Mot-clé - prototype

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, décembre 6 2019

5 décembre 2019 - À chaque couleur, son joueur….

Qui n’a jamais vu dans ces magazines d’été (pour ne pas dire « féminins »), ces questionnaires destinés à nous révéler à nous même notre propre caractère ou l’animal qui se cache en nous ? Mais si vous savez, ces questionnaires à choix multiples qui nous font compter si nous avons une majorité de carrés, de triangles ou de cercles pour ensuite nous dire qu’on a été une otarie dans une autre vie. Allons Messieurs, ne soyez pas timide, n’ayez pas honte, tout le monde en a fait au moins un, une fois dans sa vie : une soirée entre potes un peu trop arrosée, le magazine de la petite sœur ou de la copine qui traine, un accident est si vite arrivé, les choses dérapent et avant qu’on ait le temps de réaliser ce qu’on a fait, on a déjà une majorité d’étoiles et on apprend qu’on fantasme en secret sur Chantal Goya et Brigitte Fontaine (post année 2000). Rassurez-vous, ce que je vous propose ici est bien plus simple. Vous n’aurez pas à compter le nombre de demi-lunes ou de soleils, vous n’aurez pas à répondre à 25 questions, ni à acheter le prochain numéro pour connaitre enfin votre chemin de vie, non ! Je vous propose ici, en un seul mot, de découvrir le joueur qui est en vous. Vous être prêts ? Le principe est simple:

Donnez-moi une couleur et je vous dirai quel joueur vous êtes !!

Noir – (Celui qui combote les cartes)

« Bon, alors, j’ai la carte « Nain » et la carte « Barbare », ce qui me permet de taper sur l’« Ogre ». Comme je tape l’  « Ogre » et que j’ai la « Dague », je récupère la « Bière » et je peux piocher trois « Potions » à chaque tour. Je pose la « Sorcière » donc dès que je pioche, je peux en plus rejouer l’ « Elfe » qui active mon « maraudeur » du coup je peux jouer mon « voleur » dès qu’une « Statuette » est piochée, ce qui fait que je peux jouer 6 cartes au lieu de 2 par tour et en piocher 3 autres. Et comme j’ai le « Donjon », je peux me défendre contre l’ « Oubli » dès que la « Couette » est retournée et donc réactiver le « Nain » et le « Barbare ». »

Coquille d’œuf – (celui qui ne sait pas comboter les cartes)

« Alors, le « Barbare » il fait quoi lui ? Ok donc il me faut la « Statuette », mince pour ça il me faut le « Nain » mais du coup c’est lui qui l’a pris. Bon c’est pas grave, je joue le « Donjon » et l’ « Elfe » du coup je peux rejou…. Non ? Ha ? J’ai pas compris la carte ? C’est pas la bonne ? Il fallait la « Sorcière » avant ? Ha mais du coup je suis coincée, il me reste que deux « Potions » mais je peux pas les activer avec la « couette » car j’ai pas la « Dague », faut que je passe mon tour. Bon ben du coup maintenant je pioche, pfff, voilà, ça me saoule, « Statuette », il va encore piocher ses 6 cartes là et jouer pendant 10 minutes tout seul !! »

Bruxelles, déc. 2019 Bruxelles - ville bigarrée ?

Ventre de biche – (Celui qui n’a pas compris les règles)

« Heuuu, ils m’ont dit qu’il fallait piocher une tuile, et la placer devant moi. Non, il faut d’abord lancer le dé, piocher une carte et ensuite prendre une tuile. Comment je positionne la tuile ? Ils sont où les objectifs ? Bon, ils regardent tous les petits points colorés sur les tuiles, ça doit être important, c’est peut être les objectifs. Allez, je regarde comment elle joue et je fais pareil. Ok ! Je crois que je comprends, du coup je vais jouer ça, comme ça j’ai 3 lignes de tuiles de 3 couleurs différentes et je récupère la tuile dorée. Hein ? Comment ça c’est celui qui a le plus de cubes qui gagne ? Quels cubes ?»

