vendredi, juillet 30 2021

29 juin 2021 - Songeons à l'été

Voici venue la période de l'année où le calendrier vous invite à aller relire "Le songe d'une nuit d'été", étrange fantaisie shakespearienne où des grecs sont en proie à toute sorte de tourments et de joies orchestrées, volontairement ou involontairement, par des esprits plutôt nordiques, comme le célèbre Puck ou le puissant Obéron, le tout au milieu d'une nuit pleine d'ombres et de magie...

Federation, juil. 2021 Federation - Un prototype pas moche du tout...

Est-ce si différent des paradoxes et bizarreries que peuvent nous procurer les journaux ? Où joies et déceptions alternent dans un événement mondial qui se joue dans le silence ? Le climat lui-même n'est pas en reste en nous abreuvant de nouveaux concepts terrifiants comme des "dômes de chaleur", des "pyrocumulus", ou même de "simples" inondations frappant cruellement de riches et paisibles terres, à l'heure même où, certains fruits s'arrondissent pour nous promettre un "meilleur hiver"...

Le ludochon pensait-il à tout cela en s'asseyant à sa table de jeu à une heure où les ombres s'allongeaient ? Ce n'est pas tout-à-fait sûr. Pourtant lui aussi alterne les semaines paradoxales où après des temps de disette, ils se retrouvent tous en nombre par l'heureux effet du hasard. En cette soirée, il était encore plus difficile de songer à tout ceci puisque ludiquement parlant nous ne manquions pas de pain sur notre planche (mauvaise année pour les céréales me dit-on).

Grâce à Cyril nous avions du prototype de compétition (Federation en cours de finalisation avant KS), de la nouveauté (Cascadia), le gros jeu du moment (Narak), des jeux qu'on ne peut que plébisciter (Gasha , merci Bertrand), etc.
Dans cette comédie foisonnante, en soirée, votre serviteur, tel un Puck malhabile, a même réussi à perdre de vue des tables et se demande encore où sont passés Elsa, Philippe, Noémie,...
Peut-être, avons-nous rêvé tout cela ?

Cascadia, juil. 2021 Cascadia - Oui, oui, le saumon, plus à droite sur la photo, à côté du Grizzli, oui...

Les jeux

  • Abyss (B. Cathala & C. Chevallier chez Bombyx)
  • Carnival of Monsters (R. Garfield chez Gigamic)
  • Cascadia (Randy Flynn chez Alderac Entertainment Group) x2
  • Federation (prototype)
  • Gasha ( Jason Levine chez Bankiiz Éditions)
  • Hit! (Reiner Knizia chez Pixie Games)
  • Meadow ( Klemens Kalicki chez Asmodée)
  • Les ruines perdues de Narak (Min et Elwen chez Iello)
  • Space Base (John D. Clair chez AEG)


Gasha, juil. 2021 Gasha - entre dans la grande famille des "jeux de Bertrand" ;-)

Les joueurs

  • Manu, Michaël, Séverine, et une nouvelle Gaëlle
  • Cyril (Atom), Franck, Steven et un nouveau Wilfried
  • Cédrick, David, et Suzel
  • Jean-Philippe, Magali et Olivier
  • Alexis, Davy, Éric, et Vincent (Bibou)
  • Elsa, John, Maxence, Noémie, Philippe, Elsa, Je ne sais où ?
  • Zaggus de passage

Meadow, juil. 2021 Meadow - Et sur cette partie le mythe de la maison

vendredi, février 21 2020

20 février 2020 - 0,10,20,30....

En cette date réjouissante du 20022020 (enfin pour ceux qui aiment la bizarrerie esthétique de certains chiffres), les ludochons qui ne nous avaient pas lachés pour "un vague salon ludique au bord des vagues" se réunissaient autour d'une soirée à thème "0, 10, 20, 30, ..."

Quoi? Les ludochons se sont mis à un programme de fitness ? Avec des fractionnés ? me diront les plus sportifs. Que nenni, certes si les ludochons sont tous nantis de corps superbes, il n'est pas sûr que le port du justaucorps façon Véronique et Davina, les mettent en valeur...

