vendredi, janvier 6 2023

5 janvier 2023 - Je suis contre, tout contre...

"Beyond the sun" (Au delà du soleil) était sur nos tables cette semaine, et, savoir ce qui se trouve au delà du soleil, est bien une interrogation majeure pour tout rêveur et un symbole ou une nouvelle frontière que tout leader charismatique va vouloir s'approprier, a minima, en levant la tête d'une manière virile, histoire de mettre en valeur son menton de décideur et en plissant un oeil de manière intelligente vers cet astre familier, pour prouver à la foule que son courage est renforcé par une intelligence hors pair (illustration avec le dernier en date)....

Pendant que sa rétine grésillera, tel le lardon promis à un avenir savoureux dans un bouchon lyonnais, il murmura à ses auditeurs, "C'est beau... Je vois des couleurs qui s'enchaînent et qui dansent devant moi" avant la révélation finale qui provoquera l'ébahissement de la foule : "On dirait du Soulages, c'est devenu de l'ultra noir !" (Le populiste aime passer pour un être raisonnablement cultivé, mais pas trop quand même il ne faut pas se couper de la base)....

Pendant ce temps là, et au milieu de la foule admirant son leader, le sage se dira. "Derrière le soleil, je ne sais pas, mais devant et en plein jour, c'est la bêtise qui danse, jusqu'à assombrir toute chose"...

Beyond the sun, janv. 2023 Beyond the sun - Photo surexposée ? Juste respect de la thématique !

Nous avions même sur nos tables deux tables de "Beyond the sun" en parallèle, Y-a-il deux soleils ? Ou est-ce plus sûrement histoire de nous éclater les deux rétines en stéréo ?
Avouons-le, ce parallélisme est des plus chics... La preuve, lorsqu'une esthéticienne demande au cycliste ou à l'élégante "Je fais la deuxième jambe ?" Personne ne répond non.... Quel dommage cependant, le tour de France serait tellement plus rigolo !
En parlant de rétine, votre serviteur qui se méfie comme la peste de Franz Vohwinkel n'est pas déçu puisque le jeu (très bon nous dit-on) est d'une laideur assez prodigieuse, rappelant vos premières réalisations sur les versions originales d'Outlook, celles qui vous avaient fait comprendre que votre plus grand apport possible dans le domaine de l'art serait de s'absternir. Bref, le jeu joue presque contre son designer !

D'ailleurs, cela nous pousserait presque à créer un Contre-classement des jeux, qui ne relèverait pas, rassurez-vous, de la volonté pénible de se différencier en faisant le malin mais d'une analyse fine des caractéristiques de nos jeux favoris (quoique si on réfléchit bien c'est peut-être quand même bien l'inverse)... Bref ce contre classement regrouperait les jeux, comme son nom l'indique, par catégories définissant ce contre quoi le jeu semble se battre...

Bref reprenons :

  • Certains jeux se battent contre leur graphisme. Bien sûr on me dira que pour ce qui concerne les goûts et les couleurs c'est compliqué... Oui mais parfois c'est quand même "d'égouts et des couleurs saturées" (L'historique "M", et il y en a bien d'autres, (Qui a le nom du jeu du genre Thiercelieux avec des stewards étranges ?), je vais d'ailleurs suggérer une soirée "jeux moches" )


  • Le jeu peut parfois aussi se battre contre sa conception. Bref le graphisme peut être charmant mais le designer s'est appuyé sur un ergonome à qui on a depuis interdit d'exercer. Bref, vous avez quatre possibilités d'action mais il n'y en a que trois matérialisées sur le plateau, les couleurs sont inversées par rapport à la réalité (cube nourriture bleu, etc), le plateau se lit de la droite vers la gauche, la piste de score est ultra-créative et inutilisable, le jeu a décidé de se moquer des daltoniens et de tous ceux qui n'aiment pas les jeux avec des variantes de jaunes (Magna Grecia) ...