Brou de noix – (Celui qui bastonne)

« Mmmh, si je déplace mon bateau de deux cases, je peux aller canarder la flotte de Merlin, mais du coup je peux pas aller taper les bâtiments de Caradoc. Or, si je tape Caradoc, ça me libère le passage et au prochain tour je pourrai couler Perceval. Ou alors, je ne me déplace pas et je mets des tours de guet sur les plages de mon île………..Pff faudrait que je cultive aussi, et que je nourrisse mes paysans….. Mouais, non, allez on crame tout, j’ai 3 canons de plus que lui, j’envoie Arthur par le fond, je récupère son butin, avec l’or récupéré, j’achète une baliste et on finit à la filoche. »

Sang de bœuf – (Celui qui se fait bastonner)

« C’est cool, pour une fois, on n’a pas encore coulé ma flotte, je vais pouvoir ramener mon butin sur mon île et nourrir mes paysans. Comme ça je peux construire ma bibliothèque, développer mes érudits et financer une nouvelle croisade. Bon, donc je me déplace de 3 en direction de mon port et le tour prochain je débarq…… qu’est ce qu’il fait le roi de Carmélide là !!!! Noooon !!! Mon bateau !!!! »

Violet d’évêque – (Celui qui veut gagner)

« Cette fois, c’est la bonne, la 9ème partie c’est celle de la victoire. Je prends ce deck là, c’est le plus fort. Qu’est ce que je me suis dit déjà la dernière fois ? Ha oui faut commencer par jouer ça, ça bloque les autres. Mince, il joue ça maintenant lui, c’est pas grave, je peux réagir, il me reste 3 manches….Allez, si elle joue ça, moi je peux toujours répondre avec ce que j’ai dans la main. Quoiiii ?? mais qu’est ce qu’elle fait, pourquoi elle marque tant de points d’un coup ? C’est pas grave, rien n’est perdu, je joue ma carte, je reviens au score, je le bloque et je repasse devant…. Plus que 2 manches !! »

Poil de chameau – (Celui qui joue avec celui qui réfléchit)

« Il joue ou bien ? C’est long là, à quoi il peut bien réfléchir, il doit juste piocher une carte. Sérieusement, il élabore une tactique ? Comment il peut prévoir les coups à l’avance, c’est un jeu de hasard ! Je lui dis de jouer ? Non, il va croire que je veux finir vite ! Mais bon faudrait quand même qu’il joue. Pff ça commence à faire long là. Je lui dis ? »

Queue-de-renard – (Celui qui réfléchit)

« Tiens ! J’ai pas croisé Jeanne aujourd’hui. Pourtant elle traine toujours avec Gaspard et Balthazar d’habitude. Elle est où Jeanne ? »

Terre d’ombre – (Celui qui râle)

« Pff non mais c’est quoi cette main qu’elle a distribuée !! ça commence mal ! De toutes façons j’ai jamais de chance aux dés moi ! Non mais sérieux, il prend cette carte juste parce qu’il sait que j’en ai besoin. Et voilà, elle me pique la seule carte que je pouvais acheter !! Qu’est ce que joue moi maintenant ? ARRRGHHH je dois piocher, je perds encore un tour ! … pff de toutes façons ça m’énerve, y’a jamais rien qui va ! Et encore une majorité de perdue, et je peux même plus marquer des points avec cette tuile, y’a de l’eau de partout ! Je le sais pourtant, qu’il faut pas que je joue après elle ! C’est bon, j’ai perdu, ça sert à rien de continuer ! »

Noria, déc. 2019 Noria, le plein de couleurs... ressources...

