Comptes-rendus

Semaine après semaine, les ludochons "au travail"...

Fil des billets - Fil des commentaires

Sous-catégories

vendredi, juillet 30 2021

29 juin 2021 - Songeons à l'été

Voici venue la période de l'année où le calendrier vous invite à aller relire "Le songe d'une nuit d'été", étrange fantaisie shakespearienne où des grecs sont en proie à toute sorte de tourments et de joies orchestrées, volontairement ou involontairement, par des esprits plutôt nordiques, comme le célèbre Puck ou le puissant Obéron, le tout au milieu d'une nuit pleine d'ombres et de magie...

Federation, juil. 2021 Federation - Un prototype pas moche du tout...

Est-ce si différent des paradoxes et bizarreries que peuvent nous procurer les journaux ? Où joies et déceptions alternent dans un événement mondial qui se joue dans le silence ? Le climat lui-même n'est pas en reste en nous abreuvant de nouveaux concepts terrifiants comme des "dômes de chaleur", des "pyrocumulus", ou même de "simples" inondations frappant cruellement de riches et paisibles terres, à l'heure même où, certains fruits s'arrondissent pour nous promettre un "meilleur hiver"...

Le ludochon pensait-il à tout cela en s'asseyant à sa table de jeu à une heure où les ombres s'allongeaient ? Ce n'est pas tout-à-fait sûr. Pourtant lui aussi alterne les semaines paradoxales où après des temps de disette, ils se retrouvent tous en nombre par l'heureux effet du hasard. En cette soirée, il était encore plus difficile de songer à tout ceci puisque ludiquement parlant nous ne manquions pas de pain sur notre planche (mauvaise année pour les céréales me dit-on).

Grâce à Cyril nous avions du prototype de compétition (Federation en cours de finalisation avant KS), de la nouveauté (Cascadia), le gros jeu du moment (Narak), des jeux qu'on ne peut que plébisciter (Gasha , merci Bertrand), etc.
Dans cette comédie foisonnante, en soirée, votre serviteur, tel un Puck malhabile, a même réussi à perdre de vue des tables et se demande encore où sont passés Elsa, Philippe, Noémie,...
Peut-être, avons-nous rêvé tout cela ?

Cascadia, juil. 2021 Cascadia - Oui, oui, le saumon, plus à droite sur la photo, à côté du Grizzli, oui...

Les jeux

  • Abyss (B. Cathala & C. Chevallier chez Bombyx)
  • Carnival of Monsters (R. Garfield chez Gigamic)
  • Cascadia (Randy Flynn chez Alderac Entertainment Group) x2
  • Federation (prototype)
  • Gasha ( Jason Levine chez Bankiiz Éditions)
  • Hit! (Reiner Knizia chez Pixie Games)
  • Meadow ( Klemens Kalicki chez Asmodée)
  • Les ruines perdues de Narak (Min et Elwen chez Iello)
  • Space Base (John D. Clair chez AEG)


Gasha, juil. 2021 Gasha - entre dans la grande famille des "jeux de Bertrand" ;-)

Les joueurs

  • Manu, Michaël, Séverine, et une nouvelle Gaëlle
  • Cyril (Atom), Franck, Steven et un nouveau Wilfried
  • Cédrick, David, et Suzel
  • Jean-Philippe, Magali et Olivier
  • Alexis, Davy, Éric, et Vincent (Bibou)
  • Elsa, John, Maxence, Noémie, Philippe, Elsa, Je ne sais où ?
  • Zaggus de passage

Meadow, juil. 2021 Meadow - Et sur cette partie le mythe de la maison

vendredi, juillet 23 2021

Du surmoi mais pas de surnom...

Les meilleurs sociologues (ceux que je ne lis pas) vous le diront, "les surnoms disparaissent". Il y a encore quelques années vous pouviez vous appelez Riri, Fifi et Loulou, et être parfaitement intégrés à la société (et, pour ceux qui ont saisi cette puissante référence culturelle, même vous promenez la queue à l'air comme votre père), aujourd'hui cela devient de plus en plus rare (c'est peut-être une bonne chose, enfin surtout pour la référence)...

Bien sûr, au sommet de l'échelle, il y avait le nom des compagnons du devoir associant une qualité et leur région d'origine, puis il y avait la longue série des diminutifs. Cette liste peut faire regretter à elle seule à des parents d'avoir choisi avec attention le prénom de leur enfant, pour le voir se faire raccourcir en une monosyllabe gutturale.

