samedi, novembre 4 2017

9 novembre 2017 - God save the John !

Depuis quelques temps, vous avez surement noté les premiers billets de notre ami (avant la lecture de ce billet) John, citoyen britannique (cela arrive, même, à des gens très bien), et membre des ludochons (cela n'arrive qu'à des gens très bien!). Vous aurez noté aussi, et c'est un biais bien compréhensible, qu'il en profite parfois pour vanter les mérites de sa mère patrie (la "perfide Albion" tout de même). Ce blog étant un "modèle de probité intellectuelle", nous devons cependant, à notre lectorat, de remettre les choses en perspective.

Commençons par le nom de "Grande Bretagne"! Quand on sait tout le mal qu'il faut penser de la Bretagne, affubler son nom de "Grande" parait une démarche sidérante, mais finalement on comprend cet usage si on note que cela fonctionne de la même manière que "banditisme" et "grand banditisme"... Pensez-vous que le grand banditisme soit meilleur que le banditisme ? Non! C'est pire ! me direz-vous. Et bien, c'est pareil, la Grande Bretagne c'est littéralement, la Bretagne en pire ou le pire de la Bretagne... Cela en devient vertigineux pour le coup!

Twilight struggle Twilight struggle - L'Angleterre à gauche, point d'entrée des US en Europe

Bien sûr, on me dira que j'exagère un peu et que souvent ces deux grandes nations (enfin surtout une), ont fixé des standards que le monde entier a repris. C'est vrai!
Regardez la cuisine anglaise et, la cuisine française passent, toutes les deux, pour des références, bien que légèrement différemment.
Exemple unique ? À une époque plus sexiste, on aurait surement ajouté l'élégance féminine, mais on se contentera d'évoquer, par exemple, le système métrique...

On me dira, aussi, que je prends des exemples spécifiques et bien trop franco-français ? Bon essayons avec des belges. Prenez un belge (on en a au club, c'est pratique), proposez lui de boire une bière un soir, vous verrez qu'immédiatement il se fera plus loquace et sympathique et que vous verrez briller dans sons oeil une lueur de joie sincère.... Apportez lui alors une "Ale" britannique et vous verrez instantanément son oeil s'éteindre, il n'est même pas tout à fait impossible qu'il vous demande une bière pour s'en remettre...

Bien sûr, nous sommes "un peu dur", et il faut être plus pondéré, notre maître à tous Alexandre Vialatte a très bien résumé ce qu'il convient de penser de l'anglais :

"Les anglais sont timides, charmants et monotones. Un peu comme du veau de choix dans une assiette de fleurs. Le français doit tirer son charme de lui-même, l'anglais le tire de l'Angleterre. Et c'est toujours le même, mais on ne s'en lasse jamais. Car il repose comme un fauteuil de cuir, en face d'un bouquet de roses qui se reflète dans une table à côté de la théière d'argent. Les anglais ont des souliers jaunes qui sentent la litière de pur-sang ; ils les agitent sur des pelouses en tapant sur des boules avec de longs bâtons. Ils font bouillir le gigot du mouton et le mangent avec de la menthe. Ils parlent un langage que personne ne comprend. Bref, ils sont purement britanniques. Debout sur les pattes de derrière, ils contribuent avec le kangourou à faire de notre brumeuse planète un astre étrange et merveilleux peuplé d'êtres inexplicables."


Puisque vous regardez le doigt, un aparté; je vous précise qu'Alexandre Vialatte est un écrivain (merveilleux "Battling le ténébreux" et très joli "Fruits du Congo"), traducteur (de Kafka) et auteurs de centaines de chroniques savoureuses. Accessoirement il a même écrit un livre sur le Dauphiné! Si certains trouvent quelques charmes à nos chroniques, c'est qu'ils ne les ont pas encore mesurées à l'aune de celles du maître... Si vous hésitez devant les deux tomes de l'intégrale des chroniques, je vous conseille de plutôt commencer par les recueils notamment "Et c'est ainsi qu'Allah est grand" , car c'est ainsi que Vialatte concluait ses chroniques fameuses à une époque où cette interjection évoquait les charmes de l'orient et les mystères des terres d'outre méditerranée, alors qu'aujourd'hui, triste civilisation, rechercher ce nom vous vaudra peut-être plus d'être fiché à la NSA (Vialatte en aurait surement fait un beau billet).

20171109_sw_destiny.jpg Star wars Destiny - un anglais lui mettra des protège-cartes "My little pony". Si!