En fait le descriptif complet du thème serait "0, 10, 20, 30 ans et plus ...". Vous allez me dire que c'est curieux, car si les joueurs de 20 ans (et beaucoup plus) sont de bons compagnons de jeu (il n'y a rien de neuf là dedans chez les ludochons). leur adjoindre des nourrissons de "0 ans" n'apporte d'ordinaire pas grand chose, puisqu'on a , dans ce cas à faire à des joueurs braillards et un peu paresseux lorsqu'il est question de discuter des points de règle de Respublica Romana, quant au joueur de 10 ans il est coincé entre le petit enfant et le barrissement mollasson de l'ado lymphatique... Bref un fausse bonne idée ? Et, bien non...

"0, 10, 20, 30 ans et plus ...". se réfère, en fait, à l'année de publications des jeux, et cela correspond bien au principe d'une soirée à thème qui vise à ressortir quelques vieilleries histoire de remettre en perspective notre loisir et de reprendre du plaisir sur quelques jeux un peu négligés à cause d'une attrait pour la nouveauté un brin consumériste.

Bien sûr , il y eu quelques protestations, quand à l'annonce tardive ou sa non-diffusion sur la liste de diffusion, voire quelques travaux de mauvaise foi concernant la date de parution, où il a fallu rappeler que si on a acheté un jeu en 2020, cela ne signifie pas qu'il soit un jeu de 2020, mais à part cela nous n'avons pas bouder notre plaisir...

Tadsch Mahal, fév. 2020 Tadsch Mahal - Un jeu pour adultes consentants, si, si, je vous assure !

En parlant de plaisir, une table de Taj Mahal, semblait avoir été particulièrement inspiré par le thème du jeu... Sauf que certains se sont demandé si la couronne ne leur rappelait pas un ▒▒▒▒▒ autrement appelé ▒▒▒▒▒ et qu'on pouvait l'enfiler sur le ▒▒▒▒▒ (notons que certains semblaient avoir une connaissance avancée des ▒▒▒▒▒▒▒). D'ailleurs, on nous précisait à quel point il peut être dangereux de confondre un salon de l'▒▒▒▒▒▒▒ avec un salon de l'ésotérisme, car si vous allumez un ▒▒▒▒▒▒▒, façon bougie, cela ne sentira pas le patchouli et vous ne serez pas plus zen car le vendeur sera assez furax. Bref la partie fut ponctuée d'annotations plus ou moins subtiles qui nous laisse à penser qu'entre le "jouir sans entraves" des années 70 et notre "jouer sans entraves" il n'y a qu'un pas (de vi▒)... Nous noterons aussi que ces joueurs ne pourront plus voir un épisode de Scoobidou sans qu'une proximité sonore ne nous pose quelques questions....

Finissons par un petit mot de Noémie, une de nos responsables "soirées à thème" et quelques notes de la rédaction (NdR)
Les soirées à thèmes vous font râler ?
Vraiment ?! Vous, joueurs émérites, toujours à la recherche de nouveauté et de challenge, vous râlez devant un thème imposé ?
Mais râlez-vous parce que l’ont vous impose un thème ou parce que l’on vous impose une contrainte tout court ? Ou bien, comme certains chroniqueurs, êtes vous partisans du « je râle, donc je suis » ?

Et bien ce n'est pas fini parce que cette année, quatre soirées à thèmes sont prévues, mûrement réfléchies par deux membres (NDR est-ce la réflexion ou les membres qui sont murs?). Ça vous désespère? C'est parce qu'on ne vous a pas encore dit à quoi vous avez échappé :

  • La soirée Vintage : Eh oui ! Monopoly, Trivial Poursuit (genius !), la bonne paye, le Cluedo... Autant de jeux que vous avez côtoyés (ou pas) avant de toucher aux Meeples. Avez vous encore ces jeux dans vos placards ? Ou dans celui de vos parents ? NDR : Nous avons du malheureusement renoncer à cette séance car il était beaucoup trop difficile d'enfiler des tranquillisants dans les haribo et par ailleurs, ils semblent que certains de ces jeux aient été rangés dans des grands placards en plastique roulant, sortis de bon matin, et que depuis on a perdu leur trace...


  • La soirée speed playing : Dans l’idée du speed dating, là, ce serait plutôt de tourner autour du plateau, dans le sens contraire à celui du jeu. Disons, toutes les 15 minutes. Imaginez la stratégie à mettre en place sur un Terraforming Mars ! Comment optimisez vos chances de gagner sans savoir où vous serez 2h30 plus tard. (NdlR cela existe un peu avec le jeu Fische Fluppen Frikadellen, et pour ce qui est de tourner rappelons le vieux Santy Anno)


  • Soirée « motricité » : Sortons le jenga, mikado, SOS ouistiti et autres joyeuseté pour éprouver votre agilité ! NDR : certains voulaient connaître la moyenne d'âge de notre club et son évolution lors de notre dernière AG... On pourrait peut-être faire des études croisées ?


