Mot-clé - Wallace

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, décembre 6 2019

5 décembre 2019 - À chaque couleur, son joueur….

Qui n’a jamais vu dans ces magazines d’été (pour ne pas dire « féminins »), ces questionnaires destinés à nous révéler à nous même notre propre caractère ou l’animal qui se cache en nous ? Mais si vous savez, ces questionnaires à choix multiples qui nous font compter si nous avons une majorité de carrés, de triangles ou de cercles pour ensuite nous dire qu’on a été une otarie dans une autre vie. Allons Messieurs, ne soyez pas timide, n’ayez pas honte, tout le monde en a fait au moins un, une fois dans sa vie : une soirée entre potes un peu trop arrosée, le magazine de la petite sœur ou de la copine qui traine, un accident est si vite arrivé, les choses dérapent et avant qu’on ait le temps de réaliser ce qu’on a fait, on a déjà une majorité d’étoiles et on apprend qu’on fantasme en secret sur Chantal Goya et Brigitte Fontaine (post année 2000). Rassurez-vous, ce que je vous propose ici est bien plus simple. Vous n’aurez pas à compter le nombre de demi-lunes ou de soleils, vous n’aurez pas à répondre à 25 questions, ni à acheter le prochain numéro pour connaitre enfin votre chemin de vie, non ! Je vous propose ici, en un seul mot, de découvrir le joueur qui est en vous. Vous être prêts ? Le principe est simple:

Donnez-moi une couleur et je vous dirai quel joueur vous êtes !!

Noir – (Celui qui combote les cartes)

« Bon, alors, j’ai la carte « Nain » et la carte « Barbare », ce qui me permet de taper sur l’« Ogre ». Comme je tape l’  « Ogre » et que j’ai la « Dague », je récupère la « Bière » et je peux piocher trois « Potions » à chaque tour. Je pose la « Sorcière » donc dès que je pioche, je peux en plus rejouer l’ « Elfe » qui active mon « maraudeur » du coup je peux jouer mon « voleur » dès qu’une « Statuette » est piochée, ce qui fait que je peux jouer 6 cartes au lieu de 2 par tour et en piocher 3 autres. Et comme j’ai le « Donjon », je peux me défendre contre l’ « Oubli » dès que la « Couette » est retournée et donc réactiver le « Nain » et le « Barbare ». »

Coquille d’œuf – (celui qui ne sait pas comboter les cartes)

« Alors, le « Barbare » il fait quoi lui ? Ok donc il me faut la « Statuette », mince pour ça il me faut le « Nain » mais du coup c’est lui qui l’a pris. Bon c’est pas grave, je joue le « Donjon » et l’ « Elfe » du coup je peux rejou…. Non ? Ha ? J’ai pas compris la carte ? C’est pas la bonne ? Il fallait la « Sorcière » avant ? Ha mais du coup je suis coincée, il me reste que deux « Potions » mais je peux pas les activer avec la « couette » car j’ai pas la « Dague », faut que je passe mon tour. Bon ben du coup maintenant je pioche, pfff, voilà, ça me saoule, « Statuette », il va encore piocher ses 6 cartes là et jouer pendant 10 minutes tout seul !! »

Bruxelles, déc. 2019 Bruxelles - ville bigarrée ?

Ventre de biche – (Celui qui n’a pas compris les règles)

« Heuuu, ils m’ont dit qu’il fallait piocher une tuile, et la placer devant moi. Non, il faut d’abord lancer le dé, piocher une carte et ensuite prendre une tuile. Comment je positionne la tuile ? Ils sont où les objectifs ? Bon, ils regardent tous les petits points colorés sur les tuiles, ça doit être important, c’est peut être les objectifs. Allez, je regarde comment elle joue et je fais pareil. Ok ! Je crois que je comprends, du coup je vais jouer ça, comme ça j’ai 3 lignes de tuiles de 3 couleurs différentes et je récupère la tuile dorée. Hein ? Comment ça c’est celui qui a le plus de cubes qui gagne ? Quels cubes ?»