Bon, abandonnons à regret Vialatte et revenons à John ! Si on doit donc lui pardonner certains excès à cause de cette étrangeté, cet olibrius abuse de ce droit puisqu'il tenterait même de rallumer une prétendue querelle entre normands et anglais... Vous l'avouerez ,c'est impossible!
Pour qu'il y ait querelle il faut deux rivaux de même force et il est évident que le normand a définitivement clos les velléités anglaises à Hastings... Harold pensait alors que la couronne lui faisant de l'oeil, un normand facétieux planta, derechef, sa flèche dans le sien, ce qui réduisit d'un coup à rien, à la fois sa vision glorieuse et son espérance de vie.
Mais voilà, fier de son succès, le normand décida, erreur incompréhensible, de s'installer et de devenir roi d'Angleterre ! Quand on est Duc de Normandie (la plus belle terre du monde), pourquoi devenir roi d'une terre qui fonctionne comme un étron maléfique ? "Si tu mets le pied dedans, ça tourne mal"... Il ne fallut que quelques ducs normands pour s'en apercevoir! L'Angleterre corrompt tout ! Regardez le destin de tout ceux qui ont tenté de la conquérir!

Faut-il, pour autant, en vouloir à John ? Surtout pas! Cela ne serait guère miséricordieux, mais plus encore, en appliquant les sain(t)s principes de l'Éducation Nationale, nous lui attribuerons plutôt une gommette verte pour bien saluer les efforts faits en quittant son île impie (Henri VIII et l'anglicanisme ! Quel dommage de ne pas avoir plus de temps !) et en se vouant à la pratique ludique... Oui cet homme est sur la voie de la rédemption...

Pour l'aider, il est possible que nous lui offrions même ici une zone dédiée où ses billets viendraient soit en remplacement soit en complément de nos traditionnelles billevesées... J'en vois déjà qui s'arrachent la peau en hurlant à la mort.... Je sais, je sais... Mais la France, on le dit souvent, se doit d'être une terre d'asile (d'aliénés anglais ?)
(Marseillaise en fond sonore, Si si ! Ou alors pour les plus curieux celle-là! Hein étonnant, non?)

Pour les moins attentifs, précisons que l'auteur a pensé à cette chronique planté dans ses brogue, en duffle-coat, en mangeant des Jelly babies, un livre d'Evelyn Waugh dans la poche (faudrait vous parler de lui aussi!) en susurrant "I'm a lumber jack and I'm OK".

Au fait c'était la soirée jeux à deux... Cool, ouais assez... Jeaux à deux Jeux à deux - une série d'affrontements !

Les jeux

  • Andor : Chada & Thorn (Gerhard Hecht chez Iello)
  • Bubblee Pop (Gregory Oliver, Bankiiiz Editions)
  • Les Cités Perdues (R. Knizia chez Filosofia)
  • Earth Reborn (Chris Boelinger chez Ludically)
  • The Game: Are you ready to play The Game? (Steffen Benndorf chez Oya)
  • Kamisado (Peter Burley chez Huch & friends)
  • La légende des cinq anneaux JDC (Fantasy Flight Games)
  • Star Wars Destiny (Corey Konieczka et Lukas Litzsinger chez Edge)
  • Terres d'Arle (Uwe Rosenberg chez Filosofia)
  • Twilight struggle (A. Gupta & J. Matthews chez GMT)
  • Warhammer Underworlds: Shadespire (Games Workshop)

Terres d'Arle Terres d'Arle - Les jeux à deux c'est des petits jeux ? Mmm, je vais te montrer un truc... (Pouf, pouf!)

Les joueurs

  • Vincent et Olivier
  • Cyril et John
  • David et Jean-Jacques
  • Bertrand et Raphaël
  • Bertrand II et René
  • Yannick (Lego) et Noémie
  • Laurent, Davy et Éric

Shadespire Shadespire - on a même des nouveautés et des jeux de figurines !

vendredi, octobre 20 2017

19 octobre 2017 - Malédictions !

Parlons malédiction! Car certains me disent que les Ludochons sont des femmes et des hommes comme les autres. Mais je n'en suis pas si certain. En effet, vu notre fixation sur le jeu, je prétends plutôt que nous sommes une espèce rare, ayant évoluée depuis des pions d'un jeu antique enterré dans un tombeau d'un souverain maudit. Pourquoi maudit ? Parce que après trois jeux différents et trois défaites, je ne me sens pas folichon.
Ludochon oui, folichon non.


