Mot-clé - Cathala

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, novembre 22 2019

21 novembre 2019 - Le ludochon est de retour...

Ce blog n'a absolument aucune influence.... On demande, la semaine dernière, à nos lecteurs de venir en robe de bure pour manger des insectes, on s'attend donc en conséquence à une séance tranquille, et voilà une fréquentation quasiment record et une tripotée de nouveautés post-Essen et de nouveaux joueurs ! (et pas une robe de bure!)

Era of tribes, nov. 2019 Era of tribes - Nous, on va vous parler de la tribu des ludochons...

Bref, ce blog n'ayant donc aucune importance, il faut donc expliquer le succès des ludochons par les ludochons eux-mêmes. Or ceux-ci, il faut bien l'avouer, sont parfois étranges....

Commençons par un gaillard (dont on taira le nom, justement parce qu'il est gaillard), qui a uniquement retenu du dernier compte-rendu, puisqu'il m'en a parlé avec émotion, l'image du pied violacé dans une sandale... Bref, amis ludochons, on a un fétichiste du pied parmi nous! Le "pied" ?

Passons ensuite au "Daniel Craig ludique" qui fréquente avec talent nos séances. Cet homme, bien sous tout rapport, a, lui, développé une passion assez malsaine pour les poulpes... Et c'est des "Cthulhu par ci" et des "Cthulu par là"... Il suffit qu'il y ait un Grand ancien dans un jeu pour qu'il soit à la table... Moi, je serais cuisinier, j'éviterais de lui servir des chipirons, histoire de ne pas le voir se jeter sur moi en hurlant, "Ignoble profanateur!"....

Cooper island, nov. 2019

Devons nous mentionner le cas de quelques ludochons qui ont passé une partie de leur soirée à comparer leur façon d'appuyer sur un cochon ailé (Pigasus), avant de se lancer dans un concours d'imitation des cris de suidés ? Malsain, non?
Remarquez, à la table attenante, le sujet de conversation était centré autour des frais dentaires (caries, implants, )... Ce qui fait qu'une partie de la soirée votre serviteur s'est demandé s'il devait débarqué dans ce compte-rendu avec le jeu de mot Pigasus Bridge...
Notez que pour ce qui est des dents on pourrait presque penser que cela fait partie de la thématique du jeu (Endeavor), parce que si on nous présente, souvent dans les illustrations de beaux explorateurs, au regard noble et fier posé sur l'horizon, ils sourient rarement.... Parce que le noble héros, édenté par le scorbut, c'est un peu moins vendeur !

Est-ce que les nouveaux ludochons sauront relever le niveau ? Difficile à dire, car hier, on les a confié à notre doyen, qui a adopté une procédure classique, tel une sirène à la toison blanche, visant à les emmener dans les Abyss,.... histoire de les noyer sûrement...

Qu'attendre donc d'une bande d'énergumènes de cette espèce? Difficile à dire. Certains ont l'oeil fixé sur le passé avec "Era of tribes", une époque bénie où le meilleur de la médecine s'exprimait par une trépanation vite faite bien faite, et d'autres sur un avenir de collapsologues avec Ocean Crisis et son océan de plastique.... Un jeu paradoxal puisqu'en dénonçant une catastrophe écologique, c'est aussi un jeu qui est un pur produit de la mondialisation ( des auteurs chinois, acheté en Allemagne, joué en France)...

Les ludochons sont des êtres peu ordinaires, leur fréquentation hebdomadaire est donc fortement recommandée....

Ocean crisis, nov. 2019 Ocean crisis - Pas de plastique dans le jeu... De bon goût...

Les jeux

  • Abyss (B. Cathala & C. Chevallier chez Bombyx)
  • Azul: Summer Pavilion (Michael Kiesling chez Pegasus Spiele)
  • Cooper island (Andreas "ode." Odendahl chez Pegasus spiele)
  • Endeavor: Age of Sail ( Carl de Visser, Jarratt Gray chez Burnt Island games)
  • Era of tribes (Arne Lorenz chez Black Beacon Games)
  • Evil High Priest ( Lincoln Petersen, Sandy Petersen chez Petersen games)
  • Ishtar: Gardens of Babylon ( Bruno Cathala, Evan Singh chez Iello)
  • Nova luna ( Uwe Rosenberg, Corné van Moorsel chez Pegasus Spiele)
  • Ocean crisis ( Chen, Jhao-Ru, Hsien Pu Jan, Chi Wei Lin chez Shepherd Kit, Inc.)
  • Pigasus (Urtis Šulinskas chez Brain Games)

Les joueurs

  • David, Davy ,Cyril, Vincent (Possom) dans les chefferies
  • Éric, Patrick, Vincent (Bibou) et Yoann sur leur île
  • Frédéric II, Jean-Marc, Jean-Philippe, Manu, et un nouveau Thibaud
  • Albane, Bertrand, Cécile, Noémie, Suzel
  • Magali, Nelly, Stéphane (l'aff) et Vincent (Tcho)
  • Alain, Natasha (presque nouvelle) et deux nouveaux Serge et Sandrine.
  • Bertrand II, Frédéric, Olivier et Philippe

Endeavor, nov. 2019 Endeavor - Un jeu qui a du mordant... (avec la gencive )!

vendredi, septembre 6 2019

6 septembre 2019 - Le ludochon tourne au super et pas à l'ordinaire !

