Mot-clé - Cathala

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, juillet 7 2017

6 juillet - fourberie familiale

À la lecture de ce titre, je ne doute pas que certains auront envie, au moins en pensée, d'agrémenter leurs réflexions de quelques onomatopées cinglantes à base de points d'interrogation et de points d'exclamation, ou chercheront tous les diacritiques rares que peut leur fournir leur clavier.
En effet, comment voir la moindre fourberie familiale, dans la séance d'hier alors que justement, c'est en cette journée, que par le biais d'une tradition (toute récente), nous avons réuni les ludochons et leurs familles pour une sorte de "pique-nique" ludique ? Accessoirement, une manière sympathique de marquer la fin de l'année et de faire une sorte de bilan (vous aurez droit à bilan des comptes-rendus dans ce billet!)...
On pourrait même évoquer tout un tas de concepts, comme la convivialité, la transversalité, l'ouverture aux autres, mais cela ressemblerait à un discours de coach et certains pourraient être pris de nausées.

Not alone Not alone - Avec les ludochons tu n'es jamais seul pour jouer... mais dans ce jeu ce n'est pas une bonne idée !

Comment, donc, voir une quelconque zone d'ombre dans cette réunion sympathique ? Certes, il faisait un peu chaud mais comment le reprocher aux organisateurs ? Et avec quelques verres de rosé la température redevenait supportable !

Et bien oui, il est temps de vous révéler les dessous sordides de cette manifestation... Elle a bien un but caché, celui de convaincre nos conjoints (cf la classification des conjoints ludiques) que les ludochons sont des êtres tout-à-fait sympathiques et parfaitement normaux, manoeuvre visant à nous assurer qu'on nous permettra de continuer à exercer notre passion !... Oui, c'est fourbe !

C'est ainsi que pendant un peu plus d'une heure, les ludochons se sont bien comportés histoire de donner le change, Emmanuel n'a pas mis sa chemise rose, Suzel n'a pas juré, on a persuadé Olivier de ne pas parler de Keyflower avant une bonne heure, les ludochons portaient des T-shirts sans rapport avec le jeu (mais où sont passés les T-Shirts Ystari? Lidja ? Pearl games ?). À aucun moment nous n'avons évoqué les termes de Legacy, deck, KS, et nous n'avons à peine parlé du jeu où alors comme un loisir tout-à-fait sain, méditatif et une sorte d'aventure intellectuelle dont on serait le héros...

El Dorado El Dorado - À la recherche du Spiel ?

Fourberie ultime, on a parfois regroupé par des manoeuvres subtiles (la longue pratique du jeu de placement), les non-joueurs dans un coin, où ils purent discuter agréablement, trouvant, ceux qu'ils pensaient être des joueurs, des plus plaisants.... Il suffit alors qu'un ludochon apparaisse régulièrement dans ce cercle (de jeux!) pour que l'illusion soit totale ! Du génie stratégique, je vous dis !

Bien sûr, à un moment il a fallu passer à la partie ludique de la soirée, mais là encore, le ludochon a parfaitement "joué le jeu"... Il l'a fait comme à regret comme s'il souffrait de quitter une si bonne compagnie !
Mais à ce moment ce fut le drame pour quelques ludochons, en effet certains purent reprendre leur "vraie vie", retourner sur un jeu Legacy en jurant parce que c'est un jeu de pirates, mille sabords! Alors que d'autres continuèrent la soirée avec les conjoints et furent "forcés" de continuer à donner le change... "Nan sérieux ? Pas de Quartermaster ou de Keyflower ?"

Bon, au final, cette chronique est elle-même des plus fourbes , et n'a qu'un seul but celui de ne pas tomber dans l'émotion, quand nous remercions notre "best half" (comme dirait les anglophones) ou nos proches qui nous laissent nous livrer à notre loisir et même, parfois, y participent. (Fin de la pirouette)

Dice Forge Dice Forge - Avis partagés mais en tout cas il sort souvent !

les jeux

  • Century : La route des épices ( Emerson Matsuuchi chez Plan B games) x 3 / 4 ?
  • Dice Forge ( Régis Bonnessée chez Libellud) x2
  • Kanagawa (Bruno Cathala, Charles Chevallier chez Iello)
  • Modern Art (R. Knizia)
  • Not alone (Ghislain Masson chez G.A.G.)
  • The Quest for El dorado (R. Knizia chez Ravensburger)
  • Seafall (Rob Daviau, JR Honeycutt chez Ironwall games)
  • Prototype

Les joueurs

Alain, Bertrand, Bertrand II, Céline, Davy, Éric, Frédéric, Guillaume, JB, Jean-Jacques, Jean-Philippe, John, Lucie-Anne, Magali, Marie, Maude, Olivier, Philippe, Nelly, Noémie, Raphaël, Sandra, Stéphane (l'aff), Suzel, Vincent (Possom), Vincent(Bibou), Yoann, Zaggus et toutes les familles !