Unearth Unearth - Certains n'ont pas décollé et sont restés sur terre...

Certains Olivier qui resteront anonymes prétendront que c'est une histoire de culture et que les anglais ont le don de se maudire eux mêmes alors que la ligne d'arrivée est en vue. Mais non, c'est une histoire de malédiction. Pendant que certains voguaient les mers dans SeaFall en trouvant de forts joyeux noms pour leurs personnages, moi je re-jouais l'histoire du Seigneur des Anneaux dans le jeu coopératif "Seigneur des Anneaux". Une version où les 4 Hobbits restent ensemble jusqu’à la fin. La fin, ce soir, étant le moment où Sauron attrape Frodon (joué par moi) et récupère l'anneau assurant ainsi sa dominance sur les terres du milieu...

Prenant exemple sur les charmantes demoiselles à la table d'à côté jouant à "The game", (et je le rappelle les Ludochons sont une espèce maudite, elles ont donc probablement perdu la partie), nous décidons d’enchaîner sur un petit jeu de carte. "Zéro" a pour simple principe de terminer la partie avec le plus faible score possible voire, au mieux, de faire zéro. Votre humble maudit a fait 12... Les mathématiciens me diront: "Ce n'est pas mal 12! C'est un nombre composé, voir hautement composé..." Mais je ne comprends pas grand chose à leurs propos et 12 reste assez éloigné du 0 voulu!

Alors, une deuxième défaite sous la ceinture, je décide de changer de table. C'est à ce moment qu'un cri retentit "On peut trouver un troisième peut être". Je lève les yeux et alors que la plupart des Ludochons se mettent à rentrer, je m'installe devant une partie de "Taluva".
L'anonyme Olivier regrette immédiatement mon invitation à sa table quand je remarque un problème majeur de ce jeu le moment où je m'assois. Pourquoi 4 civilisations décideraient elles de s'installer sur une île volcanique hautement instable ? Le silence comme seule réponse je m'investis dans la partie. Je cogite et cogite et réfléchis un peu et petit à petit arrive à me faire une petite marge d'avance par rapport aux autres. La victoire à portée de main d'ici 2 tours je décide... De trop construire... Ma civilisation tombe en poussière, l'anarchie s'installe et pendant que mon quart de l’île sombre dans le chaos, l'anonyme Olivier remporte la partie...

Taluva Taluva - Les anglais à leur apogée - Conclusion : les laisser-faire... Ca marche à chaque fois... Il est où l'Empire britannique ?

Qu'importe le jeu. Ce soir il y eut plus de perdants que de gagnants. N'est ce pas là la preuve que le Ludochon est une créature maudite ? Alors si la malchance vous poursuit... Peut être est-ce parce que vous êtes un Ludochon. Et une fois qu'on est Ludochon, on le reste. Quoi que puisse en dire les Normands.

Tadam ... roulement de tambour et pyrotechnie de bon aloi !
Oh la la , on laisse les commandes 5 minutes à un représentant de la perfide Albion, et voilà qu'il nous raconte des insanités et qu'il finit par invoquer les Normands ! Tu invoques le Normand ! Le voilà...
Bon nous avons déjà dit tout le bien qu'il fallait penser des bretons, je vous promets de parler des grands bretons d'ici peu ! En attendant il convient d'évoquer le fait qu'hier nous avons joué à pas mal de jeux plutôt récents, on peut citer Unearth, Paper tales, mais aussi le prototype d'Asyncron Pelegrinus. Si on aime bien voir des prototypes, (il vaut mieux dans un club qui a pour membres vénérables Yoann Levet et Bertrand Arpino) cela nous fait toujours plaisir que des éditeurs nous permettent de "tester" des prototypes (je ne rentrerai pas dans le débat sur "tester" aujourd'hui). Le normand que je suis est d'autant plus heureux qu'il avait déjà testé le vrai prototype il y a 8 ans!
Curieusement c'est un "jeu à l'ancienne" (programmation, majorité, règles simples), mais je trouve que dans le paysage moderne, c'est un grand bol d'air assez rafraichissant (Oui John cela me rappelle ma jeunesse). Disons que sur la partie il a eu 3 bonnes notes sur 4 ce qui n'est pas mal chez nous... Nous réserverons nos retours détaillés à Asyncron, surtout quand d'autres auront pu le tester a semaine prochaine. En tout cas c'est toujours sympa de voir des jeux en cours d'évolution...

