Comptes-rendus

Semaine après semaine, les ludochons "au travail"...

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, février 9 2018

8 février 2018 - Société idéale ?

Bien souvent nous rappelons ici que ce qui nous intéresse dans le jeu de société c'est certes le jeu (que nous pratiquons aussi pour certains d'entre nous en ligne, sur nos ordinateurs, sur nos téléphones et les plus anciens pourraient même vous parler du fax et du courrier ) mais aussi la société. Bref ce qui nous intéresse aussi c'est l'humain, qui fait des erreurs (lle balot!) mais qui a aussi des inspirations brillantes, qui peut mettre un peu d'ambiance, qui râle, qui chouigne , qui jure, qui combine, qui exulte, qui chante (non Michaël, ce n'est pas la peine), qui réfléchit ... En un mot qui joue.
Curieusement, les ludochons se définissent rarement eux comme une société... Et pourtant si nous regroupons de brillants êtres humains, l'être humain qui on le rappelle est un animal politique comme dirait notre ami Aristote, alors finalement nous sommes une petite société.
Dans notre petite cité, il faut parfois forcer les membres pour prendre un titre officiel lors de nos assemblées générales (ce qui est finalement un idéal platonicien), mais curieusement, on trouve bien souvent de bonnes âmes dès qu'il convient d'agir réellement. Je sens que certains vont bientôt me citer Van Vogt et nous arrêterons donc là...

Plus spécifiquement aussi, il est parfois curieux de voir comment évolue cette société... D'une part, elle est assez ouverte, on y entre assez facilement, et comme seul diplôme on vous demandera de manifester une certaine envie ludique et quelques règles de bienséance de bon aloi. On en sort tout aussi facilement, et même si on vous regrettera, (Jean-mi si tu nous lis !), la société continuera à fonctionner sans accroc.
Les retours aussi sont salués joyeusement, ainsi on a vu hier Pierre, membre historique, revenir avec un prototype après quelques années de vacances. (Frédéric, on t'attend aussi!)

Karmaka Karmaka - Ne faites pas cela : "tu vas voir ce jeu c'est super, cela parle de la réincarnation des bousiers"....

Régulièrement, on se demande si nous accueillons assez bien les "nouveaux" : ne sont-ils pas un peu exclus de nos parties ? Il semble pourtant que de nombreux nouveaux prennent aussi bien leur marque. Regardez dans la fournée de l'année : René prend sa place dans la myriade des gros joueurs, Noémie² et Guillaume² semblent vouloir s'inscrire dans la durée chez nous, Cyril navigue déjà avec aisance chez ceux qui semblent aimer les jeux à thèmes, on apprécie déjà le côté gentiment moqueur de Laurent et doit-on même évoquer ce trublion de John ...
Si on remonte un peu plus loin dans les arrivées, on se demandera comment a-t-on pu envisager la vie du club sans Raphaël, Magali, Noémie, Bertrand II, Jean-Phy, Vincent, Nelly, etc.,... ?

Les précurseurs comme Stéphane, Davy, Yoann, Zaggus passent maintenant pour des grands anciens et que dirent des membres fondateurs qui eux, se font discrets et peuvent presque maintenant n'être plus que des joueurs...

Si, on se love confortablement dans un fauteuil club (avec si possible un Rhum martiniquais ancien, un JM XO par exemple, mais je n'ai rien contre un La Mauny), on peut presque après quelques verres (raisonnables ?) se demander si les ludochons ne constituent pas une société idéale poussant tranquillement à l'abri du monde, et dont les membres tentent de préserver la naïveté...

Gravity stones Gravity stones - ça va décoller ! Les pierres plus que ce compte-rendu en tout cas !

