vendredi, avril 5 2024

4 avril 2024 - AI, aïe, aïe, aïe

Ca y est même les ludochons se sont mis à l'intelligence artificielle ! Il fallait au moins cela diront les plus moqueurs... Enfin, pour être honnête, nous avons démarré doucement en jouant à AI 100% humaine...

Il est vrai que l'intelligence artificielle est partout en ce moment et on frôle presque l'écoeurement tant le sujet semble rebattu... Néanmoins, les perspectives (tant qu'on cache méthodiquement quelques uns des aspects négatifs de cette technologie ) semblent formidables y compris pour nos joueurs du Nord-Isère !

Imaginons que vous puissiez avoir vos comptes rendus des ludochons dans la minute... On prend quelques photos, et vous obtenez, en un clin d'oeil, la liste des jeux, des joueurs, des illustrations retravaillées, et un petit texte qui serait ludique (c'est le minimum), amusant et si possible avec une touche de bizarrerie qui pourrait introduire une rêverie ou une petite réflexion légère mais sans conséquence réelle.....
Ah, le pied ! Et quel gain de temps ! Par ailleurs, plus besoin de s'assurer de la présence d'un journaliste scribouillard pour s'assurer de la production du compte-rendu... qui serait de qualité constante !

Bon, j'ai essayé pour le texte... Bah, il faut encore qu'on retravaille le script...

AI 100% humaine, avr. 2024 AI 100% humaine - Les mécanismes des jeux doivent-ils obéir aux lois de la Robotique ?

Imaginons que nous allions encore plus loin (en écoutant les zélateurs de cette technologie) : un jour dans le futur nous déciderons d'aller chez les ludochons, nos assistants électroniques se connecteront entre eux, et tenant compte de nos goûts, ils nous proposeront les tables et le jeu qui nous feront passer les moments les plus plaisants....
Il pourrait néanmoins y avoir quelques effets de bord curieux :
"- Assistant ! J'avais demandé un jeu intéressant mais permettant de grands éclats de rire et des moments de joie partagée, une sorte de party game +.
- Oui, c'était votre demande.
- Là, tu m'as mis sur Barrage avec Davy, Bertrand II et Yoan....
- Belle équipe .
- Euh... Oui, pas de doute,.... mais cela ne correspond pas du tout à ma demande !
- Si. Nos statistiques indiquent que vous allez créer des moments de franche hilarité chez vos partenaires tout en jouant à un jeu intelligent !"

Et oui, il est des questions qu'il faut formuler avec prudence....
"- Assistant ! J'aimerais faire une belle partie ce soir, on va regarder ce qu'ils me proposent.... The white Castle Ca m'irait ?
- Formulation complexe. Cela dépend, maître, si une sévère dérouillée, aussi humiliante que pathétique, est pour vous un équivalent de belle ? Et puis belle pour vous ou vos partenaires ?
- Euh, non, il faudrait quand même que cela soit remarquable ! Hop, hop, hop, remarquable pour moi ! Amalfi ?
- Excellent jeu... Remarquable, oui, puisque vous devriez pouvoir entrer directement dans le Hall of Shame de ce jeu...
- Ah.... Euh... Carnegie ?
- Je crois que vos partenaires recherchent un joueur sérieux....
- Bon, dernière chance, Ark Nova ?
- Je crois que votre QI ne correspond pas aux nouvelles recommandations, norme QI/AI+, figurant sur la boite.
- Euh... J'ai fait toutes les tables là....
- Je vous conseille un jeu solo. ? Pas trop dur ?"

Bref pour le moment les ludochons fonctionnent encore un peu dans l'organisation au doigt mouillé.... Cela a parfois quelques ratés (on a vu hier une Cécile tellement abattue qu'elle ne râlait même plus ;-) ), mais cela permet encore quelques bonnes surprises....

Biotopes, avr. 2024 Biotopes - Les ludochons, un bon biotope pour les joueurs isérois !

Les jeux

  • 5 Towers (Kasper Lapp chez Deep Print Games)
  • AI 100% Human ( Pierrick Libralesso, Renaud Libralesso chez Explor8)
  • Bamboo (Germán P. Millán)
  • Biotopes (Sébastien Castano chez Palladis Games)
  • Carnegie (Xavier Georges chez Quined Games)
  • Evil High Priest (Les Petersen chez Petersen games)
  • Odin (Yohan Goh, Hope S. Hwang, Gary Kim chez Helvetiq)
  • Perfect words (Paul-Henri Argiot chez Tiki editions)
  • Pixies (Johannes Goupy chez Bombyx)
  • The White Castle (Isra C., Shei S. chez Iello)
  • World wonders (Zé Mendes chez Super Meeple)

Les joueurs

  • Cédrick, Cyril (Atom), Eric, Jory, Michaël le plieur et Suzel
  • Cécile, Elsa, Roland et Vincent (Bibou)
  • Guillaume, Manu, Michael the one, et Tom
  • Clément, Maxime (lysefaile) et Vincent (Possom)
  • Davy, Laurent, Matthieu (Dondonge), Noémie, et Séverine
  • AlainCM, Magali, Nelly et Olivier
  • Antonio, Stéphane et Yoan


Carnegie, avr. 2024 Carnegie - Il faut avoir un gros Mellon (Blague universitaire !)

vendredi, mars 29 2024

28 mars 2024 - Big mine

Hier, nous nous réunissions une fois de plus à Bourgoin-Jallieu, ce qui nous a permis d'en profiter pour célébrer l'anniversaire du Big Bang...
"- Parce que tu sais à quelle date a eu lieu le Big bang, toi ?" objecteront les plus attentifs
"- Est-ce que cela fait même sens d'évoquer une date pour une singularité spatio-temporelle, terme là encore impropre ?" Ajouteront les plus pédants.