Pelegrinus Pelegrinus - Il juraient vraiment autant que cela les moines autour de la table ?

Les jeux

  • The game - (Steffen Benndorf chez Nürnberger Spielkarten Verlag)
  • Huit minutes pour un Empire (Ryan Laukat chez Iello)
  • Paper tales (Masato Uesugi chez Blackrock games)
  • Scythe (Jamey Stegmaier chez Ghenos games)
  • Seafall (Rob Daviau, JR Honeycutt chez Ironwall games)
  • Taluva (M.-A. Casasola Merkle chez Ferti)
  • Le Seigneur des Anneaux (Reiner Knizia chez Edge)
  • Unearth ( Jason Harner, Matthew Ransom chez Brotherwise games)
  • Zéro (R. Knizia chez Asyncron)

Les joueurs

  • Magali, Raphaël, Vincent (Bibou) et Yoann
  • DAvide, Jori, Stéphane (l'aff) et Yannick 3
  • Jean-Jacques, Manu, Olivier et Zaggus
  • David, John, Rémi et Yannick (Lego)
  • Noémie et Nelly
  • Éric, Jean-Philippe, Vincent (Possom), et Suzel sur SeaFall
  • Bertrand II, Davy, Frédéric et Stéphane 3


Paper tales Paper tales - À jouer en chantant "Les petits papiers" ?

vendredi, septembre 29 2017

28 septembre 2017 - Ludochunta

Quelque part dans le Nord-Isère, près de Bourgoin Jallieu trois ombres se déplacent furtivement. Elles portent d'amples vêtements à capuche et chacune est parée d'une couleur précise : jaune, bleu, et rouge. S'ils écartaient les jambes et les bras, ils pourraient ressembler à des meeples, et c'est surement le but, mais comme ils se sont aperçus que cela leur donnait surtout une allure de hippie extatique qui aurait juste teint, façon new age, les costumes du KKK qu'il venait de faucher, ils s'en tiennent à des attitudes de comploteurs.