Brou de noix – (Celui qui bastonne)

« Mmmh, si je déplace mon bateau de deux cases, je peux aller canarder la flotte de Merlin, mais du coup je peux pas aller taper les bâtiments de Caradoc. Or, si je tape Caradoc, ça me libère le passage et au prochain tour je pourrai couler Perceval. Ou alors, je ne me déplace pas et je mets des tours de guet sur les plages de mon île………..Pff faudrait que je cultive aussi, et que je nourrisse mes paysans….. Mouais, non, allez on crame tout, j’ai 3 canons de plus que lui, j’envoie Arthur par le fond, je récupère son butin, avec l’or récupéré, j’achète une baliste et on finit à la filoche. »

Sang de bœuf – (Celui qui se fait bastonner)

« C’est cool, pour une fois, on n’a pas encore coulé ma flotte, je vais pouvoir ramener mon butin sur mon île et nourrir mes paysans. Comme ça je peux construire ma bibliothèque, développer mes érudits et financer une nouvelle croisade. Bon, donc je me déplace de 3 en direction de mon port et le tour prochain je débarq…… qu’est ce qu’il fait le roi de Carmélide là !!!! Noooon !!! Mon bateau !!!! »

Violet d’évêque – (Celui qui veut gagner)

« Cette fois, c’est la bonne, la 9ème partie c’est celle de la victoire. Je prends ce deck là, c’est le plus fort. Qu’est ce que je me suis dit déjà la dernière fois ? Ha oui faut commencer par jouer ça, ça bloque les autres. Mince, il joue ça maintenant lui, c’est pas grave, je peux réagir, il me reste 3 manches….Allez, si elle joue ça, moi je peux toujours répondre avec ce que j’ai dans la main. Quoiiii ?? mais qu’est ce qu’elle fait, pourquoi elle marque tant de points d’un coup ? C’est pas grave, rien n’est perdu, je joue ma carte, je reviens au score, je le bloque et je repasse devant…. Plus que 2 manches !! »

Poil de chameau – (Celui qui joue avec celui qui réfléchit)

« Il joue ou bien ? C’est long là, à quoi il peut bien réfléchir, il doit juste piocher une carte. Sérieusement, il élabore une tactique ? Comment il peut prévoir les coups à l’avance, c’est un jeu de hasard ! Je lui dis de jouer ? Non, il va croire que je veux finir vite ! Mais bon faudrait quand même qu’il joue. Pff ça commence à faire long là. Je lui dis ? »

Queue-de-renard – (Celui qui réfléchit)

« Tiens ! J’ai pas croisé Jeanne aujourd’hui. Pourtant elle traine toujours avec Gaspard et Balthazar d’habitude. Elle est où Jeanne ? »

Terre d’ombre – (Celui qui râle)

« Pff non mais c’est quoi cette main qu’elle a distribuée !! ça commence mal ! De toutes façons j’ai jamais de chance aux dés moi ! Non mais sérieux, il prend cette carte juste parce qu’il sait que j’en ai besoin. Et voilà, elle me pique la seule carte que je pouvais acheter !! Qu’est ce que joue moi maintenant ? ARRRGHHH je dois piocher, je perds encore un tour ! … pff de toutes façons ça m’énerve, y’a jamais rien qui va ! Et encore une majorité de perdue, et je peux même plus marquer des points avec cette tuile, y’a de l’eau de partout ! Je le sais pourtant, qu’il faut pas que je joue après elle ! C’est bon, j’ai perdu, ça sert à rien de continuer ! »

Noria, déc. 2019 Noria, le plein de couleurs... ressources...