Vert de vessie – (Celui qui compte les cartes)

« Alors, il y a 3 as de passés, moi j’ai le 4ème, lui il a roi et dame de cœur, elle, elle a annoncé une tierce au 9 donc il y a déjà le 14. Je pose ça, elle va fournir parce qu’elle a une longe à trèfle, il ne reste plus que 2 atouts dont 1 dans ma main, le 2eme est là-bas, je vais le faire couper parce qu’il a fait une sanguette, il reste 3 plis à faire, y’a plus de carreaux et il reste 1 valet, je fais tomber son roi et avec mon 7 je fais le 10 de der. »

Terre de Sienne – (celui qui ne compte pas les cartes)

« Trop bien, j’ai une tierce au 9, rhooo en plus c’est de l’atout, je vais pouvoir faire un pli. Alors c’est moi qui commence, allez je mets l’as de cœur tout de suite ! Hennn il a coupé !!!! Du coup, ils ont joué quoi les autres ? Ha du trèfle, j’en ai pas, mince faut que je coupe, mais il a coupé avec le 10 ou le 7 ? Je mets ça, comme ça je suis sûre. J’ai la main, mince, combien il reste de piques ? Si le roi a déjà été joué, je prends la main ! Ha le roi n’avait encore été joué. Heu…. Je mets le 14 ! Noon saperlipopette c’était pas à moi de faire tomber les atouts !! Mon coéquipier est en train de me suicider du regard, je crois que j’ai loupé une carte ! »

Menthe à l’eau – (celui qui analyse le jeu)

« Comment on joue ? Quoi ? C’est tout ? Où est le pouvoir de réflexion du joueur dans tout ça ? Où est le dilemme du choix de l’action à faire ? Il ne s’agit ici que d’un jeu de hasard, un peu trop simple. C’est du déjà vu. Et puis faire reposer la victoire sur le dernier lancé de dé ça ne me plait pas vraiment. Sans compter que le tour de jeu est chaotique. En revanche celui-ci, la mécanique est intelligente, le plateau est facilement lisible, le thème est respecté et original, la règle du jeu est bien traduite et il y a juste ce qu’il faut de hasard pour rendre la partie re-jouable sur le long terme. Comment ça, est-ce que j’ai pris plaisir à jouer ? »

Bouton d’or – (celui qui s’en fout)

« Libéréééééééééééééééééééée, Délivréééééééééééééééé … »

Orpin de Perse – (Celui qui anticipe sur 4 tours)

« Bien, je joue du bleu, comme ça le tour prochain, si lui il a joué rouge, je peux jouer jaune et s’il a joué vert je peux rejouer bleu. Le 3eme tour, s’il a joué rouge et que j’ai jaune je pourrai jouer gris, s’il a joué vert et que j’ai rejoué bleu je pourrai jouer violet mais dans ce cas il devra jouer topaze ce qui me laissera pour le 4ème tour turquoise. Evidemment ca veut dire qu’il va reprendre la main avec du rouge, mais là je pourrai attaquer avec du Lapis-Lazuli. Ca devrait fonctionner ! »

Caca d’oie – (celui qui ne sait pas anticiper sur 4 tours)

« Il a joué bleu, mmh, je vais garder un peu mon rouge pour plus tard au cas où, je joue du vert ! Ha mince, il rejoue du bleu, qu’est ce que je fais, il a joué vite, j’ai pas eu le temps de réfléchir. J’essaie topaze, on sait jamais, il a peut être pas de turquoise ! Ha, il a du turquoise, il a toujours les bonnes cartes lui ! hooo j’ai du rouge c’est vrai ! HAHA prends ça dans les d… fichtre il a du Lapis-Lazuli ! Comment il fait ?»

