, non , je veux qu'on parle de la théorie du genre dans le jeu.
- Euh... murmure Rouge.
- Euh,.. s'interroge Jaune. Ça ne serait pas plutôt,... avec l'accent "jeune",... "Genre, la théorie des jeux", non parce que la dernière fois qu'on a parlé de ça, je me suis tapé deux bouquins de maths et je me fais toujours tauler par Raphaël, Davy ou Bertrand II...
- Non, non la théorie des genres... Veiller à ce que notre pratique ludique ne soit pas sexuée ou ne véhicule pas de préjugés...
- Euh, les aliens, je les défourraille mâle ou femelle...
- Rouge! ... Précisons quand même, ajoute Jaune, que les amateurs de terreur dans l'espace se sont débarrassés tant bien que mal des accusations de sexisme voire de racisme, la théorie des genres ça ne fait pas un peu beaucoup d'un coup pour eux...
- Bah, en fait, cela concerne tous les jeux mais il faudrait exprimer toutes les sensibilités,... précise Bleu.
- Rouge ? Rouge ? Ca ne va pas ?
- Juste un petit vertige,... je viens d'imaginer mes Space Marines... avec la tête et la queue de cheval d'Ariana Grande.
- Ouais... Effectivement... Mais on peut sûrement appliquer le transgenre autrement... Mixer les identités
- Rouge ?
- Ah le c..! Il a vomi dans sa chasuble!
- Non, mais... geint Rouge. J'ai mis plusieurs SMIC et mes week-ends dans la peinture de mes figurines et vous voulez des Space Marines à tête d'alien, ou des orcs en robes longues... C'est pas facile...pleurniche-t-il.
- Non, mais... Oublie l'espace... Bon, regarde hier, Yellow & Yangtze, c'est propre, on est des sortes de dirigeants éthérés et on équilibre les collectes de couleurs... Imparable...

Yellow & Yangtze Yellow & Yangtze - le convaincant reboot d'Euphrat &Tigris

- Ou, ajoute Jaune, Die Quacksalber von Quedlinburg, on fait une grande potion façon soupe, pas de risque de se faire accuser de sexisme, parce qu'on a des sorciers et des sorcières et dans un univers fantastique, la sexualité... Bah...
- Ouais, enfin, chez certains fans de fantasy la sexualité... se moque doucement Bleu..
- Pop, pop, pop, on pourrait étendre cela à tous les jeux... Rouge? Tu en penses quoi ?
- Que j'ai l'impression de réfléchir dans le tube digestif d'un alien... alors vos trucs, pfff...
- Je me demande si on ne pourrait pas, être plus malin ajoute le vile Jaune (Plus Kurt Vile qu'Ariana), on fait du transgenre en mixant les genres ludiques...
- Pas bête du jeu de placement avec de la pose d'ouvriers, ou des trucs encore plus originaux, tiens un Space Hulk façon jeu de puces...
...
- Rouge ?
- P****n, mince, pour le coup c'est la catatonie, t'éxagères quand même...
- Bon qu'est ce qu'on fait ?
- Bah, on continue à jouer à tout avec tout le monde...
- Bien, bien,... Mais je disais pour Rouge....
- Euh, faudrait le ramener chez lui... Ca va aller... Mais il est lourd comme un exosquelette mort...

 Die Quacksalber von Quedlinburg Die Quacksalber von Quedlinburg - Simple mais malin...

Les jeux

  • Forbidden Stars (Samuel Bailey, James Kniffen et Corey Konieczka chez FFG)
  • Die Quacksalber von Quedlinburg (Wolfgang Warsch chez Schmidt Spiele)
  • La gloire de Rome (C. Chudyk chez Filosofia)
  • Islebound (Ryan Laukat chez Red raven)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • Yellow & Yangtze (R. Knizia chez Grail Games)


Les joueurs

  • Manu, Olivier, Vincent (Bibou) et Yoann à Quedlinburg
  • AlainCM, Éric, Michaël, Philippe, et Rodney à Rome
  • Bertand, Frédéric, Stéphane (Xeneus) et Vincent (Possom) dans l'espace
  • Antonio, Christophe, David, et Manu le jeune en Chine
  • Elsa, John, Noémie et une invitée dans les îles
  • Bertrand II, Davy, Rapahël, et Suzel sur Mars


La gloire de Rome La gloire de Rome - Antique mais bon...

vendredi, juillet 6 2018

5 juillet 2018 - Les ludochons c'est le pied !