  • Le designer et l'ergonome se sont mis d'accord ? Vous pouvez encore parier sur le matériel pour jouer contre le jeu... C'est devenu moins fréquent mais il y a eu les vernis qui jaunissaient, et il y a toujours les cartes faiblardes, ou trop petites, les figurines microscopiques, les plateau trop légers et "qui sautent", le thermoformage qui ne correspond à rien , etc


  • Parfois le jeu a pu éviter les précédentes catégories, mais il doit parfois alors lutter contre son thème ou son absence de thème... Là les choses sont plus compliquées car les avis peuvent être très variables et il peut d'ailleurs y avoir plusieurs sous-catégories, le thème déjà exploitée jusqu'à l'indigestion (la construction urbaine, le développement d'une civilisation, etc), le thème pas toujours approprié ou alors à réserver à un public averti (Combien de jeux japonais avec des naïades sexy en tenue de SS ?). Cela peut être aussi une question de (bon) goût, pensez ainsi au très bon "Passe moi la savonnette" ou allez proposer "La petite mort" à quelqu'un qui vient de perdre un proche, vous verrez! (Ne le faites pas, ce n'est pas glop !). Bref les convictions et situations personnelles peuvent compliquer un peu les choses...


  • C'est bon jusque là ? Et bien certains jeux jouent alors contre leurs règles... Et là encore il y a plusieurs catégories, la règle non traduite, la règle mal-traduite (Kingdom Builder), la règle avec une pagination impossible (1ere version de Khronos), la règle trop précise (avec trop niveaux de titres "3.2.4.9 Exceptions"), la règle imprécise, "la règle ?", la règle "Boggle" où il y a tout mais juste dans le désordre, la règle bottin téléphonique (3 pages et tu décroches <= Blague de Boomer),etc....


Cthulhu death may die, janv. 2023 Monster games - Les joueurs sont peut-être contre les montres mais ils passent leur vie (à jouer) avec.......

  • On pourrait peut-être parler du jeu ? Vous avez raison et bien certains jeux jouent contre eux-mêmes... Certains mécanismes sont formidables mais pas complètement, ou se répètent juste un peu trop ou pas assez...


  • Et puis il y a les jeux qui se battent contre les joueurs... Vous me direz c'est un peu normal et même indispensable pour certains coopératifs, et vous aurez raison.... Oui mais certains jeux le font juste un peu trop ! Faut-il que vous finissiez systématiquement dans le négatif ? Pourquoi vous faire enchaîner les emprunts et les faillites ? Il y a des jeux qui ont des mentalités de pervers narcissiques...


  • Il y a les jeux qui jouent contre les relations entre joueurs... On peut ainsi éviter de jouer à Intrigue avec des couples juste avant leur mariage...


  • Au final, il y a les jeux où il faut se battre contre soi... Pour de nombreux ludochons, êtres d'exception, voilà un challenge revigorant, mais pour les autres , il faut parfois avouer que jouer contre soi n'a que peu d'intérêt (et pour le coup vous trouvez les autres ludochons sympas de bien vouloir jouer avec vous)...


Bref le plus étonnant est qu'il reste de bons jeux, la preuve une fréquentation solide chez les ludochons... Où alors quel beau groupe de sado-masochistes ultra-tolérants!

Impression, janv. 2023 Impression - On ne va pas se fier à la première....

Les jeux

  • Alhambra (Dirk Henn chez Queen Games)
  • Ark Nova (Mathias Wigge chez Super Meeple)
  • Beyond the Sun (Dennis K. Chan chez Rio Grande Games) x2
  • Coloma (Jonny Pac Cantin chez Final Frontier Games)
  • Dune: Imperium (Paul Dennen chez Dire Wolf Digital).
  • Impression (Hegedűs Csaba, Attila Szőgyi chez A-Games)
  • Monster lands ( V. Fernández, G. Mata, S. Solé Pascual, D. Schloesser chez Second Gate Games)
  • Super Mega Lucky Box (Phil Walker-Harding chez Cocktail games)

