Comptes-rendus

Semaine après semaine, les ludochons "au travail"...

Fil des billets - Fil des commentaires

Sous-catégories

Dimanche, juillet 11 2021

8 juillet 2021 - De retour ou pas...

Voilà venu un temps de confusion... Et la fusion des cons cela ne donne pas que de bons résultats... Dans le nucléaire pour la fusion, on utilise plutôt un tokamak c'est de la haute technologie dans un environnement qui tient presque de la salle blanche, alors pour le con, la fusion (effusion) c'est plutôt un tomahawk et c'est nettement plus sale...

Bon alors pourquoi de la confusion, et bien parce qu'on ne sait plus si c'est la rentrée ou les vacances... Et oui dans cette période, on a d'ordinaire les premiers départs des célibataires qui aiment voyager hors saison, puis viennent les départs des juilletistes, et enfin la grande période creuse des aoûtiens... Mais là, avec la réouverture des ludochons, c'est aussi la rentrée et donc on voit en fait revenir tant bien que mal les anciens ! Dans ce cadre, un absence tient-elle du retour tardif ou de rentrée différée, on ne sait plus... Doit-on installer des portes de saloon à l'entrée de notre lieu de réunion pour organiser les flux entrant et sortant ?
Pire, histoire de simplifier les choses, on nous dit qu'à la rentrée nous pourrions ressortir !

Aeon's end, juil. 2021 Aeon's end - la fin d'Aeon ? Si c'est comme le Covid il peut y avoir des sursauts !

Hors si d'aventure vous vous retrouvez à peu près en rythme avec un autre ludochon appraissent d'autres difficultés... Comment demander à un ludochon s'il va bien ? Lui parler de son travail ? Se renseigner sur sa famille ? Autant de questions qui tiennent du chausse-trappe en ces temps troublés où les réponses peuvent balayer l'ensemble du spectre des possibles.

D'ordinaire on se rabattrait sur nos parties passées, mais là encore on l'a déjà dit la période a été source de grandes différences entre les joueurs...

Bref c'est une période de régularisation entre les joueurs, où ceux qui ont joué le plus peuvent partager leurs enthousiasmes avec ceux qui ont le moins joué et c'est sur les nouveautés qu'on va commencer à reconstruire des histoires communes...

Dune imperium, juil. 2021 Dune imperium - Le vers est dans le fruit ? Pas pour les ludochons !

Les jeux

  • Aeon's end (Kevin Riley chez Indie Boards and Cards)
  • Culte (Konstantin Seleznev chez Bragelone)
  • Dune: Imperium (Paul Dennen chez Dire Wolf Digital)
  • Meadow ( Klemens Kalicki chez Asmodée)
  • Les ruines perdues de Narak (Min et Elwen chez Iello) x2

Les joueurs

  • Cédric, Sarah, Noémie et Victor
  • Possom, Jean-Philippe, Natacha et XXX
  • David, Julien,Michael Le jeune et Sonia
  • Cyril (Atom), Joëlle, Manu, et Rémi
  • Alexis et Michaël sur Culte
  • Bertrand II, Franck, Stéphane (L'aff) et Vincent (Bibou)


Culte, juil. 2021 Culte - On appelle la MIVILUDES ?

PS : merci à Noémie pour les relevés et les photos.

vendredi, juillet 2 2021

1 juillet 2021 - Billet politique !

La fréquentation était en hausse chez les ludochons et si nous n'avions pas à respecter une jauge et le port du masque, nous pourrions presque nous croire dans le monde d'avant... Nous avions déjà exprimé un certain scepticisme par rapport au concept du monde d'après qui ressemble assez fortement, et c'est sans doute un peu triste (euphémisme), au monde d'avant., mais la seule note positive là-dedans c'est que nous avons pu retrouver des ludochons ayant envie de jouer et de passer un bon moment ensemble.

"Passer un bon moment ensemble" devenant d'ailleurs presque un acte révolutionnaire tant il est devenu facile d'être clivant dès qu'on se trouve à plus de trois (notamment sur les réseaux). En fait, sur un jeu il faut agir et souvent interagir, or nous sommes aujourd'hui dans un univers ou l'affichage tonitruant de son opinion, qui peut curieusement se résumer à une origine, devient un sport national (Il en faut bien un et, comme visiblement, ce n'est pas le football) ...

Les ruines de Narak, juil. 2021 Les ruines de Narak - Visiblement ce n'est pas les jeux d'apéro qui ont le plus manqué aux ludochons !