Vert de vessie – (Celui qui compte les cartes)

« Alors, il y a 3 as de passés, moi j’ai le 4ème, lui il a roi et dame de cœur, elle, elle a annoncé une tierce au 9 donc il y a déjà le 14. Je pose ça, elle va fournir parce qu’elle a une longe à trèfle, il ne reste plus que 2 atouts dont 1 dans ma main, le 2eme est là-bas, je vais le faire couper parce qu’il a fait une sanguette, il reste 3 plis à faire, y’a plus de carreaux et il reste 1 valet, je fais tomber son roi et avec mon 7 je fais le 10 de der. »

Terre de Sienne – (celui qui ne compte pas les cartes)

« Trop bien, j’ai une tierce au 9, rhooo en plus c’est de l’atout, je vais pouvoir faire un pli. Alors c’est moi qui commence, allez je mets l’as de cœur tout de suite ! Hennn il a coupé !!!! Du coup, ils ont joué quoi les autres ? Ha du trèfle, j’en ai pas, mince faut que je coupe, mais il a coupé avec le 10 ou le 7 ? Je mets ça, comme ça je suis sûre. J’ai la main, mince, combien il reste de piques ? Si le roi a déjà été joué, je prends la main ! Ha le roi n’avait encore été joué. Heu…. Je mets le 14 ! Noon saperlipopette c’était pas à moi de faire tomber les atouts !! Mon coéquipier est en train de me suicider du regard, je crois que j’ai loupé une carte ! »

Menthe à l’eau – (celui qui analyse le jeu)

« Comment on joue ? Quoi ? C’est tout ? Où est le pouvoir de réflexion du joueur dans tout ça ? Où est le dilemme du choix de l’action à faire ? Il ne s’agit ici que d’un jeu de hasard, un peu trop simple. C’est du déjà vu. Et puis faire reposer la victoire sur le dernier lancé de dé ça ne me plait pas vraiment. Sans compter que le tour de jeu est chaotique. En revanche celui-ci, la mécanique est intelligente, le plateau est facilement lisible, le thème est respecté et original, la règle du jeu est bien traduite et il y a juste ce qu’il faut de hasard pour rendre la partie re-jouable sur le long terme. Comment ça, est-ce que j’ai pris plaisir à jouer ? »

Bouton d’or – (celui qui s’en fout)

« Libéréééééééééééééééééééée, Délivréééééééééééééééé … »

Orpin de Perse – (Celui qui anticipe sur 4 tours)

« Bien, je joue du bleu, comme ça le tour prochain, si lui il a joué rouge, je peux jouer jaune et s’il a joué vert je peux rejouer bleu. Le 3eme tour, s’il a joué rouge et que j’ai jaune je pourrai jouer gris, s’il a joué vert et que j’ai rejoué bleu je pourrai jouer violet mais dans ce cas il devra jouer topaze ce qui me laissera pour le 4ème tour turquoise. Evidemment ca veut dire qu’il va reprendre la main avec du rouge, mais là je pourrai attaquer avec du Lapis-Lazuli. Ca devrait fonctionner ! »

Caca d’oie – (celui qui ne sait pas anticiper sur 4 tours)

« Il a joué bleu, mmh, je vais garder un peu mon rouge pour plus tard au cas où, je joue du vert ! Ha mince, il rejoue du bleu, qu’est ce que je fais, il a joué vite, j’ai pas eu le temps de réfléchir. J’essaie topaze, on sait jamais, il a peut être pas de turquoise ! Ha, il a du turquoise, il a toujours les bonnes cartes lui ! hooo j’ai du rouge c’est vrai ! HAHA prends ça dans les d… fichtre il a du Lapis-Lazuli ! Comment il fait ?»

