Comptes-rendus

Semaine après semaine, les ludochons "au travail"...

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, novembre 4 2017

2017-11-09 vu par John

Aaaaaah...
Quel plaisir que la soirée à thème chez les Ludochons. Ce n'est peut être pas l'avis de tout le monde mais une soirée "jeux à 2" est une fort merveilleuse idée.
Pour moi ce fut l'occasion d'apporter le genre de jeux qui firent mon adolescence. Alors autant je ne veux pas revivre les ébats amoureux (non existant), les traumatismes existentiels (compliqués chez un rôliste) et les nombreuses autres expériences marquantes de l'adolescence, rejouer aux JCJ et à un jeu Warhammer entouré de mes chers Ludochons ça c'est volontiers!
Ce soir, j'apportais de nombreux petits jeux et je jouais à deux d'entre eux.
Le premier fut Warhammer Underwolds: Shadespire. Un nom bien long pour un jeu rapide basé sur du combat de figurines sur un plateau faisant office d’arène. Le fluff du jeu est simple: Différents groupes se retrouvent coincés dans la citée horrifiante et hantée de Shadespire... Non comptant d’être coincé dans le labyrinthe créé par de la magie nécromancienne, les différentes factions s'en mettent plein la face question de rendre leurs périples encore plus mortels. Le but du jeu est de marquer le plus de points de gloire possibles au bout de 3 manches de jeux, les manches sont divisées en 4 phase d'activation en tour par tour. Une fois les règles bien assimilées le jeu promet d’être rapide et très amusant.

Le second jeu fut ENFIN! Star Wars: Destiny. Si vous aimez les Jeux de Cartes à Jouer et aimez l'univers Star Wars et enfin aimez lancer des dés, ce jeu vous plaira. Rien de plus a dire ? Si. Tout simplement si vous voulez en apprendre d'avantage, venez au Ludochons, il y a de forte chance que j’amène 2 decks avec moi.

vendredi, novembre 3 2017

2 novembre 2017 - Soirée de John - Volume 3

Pensée du soir de l'auteur: "Presque! J'ai presque réussi à jouer à Star Wars:Legacy aux Ludochons! Un jour, j'y parviendrai...Un jour...."
Hohoho! Merry retour d'Essen les amis!

Et oui, ce jeudi fut bien mouvementé avec le retour au QG de notre brave bataillon, de guerriers et guerrières, parti à l'étranger.
Bien entendu avec eux vinrent de nombreux nouveaux jeux. Alors on peut pardonner aux Ludochons ce petit air de fête de fin décembre, alors que la salle de jeu est toujours décorée de toiles d’araignées et fantômes divers. Ceci étant, vous me traiterez peut être de rabat-joie, mais pour moi ce fut un jeudi comme un autre. Ben oui, quand on est un jeune Ludochon la plus grande majorité des jeux sont de nouvelles découvertes! Alors les nouveauté trouvées à Essen ben... C'est des jeux comme les autres. Ce n'est pas non plus pour dire que ce ne fut pas une bonne soirée! Au contraire, une soirée aux Ludochons, c'est une bonne soirée!

The sanctuary The sanctuary - Après le Brexit préservons les anglais en voie de disparition (enfin je crois)...

Mais assez parlé de la soirée en général, parlons des jeux. Je me vois dans l'obligation ici de faire une petite remarque. Votre correspondant ici présent était fort tenté de faire en sorte que le compte-rendu de cette soirée se fasse en anglais! "Comment ?!" me direz-vous, mais oui, en anglais. Pourquoi ? Tout simplement parce-que je fus entouré pour toute la première série de jeux joués ce soir par des règles écrites dans la langue de Shakespeare! Ce fut rafraîchissant, je l’avoue... D'autant plus que l’éternel rivalité entre Normand et Anglais refit surface pendant cette première période.

J'eus la chance de jouer a deux nouveauté ce jeudi. La première s’appelle "The Sanctuary:Endangerd species". Le principe du jeu est simple, marqué le plus grand nombre de points en construisant le meilleur sanctuaire pour animaux en voie de disparition. Alors bien entendu, top départ premier combat: trouver les "meilleurs" animaux à sauver. Manque de pot je fus trop lent et je ne pus m'approprier qu'un type de félin... Mais ce fut le plus beau! Le lion blanc...
Ensuite je pris la décision d'ignorer complètement mes animaux et me focaliser sur le développement de mon parc naturel. Parce-que la beauté de "The Sanctuary" c'est ça. Un jeu de gestion où il faut prendre des décisions tôt pour essayer de faire le plus de points au final. Mais c'est ici qu'une jeune Normande m’empêcha de rivaliser avec la victorieuse de la partie. Cette jeune Normande fit une erreur de taille. Tellement focalisée sur le ralentissement de mon plan parfait visant à créer des arbres et des points d'eaux magnifiques, elle en oublia de développer à la perfection son parc... "L'herbe est toujours plus verte chez le voisin" dit-on en anglais... Ben oui, c'est normal j'avais le plus beau parc naturel!


Dice Age Dice Age - inDICE tu es obligé de mettre ce mot dans le nom de ton jeu cette année!