Fleur de soufre – (Celui qui ne choisit pas un jeu)

« Alors, pas les bleus, pas les rouges non plus. Les verts et les noirs ça oui. Ho celui là il est sympa. Je choisis quoi ? J’ai un peu peur d’être déçu avec ceux-là et j’ai déjà pris celui-ci la dernière fois. Hééé mais je l’avais pas vu celui là !!! Yeah, je prends ça… Je vais pas leur dire ce que c’est, comme ça ils auront la surprise. Je me demande si on sent vraiment le piment ??!! »

Queue-de-vache – (Celui qui gagne à la fin)

« Bon, j’ai pas super bien joué cette fois, je suis un peu déçue, c’est elle qui va gagner, j’ai 30 points de retard. Décompte final, alors j’ai quand même réussi à faire quelques objectifs, ça me fait 12 points. Ici, j’ai la majorité sur 2 couleurs donc j’ai 8 points et 7 points. Ha oui, il me reste aussi des ressources donc ca me fait 9 fois 2 divisé par 3 donc 6 points. Tiens finalement je recolle un peu au score. Ha oui, c’est vrai qu’il y avait aussi les objectifs communs, du coup j’ai encore 15 points. Chouette, j’ai gagné ! »

Cuisse de Nymphe – (Celui qui perd à la fin)

« Yeah, je suis en tête avec 30 points d’avance, trop cool. Décompte final, normalement je suis tranquille, je n’ai pas rempli d’objectif, j’ai joué plutôt sur l’argent mais j’ai quand même 2 petites majorités là, ça me fait 7 points. Là j’arrive 2ème sur l’objectif commun, ça me fait 3 points. Attends, il se passe quoi là ? Comment elle a pu revenir si vite ! Non, non, non, non, non !!! Les ressources, je dois compter mes ressources, 3 x 2 divisé par 2 ça fait … que 3 ??!! NOOOOOON !! »

Gris de Payne – (Celui qui n’est pas là)

« …………………………… »

Pelure d’oignon– (celui qui s’est fait jeter)

« Je ne comprends pas, on m’avait dit que c’était une association de joueurs et qu’ils jouaient à des jeux. Je ne vois pas ce qui ne leur a pas plu chez moi. Ils repasseront pour l’ouverture d’esprit ! C’est dommage j’avais apporté mes jeux mais à peine ils ont vu le Monopoly que déjà ils me mettaient à la porte. Bon, je sais que c’est un peu long pour un soir de semaine mais dessous j’avais la Bonne paye. Et même si le Trivial Pursuit ça peut paraître trop difficile, les Mystères de Pékin et le Taboo c’était abordable, même pour des joueurs peu expérimentés. Non, vraiment je ne comprends pas ! La prochaine fois je reviendrai avec un Memory, on ne sait jamais, ça leur ferra peut être moins peur.  »

Brass, déc. 2019 Brass - Quand le designer visite une exposition de Soulage avant de se mettre au boulot....


Les jeux

  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Bruxelles 1897 (Etienne Espreman chez G.A.G.)
  • Clank! (Paul Dennen chez Renegade Game Studios)
  • Culte (Konstantin Seleznev chez Bragelone)
  • Insider (Akihiro Itoh, Daishi Okano, Kwaji et Kito Shinma chez Pixie Games)
  • Noria (Sophia Wagner chez Pegasus Spiele)
  • Roll Player (Keith Matejka chez Thunderworks Games)
  • Tapestry (Jamey Stegmaier chez Stonemaier Games)
  • TIME Stories Revolution: Damien 1958 ( Manuel Rozoy, Vincent Goyat chez Space Cowboys)
  • prototype de Yoann


Les joueurs

  • AlainCm, Éric, Michaël, et Serge
  • Frédéric, Nelly, Suzel et Yoann
  • Cyril (Atom), Thibaud, et Vincent (Bibou le coyote)
  • Bertrand, Cédric, John et Vincent (Possom)
  • David, Jean-Marc, Patrick et Philippe
  • Guillaume, Manu, Maude, et Rémi
  • Bertrand II, Cécile, Davy et Yannick (Lego)
  • Alexis, Carole, Noémie et une nouvelle Séverine
  • Alain, Elsa, Magali, et Olivier