Fleur de soufre – (Celui qui ne choisit pas un jeu)

« Alors, pas les bleus, pas les rouges non plus. Les verts et les noirs ça oui. Ho celui là il est sympa. Je choisis quoi ? J’ai un peu peur d’être déçu avec ceux-là et j’ai déjà pris celui-ci la dernière fois. Hééé mais je l’avais pas vu celui là !!! Yeah, je prends ça… Je vais pas leur dire ce que c’est, comme ça ils auront la surprise. Je me demande si on sent vraiment le piment ??!! »

Queue-de-vache – (Celui qui gagne à la fin)

« Bon, j’ai pas super bien joué cette fois, je suis un peu déçue, c’est elle qui va gagner, j’ai 30 points de retard. Décompte final, alors j’ai quand même réussi à faire quelques objectifs, ça me fait 12 points. Ici, j’ai la majorité sur 2 couleurs donc j’ai 8 points et 7 points. Ha oui, il me reste aussi des ressources donc ca me fait 9 fois 2 divisé par 3 donc 6 points. Tiens finalement je recolle un peu au score. Ha oui, c’est vrai qu’il y avait aussi les objectifs communs, du coup j’ai encore 15 points. Chouette, j’ai gagné ! »

Cuisse de Nymphe – (Celui qui perd à la fin)

« Yeah, je suis en tête avec 30 points d’avance, trop cool. Décompte final, normalement je suis tranquille, je n’ai pas rempli d’objectif, j’ai joué plutôt sur l’argent mais j’ai quand même 2 petites majorités là, ça me fait 7 points. Là j’arrive 2ème sur l’objectif commun, ça me fait 3 points. Attends, il se passe quoi là ? Comment elle a pu revenir si vite ! Non, non, non, non, non !!! Les ressources, je dois compter mes ressources, 3 x 2 divisé par 2 ça fait … que 3 ??!! NOOOOOON !! »

Gris de Payne – (Celui qui n’est pas là)

« …………………………… »

Pelure d’oignon– (celui qui s’est fait jeter)

« Je ne comprends pas, on m’avait dit que c’était une association de joueurs et qu’ils jouaient à des jeux. Je ne vois pas ce qui ne leur a pas plu chez moi. Ils repasseront pour l’ouverture d’esprit ! C’est dommage j’avais apporté mes jeux mais à peine ils ont vu le Monopoly que déjà ils me mettaient à la porte. Bon, je sais que c’est un peu long pour un soir de semaine mais dessous j’avais la Bonne paye. Et même si le Trivial Pursuit ça peut paraître trop difficile, les Mystères de Pékin et le Taboo c’était abordable, même pour des joueurs peu expérimentés. Non, vraiment je ne comprends pas ! La prochaine fois je reviendrai avec un Memory, on ne sait jamais, ça leur ferra peut être moins peur.  »

Brass, déc. 2019 Brass - Quand le designer visite une exposition de Soulage avant de se mettre au boulot....


Les jeux

  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Bruxelles 1897 (Etienne Espreman chez G.A.G.)
  • Clank! (Paul Dennen chez Renegade Game Studios)
  • Culte (Konstantin Seleznev chez Bragelone)
  • Insider (Akihiro Itoh, Daishi Okano, Kwaji et Kito Shinma chez Pixie Games)
  • Noria (Sophia Wagner chez Pegasus Spiele)
  • Roll Player (Keith Matejka chez Thunderworks Games)
  • Tapestry (Jamey Stegmaier chez Stonemaier Games)
  • TIME Stories Revolution: Damien 1958 ( Manuel Rozoy, Vincent Goyat chez Space Cowboys)
  • prototype de Yoann


Les joueurs

  • AlainCm, Éric, Michaël, et Serge
  • Frédéric, Nelly, Suzel et Yoann
  • Cyril (Atom), Thibaud, et Vincent (Bibou le coyote)
  • Bertrand, Cédric, John et Vincent (Possom)
  • David, Jean-Marc, Patrick et Philippe
  • Guillaume, Manu, Maude, et Rémi
  • Bertrand II, Cécile, Davy et Yannick (Lego)
  • Alexis, Carole, Noémie et une nouvelle Séverine
  • Alain, Elsa, Magali, et Olivier


Proto. Yoann, déc. 2019 Proto. de Yoann- Il y a des couleurs mais surtout maintenant Yoann a un bon proto de jeu de lettres, un bon proto de jeu 3D et, un bon proto de jeu de déduction... N'y-a-t-il donc aucun bon éditeur ? :-)

Dimanche, novembre 3 2019

31 octobre 2019 - Back in... white

Sabotage !
La semaine du retour d'Essen notre rédacteur nous fait le coup de l'absence et de la page blanche!
Heureusement les joueurs eux sont là !