Et bien, je pourrais prétendre que oui.... C'était, il y a bien longtemps, un mercredi matin, surement en été car il faisait sacrement chaud et l'univers était plutôt.... Euh... indescriptible... car globalement inaccessible à nos pauvres sens... Quand on entendit quelques jeunes voix (rappelez-vous nous sommes un mercredi matin) :
- T'es sûr ? C'est quand même marqué "à réserver au professionnels" ?
- T'inquiète c'est juste du marketing pour te signaler que c'est puissant ! Aucun risque ! Y'a un tuto qui montre comment faire ....
- Un tuto ? T'as juste vu un "tuto" ?
- Et hop !
- Ouais.... bah,..... finalement, ça a l'air d'un pétard mouillé, Ah, si tiens y'a un truc,... Oh..... OH... OH... Merd. ...

Cloudage, mars 2024 Cloudage - L'ère du Cloud, mais sans les GAFAM !

Et bah, non, on ne sait pas vraiment comment cela s'est passé, mais on sait que c'est à cette date en 1959 que Fred Hoyle révèle au public le terme de Big Bang.... Bêtement il ne l'a pas déposé parce que comme pour le terme impressionnisme, ce mot de "Bigbang", il l'avait conçu comme une sorte de moquerie contre les scientifiques qui soutenaient cette théorie d'une dilatation rapide depuis un point chaud...
Qu'il doit être cruel d'être définitivement associé à la théorie que tu as passé ta vie à essayer de débiner !

Puisque nous parlons de choses obscures mais néanmoins profondes, signalons que certains ludochons ont joué à Kutná Hora, un jeu qui célèbre l'activité minière (obscure et profonde), qui a, elle, permis à des générations de mineurs de ne voir le jour que pour être envoyés au fond des puits à respirer des poussières toxiques, pour finalement ne remonter que pour retourner une dernière fois sous terre.... Et après, on s'étonnera de la consommation de bières dans le Nord et du côté assez peu rigolo des cités minières ! (Bon j'exagère Michaël revenait de LudiNord et il a bien aimé)

Curieusement l'activité minière à laquelle on n'essaie de ne pas trop réfléchir , (cf les perspectives assez peu réjouissantes liées à l'extractivisme) génère un maximum de jeux finalement assez sympathiques (Saboteur, Gueules noires, ...), si on ajoute l'exploitation pétrolière on va encore augmenter son potentiel ludique (Giganten, Peak oil,....) et, si on étend le champ de nos recherches, il est quasiment impossible de trouver un jeu de civilisation où il ne faut pas à un moment ou à un autre passer par la case carrière....

Kutna hora, mars 2024 Kutna hora - Tant que les joueurs ont bonne mine !

Et oui, voici donc l'aphorisme du jour : "L'humanité fait souvent carrière en l'exploitant". Bon à vrai dire j'avais l'encore plus radical "Creuse sa tombe en faisant carrière", mais pour un blog ludique plutôt léger c'est surement excessif ! (M'est avis qu'à la prochaine AG ils vont sérieusement réfléchir au changement d'auteur ! Oui reprenons de le/la auteur/e !)

Car, si les ludochons n'éludent pas ces questions (éluder n'est pas ludique) , leurs soirées du jeudi sont pour beaucoup un moment de légèreté, qui permettent de retrouver quelques compagnons de jeu et de passer un bon moment autour de quelques tables !

Les jeux

  • Amalfi : Renaissance (Takeo Yamada chez Sylex)
  • Boreal (Masafumi Mizuno chez Spiral Éditions)
  • CloudAge ( A. Pfister & A. Steinwender chez Matagot)
  • Kutná Hora: The City of Silver (Ondřej Bystroň, Petr Čáslava, Pavel Jarosch chez CGE)
  • Star Realms (R. Dougherty , D. Kastle chez White Wizard Games)
  • Terraforming Mars: The Dice Game (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)

Les joueurs

  • Bertrand, Cécile, Davy et Vincent (Possom)
  • AlainCM, Alexis, Magali et Olivier
  • Antonio, Cyril (Atom), Michaël le plieur et Yoan
  • Franck, Jory, Nattan, et Tom


Boréal, mars 2024 Boréal - Heureusement que je n'aime pas le foot sinon vous aviez le droit à tout un tas de jeux de mots pourris !

vendredi, mars 22 2024

21 mars 2024 - Développement communautaire

Quoi ? Seulement une douzaine de ludochons pour une soirée de jeux, mais où sont-ils passés ?
Sans doute dans tout un tas de lieux à jouer... Certes, mais ils nous manquent quand même !