- Olivier
- Ouais ?
- Faut que t'arrête, ça dégouline de bons sentiments, ça en devient poisseux...
- Hein ?!
- On dirait des sables mouvants en caramel,...
- T'exag...
- C'est tellement sirupeux que mes yeux sont restés collés à l'écran...
- T'es en manque de haribo ?
- Euh... Ouais, mais quand même c'est tellement gluant de mièvrerie qu'on dirait une douche au sirop d'érable.... Pour la peine, dès je suis décollé (la semaine prochaine), j'te poutre à Intrigue.

Chez les ludochons on peut jouer au chaud et d'ordinaire avec des gens sympathiques (normalement) ...

Sabotage Sabotage - On dit du bien des ludochons et paf, sabotage!

Les jeux

  • Azul (Michael Kiesling chez Plan B games)
  • Gravity stones prototype
  • Karmaka (E. Boxerman et D. Burke chez Hemisphere Games)
  • Outlive ( Grégory Oliver chez La Boîte de jeu)
  • Sabordage (Roméo Hennion chez Superlude)
  • Seafall (Rob Daviau, JR Honeycutt chez Ironwall games)
  • Le Seigneur des Anneaux JCE ( Nate French chez Edge)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • Prototype de Pierre
  • Deux prototypes de Bankiiiz

Les joueurs

  • Jimmy, Manu, Manu, le fiston de Jean-Philippe et Pierre sur son proto
  • Alexis, Bertrand II, Jean-Jacques, et Raphaël sur Outlive
  • Bertrand, John, Olivier et Vincent (Bibou) en mode proto
  • Cyril, Guillaume², Michaël, Noémie², Raphaëla se sabordent
  • Laurent, Magali et Stéphane (l'aff) se réincarnent
  • David, Davy, René et Stéphane 3 sur Mars
  • Éric, Jean-Philippe, Suzel et Vincent (Possom) en mer


Auriac Auriac - Pierre fait du proto sérieux !

-

vendredi, février 2 2018

01 février 2018 - Voilà, voilà...

S'il on croit la conclusion du précédent billet avec le chroniqueur précédent, on pourrait se dire que l'on a déjà vu mieux dans le compte-rendus des Ludochons.
Du coup cette semaine, votre chroniqueur favori a été renvoyé dans ses 42 (moi, je ne connais pas le rugby, je préfère Douglas Adams) pour laisser Celui Qui n'A Pas d'Idées aux commandes.

20180201_Time_Bomb_01.jpg Avez-vous une idée de qui a la bombe... ?

Pour débuter, je vous aurais bien collé un petit Lipsum de quelques lignes, mais il est évident que de faire du remplissage sous prétexte de mettre en forme la page aurait fait fuir la plupart des lecteurs.
Pour continuer, nous aurions pu évoquer le sujet du gel de cette nuit, mais il est probable que le reste des lecteurs se soient perdus entre l'espace et le temps à cet instant.

Projet Gaia Espérons que les joueurs ne se soient pas perdus, eux !

Pour conclure, notons que ce n'est pas parce qu'on utilise quelques outils d'argumentations que le billet s'en trouve forcément plus intéressant. Espérons donc que la semaine prochaine votre scribouillard préféré sorte des méandres laborieuses.
Voilà, voilà...

20180125_Le_bien_et_le_malt.jpg C'est Malt ! Bon ok, je sors.

Les jeux

  • Castle of Mad King Ludwig (Ted Alspach chez Bézier Games)
  • Gaia Project (H. Ostertag, J Drögemüller chez Z-Man games)
  • Isle of Skye : From Chieftain to King (A. Pelikan & A. Pfister chez Mayfair games)
  • Kemet (Guillaume Montiage, Jacques Bariot chez Matagot)
  • Le Bien et le Malt (A. Schmidt, M. Kiesling chez Plan B Games)
  • Lorenzo le Magnifique (S. Luciani , V. Gigli et F. Brasini chez Atalia)
  • Mombasa (Alexander Pfister chez Gigamic)
  • Otys (Claude Lucchini chez Libellud)
  • Time Bomb : Sherlock vs. Moriarty (Yusuke Sato chez Iello)
  • Zen Master (Reiner Knizia chez HELVETIQ)
  • Fantasy Realms (Bruce Glassco chez Wizkids)