Les jeux

  • Alhambra (Dirk Henn chez Queen Games)
  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Can't Stop (Sid Sackson chez Oya)
  • Dadaocheng (Eason Kao et Tsai Hueichiang chez Soso games)
  • Hi Lo (Eilif Svensson et Knut Stromfors chez Schmidt)
  • Masters Renaissance (S. Luciani et N. Mangone chez Cranio games)
  • Outlive + extension ( Grégory Oliver chez La Boîte de jeu)
  • Trellis (Tesle Fristoe chez Breaking games)

Les joueurs

  • Jean-Marc, Michel, John, Elsa et Noémie
  • Eric, Bertrand , Magali et Cecile
  • Carole, Alexis, David et Marjorie
  • Bertrand 2, Fred 2, Paren et Corine
  • David, Tcho, Maude et Guillaume

vendredi, octobre 11 2019

10 octobre 2019 - Cleanfluencers et jeux de société

Le blog des ludochons qui, à l'instar de nombreuses vedettes, n'hésite jamais à sauter sur la nouveauté (comme on sauterait sur une mine), vous a déjà proposé des sujets originaux comme un compte-rendu en 3D, une évocation du Tsundoku ou encore un guide de prophylaxie à l'usage des joueurs, mais il était temps de vous offrir un nouveau sujet "sociétal" dont nous nous saisirons, pour le décliner dans le domaine de notre passion, le jeu de société.
Pour faire suite au sujet précédent, tout en restant dans la même thématique, nous nous intéresserons aujourd'hui aux "cleanfluencers" dans le JdS...

Qu'est-ce qu'un cleanfluencer? me demanderont ceux qui ne connaissent pas ce mot et qui me suspecteront de l'avoir inventé après avoir sniffé mon chocolat en poudre (l'absence d'idées pousse à des extrémités sordides)... Et bien, un cleanfluencer, c'est, au sens propre, un influenceur.
Quand nous précisons "au sens propre" c'est pour dire que ce quidam va passer une partie de sa journée à nettoyer son logement avant de mettre la vidéo de ses exploits en ligne pour échanger avec ses followers sur les meilleures techniques ou les meilleurs produits de nettoyage... Je suis sûr que les spécialistes du marketing chez GoPro n'avaient pas vraiment pensé à ce créneau!

Brass, oct. 2019 Brass - Toute cette fumée, c'est salissant !

Je vois que certains, pris de doute ou de vertige, sont déjà en train d'articuler un "Nooon?" incrédule et il me faut répondre par un "Si, si." impératif. (J'ai honte!).
Faut-il se moquer de ces personnes ? Nullement car dans l'absolu, est-il plus sain de passer sa journée avec un fan du nettoyage récurant son évier (et l'évier ce n'est pas ce que vous pouvez trouver de pire) qu'avec un youtuber à l'humour discutable et à l'hygiène incertaine ? Dilemme
La gêne, qui semble liée à ses sujets, pourrait d'ailleurs évoquer les pratiques curieuses, de certains acheteurs de supermarché, étrangement honteux, qui trouvent des moyens artistiques pour faire tomber un rouleau de papier toilettes, dans leur chariot, comme si de rien n'était et sans avoir l'air d'y toucher... Alors que dans l'absolu, il est peut-être préférable de fréquenter ces personnes que ceux qui n'approchent pas de ce rayon!

Bref, le cleanfluencer, c'est le nouvel Eldorado, dépoussiéré et récuré, du web. Sachant qu'en plus, les producteurs peuvent "arroser" ces influenceurs de produits d'entretien (c'est une image, ne vous lancez pas dans une bataille d'eau de Javel!) ce qui permet d'aller toujours un peu plus loin dans le côté vénal du web et du placement produit ! Bref, sur internet maintenant entre deux "lol cats", un "le chat machine"...