  • Soirée « le placard de nos enfants » : Oui, prenons les jeux de nos enfants. Alors, bien sûr, pour ceux qui ont de la chance, ils sont déjà grands, mais comme nous ne sommes pas sympa, nous pourrions imposer « moins de 8 ans ». NDR, tant qu'on ne nous impose pas le cosplay et qu'on ne doit pas venir jouer en couche...



Bref, vous voyez une soirée "0, 10, 20, 30 ans et plus ..." c'est plutôt cool !

Leaping lemmings, fév. 2020 Leaping lemmings - jeu ancien sur un jeu vidéo encore plus ancien ?

Les jeux

  • 5211 (Tsuyoshi Hashiguchi chez Next Move)
  • Barrage (Simone Luciani et Tommaso Battista chez Cranio Creations)
  • Carcassonne (Klaus-Jürgen Wrede chez Hans im Glück)
  • Leaping Lemmings (Rick Young et John Poniske chez GMT)
  • Skytopia: In the Circle of Time (Ivan Lashin chez Cosmodrome games)
  • Tadsch Mahal (R. Knizia chez Rio Grande Games)


Les joueurs

  • Cécile, Frédéric et Vincent (Possom)
  • Pauline, Vincent (à la barbe fleurie) et Vincent (Bibou)
  • Manu, Mickaël, Noémie,Olivier et Philippe
  • Bertrand II, Davy, Thibault et madame


Skytopia, fév. 2020 Skytopia - pas dans le thème mais joli thème....

vendredi, octobre 11 2019

10 octobre 2019 - Cleanfluencers et jeux de société

Le blog des ludochons qui, à l'instar de nombreuses vedettes, n'hésite jamais à sauter sur la nouveauté (comme on sauterait sur une mine), vous a déjà proposé des sujets originaux comme un compte-rendu en 3D, une évocation du Tsundoku ou encore un guide de prophylaxie à l'usage des joueurs, mais il était temps de vous offrir un nouveau sujet "sociétal" dont nous nous saisirons, pour le décliner dans le domaine de notre passion, le jeu de société.
Pour faire suite au sujet précédent, tout en restant dans la même thématique, nous nous intéresserons aujourd'hui aux "cleanfluencers" dans le JdS...

Qu'est-ce qu'un cleanfluencer? me demanderont ceux qui ne connaissent pas ce mot et qui me suspecteront de l'avoir inventé après avoir sniffé mon chocolat en poudre (l'absence d'idées pousse à des extrémités sordides)... Et bien, un cleanfluencer, c'est, au sens propre, un influenceur.
Quand nous précisons "au sens propre" c'est pour dire que ce quidam va passer une partie de sa journée à nettoyer son logement avant de mettre la vidéo de ses exploits en ligne pour échanger avec ses followers sur les meilleures techniques ou les meilleurs produits de nettoyage... Je suis sûr que les spécialistes du marketing chez GoPro n'avaient pas vraiment pensé à ce créneau!

Brass, oct. 2019 Brass - Toute cette fumée, c'est salissant !

Je vois que certains, pris de doute ou de vertige, sont déjà en train d'articuler un "Nooon?" incrédule et il me faut répondre par un "Si, si." impératif. (J'ai honte!).
Faut-il se moquer de ces personnes ? Nullement car dans l'absolu, est-il plus sain de passer sa journée avec un fan du nettoyage récurant son évier (et l'évier ce n'est pas ce que vous pouvez trouver de pire) qu'avec un youtuber à l'humour discutable et à l'hygiène incertaine ? Dilemme
La gêne, qui semble liée à ses sujets, pourrait d'ailleurs évoquer les pratiques curieuses, de certains acheteurs de supermarché, étrangement honteux, qui trouvent des moyens artistiques pour faire tomber un rouleau de papier toilettes, dans leur chariot, comme si de rien n'était et sans avoir l'air d'y toucher... Alors que dans l'absolu, il est peut-être préférable de fréquenter ces personnes que ceux qui n'approchent pas de ce rayon!