Les joueurs

  • Jory, René et Vincent (Bibou) sur Le Bien et le Malt
  • Bertrand II, Davide, Guillaume et Maude sur Mombasa
  • Alexis, Carole, jean-Jacques, Manu et Zaggus sur Kemet
  • Bertrand, John, Nelly et Stéphane (l'Aff) sur Otys
  • David (l'Orque), Magalie et Vincent (Possum) sur Lorenzo le Magnifique
  • Laurent, Philippe, Suzel et Vincent (Tcho) sur Castle of Mad King Ludwig
  • Davy, Eric et Raphaël sur Gaia Project
  • Alain, Guillaume, Noémie (la nouvelle) et XXXX sur Isle of Skye : From Chieftain to King

vendredi, janvier 26 2018

25 janvier 2018 - Un ludochon fébrile ?

Est-ce le changement de contexte qui a stressé les ludochons ? En effet alors que leur salle habituelle subit un petit lifting, les ludochons se regroupaient dans une salle attenante mais choisissaient des jeux qui peuvent laisser à penser qu'ils semblaient un peu angoissés par un avenir incertain....

Si certains semblaient déjà plongés dans les ténèbres (Massive darkness), sur deux autres tables, quelques uns se lançaient déjà dans l'organisation de leur survie avec Outlive. D'autre préféraient, eux, s'entraîner à observer avec soin leur environnement pour éviter toutes sortes de pièges avec Unlock ou Decrypto.

Outlive Outlive - Un jeu qui survit bien au passage du temps !

D'autres ont visiblement pensé que la survie ne pouvait plus s'envisager sur la terre et que le salut était dans la fuite, sur mer (Seafall) ou dans l'espace Projet Gaïa...
Mais certains étaient plus désespérés encore, ne voyant plus d'avenir que pour des robots peu malins (Twin tin bots) ou préférant simplement sombrer dans l'amer la bière (Le bien et le malt )....

Decrypto Decrypto - se mettre dans la rouge !

Pourtant, pourtant... Un auteur de passage, un prototype, une fréquentation record, de bons jeux, de bons joueurs, une bonne ambiance ! (Ouais, bon, le chroniqueur n'est pas au top!)

Les jeux

  • Le bien et le malt (A. Schmidt, M. Kiesling chez Plan B Games)
  • Decrypto (T. Dagenais-Lespérance chez le Scorpion masqué)
  • Massive Darkness (R. Guiton, J.-B. Lullien , N. Raoult chez CoolMiniOrNot)
  • Outlive ( Grégory Oliver chez La Boîte de jeu) x2
  • Projet Gaïa (H. Ostertag, J Drögemüller chez Z-Man games)
  • Seafall (Rob Daviau, JR Honeycutt chez Ironwall games)
  • Twin Tin Bots (Philippe Keyaerts chez Flatlined games)
  • Prototype aventure sur Unlock


Seafall Seafall - la campagne continue mais toujours pas de Rhum à la table (Des pirates qui tournent au Perrier!)

Les joueurs

  • Magali, Michaël, Olivier et Vincent (Bibou)
  • Éric, Jean-Philippe, Suzel, et Vincent (Possom) toujours en mer
  • Bertrand, Davide, Laurent, Nelly, Yoann et Frédéric Vuagnat
  • Cyril, David et John
  • Bertrand II, Davy, Manu et Yannick (Lego)
  • Guillaume, Raphaël, et René
  • Alexis, Jean-Jacques et XXXX
  • Alain, Guillaume (l'autre), Noémie (l'autre) et Zaggus


20180125_Le_bien_et_le_malt.jpg Le bien et le malt - Nous n' houblons pas quelque chose dans le titre ?

- page 2 de 131 -