Mot-clé - Quartermaster

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, septembre 7 2018

6 septembre 2018 - N'en jetez plus!

Qu'est ce que c'est que cette foule ?!? N'en jetez plus !
Hier soir nous étions plus d'une trentaine de ludochons, avec pour cette rentrée, pas moins de 5 nouveaux d'un coup ! Trois hommes et deux femmes soit une parité presque parfaite, car même si le statisticien aurait préféré pour avoir des chiffres ronds, que l'un d'entre eux se déclare intersexe, (avouons que cela n'est pas toujours facile lors d'un premier contact ludique !) cette affluence donne surtout une impression bien sympathique.

Tellement de bizuths, que des ludochons, ayant deux semaines de jeux avec nous, peuvent presque passer pour des habitués, des ludochons ayant un ou deux ans d'activité, passent pour des anciens, et les anciens, les vrais, ceux qui se réunissaient parfois à trois ou quatre dans des salles peuplées de courants d'air passent pour des pièces de musée (consolons-nous, amis anciens, cela implique presque un certain respect, enfin si on reste loin du Brésil!)

878 Vikings 878 Vikings - À l'époque, le nouveau venu, n'est pas forcément le bienvenu

Pour les nouveaux, rappelons que nous avions publié un petit guide de formation, et nous les invitons à le parcourir... Le plus gros problème dans l'intégration des nouveaux vient, en fait, souvent des anciens! En effet, ils s'offusquent parfois d'avoir à apprendre autant de nouveaux prénoms...
Notons que c'est un pur exercice de mauvaise foi car si, eux, ont à apprendre 6 ou 7 prénoms, les "bleus" doivent, de leur côté, en apprendre pas loin d'une trentaine tout en essayant de comprendre les préférences de chacun.... En même temps, une fois que tu as proposé une fois un Rythm & boulet à Raphaël, tu ne refais plus l'erreur (digérer les cartes de ce jeu est un processus long et douloureux).
Statistiquement, pour les nouveaux un conseil, "Stéphane" et "Vincent" sont les deux prénoms les plus fréquents chez nous et pour le coup, en cas de doute, utilisez les! Au mieux le ludochon concerné sera flatté, au pire, il vous pardonnera cette erreur bien compréhensible...
Quoi que :
Vincent : Moi, je l'ai trouvé pas mal le nouveau!
Suzel : Ah bon ! Il n'a quand même pas inventé le fil à couper les meeples....
Vincent : Bah il se souvenait quand même de moi! Ou alors je lui ai fait une grosse impression lors de la partie (Note si un Vincent vous fait une grosse impression lors d'une partie c'est que vous ne jouez plus la victoire)
Suzel : Ah bon ?
Vincent : il avait même mémorisé mon prénom !
Suzel : Ouaip, enfin, moi, il m'a appelé Stéphane...
Vincent : Ah.... C'est ballot... Euh... Les meeples, tu les coupes comment ?
Suzel : Pfffff,.... Sexe fort....

Bon d'ici deux mois, nous verrons bien ceux qui ont survécu à notre formation et qui se sont fondus dans notre association, pour le moment bienvenue à eux (ça fait plein de nouveaux joueurs ! Vous connaissez Keyflower ?)

Quartermaster Quartermaster - Là, c'est plutôt, ne les jetez pas (les tanks!)! Hein, Davy !

Ah, j'ai failli oublié! Votre serviteur a, aussi, subi une brutale prise de conscience ces derniers jours, quand levant la tête des jeux il s'est aperçu que la cinquantaine arrivait, et qu'il n'avait toujours pas de Rolex... Il est donc temps de transformer ce billet en machine à cash et... L'occasion est trop belle...

En effet, Zaggus, membre distingué des ludochons et même, faut-il le rappeler, ancien président, a créé sa propre boutique de jeux à Aix-les-bains (soit à plus de 66 kilomètres de Bourgoin! Comme s'il voulait éviter les ludochons, dites donc!). J'espère néanmoins (66 km quand même) par le biais de cette annonce obtenir des rabais proprement scandaleux, dans cette boutique (enfin les plus anciens savent que si je suis aussi mobile que pour les événements ludiques, sa trésorerie ne craint rien)...

Pour ceux qui se rendraient, eux, à Aix-les-bains, et souhaiteraient, en choisissant leurs jeux, entonner un "je te tiens, tu me tiens par la barbichette", (oui, dans cette boutique, on peut même jouer "avec" le vendeur) signalons le nom de la boutique : "L'échoppe des jeux".