Proto. Yoann, déc. 2019 Proto. de Yoann- Il y a des couleurs mais surtout maintenant Yoann a un bon proto de jeu de lettres, un bon proto de jeu 3D et, un bon proto de jeu de déduction... N'y-a-t-il donc aucun bon éditeur ? :-)

vendredi, octobre 18 2019

17 octobre 2019 - Le plateau sans la société

Hier soir, se tenait la traditionnelle soirée "jeux à deux" des ludochons, à savoir une soirée où contrairement à notre habitude nous ne jouons qu'à des jeux à deux, histoire d'ouvrir ces boites qui lors de nos soirées habituelles ne sortent jamais, puisqu'on préfère d'ordinaire jouer à 3, 4 ou 5 joueurs , nombres souvent plus difficiles à atteindre dans nos foyers respectifs.

D'ordinaire, l'annonce de cette séance est accueillie avec un joie relative par certains membres, (qui vont pour certains se faire porter pâle), et pour tout dire nous avons du encore une fois lapider à coup de boite de jeux quelques membres qui semblent ne avoir pas bien compris le principe, à moins qu'ils ne souffrent d'une dyscalculie bien cognée! Et que dire de notre président qui deux semaines après avoir nommé certains responsables pour l'organisation dans les soirées à thème les désavoue publiquement en snobant la soirée... Lors du prochain week-end et pour reprendre un châtiment antique, nous le punirons par là où il a péché en faisant fondre ses figurines et en les lui faisant avaler...
Ouaip, les ludochons, ça ne rigole pas ! Ca fera aussi un peu moins de plastique dans les océans !

Twilight struggle, oct. 2019 Twilight struggle - Jeu à deux ne veut pas dire sans thème....

Il faut avouer que la grande majorité, elle, se plie d'ordinaire avec joie à cet exercice et que nous quittons les ludochons souvent assez contents d'avoir pu ré-explorer quelques perles ludiques ou d'avoir découvert des jeux qui passent sous les radars pourtant acérés de notre association.
Néanmoins, il faut bien avouer que la plupart de nos membres font une certaine différence entre les jeux à deux et les jeux "à plus"... Cette distinction est d'autant plus troublante que dans les jeux traditionnels ceux que le public associera naturellement à la pratique ludique et aux jeux de plateau, les jeux à deux occupent une place de choix : échecs, dames, awélé, tric-trac, go, abalone, etc....Certes les jeux de cartes classiques (rami, belote, tarot,...) compensent un peu cette impression mais dans les grands classiques, le jeu à deux est plutôt la norme...

Faut-il y voir une distinction qui nous avait échappée jusque là ? En fait, nous hésitons souvent pour qualifier notre pratique entre les termes "jeux de plateau" et "jeux de société"... Souvent, on préfère la première qui n'est pas associé, comme la seconde, à ces boites, pas forcément folichonnes, classiques déplorables et désuets, qui remplissent les rayons des supermarchés à Noël.
Pourtant, si on y regarde de plus près, pas mal de nos jeux se pratiquent sans plateau alors que la société des autres nous est, elle, essentielle.

Terres d'Arle, oct. 2019 Terres d'Arle - Jeu à deux ne veut pas dire sans Rosenberg (loin de là)

Bref nous, ludochons, sommes sûrement souvent plus des joueurs de jeux de société que des joueurs de jeux de plateau. Une fois constaté cela, on comprend que certains puissent hésiter devant le jeu à deux, qui pousse ce concept dans ses limites, celles où la société se limite à une seule autre personne...
À moins qu'une autre de ces spécificités, le fait qu'il vous offre à l'origine une maximum de chance de succès 50% mais aussi bien plus de chance de perdre, en fasse trembler certains !

Teaser ! La semaine prochaine un compte-rendu par Cécile !... Et puis, il n'est pas mal du tout ... Même que je vais pouvoir prendre ma retraite !
Et n'oubliez pas John !

