vendredi, décembre 29 2017

28 décembre 2017- Confiserie interactive...

La trêve des confiseurs freine-t-elle l'enthousiasme des ludochons ? Non, il était encore pas loin de 26 à s'affronter lors de nos joutes ludiques hebdomadaires, chiffre d'autant plus respectable que le froid reprenait et que quelques flocons égayaient la nuit.

Istanbul (Dés) Istanbul - décoré comme un sapin de Noël ?

Petite pause pour la "Minute confiture" : l'expression "trêve des confiseurs", n'a jamais rien eu à voir avec les confiseurs mais avec la politique française, comme nous l'apprend Je_l-étale_bien_pedia.

D'ailleurs pour ce qui est des confiseurs, qui, en fait, eux, chôment rarement en cette période, on pourrait se demander si l'excès de produits riches améliorent ou non la performance des joueurs. On a souvent vu que le ludochon pouvait consommer de manière assez déraisonnable des sucreries pendant ses sessions de jeux; que se passe-t-il donc quand il arrive déjà "chargé" des restes d'une dinde, d'un chapon, et autres produits carnés de bon aloi ? (pour les plus végétariens, une buche au trois chocolats peut avoir le même effet, sans changer le sens de notre question)
Bref, est ce que les performances du joueur s'améliorent s'il a tourné au vieux Pomerol et autres Saint-Émillion sur les jours précédents?

La séance d'hier ne nous permet pas de répondre à cette question de manière très sûre... Quelques indices pourraient, cependant, nous apporter quelques pistes pour un sévère démenti mais ils restent sujet à caution :

  • Michaël a braillé chanté d'épouvantables chansons des années 80, entre deux gauloiseries.... Oui mais il fait toujours cela.
  • Suzel a déclaré que "Ou la la, il faut réfléchir avec sa tête"... Oui mais tout le monde sait que votre chroniqueur milite pour qu'avec bonheur, on puisse jouer comme un pied ...
  • Quelques joueurs ont terminé un jeu de type "memory" sur le brillant score de zéro... Oui mais d'autres préféraient directement jouer à zéro...
  • Certains avaient les plus grandes difficultés à battre un peloton, jouant des cartes aléatoirement... Oui mais... Ah bah non pas d'excuses.
  • ...


Noria Noria - On voit bien le mécanisme du puits, mais pour le reste où est l'eau ? OK, je sors

Il y a même pire, personne n'a baillé ! Bonne nouvelle, me direz-vous, pas de bâillement, cela veut dire que les joueurs étaient concentrés et passionnés par le sujet... Peut-être mais là encore, le point est sujet à caution... En effet, selon certaines théories, le bâillement est un mécanisme contribuant au refroidissement du cerveau... Bâiller pendant une séance serait potentiellement aussi un bon signe (sauf quand le jeu est vraiment trop soporifique!).

Comment conclure... Et bien on ne peut pas et sur ce sujet, on laissera la porte de nos conclusions entrouvertes sur tous ces possibles (elle baille elle-aussi)...

PS: il existe aussi ce qu'on appelle un bâillement de mimétisme et pour le coup, à ce stade, avec un peu de chance (et en ayant surchargé les dernières lignes avec ce mot) vous avez dû "bailler" ! Trop fort ! Le dernier compte-rendu de l'année était interactif (ou pas mais essayer amusait votre serviteur) !

Fleet commander Fleet commander - Dans l'espace personne ne vous entendra crier... ou bailler ? ;-)

PS 2 : le pomerol n'améliore pas les chroniques!
PS 3 : La Bourgogne vue par John...

Les jeux

  • Clank! (Paul Dennen chez Renegade Game Studios)
  • Les Châteaux de Bourgogne (S. Feld chez Alea)
  • Dice Forge ( Régis Bonnessée chez Libellud)
  • Flamme Rouge + Peloton (Asger Harding Granerud chez Lautapelit)
  • Fleet Commander - Genesis (D. Dincher chez Capsicum Games)
  • Galèrapagos (Laurence et Philippe Gamelin chez Gigamic)
  • Istanbul Le jeu de dés (Rüdiger Dorn chez Matagot)
  • Keyflower (R. Breese & S. Bleasdale chez R&D games)
  • Lobo 77 (Thomas Pauli chez Gigamic)
  • Memoarrr ! (Carlo Bortolini chez Pegasus Spiele)
  • Noria (Sophia Wagner chez Pegasus Spiele)
  • Thurn et Taxis : L'Aventure Postale (A. & K. Seyfarth chez Hans Im Glück)
  • Zéro (R. Knizia chez Asyncron)

Les joueurs

  • Stéphane (l'aff), Jean-Philippe et fils
  • Éric, Olivier, Suzel et François (le neveu de)
  • Manu, Michaël, Victor et une invitée
  • Alain, Martine, Stéphane (3) et Vincent (Tcho)
  • John, Noémie et une invitée
  • Cyril, Davy, Rémi et Vincent (Possom)
  • Cédrick, Guillaume, Maude et Vincent (Bibou le coyote)


Thurn & Taxis Thurn & Taxis - Peut-on ne pas bailler devant un tel thème ? C'est le pari de ce jeu