Il y avait ensuite tout ces surnoms de circonstance, sorte d'identité secrète pour des supers-héros (parfois avec la liaison) de l'ordinaire. Ainsi j'ai connu un auguste paysan normand qui répondait au doux nom de Tagada, ce qui me poussait à me demander s'il méritait cette appellation à cause de sa passion pour les sucreries (j'étais jeune et innocent), ou à cause d'une passion moins avouable pour les produits de fermentation et de distillation de la pomme qui lui avaient permis d'acquérir un appendice nasal des plus reluisants ou si cela faisait référence à "Tagada Tagada Tsoin Tsoin" ce que son attitude assez figée, suite à la consommation de produits de fermentation et de distillation de la pomme, rendait totalement inexplicable...

Mais dans le panthéon des surnoms votre serviteur a une grande tendresse pour ceux des catcheurs français des années 50... Qui avait-il de plus beau qu'un combat entre "L'équarrisseur de Belleville" et "Le marteau du Creusot" (noms inventés mais vous comprenez l'idée).... Notons que l'appellation géographique permettait là-aussi de situer nos héros, d'attirer des supporters voire permettait d'étranges oxymores, que penser, ainsi, de "La brute de la Sorbonne", ou de "L'esthète des Halles" ?

Culte

Voilà, c'était joli, c'était amusant et pensez à Marcel Cerdan, formidable boxeur ayant acquis le titre de "Bombardier marocain"... On savait à l'instant, à qui on avait à faire, et on comprenait qu'il valait mieux éviter le feu roulant de ses poings mais on peut parier qu'aujourd'hui on se méfierait de ce titre qui renverrait une personne à un statut de colonisé en l'associant qui plus est à une arme du colonisateur... Au demeurant, c'est marrant au Maroc cette passion pour les trucs ailés...

Voilà , le surnom est devenu tellement suspect qu'on ne vous le donne plus c'est vous qui le choisissez comme un étendard avec votre avatar, et il faut encore le manier avec prudence. Pour le coup il devient un peu rare chez les ludochons, tellement rare qu'à vrai dire certains devant cette rareté, pensent que "Manu" s'appelle "Manu" ou que Zag est le diminutif du prénom "Zaggus"...
Mais avouons pour leur pardonner que la plupart du temps, nous restons dans des appellations très sages (enfin à une exception près, on me dit qu'une ancienne présidente à un surnom digne d'un Weinstein couperosé !)... Et voilà qui nous frustre... Et pour ne pas pleurer je n'évoquerais même pas les pseudos finissant par des numéros !

N'aimeriez-vous pas des comptes rendus lyriques ou le "sans-grade de Saint-Chef" serait pulvérisé par le "plongeur de l'isle d'Abeau" ? N'aimeriez-vous pas lire les aventures "meeplelisator" ? Que certains ludochons répondent au doux nom de "Pion impatient", "Va-t-en guerre mieux", "Stratégie bien ordonnée", "Deck Martins", "Grand strat & gère", "Key failure", "Ju(n)kbox", "РЖД", "LE joueur du salon !", "Le laitier belge", "Ponction ludique", "La Si", etc...

Ah les jolis compte-rendus que cela donneraient, et pour le coup, votre serviteur passerait ses soirées dans les dictionnaires à chercher les adjectifs les plus rares et les associations les plus étranges !
Mais voilà c'est presque le mois d'août, les ludochons se font rares, et par cette chaleur on cherche plus l'ombre que l'adjectif, sans compter que certains jouent même aux tables musicales....

Voici donc la liste de nos modestes sans-noms ludiques :

les jeux

  • Culte (Konstantin Seleznev chez Bragelone)
  • Hansa Teutonica (A. Steding chez Argentum Verlag)

Les joueurs

  • Alexis, Franck, Manu, Michaël, et Rémi
  • Cyril (Atom), Michaël le jeune, et Philippe