Les jeux

  • 7 wonders Duel (A. Bauza et B. Cathala chez Asmodée)
  • Ascension des Âmes Déchaînées (R. Dougherty, B. Kibler et J Gary chee Marabunta)
  • Blood Rage (Eric Lang chez Edge)
  • Blossom (chez Rebel)
  • Les Cités Perdues (R. Knizia chez Filosofia)
  • Insider (Akihiro Itoh, Daishi Okano, Kwaji et Kito Shinma chez Pixie Games)
  • Jaipur (Sébastien Pauchon, GameWorks)
  • King of Tokyo (Richard Garfield chez Iello)
  • Minivilles (Masao Suganuma chez Moonster Games)
  • Niwa (Wilfried Fort et Marie Fort chez Djeco)
  • Pagodes ( Arve D. Fühler chez Matagot)
  • Patchwork (Uwe Rosenberg chez Fun Forge) x2
  • Star Realms (R. Dougherty , D. Kastle chez White Wizard Games) x2
  • Twilight struggle (A. Gupta & J. Matthews chez GMT) x2
  • Terres d'Arle (Uwe Rosenberg chez Filosofia)
  • Prototype de Frédéric


Niwa, oct. 2019 Niwa - Typiquement le type de jeux à deux qui nous échappe d'ordinaire....

Les joueurs

  • AlainCM, Antonio, Bertrand, Bertrand II, Cécile, David, Elsa, Éric, Frédéric, Jean-Philippe, Magali, Natacha, Noémie, Olivier, Rémi, Suzel, Vincent (Possom) et une nouvelle dont j'ai oublié le nom...
  • Alexis, Carole, Jean-Marc, Manu et Michaël
  • John, Stéphane 3 et Vincent (Bibou)


Pagode, oct. 2019 Pagodes - Jeu à deux... Non, non, pas de jeux de mots...

vendredi, octobre 4 2019

3 octobre 2019 - le Speedy Gonzales de l'AG !

Faut-il trouver encore des preuves le l'étrangeté du ludochon, joueur berjallien méritant ? Oui!
D'ordinaire, dans la plupart des associations, l'annonce d'une assemblée générale produit ce genre de dialogue :
"- Et toi, tu vas à l'AG ?
- Non, malheureusement, je me suis inscrit à un stage de... Ukulele ... Oui... Ukulele et... et.... pelote basque.
- Fascinant, je ne sais pas si on aurait pu trouver un sujet plus intéressant en tirant des mots au hasard....
- Exactement, c'est ce qui m'a convaincu... Et toi, tu y vas ?
- Ah non malheureusement, j'ai des places pour une conf. un peu pointue : vibraphone et... génie civil.
- Excellent ! Forcément, après, l'AG en comparaison..."

Assemblée générale, oct. 2019 Magic Ludochons - the gathering.

Voilà on pourra donc le regretter, mais le ludochon lui n'est pas comme cela, il vient à l'AG! C'est d'ailleurs quelque chose qui pourrait nous interroger, pourquoi chaque année autant de ludochons témoignent de leur peu d'intérêt pour le ukulele ?
Avouons-le, le ukule est normalement un instrument qui devrait nous passionner ne serait-ce qu'à cause de l'interprétation majeure, par Marilyn Monroe, d'un morceau sur cet instrument dans certains l'aiment chaud... Sans compter qu'il faudrait se lancer dans un débat pour remettre en avant la performance de Jack Lemmon dans ce film, souvent oublié au côté de Tony Curtis!
Donc, tant pis pour le ukulele, et tant mieux pour l'AG! Néanmoins notons cette année que ce bureau avait décidé de tenir une de ses promesses électorales en réduisant le temps de l'AG à son minimum... Promesse tenue tout en respectant les obligations du genre, bilans, quitus, etc... Néanmoins, on peut même se demander si effectuer une AG à la vitesse d'une cassette passée en accéléré n'est pas un peu dangereux !