Il y a bien longtemps de cela (7 ans!) nous avions établi que l'une des caractéristiques du ludochon était d'être superbe... Certes mais certains objecteront encore, qu'une fois sortis de leurs salles de jeux où leurs fronts splendides concoctent des coups qui resteront dans la légende, ils ressemblent à n'importe quel autre bipède !
Nous aimerions nous inscrire en faux contre cette idée.

Barrage, sept. 2019 Barrage - L'eau plus difficile à contenir que le ludochon ?

D'une part, précisons d'entrée que le ludochon existe en différents modèles, diverses tailles et que pour ce qui est de la bipédie, nous n'en faisons nullement un pré-requis, et si que vous avez plus ou moins deux jambes nous vous accueillerons avec plaisir... Quant au fait de se fondre dans la masse, le ludochon tend souvent à s'en détacher ! Prenons une séance au hasard, celle d'hier par exemple, et vous verrez qu'on peut difficilement confondre un ludochon avec un quidam ordinaire.

Commençons par John, d'aucuns pourraient attribuer son originalité à son atavisme anglais mais connaissez-vous beaucoup de personnes qui peuvent porter un chapeau à plumes et autres brimborions avec décontraction? Et sans que cela choque ? Combien de solides gaillards peuvent vous vanter, au pied levé, l'intérêt scénaristique de My Little poney ? Tout cela en restant sympathique et crédible ?

John serait un exception ? Que nenni, prenons le cas d'une ludochonne dont nous maquillerons l'identité.
n03M!3 donc, circule d'ordinaire sur un remarquable vélo d'une discrète couleur située entre le jade et le vert d'eau et remorquant un chariot de courses...
L'équipage n'est déjà pas banal mais hier elle transportait en plus des barres de toit!
Pour une cycliste confirmée cela peut déjà nous troubler que va-t-elle faire avec ? Les installer sur son vélo? L'équipage en deviendrait fascinant... Non , l'hypothèse la plus raisonnable en cette période où le week-end ludochon approche et où Essen se profile, c'est qu'elle les retourne pour les transformer en un traîneau propre à tirer tous ses jeux....
Enfin, je crois,... mais l'hypothèse reste un peu raisonnable pour une ludochonne...

Le bien et le malt, sept. 2019 Le bien et le malt - Il faut bien faire attention à ne pas malt lire les règles !

Est-ce tout ? Et bien non, à sa table hier nous retrouvions hier Philippe, qui tente de cacher sa jovialité habituelle sous un "de toute façon je ne gagne jamais"... Cette assertion étant déjà fausse puisqu'il peut se montrer un russe tout-à-fait désagréable à Quartermaster! Et bien, c'est hier, alors que nous recevions de nouveaux joueurs (que l'on ménage d'ordinaire) qu'il a décidé de se payer une victoire propre et nette! Le ludochon ne peut rien faire comme tout le monde !
Pire, avec n03M!3, que leur a-t-il proposé pour les consoler de cette première expérience? De nettoyer le placard avec eux, tiens ! À mon avis s'ils reviennent c'est qu'ils ont le niveau de barjitude requis par notre association!

Continuons avec nos néophytes à une époque nous proposions un petit programme de formation, histoire de les faire entrer doucement dans le moule.... Visiblement, nous avons changé de méthode, à la place des classiques bien connus, on leur fait essayer Haspelknecht ! Imaginez ces pauvres malheureux tentant de résumer le lendemain leur soirée :
- Vous avez joué dans un club ?
- Oui, à Haspelknecht.
- Pardon ?
- Haspelknecht. Un jeu sur les origines des mines de charbon...
- ...
je vous assure que dès cet instant ils se sentent comme des ludochons, ils sortent du lot !

Bon, bien sur à ce stade, il faut bien avouer que certains ludochons eurent des soirées plus classiques ; à accumuler les cranes de quartz (Tzolk’in), à tenter de domestiquer les gouttes d'eau (Barrage), à redécouvrir les règles du brassage ou à brasser les règles (Le Bien et le Malt) ou à construire des châteaux propres à faire passer Louis II de Bavière pour un type plutôt sain d'esprit (CoMKL)...

Haspelknecht, sept. 2019 Haspelknecht - Aussi original que son nom ?

Les jeux

  • Abyss (B. Cathala & C. Chevallier chez Bombyx)
  • Barrage (S. Luciani et T. Battista chez Cranio Games)
  • Le Bien et le Malt (A. Schmidt, M. Kiesling chez Plan B Games)
  • Castles of Mad King Ludwig (Ted Alspach chez Bézier Games)
  • Haspelknecht (Thomas Spitzer chez Quined game)
  • Tzolk’in the Mayan Calendar (D. Tascini & S. Luciani chez CGE )

Les joueurs

  • Guillaume, Manu, Rémi, et Stéphane3
  • Bertrand II, Corinne, Jori, et Patrick (Paren)
  • Noémie, Philippe, et deux nouveaux David et Jean-Marc
  • AlainCm, Magali, Nelly et Olivier
  • Alexis, Vincent (Bibou), Vincent (Possom) et Yannick (lego)
  • Bertrand, Cyril (Atom), Davy et Éric
  • John de passage


Tzolk’in, sept. 2019 Tzolk’in - les têtes tournent (en) ronds, comme les ludochons ?

vendredi, juillet 26 2019

25 juin 2019 - Pire ou meilleur que de la mauvaise herbe...