Histoire de ne pas rester en reste (et les restes, il faut aussi les nettoyer), nous allons de notre côté nous intéresser au nettoyage de nos jeux qui, même si nous les avons protégés, peuvent se trouver salis. Le sujet est d'ailleurs inspiré par la remarque d'un joueur qui nous signalait que les cartes de Tribun étaient aussi usées qu'un jeu de cartes qui aurait finalement été abandonné par les pourtant très conservateurs membres de l'Amicale des vieux Couincheurs, après le mémorable tournoi intercommunal de le fête de la Pissaladière....
Bref nous vous proposons de réfléchir durant les prochains épisodes aux sujets suivants :

  • Jeux en bois : huile de Tung et térébenthine quelles proportions ?
  • Désodoriser vos boites de jeux, les meilleurs produits.
  • Plastiques : la pierre d'argent est-elle vraiment votre amie ?
  • Micromesh ! Au revoir les rayures & bienvenue aux ongles longs
  • Porosité & percolation... les failles de la plastification!
  • Boite de jeux et saucisse de Morteau, le bonheur de la fulmigation à sec.


Bien sûr, il nous faudra sûrement lancer une cagnotte pour que votre serviteur puisse se payer un fumoir et réaliser des tests in situ (le fait qu'il veille fumer d'autres produits n'est qu'une coïncidence)... Mais, à n'en pas douter, voilà qui nous annonce des lectures passionnantes!

Les princes de Florence, oct. 2019 Les princes de Florence - Dans l'actualité, on aurait pu aussi parler de l'homme de Vitruve ! 4 bras pas mal pour le nettoyage !

Quoi qu'il en soit hier soir les joueurs des ludochons semblaient encore assez peu sensibles à cette thématique, et pour tout dire ils ne semblaient s'intéresser qu'à leurs jeux... Je ramène du slime la semaine prochaine histoire de les faire changer d'avis!

Nous avons failli oublier de saluer la venue de la plus jeune arrivée parmi les ludochons, Anaïa, qui a ouvert de grands yeux étonnées sur ces grands êtres étranges, qui passent encore leurs soirées à jouer !

Les jeux

  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Les charlatans de Belcastel / Die Quacksalber von Quedlinburg (Wolfgang Warsch chez Schmidt Spiele)
  • Clash of Cultures (Christian Marcussen chez Z-Man games)
  • Fou Fou Fou ! (C. Lebrat et T. Rivière chez KYF édition)
  • Le grand jeu (R. Knizia chez Origames)
  • Insider (Akihiro Itoh, Daishi Okano, Kwaji et Kito Shinma chez Pixie Games)
  • Pappy Winchester (Jérémy Pinget chez Blue Orange)
  • The Palace of Mad King Ludwig (Ted Alspach chez Bezier Games)
  • Les Princes de Florence (Wolfgang Kramer et Richard Ulrich chez Ystari)
  • Tribun (K.-H. Schmiel chez Ubik)
  • Les Voyages de Marco Polo (Simone Luciani et Daniele Tascini chez Filosofia)


Clash of cultures, oct. 2019 Clash of cultures - Histoire de rincer les joueurs !

Les joueurs

  • Bertrand, Suzel et Vincent (Possom), princiers!
  • Nelly, Noémie, et Vincent (Bibou), avec leurs Winchester
  • AlainCM, Éric, Jean-Marc, et Jean-Philippe en explorateurs
  • Cyril (Atom), David (l'orque), David (l'autre) au clash!
  • Cécile, Magali et Pauline dans leurs palais
  • Bertrand II, Davy, Frédéric, et Guillaume en brasse coulée (dans le bronze)
  • Alexis, Frédéric, Manu et Olivier en tribuns


Fou fou fou !, oct. 2019 Fou fou fou ! - Quelques "choucroutes" bien troublantes !

- page 2 de 17 -