Flamme rouge Flamme rouge - Mode tour de France

Rouge (nous l'appellerons ainsi) se décide d'un coup à ouvrir la séance...
- Je vous ai réuni parce que la semaine prochaine les ludochons font leur assemblée générale et je pense qu'il est temps d'agir pour reprendre en main cette association !
- Faut voir... dit Bleu mais avec une urne à double fond et en empalmant quelques bulletins pour faire le compte on peut gérer... D'ailleurs dans le garage, je dois avoir différents modèles d'urne à mécanisme...
- Ca ne va pas être aussi simple que cela. reprend Jaune, Ils ont pris l'habitude de voter à main levée...
- Faut voir... Un mouvement de foule, quelques contraintes judicieuses et des prothèses de main... D'ailleurs dans le garage, je dois...
- ???
- Messieurs,... Reprenons, on va plutôt passer par l'influence et la corruption.... Qui sont les candidats déclarés ?...
- C'est un peu confus, précise le tatillon Jaune, visiblement Manu a été "déclaré" candidat , pas une mauvaise idée, bon camarade, sourire de Daniel Craig, bonne impression générale, et une gestion fiable des bonbons... Bon, un défaut quand même, c'est un homme et cela, dans la semaine, on ne peut rien faire...
- Faut voir... Deux briques, un peu de dextérité, un casque antibruit et hop... D'ailleurs,...
- Hop hop hop, et pourquoi pas un homme ? demanda Rouge se protégeant inconsciemment l'entrejambe
- Que des bureaux masculins, ces derniers temps... Accusation possible de sexisme, .... Le bordel ! Ca ne tiendrait pas trop, mais le bordel quand même...
- Bon on se colle un bureau féminin à 100% , Magali, Noémie et Sandra, et le tour est joué...
- Faut voir... Ca fait pas un peu beaucoup de grelu... de gonz... de ... de ... de "pink washing".
- "Pink washing" ? Sérieux ? Bon, à part cela c'est une bonne idée ?
- Bah non, parce que si on donne le poste de secrétaire à une femme c'est du sexisme.... Et à un homme c'est le plafond de verre... Et à priori on manque d'hermaphrodite.
- Ou alors Bleu va nous reparler de ses briques...
- Faut voir... Si les briques vous gênent vraiment... Deux boites de Mechs Vs Minions si vous préférez, bon m'est avis que le gars il préférerait des tenailles. D'ail...
- ...
- Bon on verra, et pour le trésorier, Bertrand II, un prof de maths.... C'est bien non ?
- Surtout pas objecte Jaune (un joueur que vous détestez quand vous expliquez une règle), on a déjà eu Davy et Alain, cela ferait penser que c'ets un poste limité à une catégorie socio-professionnelle, un privilège quoi... Et là on court des risques...
- Faut voir... Mater une révolution, cooool.... D'aill... Euh... D'accord... Bon... Constructif ... Euh... Raphaël ? Il sait compter il m'a mis 2800 points la dernière fois
- Trop dangereux, il va se renseigner, optimiser les placements et dans 6 mois on est le club le plus riche du Nord-Isère... Et ça va attirer l'attention et ça on ne veut pas
- Fred alors ? Homme de chiffre, présentable et tout et tout...
- Il ne peut pas. Il parait qu'il veut être parent d'élève, c'est dommage mais c'est une bonne formation pour la prochaine fois. Une fois que tu as géré la température de la soupe à la cantine avec des parents de génies incompris, tu peux tout gérer....
- Pt'être même du over-design, personne n'a demandé à préchauffer les meeples en hiver !
- Pas con... avec la gégène on doit pouvoir bricoler un truc... Faudrait que je la nettoie un peu...
- Tu me fais peur parfois...
- Jean-Philippe alors ? Grand costaud et habitué à la conciliation avec des cas difficiles
- Ouais mais il ne serait trop costaud ? Par rapport à nous ?
- Faut voir... Il a de bons genoux ?
- ...
- Éric alors ?
- Faut voir.... Il est costaud ET il a déjà un genou pourri ! Mais un type qui a passé des années à noter toutes les parties ça m'angoisse. M'est avis qu'il fait des dossiers....
- Bon si on n'avance pas, on va se retaper un fondateur et je croyais qu'on en avait fini avec eux....
- ...
- Vous n'êtes quand même pas des fondateurs ?
- ...
- Sérieux ?
- Je ne peux pas répondre à la question. Sinon cela voudrait dire que je révèle mon identité secrète et dans ce cas que je connais aussi l'identité de mon camarade, mais si je réponds non c'est la même chose. Après je peux dire que non mais dans ce cas le silence sous-entend que je pense que mon camarade en est un.... et cela le dénonce...
- Ok, toi, tu es le loup-garou.... Bleu ?
- Faut voir... Et on peut être ancien sans être fondateur, hein, Jaune? Aïe.... Bah quoi ? ... Ah ouais.... Bon, pareil que Jaune....
- Bon, au final, il ne reste que nous....
- Ouais il va falloir se dévoiler alors...
- Faut voir.... jeudi prochain.


Sagrada Sagrada - un jeu pour rendre Gaudi sympathique même à ceux qui n'aiment pas son oeuvre ?

En attendant on joue...

Les jeux

  • 7 Wonders (A. Bauza chez Repos prod) + extensions étranges
  • The Game: Are you ready to play The Game? (Steffen Benndorf chez Oya) x2
  • Flamme Rouge (Asger Harding Granerud chez Lautapelit)
  • Flip City (Chen Zhifan chez Moaideas Game Design)
  • Nmbr 9 (Peter Wichmann chez Z-Man games)
  • Pocket Mars ( Michał Jagodziński chez Board & Dice)
  • Sherlook (Silvano Sorrentino chez CMON limited)
  • Sagrada ( Adrian Adamescu, Daryl Andrews chez Floodgate games)
  • Ships (M. Wallace chez Treefrog)
  • Star Wars : Assaut sur l’Empire (J. Kemppainen , C. Konieczka & J. Ying chez Edge)
  • Tribun (K.-H. Schmiel chez Ubik)
  • We are the word (Ludovic Roudy and Bruno Sautter chez Asmodée)
  • Zéro (R. Knizia chez Asyncron)

Les joueurs

  • Stéphane (l'aff), Vincent (Bibou) et Yoann
  • Jean-Jacques, Stéphane 3, Manu et Rémi, Sandra et XXXX
  • Noémie, Cédric, Julie et Charlotte
  • Christophe, David, Éric, John et Zaggus
  • Davy, Raphaël, Vincent (Tcho) et Vincent (Possom)
  • Guillaume, Bertrand II, Maude et Yannick 2
  • Frédéric, Jean-Philippe, Laurent, Olivier et Suzel

20170928_ships.jpg Ships - Wallace est dans un bateau...

- page 2 de 22 -