Ce blog ludique qui est à la presse ludique ce qu'un souk, après un tremblement de terre et une tornade, est à un magasin de luxe de la place de la Madeleine; ce blog, qui n'hésite donc jamais à emprunter un raccourci douteux, et à ne pas le rendre, va aujourd'hui se poser une question de fond : le ludochon est-il une mauvaise herbe ?

Dans un premier temps, il convient comme dans toute bonne copie de philosophie de contextualiser et de nous demander ce qui nous amène à nous poser cette question et éventuellement à analyser un biais possible dans nos perceptions...
C'est simple, la semaine dernière, après des semaines de chaleur, nous ne nous sommes retrouvés que huit autour des tables de jeux et encore il a fallu compter sur l'efficacité de notre président qui force ses enfants à venir jouer pour maintenir le club à flots... Cette semaine alors que la canicule se prolonge dans le Nord-Isère, les choses s'annonçaient difficiles, d'autant plus que l'activité, sur le forum annonçant les présences, était languide....
Et bien, contre toute attente, dans cet environnement peu favorable, voilà d'un coup, qu'une troupe de ludochons apparaît à l'heure habituelle avec une certaine bonhommie.... Bref le ludochon, tel la mauvaise herbe semble bien vouloir pousser sur tous les terrains !

Fertility Fertility - Chez les ludochons tout est question de C/culture ?

Apprenez comme votre serviteur (qui a juste consulté son dictionnaire avant vous), qu'en botanique on ne parle pas de mauvaise herbe mais d' "adventice", c'est plus chic et encore une fois très pratique quand il va falloir dire ce que vous pensez du rejeton peu sympathique d'un voisin... "C'est une adventice", vos camarades plutôt généralement anglophones que latinistes, penseront sans nul doute que cela "sonne" comme "advance" et que c'est positif!
Apprenons toujours grâce à wikipedia (ne pensez pas que votre rédacteur ait la moindre culture), que l'adventice relève pour son étude de la malherbologie (si!).... Une adventice désigne donc une plante qui pousse dans un endroit sans y avoir été intentionnellement installée.... Cette plante pouvant avoir un impact positif ou négatif et c'est dans le second cas qu'on va l'appeler mauvaise herbe (et encore)!

Le ludochon est-il donc une adventice ? Et bien, par certains côtés oui! Souvent, alors qu'on ne l'attend pas dans ce rôle, on le voit apparaître au milieu des meilleures sociétés et lancer un "On fait un petit jeu?"... Il pousse donc bien dans les milieux les plus curieux et son action peut souvent être perçue comme positive pour l'ambiance, ou comme négative par la maîtresse de maison, qui avait prévu un déroulement plus tranquille de la soirée.
Mais, pour autant, est-ce que chez les ludochons, le joueur pousse "sans y avoir été intentionnellement installé"? Et bien non.

Carpe Diem Carpe Diem - Une autre philosophie chez les ludochons, qui pourrait aussi convenir aux plantes!

Au préalable, chez les ludochons, nous avons cultivé le joueur avec amour, nous le "plantons" pas, non, nous l'installons sur un terreau fertile de jeux, terreau riche de plusieurs centaines de jeux depuis des années, il bénéficie ensuite de l'entretien de jardiniers attentifs, d'autres joueurs, chacun spécialiste dans tel ou tel type de jeux... Grace à une inspection hebdomadaire, nous vérifions que ce traitement porte ses fruits et que le ludochon prospère. Chaque année, nous récoltons, ainsi, de nouveaux joueurs, avec des goûts riches et différents....
Mauvaise herbe ? Que nenni ! Belle plante !

les jeux

  • Battlestar Galactica (Corey Konieczka chez Fantasy Flight Games)
  • Bruxelles 1893 (E. Espreman chez Pearl games)
  • Carpe Diem (S. Feld chez Alea)
  • Les charlatans de Belcastel / Die Quacksalber von Quedlinburg (Wolfgang Warsch chez Schmidt Spiele) x2
  • Fertility (Cyrille Leroy chez Catch up games)
  • Kanagawa (Bruno Cathala, Charles Chevallier chez Iello)


Battlestar galactica Battlestar galactica - sillon? non cylon!

Les joueurs

  • David, Martine, Nelly, et une invitée
  • Emma, Olivier, Philippe et Raphaël
  • Cécile, Elsa, Magali, et Noémie
  • Alain, Éric, Vincent (Possom) et deux héritiers
  • Alexis, John, Manu, Michaël, et Rémi
  • Entrevus Zaggus et Laurent


Bruxelles Les ludochons ça décoiffe !

- page 1 de 29