Kanagawa Kanagawa - Le Japon comme source inépuisable de thèmes ?

vendredi, avril 21 2017

20 avril 2017 - Comme si de rien n'était ?

Le planning de la soirée était pourtant bien établi : une soirée de jeux avec quelques sympathiques ludochons, un retour à la maison l'esprit libre et le pas léger et pour finir la mise en ligne d'un joli texte de Bertrand.
Mais voilà, pour la seconde fois cette année, la soirée des ludochons n'aura pas au final la légèreté habituelle et le pas ne sera pas aussi léger qu'on aurait pu l'espérer.

'Évolution™ Évolution™ - Un dinosaure à faire palir Dino Twist de jalousie

Attention ne nous méprenons pas, il y aurait une sorte d'insupportable indécence face aux deuils de certains à ne voir dans cette tristesse que la plainte de joueurs égoïstes qui auraient vu gâcher leur petit plaisir hebdomadaire. Non, c'est la tristesse de ceux qui auraient pu profiter d'une soirée tranquille, à leur niveau (l'univers est loin d'être parfait et nous le savons), et qui ne peuvent que regretter de voir une fois de plus frapper une violence assez aveugle, là où il n'y avait que la paix.

En cette période politique, en parler c'est aussi courir le risque d'être accusé de récupération mais, ne rien faire c'est presque céder à la routine des attentats, à ne plus se révolter contre la violence de ceux-ci, voire à ne plus réagir qu'aux côtés plus ou moins sensationnels de ceux-ci...

Great western trail Great Western Trail - si vous y jouez à deux vous être sûrs d'être sur le podium

Face à la peur et à l'angoisse un peu sourde que peut faire naître ce contexte étrange, il faudrait peut-être aussi citer le célèbre "N'ayez pas peur" de Jean-Paul II (en fait une injonction biblique), mais même là on pourrait nous accuser de récupération même si au fond, ce dernier n'a pas du prononcer du tout cette phrase en pensant au contexte actuel! Il faudrait peut-être relire "Vous n'aurez pas ma haine", ou même pour les plus fans de Science Fiction relire Dune et cette petite litanie de la peur du Bene Gesserit :
Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale.
J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi.
Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi.

Plutôt que de se recroqueviller, et de se dessécher face à la peur et aux difficultés faire appel à l'esprit... Élégant, surement salutaire (là encore possible accusation de récupération alors que ce n'est que du bon sens ), mais pour le coup se livrer à un tel appel ne deviendrait-il pas un brin ridicule et prétentieux dans un modeste blog ludique berjallien ?

Le planning de la soirée était pourtant bien établi,... et nous voilà donc ce soir... embourbé....

Clochemerle Clochemerle - L'autre grand livre de Gabriel Chevallier c'est "La peur" tout se tient ;-(

Parlons donc jeux...Nous étions nombreux hier (les vacances) dans une ambiance encore joyeuse, à partager une soirée heureuse.

Les jeux

  • Clochemerle / My village (Inka & Markus Brand chez Gigamic)
  • Évolution™ (D. Crapuchettes , D. Knorre et S. Machin chez Funforge)
  • Great Western Trail ( Alexander Pfister chez Stronghold games)
  • Guildhall (Hope S. Hwang chez AEG)
  • Kingdomino (Bruno Cathala chez Blue Orange)
  • Lewis & Clarke (C. Chaboussit chez Ludonaute)
  • Quartermaster General (Ian Brody chez Griggling Games)
  • Takenoko (A. Bauza chez Bombyx / Matagot)
  • Unlock! (Cyril Demaegd , Thomas Cauet et Alice Carroll) chez Space cowboys
  • The Walking Pet (Frédéric Vuagnat chez Kosmos)

Les joueurs

  • Éric, Michaël et madame, Stéphane 2 à la découverte des US
  • Bertrand, Davy, Guillaume et Magali tentent de sortir
  • Stéphane, Léopoldine et une jeune fille en rois des dominos
  • Jean-Jacques, Jori, Nelly et XXXX autour de la vespasienne (référence!)
  • Alain, David, J-B, Noémie et trois XXXX luttant pour l'espèce
  • Suzel et Vincent (Bibou) sur les chemins de fer du grand ouest
  • Aline, Frédéric, Olivier, Sandra, Vincent (Possom) et Zaggus en généraux
  • Divers jeunes


Takenoko Takenoko - Des jeunes donc un jeu de choix dans cette situation...

Lundi, février 27 2017

2 mars 2017 - 300 !

Cette semaine, notre billet hebdomadaire sera consacré à (bel) exercice d'auto-promotion. Rien d'exceptionnel, me direz-vous, de la part d'un blog qui s'est déjà, par le passé auto-proclamé meilleur blog ludique de l'univers !
Nous irons cependant plus loin puisqu'aujourd'hui votre serviteur va se livrer à sa propre auto-célébration. En effet, vous avez sous vos yeux le 300ème avatar, d'un bien long travail d'écriture, commencé modestement il y a quelques années (et _ qui _ patine _ un _ peu _ ces _ derniers _ temps _ mais _ heureusement _ Bertrand _ est _ là, _ et _ ne _ commencez _ pas _ à _ être _ désagréable!).