Bref, le cleanfluencer, c'est le nouvel Eldorado, dépoussiéré et récuré, du web. Sachant qu'en plus, les producteurs peuvent "arroser" ces influenceurs de produits d'entretien (c'est une image, ne vous lancez pas dans une bataille d'eau de Javel!) ce qui permet d'aller toujours un peu plus loin dans le côté vénal du web et du placement produit ! Bref, sur internet maintenant entre deux "lol cats", un "le chat machine"...

Histoire de ne pas rester en reste (et les restes, il faut aussi les nettoyer), nous allons de notre côté nous intéresser au nettoyage de nos jeux qui, même si nous les avons protégés, peuvent se trouver salis. Le sujet est d'ailleurs inspiré par la remarque d'un joueur qui nous signalait que les cartes de Tribun étaient aussi usées qu'un jeu de cartes qui aurait finalement été abandonné par les pourtant très conservateurs membres de l'Amicale des vieux Couincheurs, après le mémorable tournoi intercommunal de le fête de la Pissaladière....
Bref nous vous proposons de réfléchir durant les prochains épisodes aux sujets suivants :

  • Jeux en bois : huile de Tung et térébenthine quelles proportions ?
  • Désodoriser vos boites de jeux, les meilleurs produits.
  • Plastiques : la pierre d'argent est-elle vraiment votre amie ?
  • Micromesh ! Au revoir les rayures & bienvenue aux ongles longs
  • Porosité & percolation... les failles de la plastification!
  • Boite de jeux et saucisse de Morteau, le bonheur de la fulmigation à sec.


Bien sûr, il nous faudra sûrement lancer une cagnotte pour que votre serviteur puisse se payer un fumoir et réaliser des tests in situ (le fait qu'il veille fumer d'autres produits n'est qu'une coïncidence)... Mais, à n'en pas douter, voilà qui nous annonce des lectures passionnantes!

Les princes de Florence, oct. 2019 Les princes de Florence - Dans l'actualité, on aurait pu aussi parler de l'homme de Vitruve ! 4 bras pas mal pour le nettoyage !

Quoi qu'il en soit hier soir les joueurs des ludochons semblaient encore assez peu sensibles à cette thématique, et pour tout dire ils ne semblaient s'intéresser qu'à leurs jeux... Je ramène du slime la semaine prochaine histoire de les faire changer d'avis!

Nous avons failli oublier de saluer la venue de la plus jeune arrivée parmi les ludochons, Anaïa, qui a ouvert de grands yeux étonnées sur ces grands êtres étranges, qui passent encore leurs soirées à jouer !

Les jeux

  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Les charlatans de Belcastel / Die Quacksalber von Quedlinburg (Wolfgang Warsch chez Schmidt Spiele)
  • Clash of Cultures (Christian Marcussen chez Z-Man games)
  • Fou Fou Fou ! (C. Lebrat et T. Rivière chez KYF édition)
  • Le grand jeu (R. Knizia chez Origames)
  • Insider (Akihiro Itoh, Daishi Okano, Kwaji et Kito Shinma chez Pixie Games)
  • Pappy Winchester (Jérémy Pinget chez Blue Orange)
  • The Palace of Mad King Ludwig (Ted Alspach chez Bezier Games)
  • Les Princes de Florence (Wolfgang Kramer et Richard Ulrich chez Ystari)
  • Tribun (K.-H. Schmiel chez Ubik)
  • Les Voyages de Marco Polo (Simone Luciani et Daniele Tascini chez Filosofia)


Clash of cultures, oct. 2019 Clash of cultures - Histoire de rincer les joueurs !

Les joueurs

  • Bertrand, Suzel et Vincent (Possom), princiers!
  • Nelly, Noémie, et Vincent (Bibou), avec leurs Winchester
  • AlainCM, Éric, Jean-Marc, et Jean-Philippe en explorateurs
  • Cyril (Atom), David (l'orque), David (l'autre) au clash!
  • Cécile, Magali et Pauline dans leurs palais
  • Bertrand II, Davy, Frédéric, et Guillaume en brasse coulée (dans le bronze)
  • Alexis, Frédéric, Manu et Olivier en tribuns


Fou fou fou !, oct. 2019 Fou fou fou ! - Quelques "choucroutes" bien troublantes !

- page 1 de 27