Ainsi, au plus fort de la crise, on a vu fleurir les photos de biceps et d'épaule, qui pouvaient laisser à penser que les chirurgiens esthétiques spécialisés dans la pose d'implants mammaires devraient songer à se recycler au plus vite. Heureusement pour ces médecins, le souci n'était pas esthétique (quoi que sur certaines photos, la prise de vue semblait très très travaillée, et le sparadrap posé avec méthode), mais d'affirmer haut et fort son support à la vaccination.
Curieusement les opposants, dans un parfait parallélisme, aux États-Unis, ont sorti quelques photos avec leurs manches rabattues... Ce que j'ai pu trouver assez drôle, même si avec les chaleurs atteintes aux US, cela relevait de la prise de risque (mais bon comme souvent ils ne croient pas non plus au réchauffement)... Votre serviteur n'a d'ailleurs pas tout à fait compris pourquoi des gens qui passent autant de temps sur les réseaux étaient opposés, d'après leurs thèses, au fait d'avoir une connexion 5G en direct !

On pouvait s'attendre, aussi à une époque où on aime appeler au débat (avant de massacrer toute opinion divergente) à ce qu' l'on voit fleurir des dizaines de messages avec des bulletins de vote... Et bien,... non! Curieusement, il est bien possible qu'une démocratie, qui est basée sur la recherche d'un consensus devienne incompatible avec l'affirmation sans compromis de son opinion.

Meadow, juil. 2021 Meadow - Comment débusquer un bon jeu.... (Peut-être un jeu de mot bilingue pourri )

Si nous revenons à notre propos de départ, le jeu est effectivement une activité assez étrange de nos jours et son succès un élément paradoxal et peut-être plein d'espoir. Le jeu de société se joue dans le réel et avec de vrais partenaires. Ceux-ci sont sympathiques (bon, il y en a aussi des pénibles mais on les aime quand même), mais vous découvrirez assez vite qu'ils n'ont pas du tout envie de jouer comme vous et qu'il va falloir composer avec eux. Pire à la fin de la partie, on peut debriefer avec calme, saluer les bons coups, les belles idées, et promettre encore de belles empoignades lors des prochaines séances avant de se saluer fort civilement....
Finalement, si on n'a pas vu beaucoup de bulletins de vote sur les réseaux, on y voit encore beaucoup de jeux de société, et c'est peut-être bon signe...

NB : pffff, il est temps de prendre ma retraite de vieux con, mais je peux encore jouer....

Egyzia, juil. 2021 Egyzia - Dans sa nouvelle livrée et Suzel n'est pas à la table ?

Les jeux

  • Alexis, Cyril (Atom), Bertrand et Vincent (Possom)
  • John, Manu et Olivier
  • Cédrick, Rémi, Stéphane (l'aff) et Suzel
  • Bertrand II, Davy et Cécile
  • Guillaume, Maude, Séverine et un nouveau (faut que je me mette à la collecte des noms)
  • Alain, Éric et un nouveau (bis)
  • Michaël, VIncent IV et Zaggus
  • David, Elsa, Mike le jeune et Vincent (Bibou)

Les joueurs

  • Couleurs de Paris (Nicolas De Oliveira chez Super Meeple)
  • Cthulhu - Aux Portes de l'Horreur (Jordan & Mandy Goddard chez Renegade France)
  • Dune: Imperium (Paul Dennen chez Dire Wolf Digital) x2
  • Egizia - Shifting ... Sands (S. Luperto, F. Brasini, V. Gigli, A. Tinto et Acchittocca chez Matagot)
  • Meadow ( Klemens Kalicki chez Asmodée)
  • Les ruines perdues de Narak (Min et Elwen chez Iello)
  • Spicy (Győri Zoltán Gábor chez Heidelberger Spieleverlag)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • It's a Wonderful World (Frédéric Guérard chez La boîte de Jeu)


Couleurs de Paris, juil. 2021 Couleurs de Paris - Un peu loin de Giverny, pour Monet (visible ici)

vendredi, juin 25 2021

24 juin 2021 - Méritons-nous les jeux thèmes ?

Et méritons-nous de pareils titres de billets ? Non, deux fois non !
Néanmoins ici ou ailleurs vous avez souvent pu lire de longues discussions oiseuses (enfin surtout ici) sur le thème des jeux, sur l'intérêt de celui-ci pour ceux-là, de son rôle dans la prise en main des règles, pour les univers graphiques (heureux ou non) qu'il inspire, ou pour l'attirance qu'il peut générer (avec le risque d'être parfois clivants, essayez, par exemple, de proposer un jeu "napoléonien" en ce moment).

Souvent aussi vous avez entendu ces condamnations sans appel que sont les "Le thème est plaqué" et autres "Ça ne respecte pas le thème".
Il est vrai que parfois le thème parait assez artificiel (Olé Guacamolé, hier), mais il faut avouer, aussi, que ce n'est pas toujours la faute de l'auteur qui après avoir amoureusement préparé un jeu sur les quotas de pèche à la morue à Terre-Neuve (avant l'effondrement), se voit proposer, par son éditeur de le re-thématiser autour de la guerre de 7 ans...
Notez d'ailleurs pour les plus curieux qu'il y a bien un rapport entre les deux (si, si!) que je vous laisse découvrir ! (Ça, c'est juste pour faire croire qu'on a bossé le sujet !)