Rhodes Rhodes - Hop là ! Et l'hoplite ? Rhodes version cube en bois

Comme thème, et pour marquer l'événement, il aurait pu paraître opportun de se rapprocher du film (on dira de la BD pour les puristes et du roman graphique pour les snobs) 300, et pourquoi pas de se déguiser en valeureux hoplite !
À l'échelle cosmique, cela parait même un choix pertinent, surtout dans un club où on a pratiqué ces dernières semaines Victory or Death ou encore Mare Nostrum et aujourd'hui Rhodes et Cyclades... Belle idée donc, me direz-vous que de se déguiser en lacédémonien, mieux encore début mars, mois guerrier par définition!

Century Century - Nous, on y a joué.... Jaloux ?

Oui, mais, une petite erreur de répartition des masses (petite toujours à l'échelle cosmique), rend à l'échelle humaine ce déguisement des plus gênants, à moins d'imaginer que le parangon du fantassin grec soit une barrique montée sur des cuisses de poulet et portant la tunique (chiton) avec une grâce d'abat-jour... On imagine déjà les quolibets "Sparte, devenue capitale de la graisse ?", ou pire encore de fiers "Λ" (lambda) spartiates s'affaissant mollement façon religieuse au chocolat .
Le film, pour éviter cet écueil avait choisi des body-builders, n'ayant pas cela sous la main, pour ce qui est des tablettes de chocolat nous nous contenterons de les manger en cherchant une autre idée!

Alors que faire ? Revenons au classique, en matière de célébration, en nous offrant un cadeau, et l'actualité des ludochons nous offre une heureuse solution : le béret !
Vous me direz que, là encore, rien de neuf sous le soleil (Nihil novo sub sole pour ceux qui veulent rester dans la thématique "Antiquité"), et vous aurez tort!
En effet après plus de 10 ans de bons et loyaux services, nos anciens bérets marquaient de sensibles signes de faiblesse (pour ceux qui n'ont pas tout simplement disparus), une nouvelle génération de bérets vient donc de nous être livrée.

Bérets Bérets - Avant et après

Note : pour ceux qui auraient négligé leur nettoyage, conseillons un brossage doux, un dégraissage à l'essence F et un séchage dans une assiette. Les ludochons - le seul blog ludique qui donne des conseils d'entretien du béret!



Quoi de mieux donc pour une célébration que de se faire le plaisir d'un nouveau couvre-chef (Le rédacteur de ce merveilleux slogan, ne touche pas le moindre sou de l'industrie chapelière, et... il le regrette ), surtout que la vue de ludochons arborant fièrement ce morceau de feutre a de quoi réchauffer le coeur des joueurs les plus aguerris !
Accessoirement, la conjonction fortuite des deux événements offre à ceux qui auraient quelques difficultés à rentrer chez eux nantis d'un béret sans quelques moqueries, un pieux mensonge une excuse toute faite :
"- Ouais tu sais, c'est le type des comptes-rendus qui a refait des bérets pour son 300ème billet, alors j'étais un peu obligé... "

Têtes couvertes ou non, les ludochons étaient encore très nombreux (anciens, nouveaux et revenants...) hier soir à se rassembler pour jouer ensemble, qui plus est devant de nouvelles nappes frappées de nos logos (la classe internationale) !

Junkart Junkart - drôle d'équilibre avec un Chrys Millien...

Les jeux

  • Arboria (Christophe Boelinger chez Lumberjacks)
  • L'arbre ( Simon Havard chez Asyncron)
  • Century : La route des épices (Emerson Matsuuchi chez Plan B) x2
  • Cyclades (Bruno Cathala et Ludovic Maublanc chez Matagot)
  • Junkart (Jay Cormier et Sen-foong Lim chez Pretzel Games)
  • Kanagawa (Bruno Cathala, Charles Chevallier chez Iello)
  • Lords of Scotland (Richard James chez Filosofia)
  • Magic Maze (Kasper Lapp chez Sit down !)
  • Pagodes ( Arve D. Fühler chez Matagot)
  • Rhodes (Pieter Boots chez The game master)
  • Prototype


Magic maze Magic maze - casse-tête collaboratif

Les joueurs

  • Cédric, Chrys, Olivier et Zaggus
  • David, Vincent (Tcho) et deux invités
  • Alain, J-B, et Noémie
  • Guillaume, Lucie-Anne, Magali et Nelly
  • Céline, Suzel, Vincent (Possom) et Yoann
  • Éric, Manu, Michaël, et Delphine


L'arbre L'arbre - Les ludochons, club de jardinage, d'après Magali...

- page 1 de 24