A titre personnel, j'avais parié sur "Il est trop bien ce jeu !", sûr qu'à force de nous répéter ce mantra depuis des années, il en ferait sa devise.... mais non ! Remarquez que l'auteur de ces lignes pas insensible à l'humour régressif et au calembour discutable apprécie ce "Eh! Chope des jeux !" de bon aloi, à moins que cela ne soit une fourberie d'un fan de PNL (pour les plus jeunes, pas les rappeurs neurasthéniques, "la" PNL). Quoi qu'il en soit avec un tel programme, on peut espérer un réel succès, sauf à croiser des anglophones, curieusement munis d'un massicot et fascinés par cette invite "Chop des jeux !", Là notre Fu Manchu tentera de leur expliquer le concept de "LE "Shop" des jeux".

En revanche, le fan de jeu de déduction sera, lui, déçu par son adresse... Alors que vous aviez révisé tous les Unlock! et autres Sherlock Holmes pour vous construire une petite énigme permettant de retrouver facilement, une fois à Aix-les-bains, son adresse, forcément piégeuse, j'ose à peine vous livrer celle-ci :

  • 1, rue des bains.

Nul... C'est d'une si triste trivialité, que j'ai décidé de la retenir sous la forme :

  • Jeu de Fneup, élément de Mémoire , Dice(Fr), Moite avec Marie.


Souhaitons lui, plein de points de prestige et une belle piste de scores!

Islebound Islebound - Passé inaperçu il y a quelques années et repêché par l'infatigable Vincent....

Les jeux

  • 878: Vikings – Les Invasions de l'Angleterre (B. Beckett, J. Stahl et D. Kimmel chez Asyncron)
  • Azul (Michael Kiesling chez Plan B games)
  • Brass: Lancashire (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Inis (Christian Martinez chez Matagot)
  • Islebound (Ryan Laukat chez Red raven)
  • Quartermaster General (Ian Brody chez Asyncron) x2
  • Sagrada ( Adrian Adamescu, Daryl Andrews chez Floodgate games)
  • Troyes (S. Dujardin, X. Georges, A. Orban chez Pearl Games)
  • Prototypes

Les joueurs

  • David, Jean-Jacques, Marie et Philippe l'ancien à Troyes
  • Michaël et trois nouveaux Antonio, Manu le jeune et Rodney sur Inis
  • AlainCM, Bertrand II, Guillaume et Raphaël sur Brass
  • Bertrand, Christophe, Vincent (Tcho) et Yoann sur les prototypes de Bankiiiz
  • Pauline, Stéphane (Xeneus), Vincent (Bibou) et Zaggus sur leurs îles
  • Éric et Vincent (Possom) en vikings
  • Davy, Frédéric, John, Olivier, Philippe (Tchou Tchou) et Suzel en généraux
  • Cécile, Elsa, Magali et Noémie, girls power sur Azul


Inis Inis - Une partie d'Inis sans David ??? Il a donc réussi à faire apprécier ce jeu !

vendredi, juin 22 2018

21 juin 2018 - Manu militari

On ne va pas vous jouer du pipeau (en ce jour de fête de la musique, vos oreilles sont déjà sûrement emplis d'acouphènes liés aux solos de Didgeridoo, endiablés et très très nocturnes, de votre voisin), non la fréquentation en cette soirée chez les ludochons était plutôt médiocre.

Wendake Wendake - Dans notre jeunesse on jouait aux indiens... Les règles se sont durcies !

On peut essayer d'analyser cette faible fréquentation :

  • la coupe du monde de balle au pied (malgré nos préventions de la semaine dernière certains ont pu se laisser piéger), peu d'excuses pour eux...
  • la chaleur excessive, oui mais même notre anglais John a fait l'effort
  • la dite fête de la musique, qui consiste à célébrer une fois par an la mauvaise musique gratuitement pour se croire autoriser à ne pas aller en écouter de la bonne le reste de l'année.

Bref, difficile de trouver une raison valable, jusqu'à ce qu'un constat se fasse jour.... La France a peur,.... enfin surtout les ludochons.

Cette semaine, nous avons appris, avec terreur, que l'on ne pouvait pas appeler un président, "Manu", les ludochons en tremblent encore... En effet, notre président s'appelle.... Manu. Pour le coup on comprend que des ludochons n'aient pas voulu courir le risque de se faire rembarrer, le jour de la soirée la plus légère de la semaine...
Bref, à l'entrée de la salle, on a vu des ludochons se livrer à d'étranges manoeuvres... À peine entrés dans la salle, ils se livraient à de grands détours, saluant tous les autres membres , observant du coin de l'oeil comment leurs collègues géraient ce problème... Très bien, en fait, car, connaissant Manu depuis longtemps celui-ci nous autorise de bonne grâce à utiliser son diminutif.... Ouf!

Néanmoins, il a un peu tort... En effet il porte un prénom qui n'a pas été épargné par les moqueurs et ayant subi des "Hé, Manu tu descends", juste avant de se faire saluer pendant des années par des Manu Tchao, il aurait pu profiter un peu de cet état de grâce, pour se faire donner du monsieur....
Mais voilà, l'été venant, notre leader se fait plus zen, et c'est ainsi que cette amateur de jeu de guerre (d'où le titre) n'a pas choisi de se livrer à un nouveau Quartermaster, mais a préféré se concentrer sur les charmes plus intellectuels des châteaux de Bourgogne! Consilio manuque !