Hier soir jour d'affluence chez les ludochons ! On comptait pas loin d'un cinquantaine de têtes de joueurs, ce qui nous fait environ une centaine de jambes, un nombre sensiblement équivalent de pieds et donc pas loin de cinq cents orteils !
Avouons que ce chiffre laisse béat, 500 doigts de pied ! Nous devons le dire, malgré tout, nous n'avons pas procédé à un décompte systématique, car sachant que le ludochon est joueur, certains n'auraient pas manquer de jouer la carte "Polydactylie + 1" ou encore "Escamotage -1".

Krom Krom - Le T-Rex? Un dinosaure au petit pied !

"Pourquoi, donc, tant de doigts de pied chez les ludochons ? Voilà une question qui nous amènerait un peu loin :

  • Faut-il évoquer un lointain passé, et l'époque où nous avions besoin d'une meilleure préhension? Non et heureusement, peu de ludochons jouent avec leurs pieds même si certains, comme votre serviteur, s'acharnent eux à jouer comme des pieds...
  • Faut-il évoquer les capacités d'équilibrage de la marche que permettent ceux-ci,... pour une association dont les membres jouent, assis, autour d'une table ?
  • Faut-il évoquer la fragilité de ce dispositif notamment comparé à d'autres (coussinets, sabots,...) surtout, quand de nuit, vous remettez la main enfin le pied, sur un meeple manquant ?
  • Faut-il que dans cette chronique je vous annonce que votre gros doigt de pied s'appelle en fait hallux pour justifier le comptant de mots rares que certains réclament dans ces billets ?
  • Faut-il enfin, que je courre le risque que ma Némésis (Noémie), se livre à quelques sarcasmes sur le thème du "tant qu'à parler de pied, tu aurais pu le rédiger en vers !"



Vous le voyez la question "Pourquoi, donc, tant de doigts de pied chez les ludochons ?" risque de ne jamais trouver de réponse simple. En revanche, sur la dernière partie de cette interrogation, quelques éléments... Cette semaine, nous avions une séance spéciale, celle où on réunit joueurs, familles et consommables alimentaires...

Un séance donc où, campé sur ces deux pieds et sa dizaine d'orteils (le ludochon bien que joueur a les pieds sur terre), il peut deviser gaiement (le ludochon ne se lève pas du pied gauche) avec ses camarades en évitant les sujets sensibles (et de mettre les pieds dans le plat). Une fois qu'il est repu et heureux d'avoir pu échanger (Nous vivons sur un grand pied), il se livre (bon pied bon oeil), à quelques joutes ludiques, en faisant des pieds et des mains pour qu'on choisisse son jeu !
Après donc avoir remis le pied dans l'univers ludique, ils devront lutter pied à pied lâchant quelques jurons comme :

  • Ca te fera les pieds !
  • Ah le c. ! Mais je suis bête comme un pied...

Se jetant parfois aux pieds de leurs adversaires en avance pour demander pitié... À moins qu'il ne simule le lâcher pied... pour mieux reprendre celui-ci !

Ouaip, les ludochons, c'est le pied....

Sanssouci Sanssouci - Une ballade à pied au travers des jardins...

Les jeux

  • Attack of the Jelly Monster (Antonin Boccara chez Libellud)
  • Hero Realms (Darwin Kastle et Robert Dougherty chez Iello)
  • Kariba (R. Knizia chez Helvetiq)
  • Keyper (Richard Breese chez R&D Games)
  • Kingdom Run (Éric Claverie chez Ankama)
  • Krom (X. Baud et K. Berenger chez Borderline)
  • Sanssouci (Michael Kiesling chez Ravensburger)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • The Mind (Wolfgang Warsch chez Nürnberger Spielkarten Verlag)
  • Welcome (B. Turpin chez Blue Cocker)
  • Prototype de Yoann
  • Autres....

Les joueurs

  • Pleins !


Hero realms Hero realms - Mieux vaut partir du bon pied !

vendredi, juin 15 2018

14 juin 2018 - Foot et nous ? La paix !

Ca y est le désastre médiatique vient de démarrer : on nous annonce à grands renforts de bandeaux publicitaires tonitruants ou de polices surdimensionnées le démarrage de la coupe du monde de balle au pied.
À ce stade (non sportif), il faut absolument prévenir le joueur sur un des dangers qui nous menace : croire que ce sport est un jeu ! Que nenni !
Certes on "joue" au football, mais il faut bien avouer que cela a peu de choses à voir avec le plaisir délicat que peuvent prendre les ludochons autour de leurs tables, un jeudi soir....
Sur le fond, c'est d'ailleurs assez dommage car au démarrage on a presque un jeu de placements assez dynamique avec des règles plutôt simples et faciles à assimiler. Ensuite, cela s'est très vite dégradé,...
D'abord sûrement faute d'une édition bien maîtrisée, certains points de règles n'ont pas été parfaitement éclaircis (comme le fameux hors-jeu) et sont des sujets de discussion sans fin... Dans le monde ludique, on jetterait l'opprobre sur l'éditeur en quelques billets rageurs (mais les billets dans le foot sont enterrés dans le jardin).