Hansa teunonica

vendredi, juillet 16 2021

15 juillet 2021 - Apocalypse now

Dans un petit salon assez confortable, deux cavaliers de l'apocalypse devisent joyeusement, quand Pestilence entre dans la pièce...
"- Alors les méchants, toujours en RTT ?
- Parce que toi, Pest', tu bosses ?
- Tu rigoles ? T'as pas ouvert les journaux ? Mon corona virus c'est une sorte de star... Bon, ok, j'ai juste un peu revu à la baisse mes ambitions sur le taux de mortalité par rapport à certains de ses prédécesseurs, mais avec ce petit truc bien changeant j'arrive à mettre un beau bordel... Un truc incroyable... Note qu'ils réagissent vite les humains, ils m'ont pondu un vaccin en moins d'un an, mais bon, j'avais bossé et même mis des contre-feux avec des complotistes ! Du travail d'artiste !
- Ouais, mais quand même... T'as fait mieux...
- Parce que vous, hein, c'est pas un peu les vacances?
- Ce n'est pas parce qu'on ne nous entend pas qu'on n'est pas efficace... précise Famine
- Ah bon ?
- Et oui, précise Guerre, avec des conflits à "bas bruit" - j'adore cet euphémisme, comme si tu pouvais mettre un silencieux à une Kalach' et rendre le son mélodieux - tu peux faire de jolis massacres
- Et une fois que Guerre est passé, j'avoue que le travail est bien avancé pour moi, précise Famine avec ... gourmandise (?) et attend les effets du nouveau plan !
- Hein ?
- Le projet C. L. I. M. ! La clim., un truc génial tu mets deux personnes dans un bureau, ils échangent des pendentifs en macramé et des recettes de tripes à la mode de Caen. Tu ajoutes un climatiseur, cela finit en conflit larvé autour de la bonne température...
- Ouais... ça reste assez modeste, non ?
- Que nenni c'était juste le "proof of concept" 100% d'efficacité alors après tu déploies en production sur la planète et tu les laisses tous jouer avec le thermostat !
- Ah mon avis, c'est nul votre truc, le thermostat ne va pas résister si 7 milliards de personnes jouent avec en même temps ! C'est foireux votre plan !
- Et non ! C'est la beauté du truc, s'ils ne se mettent pas d'accord le truc part forcément en vrille...
- Ouais... Je doute...
- Et bah si... Parce qu'une fois que tu n'as plus d'eau pour arroser ta pelouse tu trouves que tes nains de jardin sont ridicules et donc tu vas aller cogner le voisin qui en a encore, et là quand c'est parti tu peux organiser des pénuries dans tous les coins... et qui dit pénurie...
- Et toi Famine tu attends peinard....
- Non double effet Kiss cool (Mais pour le Kiss la version musicale avec du maquillage)... T'as les premiers effets : plus de vin en Bourgogne, du Mildiou en Alsace, les fruitiers ravagés, la Californie à sec, l'Espagne qui épuise ses ressources en eau pour faire pousser des trucs sous serre, ça commence à sentir bon, et quand tu ajoutes les pénuries, ça commence à sentir vraiment bon !
- Et qu'est ce qu'il en dit l'Autre ?
- Qui ? Le Quatrième ? Pas facile à savoir, jamais bien compris ce qu'il voulait...
- Je crois même que je l'ai vu lire le rapport du GIEC...
- Oh ? @#¤#
- Ouais mais pour l'Europe on n'y est pas encore...
- Ah! soupire Guerre nostalgique, ces massacres formidables sur des terres d'abondance... Et la dernière fois,.... Une _vraie_ horreur !
- Et puis ils arrivaient à s'affamer entre eux... L'holodomor, ça c'était vilain ! (NdA allez voir "L'ombre de Staline")
- Ouaip,moi je préférais les temps plus anciens, après 19 et la grippe espagnole... J'ai trouvé ça moins top... soupire Pestilence.

erraforming Mars - Ares Expédition Terraforming Mars - Ares Expédition - un jeu de l'époque où l'espace n'était pas un loisir tarifé...

- Bon, et c'est vraiment sans faille votre truc ? poursuit-il
- Bah y'en a qui restent calmes... Regarde un exemple à deux balles (et j'aime bien les exemples avec des balles), les ludochons,... hier,... ils jouent calmement comme si de rien n'était, en local.... Très monde d'avant avant... Une petite partie pour se rappeler du monde décarboné avec Hansa Teutonica, et ils continuent sur Terraforming Mars à rêver d'un avenir glorieux sur Mars.... Ca m'inquiète...
- Faudrait peut-être installer la clim. dans leur locaux... Bon, il fait 15 °C en juillet mais il y aura toujours un type pour vouloir la brancher...
- Pas con... Mais ces jeux sans batterie, sans électronique, ça me rend malade...
- Je me demande si le joueur ne serait pas par essence décroissant ?
- T'inquiète, j'ai mis en place le module "Kickstarter"... Ils ont oublié que le "starter" c'était aussi un truc pour démarrer les gros diesels (des bateaux) !

Pendant ce temps là et bien plus innocemment, quelques vaillants joueurs se retrouvent donc autour de quelques tables pour jouer tranquillement... Pourvu que cela dure !

Les jeux

  • Hansa Teutonica (A. Steding chez Argentum Verlag)
  • Terraforming Mars - Ares Expédition (S. Engelstein, J. Fryxelius, N. Little chez FryxGames )

Les joueurs

  • Manu, Olivier, Rémi et Vincent (Possom)
  • Bertrand II, Franck, Steven, et Vincent (Bibou le coyote)
  • Et Frédéric de passage (si, si!)


Hansa Teutonica, juil. 2021 Hansa Teutonica - Le monde d'avant (violent mais décarboné mais violent)....

- page 1 de 169