Les joueurs

  • Eloïse, Jori, Manu 2, et Serge
  • Cyril (Atom), Cyril, Frédéric, et Stéphane (Gnafron)
  • Marie, Nelly, Noémie, Philippe et Séverine
  • Franck, Steven et Wilfried
  • AlainCM, Cécile, et Davy
  • Cédric, David, et Eric
  • Bertrand II, Manu et Olivier
  • Alexis, Guillaume et Suzel
  • Vincent (Bibou) de passage


Super mega lucky box, janv. 2023 Super mega lucky box - Avec un nom pareil tu as déjà l'impression d'être au milieu des annonces pour les soldes

vendredi, décembre 30 2022

29 décembre 2022 - Une main invisible (et ce n'est pas un deck)

Une ludochonne nous rapportait récemment un fait divers des plus étranges : dans une ville du Sud, une joueuse, ayant peut-être "un peu" abusée des liquides sympathiques, que la période de Noël peut mettre à disposition, avait après avoir "un peu" perdu une partie de jeu de société, tout simplement, "un peu" poignardé le vainqueur ! (Il s'en est sorti, ouf!)

Voilà qui fait "un peu" froid dans le dos ! Votre serviteur, lui, est assez tranquille vu qu'il évite la victoire avec un succès pour le coup assez remarquable (bien que rarement envié). Mais, plus généralement, on peut se dire que cela deviendrait assez vite compliqué, et surtout déplaisant (voire salissant), si on zigouillait, à chaque partie, la partie "société" du dit jeu ! Pour le coup tous les jeux deviendraient des "Legacy" !
Quoiqu'il en soit, on ne pensait, tout de même pas, courir de tels risques !

Weather machine, déc. 2022 Weather machine - Antonio vous indique le bouton d'appel d'urgence en cas de crise d'angoisse devant la bête !

Certes, on préfère gagner que perdre, et on peut ronchonner quand cela arrive, mais, finalement, cela passe d'ordinaire chez nous assez vite...

Quoique... Quoique.... Quoique si on y réfléchit... Il y aurait peut-être bien baleine sous gravier (ou meeple sous le deck) et des comportements bien mystérieux chez nous.

Maintenant qu'on y repense , il faut bien reconnaître que de nombreux joueurs nous ont quitté ces dernières années et nous avions un peu négligemment mis cela, sous l'étiquette "perdus de vue", dans la catégorie des choses tristes mais inévitables dans la vie d'un club, choses qu'ils seraient, un peu facile, par exemple, d'attribuer à un pangolin... Faut-il se demander s'ils ne nous auraient pas plutôt "vraiment" quitté, avec un couteau joyeusement planté entre les omoplates attaché à une petite note laconique précisant "Tu le sens bien mon meeple, là ?"

Certes, certains indices auraient pu nous mettre la puce à l'oreille....
Prenons par exemple, Raphaël, un joueur devenu légendaire chez nous pour ses victoires tonitruantes... Et bien voilà qu'un jour il nous annonce précipitamment, qu'il part s'isoler dans un coin reculé de la Lorraine ! On voudrait fuir et / ou disparaître qu'on ne ferait pas mieux !

Cas isolé ? Que nenni! Souvenons nous de Jean-Michel, lui, est carrément parti au bout du monde, au milieu d'un camp militaire (un truc où on est entouré d'armes et d'explosifs) plutôt que de rester avec nous ! Qui ferait-cela sans un motif valable ? Personne ! Et bien, affermi par cette expérience, il a même essayé de revenir un moment et... Il n'a pas pu tenir !

Ne règne-t-il tout simplement pas chez les ludochons un régime de terreur ?

Beyond_humanity : colonies, déc. 2022 Beyond_humanity : colonies - Au delà de l'humanité ? Un concept curieux.... Philosophiquement et ludiquement!