Surtout que Vincent avait carrément décidé de nous offrir en cette soirée une vie meilleure ! Oui, rien que cela !
Le jeu qu'il présentait, reprend en effet, le nom du film "The pursuit of Happiness" (Si, si Will Smith !) traduit avec plus ou moins de bonheur en "La quête du bonheur", ce qui sonne comme une promesse de plus qui s'afficherait dans une police tapageuse, au rayon développement personnel de votre librairie préférée....

La quête du bonheur, mars 2024 La quête du bonheur - Je ne voyais pas cela comme ça !

Or, pas de chance, votre serviteur a un peu de mal avec ce rayon et, il ne l'a vraiment apprécié que quand, humour formidable, le livre "Le développement (im)personnel" de Julia de Funès s'y était retrouvé, en bonne place, avant que les responsables de ces quelques étagères ne se rendent compte du contenu réel de cet ouvrage... Une thérapie par le rire, sans doute !

Aurais-je un grief particulier contre ce rayon ? Nullement.... C'est juste que votre serviteur, sénescent, finit par mélanger tous ces "bons" conseils et par se poser des questions des plus étranges :

"- Vous êtes sûr que ce n'est pas dans la PNL toltèque positive ? ... Quoi "ça n'existe pas !" ?.... Z'êtes sûr ? Ca ne sert à rien de se tremper les petons dans le vinaigre de cidre ?.... Sûr ? Même avant le repas ? .... Ah... Mais, alors, qu'est-ce que je vais faire de tout ce vinaigre ?"

Le défaut du développement personnel est qu'il faut parfois une haut degré d'analyse pour discerner ce qui relève du conseil (très) avisé, de l'enfonçage de porte ouverte ; et quand on dit porte ouverte on parle d'un portail de ranch américain XXL, déjà grand ouvert, qui serait "défoncé" à la voiture-bélier.... Pire, et paradoxe de la chose, c'est souvent les deux à la fois.

En effet, un conseil ne vaut parfois, pas tant par sa complexité, que par la pertinence de celui-ci dans des circonstances données pour un auditeur précis qui doit avoir de plus la capacité à le recevoir....
Selon le moment vous serez donc frappé par une citation, qui ne vous paraitra à d'autres que comme la n-ième relecture d'un quelconque philosophe grec (si les antiques touchaient des droits d'auteur, les stoïciens seraient en Floride à tester leur résistance aux cocktails!) , ou pire comme un truisme de la plus vile espèce, qui ne résisterait même pas à une analyse scientifique un peu sérieuse !
Corollaire, si vous êtes en demande, vous serez à peu près servi par tout ce qui se présente !

Bref, pour revenir aux conseils avisés, il y a surement un univers parallèle, ou des circonstances dans lesquelles, avoir les mollets qui fleurent bon le cidre vous comblera d'aise ! Je viens d'inventer un Bay-rum agricole !

Mais savez-vous que c'est à ce moment que par une habile pirouette, on reparle du jeu.... Car c'est la même chose pour les jeux, car quelques soient les qualités d'un jeu et certains en ont d'énormes, il faut cependant que celles-ci s'accordent aux circonstances et trouvent le joueur adapté au bon moment !
Bref, proposer un gros jeu de simulation à un joueur chevronné au moment où celui-ci veut se détendre ne fonctionne pas, et nous pourrions ainsi multiplier les exemples de jeux qui ont parfois raté leur public à cause des circonstances plus que de leurs qualités intrinsèques !

Et c'est pour cela que jouer dans un club comme le notre n'est pas sans intérêt, car avec la pratique on y trouve quasiment en toutes circonstances, les jeux et les joueurs qui vous conviendront.
Venez donc aux ludochons, c'est la quête du bonheur ! CQFD

Yuan: l'Art de la Guerre, mars 2024 Yuan: l'Art de la Guerre - mais... L'art de la guerre... Je croyais que c'était Sun Tzu ?!?

Les jeux

  • Pixies (Johannes Goupy chez Bombyx)
  • La quête du bonheur (A. Abela, D. Chircop, K. Kokkinis chez SuperMeeple)
  • Star Realms (R. Dougherty , D. Kastle chez White Wizard Games)
  • The White Castle (Isra C., Shei S. chez Iello)
  • Yuan: l'Art de la Guerre - Chine ( Charlie Sigogneau chez Oka Luda Editions)

Les joueurs

  • Nattan, Tom, Vincent (Bibou le coyote) et un nouveau Roland
  • AlainCM, Magali, Nelly et Olivier
  • Alexis, Éric, Stéphane (Gnafron) et Vincent (Possom)

- page 1 de 275

Les ludochons : le club des joueurs et joueuses de jeux de société / jeux de plateau
sur Bourgoin-Jallieu et le Nord-Isère