Non satisfait de cette seconde place je décide de traîner autours des tables restantes voir si des joueurs si libéraient pour un autre jeu. La réponse vint vite: "Paper Tales". "Paper Tales" est un jeu très rapide mais fort agréable. Un jeu de cartes, il a pour but d'accumuler le plus de points de victoire possible. Pour ce faire il faut trouver de bonnes combinaisons au fur et a mesure de Drafting en faisant tourner les cartes avec ses adversaires. Je me sentis rapidement dans mon élément (bien que j'euw du mal a comprendre certain principe fondamentaux) grâce a mon expérience avec les jeux de deck building. Mon premier tour m'offrant un parfait combo entre une nécromancienne et une salamandre je pris la décision judicieuse mais non parfaite de mon concentrer sur gagner les batailles entre joueurs. Je ne pus malheureusement pas dépasser le vétéran de la table, un certain sire B. premier du nom...
Alors voila. Deux nouveautés, deux défaites (mais une par sabotage), deux jeux de plus a ranger dans la liste des jeux découvert avec mes camarades Ludochons. Je ne peux que terminer mon résumé de soirée en partageant mon enthousiasme comme chaque fin de Jeudi pour le Jeudi à venir. Surtout que Jeudi prochain est une soirée spécial "Jeux à deux" ! Ce qui veut dire: Star Wars:Destiny me voici!

Wulong Wulong - premier plaisir comment se prononce ce jeu allemand sur un thème asiatique....

Les jeux

  • Azul (Michael Kiesling chez Plan B games)
  • Cuckooo! (József Dorsonczky chez Mind Fitness games)
  • Dice Age : The hunt (Toshiki Sato chez Hobby Japan)
  • Dice Forge ( Régis Bonnessée chez Libellud)
  • Dragon Castle ( Hjalmar Hach, Luca Ricci, Lorenzo Silva chez Horrible games)
  • Innovation (C. Chudyk chez Iello)
  • Mistkäfer (Klaus-Jürgen Wrede chez Schmidt Spiele)
  • Paper tales (Masato Uesugi chez Blackrock games
  • Pelegrinus (prototype Asyncron)
  • The sanctuary : Endangered species ( Przemek Wojtkowiak chez Cube Factory of Ideas)
  • Wulong ( Anselm Ostertag, Philipp Wetzel chez Apas Verlag)

Les joueurs

  • Éric, Alexis, René et madame X sur Dice Forge
  • Bertrand II, Franck, Olivier, Stéphane (L'aff) sur Pelegrinus
  • Alain, Davy, Magali, et Pierre (fils de) sur Dragon Castle
  • Aline, Laurent, Sandra et Zaggus sur Dice Age (et pelin d'autres nouveautés)
  • Clothilde, John, Noémie et Suzel sur Sanctuary
  • Bertrand, Manu, Michaël, Rémi et Victor sur Paper tales
  • Divers autres enfants, compagnes et jeux par ci par là...

Mistkafer

vendredi, octobre 27 2017

26 octobre 2017 - Armageddon ? Bah non!

Comme chaque année de (plus en plus) nombreux ludochons sont partis vers Essen pour se livrer à 4 jours de débauche (on espère uniquement) ludique ! Il nous revient donc l'étrange privilège annuel de réaliser le compte-rendu de la séance des ludochons qui se déroule en leur absence.
Si on écoute, ces missionnaires ("débauche", "missionnaire", je me demande si cette chronique ne va pas mal tourner) le monde devrait carrément s'arrêter pendant cette période, et il ne nous resterait plus qu'à verser toutes les larmes de nos corps comme ces pleureuses méditerranéennes pendant que nos petits camarades testeraient toutes les futures nouveautés ludiques comme Kamasutra (et voilà, on y est)...

Pelegrinus Pelegrinus - Une partie avec pas mal de réflexion autour de la table...

Et bien, non! Alors que j'arrivais dans notre lieu de réunion habituel, nanti d'une serpillière pour gérer les débordements lacrymaux inévitables, je dus constater avec surprise que le terrain était tout-à-fait sec... En retirant mon ciré, Je me suis dit alors que ces ludochons abandonnés tentaient peut-être de donner le change et qu'ils se retenaient, mus par une retenue louable mais un peu ridicule devant l'ampleur de la perte qui était la leur... Et bien, je le répète, non!
Pire ? Certains riaient et l'ambiance était loin d'être sombre.... Hors s'il est facile (pour certains) de simuler la tristesse, simuler de manière convaincante le rire, voilà un exercice plus difficile et donc les ludochons passaient vraiment une bonne soirée ! Et je n'avais pas besoin de mes bottes !

Mais au fond pourquoi auraient-ils été tristes ? Certains ont pu retester Pelegrinus avant son édition, d'autres ont (re-) découvert de grands "classiques" (Thunderstone, Châteaux de Bourgogne, Taluva ), certains se sont initiés à des perles récentes (Barony)...
Pourquoi Diable alors faudrait-il afficher une mine sombre ? Certes nous n'avons pas accès à des montagnes de jeux à prix cassés (si on exclue les frais de port), certes nous n'avons accès à de nouveaux jeux (dont certains sont déjà en boutique), certes nous n'avons pas d'oiseuses explications en anglais (tant qu'à être oiseuse, l'explication se contente très bien du français), mais il nous reste l'essentiel, la société... Bref des joueurs pas mécontents d'être là, heureux finalement pour leurs camarades en vadrouille, mais qui profitent sans remords de ce moment ensemble, et des jeux disponibles.

Barony Barony - un presque classique chez nous, mais pour la première fois porté par JJ et pas David!

Bon, allez quand même jeter un oeil sur les "aperçus" que nous fournit Suzel !

Les jeux

  • Barony (Marc André chez Matagot)
  • Les Châteaux de Bourgogne (S. Feld chez Alea)
  • Pelegrinus (Prototype Asyncron)
  • Taluva (M.-A. Casasola Merkle chez Ferti)
  • Thunderstone (Mike Elliott chez Edge)

Les joueurs

  • David, Davide, Noémie et Yannick (Lego)
  • Christophe, Stéphane (L'aff), Laurent, John et Alexis
  • Jean-Jacques, Cyril et Raphaëla
  • Éric, Frédéric, Jory, et Olivier


Châteaux de Bourgogne Châteaux de Bourgogne - sûrement le plus grand succès de S.Feld chez nous

- page 2 de 125 -