Quartermaster general 1914 Quartermaster general 1914 - dynamique et statique !

À part cela seulement trois tables, mais de bon aloi avec donc Quartermaster version 14-18, Les châteaux de Bourgogne, et Wendake, avec un petit Welcome pour finir.

Les jeux

  • Les Châteaux de Bourgogne (S. Feld chez Alea)
  • Quartermaster General: 1914 (Ian Brody chez PSC Games)
  • Wendake (Danilo Sabia chez Placentia Games)
  • Welcome to ... (B. Turpin chez Blue Cocker)


Chateaux de Bourgogne Chateaux de Bourgogne - Un grand classique et un des meilleurs Feld

Les joueurs

  • Bertrand II, John, Magali et Raphaël en indiens
  • Frédéric, Jean-Philippe, Olivier, Philippe, et Vincent (Possom) en généraux
  • Manu, Noémie, Rémi, et Suzel en châtelains


Welcome to Welcome to -Le lotissement : écologiquement discutable, ludiquement plaisant

vendredi, mai 25 2018

24 mai 2018 - Il n'est pire aveugle....

Puisqu'avec le billet de John nous avons ouvert le bal des proverbes, continuons dans cette lignée et reconnaissons qu'il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir....

Ainsi, hier soir, nous étions réunis une fois de plus dans une joyeuse ambiance, quand pour satisfaire les pulsions de jeunes joueurs nous avons décidé de leur permettre de s'ébattre sur le plateau de Quartermaster... Et évidemment nous avons du immédiatement endurer les quolibets de quelques persifleurs, sur l'air du "Quoi vous allez encore jouer à cela ?"
C'est là, que nous utiliserons avec brio notre proverbe, puisque parmi ces facétieux on comptait un grand nombre de joueurs enchaînant méthodiquement depuis quelques mois les parties de Terraforming Mars...

Quartermaster Quartermaster - Vous voyez les alliés gagner ? Regardez-mieux (victoire de l'Axe)

Parmi les aveugles du jour nous citerons aussi le sémillant Laurent à la boucle fleurie, celui-ci, goguenard, se livrait à un exercice de genre, à savoir, mettre en boite votre serviteur... Pour se faire, il avait choisi aujourd'hui l'angle du jeunisme, argument souvent fallacieux qui fait d'ordinaire le bonheur du politique en manque d'idées, du moins tant qu'il est jeune ou inconscient de son âge.
Il avançait son argumentaire avec un certain brio, mais il faut avouer que le déployer devant une assemblée de chenus membres fondateurs était plus discutable.

Pourtant, normalement, le joueur se doit d'avoir une certaine vigilance ou vista et si on prend un de nos grands classiques Hansa teutonica, il est surprenant de voir qu'un des joueurs présents sur la table semblait incapable de reconnaître un ludochon avec lequel il prend le train tous les matins... À moins que cela ne soit une sorte de moquerie ou de d'insulte mais de niveau cosmique !

Hansa teutonica Hansa teutonica - J'ai la berlue ? Personne au Sud ?

Certaines en terme d'aveuglement cédaient à l'appel de Bruges de Feld, parce que c'est un Feld (ce qui est une approche assez dangereuse les acheteurs d'Au feu de Knizia ou de Dog fight de Wallace vous le diront ).

Deux tables semblaient épargnées par cette soirée de cécité, une table de Flamme rouge, (mais sous le contrôle du sus-nommé Laurent on peut donc s'inquiéter) et une table de Fleet commander... mais que voit-on réellement dans l'espace ?

Fleet commander Fleet commander - C'est tout noir, je ne vois rien ! T'espérais quoi, dans l'espace profond ?

Les jeux

  • Bruges (Stefan Feld chez Hans im Glück)
  • Flamme Rouge (Asger Harding Granerud chez Lautapelit) x2
  • Fleet Commander - Genesis (D. Dincher chez Capsicum Games)
  • Hansa Teutonica (A. Steding chez Argentum Verlag)
  • The Mind (Wolfgang Warsch chez Nürnberger Spielkarten Verlag)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • Quartermaster General (Ian Brody chez Asyncron) x2

Les joueurs

  • Jean-Jacques, Magali, Suzel et Zaggus
  • Cyril, Guillaume², Noémie², et Renars
  • Alexis, Manu, Nelly et Noémie
  • Davy, Éric, John, Olivier, Philippe, et Vincent (Possom)
  • Alain², Laurent, Stéphane 3 et Vincent (Tcho)
  • Davd, Raphaël, Tom et Vincent (Bibou)


Bruges Bruges - Voir Venise et mourir... Avec la Venise du Nord, restez en vie!

- page 1 de 9