Funkenschlag Funkenschlag - plus sexy que des joueurs en short ?

Ensuite, tout a empiré... D'abord pour essayer de conquérir un public toujours plus large, on l'a transformé en jeu semi-coopératif avec deux équipes,... Pourquoi pas ! Il est vrai que la concurrence sur le marché des jeux à 22 est faible et que cela peut constituer un placement "différenciant"; enfin, on imagine que c'est comme cela qu'un expert du marketing a du vendre le truc....
Pas assez ? Tiens, on va ajouter une extension, le module "mercato" avec un système d'enchères cachées, qui nuit pas mal au jeu de base... Toujours plus ? On peut ajouter le module de gestion financière "Fédération internationale", dont il faut avouer que les règles ne sont pas très bien écrites et pas forcément transparentes...

Le plus étonnant est qu'avec cela, il reste encore des joueurs disponibles... Alors un esprit éclairé, a ajouté une extension supplémentaire dit "Mass communication" qui permettait de relier l'ensemble des composants du jeu, du joueurs, au module de gestion... Le tout consistant à envoyer des messages confus des uns aux autres si possible dans un langage fleuri... Si on ajoute à cela que dans la boite, vous avez, de base, les extensions franchement ratées comme hooligans et insultes racistes, on peut se demander qui voudrait bien jouer à ce truc...

Un jeu ? Non du gloubiboulga ! Mais il faut boire la coupe jusqu'à la lie! Il y a pire.... Oui l'extension chronophage "Commentateurs sportifs", une escroquerie assez manifeste... D'une part la boite surdimensionnée et plutôt coûteuse ne contient que quelques cartes dont la grande majorité ne sont que des lieux (très très) communs. Cela consiste à construire un deck de lieux communs, qu'on tentera de relier au reste du jeu sans que cela ne corresponde à grand chose...
Si on ajoute à cela que l'on peut parfois on peut y prendre de mauvais coups (ce qui est rare dans le monde ludique, sauf à jouer à Jungle Speed avec une culturiste manucurée), on voit bien que le football ne vaut pas grand chose comme jeu !

Edenia Edenia - Des space sheeps poilus qui chevauchent des feux d'artifice.... Je voudrais bien voir l'éditeur, tiens !

Non, il vaut mieux donc passer ses soirées de jeudi chez les ludochons, on y passe de bien meilleurs moments.... Par exemple, grâce à Outlive vous apprendrez à réparer un pied de biche.... et réparer un pied de biche ce n'est pas simple (enfin faut déjà trouver comment le casser) !
Mieux! Vous apprendrez que lorsque Jean-Jacques ne sait pas quoi faire alors, il pose la robe.... Et Jean-Jacques posant sa robe ça doit valoir son pesant de cacahuètes.... Votre serviteur sait, lui, après avoir troublé le calme de plusieurs tables, qu'il évitera dorénavant les jeux à base de souris et d'éléphants, alors que Vincent et Zag, eux, jouaient avec des "Space sheeps" (non je ne me suis pas trompé), sachant que la règle précisait que c'est le joueur le plus frisé qui devait commencer, je vous laisse imaginer à quelles extrémités, cela peut nous amener...

Bref tant qu'à jouer, prenez un jeu !

Hippo Hippo - Une bouée de secours contre le foot!

les jeux

  • Édenia (Matthieu Lanvin chez Blam!)
  • Exposition universelle Chicago 1893 (J.Alex Kevern chez Renegade France)
  • Funkenschlag (F. Friese chez 2F-Spiele)
  • Hero Realms (Darwin Kastle et Robert Dougherty chez Iello)
  • Hippo (Martin Nedergaard Andersen chez Helvetiq)
  • Kariba (R. Knizia chez Helvetiq) x2
  • Outlive ( Grégory Oliver chez La Boîte de jeu)
  • Santa Maria (Eilif Svensson et Kristian Roald Amundsen Østby chez Aporta Games)
  • Scare it (Adrian Dinu chez Boom boom games)
  • Scythe (Jamey Stegmaier chez Ghenos games)
  • Star Realms (R. Dougherty , D. Kastle chez White Wizard Games)

Les joueurs

  • Éric, John, Nelly, Vincent (Bibou) et Zag les doigts dans la prise
  • Bertrand II, Davy, René et Vincent (Possom) en grandes faucheuses
  • Alain, Jean-Jacques, Magali et Olivier sur le pont.
  • Alexis, Carole, Michaël et Noémie en survivants...


Outlive Outlive - c'est partie pour un mois de survie

- page 1 de 24