Dune : Imperium, juin 2021 Dune : Imperium - Je sens comme un grain de sable...

Mais, au fond, méritons nous, joueurs impénitents, ces thèmes choisis avec amour ou opportunisme (ne soyons pas innocents !) ?
Je songeais à cette question, alors que trois joueurs et joueuses s'aventuraient sur Arrakis (Dune :Imperium). En effet, n'aurait-il pas fallu avant de jouer relire la saga ? Ou, a minima, le premier tome ? Comment jouer un Harkonnen s'il ne vous inspire pas tout le dégoût et la terreur nécessaire ? Et à ce sujet, qui suis-je pour juger de cela alors que mes souvenirs de cette lecture remontent à plus de 25 ans !

Cas isolé ? Non. Croyez-vous que nos joueurs d'élite penchés sur "Barrages" aient tous une thèse en mécanique des fluides et soient capables de discuter avec tout le recul nécessaire de l'optimisation de la forme des coupelles entraînant la turbine ? De la mécanique de ces ouvrages ? Des problématiques de vieillissement des bétons ? Peut-être (car le ludochon est plein de ressources) mais pas sûr non plus.

Prenez aussi des "dirigeants" penchées sur la carte de "QG - The Cold War" ont-ils lu les mémoires de Kissinger ? Peuvent-ils de tête nommer les membres du Politburo ? Avec l'accent ? Disserter des différents mouvements d'indépendance, de leurs ressemblances et de leurs singularités ? Là, encore ce n'est pas sûr, il est même possible qu'ils s'en tapent le coquillard (si vous nous permettez l'expression) comme la Pravda de son nom.

Quartermaster General - The Cold war, juin 2021 The Cold war - Aligné sur le thème, non-aligné pour la victoire

Pensons aussi aux jeux pour lesquels une connaissance approximative vous suffit amplement, comme Dig your way out), parce que vous seriez peu pressés d'aller vérifier, in situ, dans un centre pénitentiaire, la réalité des choses... Au final, même sur les jeux qui se placent dans des univers imaginaires, est ce que la magie (Potion explosion, Res arcana) cela fonctionne vraiment comme cela ? Les pouvoirs sont-ils cohérents entre eux ? Ou encore est-ce que cette créature fantastique s'intègre bien dans les motifs sous-jacents qui parsèment les contes ? L'évolution d'une société se déroule-t-elle vraiment en suivant ce modèle (It's a wonderful world) ?

Bref le joueur est-il à la hauteur des exigences qu'il a parfois, lui-même concernant le thème ? Rien n'est moins sûr, il se pourrait même, j'en frémis, que celui-ci soit même un être pusillanime (une grosse feignasse, quoi) parfois tout heureux de voir ses préjugés confirmés par le jeu... Il faut donc se l'avouer le joueur n'est peut-être pas aussi magnifique qu'on le présente parfois dans ses lignes, et le pire c'est qu'il s'en moque parce que cela l'arrange bien que, au point ou non sur un thème, les joueurs reviennent en masse, et plein de bonne humeur, pour jouer...

Car, au fond, thème ou non, t'aime mieux jouer !

Kemet, juin 2021 Kemet - Il suffit que Kemet un doute sur le sujet pour énerver quelques joueurs..

Les jeux

  • Barrage (Simone Luciani et Tommaso Battista chez Cranio Creations)
  • Dig your way out (Mihajlo Dimitrievski chez Borderline)
  • Dune: Imperium ()
  • Gladius ( Alexandre Uboldi, Victoria Caña chez Cat Quartet Games)
  • Kemet : Blood and Sand (Guillaume Montiage et Jacques Bariot chez Matagot)
  • Olé Guacamolé (Guillaume Sandance chez les Scorpion masqué)
  • Potion explosion (S. Castelli, A. Crespi, L. Silva chez Horrible Games)
  • Quartermaster General - The Cold war ( Ian Brody chez Griggling games)
  • Res Arcana (Thomas Lehmann chez Sand Castle GamesPaul Dennen chez Dire Wolf Digital)
  • It's a Wonderful World (Frédéric Guérard chez La boîte de Jeu) x2
  • Il doit en manquer un ou deux...

Les joueurs

  • Alexis, Manu, Mike le jeune, Vincent (Possom) et un nouveau (pas encore retenu le nom)
  • Natacha, Noémie et deux nouveaux (pas mieux)
  • Berrtand II, Davy, Michaël et un nouveau (faut que je consulte ! )
  • John, Vincent (Bibou le coyote) et Zaggus
  • David, Guillaume, Magali et Suzel
  • Cyril (Atom), Elsa et Cécile
  • Éric, Jean-Philippe et Olivier

Dig your way out, juin 2021 Dig your way out - Comme c'est une table anglophone on sait que le V sign se fait dans un sens et pas dans l'autre !

- page 2 de 169 -