Note : pour les digital natives (qui n'ont pas encore lu "La fabrique du crétin digital"), une cassette est un dispositif d'enregistrement sonore, basé sur une piste magnétique analogique, fragile, tournant autour de deux roues crantées et en vogue il y a plus d'une génération. On dit aussi que dans le théâtre de Molière cela avait une autre signification, mais nous ne sommes pas très fort pour ce qui concerne l'Antiquité :-)

En parlant de vitesse et de jeunesse, on peut se demander, après coup, vu qu'il était compliqué de réfléchir à la vitesse de la furieuse maestria de notre président, si on ne pouvait pas rapprocher deux questions posées : celle de la modernité de certains de nos moyens de communication et celle sur la pyramide des âges....
Pour vous donner une autre idée sur la vitesse d'exécution , ceux qui ont décidé de jouer au bingo suggéré la semaine dernière ont découvert que nous n'avions pas mentionné une fois le terme "joueur", ce qui est pour une association de joueurs assez fort!

Néanmoins même au pas de course, cette assemblé apporta son lot de données utiles (merci au bureau, Vincent, etc...). Ainsi notre association, sur 2018-2019 :

  • a compté sur la présence de 52 membres, pour une fréquentation moyenne de 23.19 membres.
  • a joué 429 parties les jeudis soirs (on n'ose imaginer le chiffre avec les week-ends).
  • a joué à 227 jeux différents.


Les jeux les plus joués ont été :

  • Res Arcana (9), Horreur à Arkham JCE (8), Rajas of the Ganges (8), Wingspan (7), Quartermaster general (7), Terraforming Mars (7), Cupcake empires (6), Les charlatans de Belcastel (6), Fertility (6), Gizmos (6), Solenia (6), etc....


Overbooked, oct. 2019 Overbooked - Surchargé comme l'ordre du jour d'une AG ?

Maintenant il faut avouer une chose, la promesse tenue par notre bureau nous a permis de ne pas complètement perdre notre soirée et de passer du temps, joyeusement, autour des tables de jeux...
Et là, une grande nouvelle! Non pas le fait qu'un joueur que nous ne nommerons pas a décidé de voir ce qu'il était possible de faire en ne jouant que 3 tours sur 5 à Pharaon (Un indice, la victoire n'est pas assurée). Non, il faut vous informer, et pour cela lever une partie de notre anonymat, que notre Yoann (LE Yoann Levet de Myrmes) s'est remis au travail...
Ce dernier qui a maintenant un mollet saillant et fuselé a repris le travail ludique et va collaborer à un des projets d'un autre ludochon LE Bertrand de Bankiiiz....
Vous bavez ? Pas grave.... Le prototype est plastifié !

Au fait.... John is back !

Les jeux

  • Augustus (Paolo Mori chez Hurrican)
  • Colony (Ted Alspach, Toryo Hojo, N2 sur Bézier games)
  • Overbooked (Daryl Chow chez Jumbo)
  • Pandemic : Montées des eaux (M. Leacock & J. Doumen chez Z-man games)
  • Pharaon (Henri Molliné et Sylas chez CatchUpGames)
  • Prototype

Gravity stones, oct. 2019 Gravity stones - reloaded - Pour des pierres qui volent c'est du lourd ?


Les joueurs

  • Le bureau: Manu, Éric et Magali
  • les "joueurs" : Alain, Alain CM, Alexis, Bertrand, Bertrand II, Cécile, Cyril (Atom), David, David (l'Orque), Davy, Elsa, Frédéric, John, Marjorie, Maude, Michaël, Nelly, Noémie, Olivier, Pauline, Suzel, Vincent (Bibou), Vincent (Possom), Vincent (à la barbe fleurie), Yannick (Lego), Yoann


Pharaon, oct. 2019 Pharaon - Le jeu de l'au delà, au delà du jeu?

- page 1 de 16