Et puis, au delà des disparitions, il y a ces joueurs, qui s'acharnent à écouter Vincent quand il donne de "bons" conseils qui curieusement permettent de ne jamais gagner la partie ! Vous pensez bien qu'ils devraient se méfier à la longue... Alors, s'ils ne le font pas, est-ce vraiment par hasard ? Et est-ce qu'on ne préférerait pas laisser gagner un Vincent que de finir (littéralement) enterré sous les Meeples ?
Vincent, lui, aurait-il une protection contre le mauvais sort et la défaite ? Un truc bizarre appelé la réflexion me dit-on, ou ne ferait-il cela que par grandeur d'âme pour protéger les plus jeunes? À moins que, j'en frémis, il ne soit complice de forfaits bien plus terrifiants ?
Ne se rend-t-il pas d'ailleurs régulièrement pas à des "Messe" suspectes au milieu de la teutonie ?

Je relis donc, la liste des ludochons disparus (cela sent le complot à plein nez, je vous dis !) et je me demande.

  • s'il n'y a pas un vilain esprit qui enduit les meeples de potion magique ou tout simplement émétique. Les ludochons qui ont pourtant une saine alimentation à base de burgers et de pizzas, finiraient ainsi par associer jeu et douleur d'estomac ? Un odieuse thérapie de conversion ?
  • Y-a-t-il un corbeau qui dénonce à ses élèves, tout membre de l'éducation nationale, qui oserait gagner, sur le ton du "Tu vois ! Et pendant ce temps là, il ne corrige même pas tes copies!" ?
  • Est-ce logique, si certains de nos informaticiens doivent lutter contre des bugs ou des attaques le jeudi ? Oui, d'accord, c'est leur métier mais quand même, c'est troublant !
  • Pourquoi certains joueurs déclarent-ils, curieusement, n'acheter des jeux que pour pouvoir faire des origami? De la pâte Fimo ? Peindre des figurines ? Coudre des meeples ? Et oui, on pourrait en rire mais ce sont de vrais exemples !
  • Comment se fait-il aussi que le train Lyon - Bourgoin soit particulièrement retors le jeudi soir ? Pas que le jeudi certes, mais ne chipotons pas, "on se comprend", vous verrez que c'est juste pour ne pas attirer l'attention !
  • Pire, pire encore ! Comment se fait-il que les ludochons soient fatigués, le jeudi soir? Presque à la fin de la semaine ! Si ce n'est pas une preuve !


Attention, il ne faut pas tomber dans le complotisme, ou toute absence de preuve devient la preuve d'un complot ou d'une main invisible agissant dans l'ombre... Non, mais cette absence de preuve contraire reste frappante et il convient aussi d'en tenir compte... (Oui, je sors de la Trump academy avec une mention honorable, bien que l'honorabilité ne soit pas trop le souci de cette organisation !).

Preuve ultime ? Écoutez bien ! Plaçons ainsi sur une carte mentale tous ces faits en un point A, et plaçons, de la même façon,en un point B, notre "hypothèse", bien réelle, à savoir, la présence d'un mauvais esprit, et bien vous verrez que vous pourrez - à - coup - sûr - tracer une ligne droite de A à B ! Ca ne loupe jamais ! (*)

Bref, chers amis ludochons, je ne vous souhaiterais pas comme nous devrions le faire une belle année 2023, non, maintenant, je vous souhaite à tous de cuisantes défaites que nous prendrons avec une belle philosophie, car nous souhaitons vous garder longtemps !
Et remerciez les réseaux qui ont aiguisé mon sens du "résonnement" !

(*) J'avoue avoir récupéré et adapté cette vieille blague, mais elle me fait rire à chaque fois...

Les jeux

  • The Artemis Project (Daryl Chow et Daniel Rocchi chez Super Meeple)
  • Beyond Humanity: Colonies (M. Salamonowicz, P. 'Bloski' Suski chez Three Headed Monster)
  • Descendance (Inka et Markus Brand chez Gigamic) + extension
  • Weather Machine (Vital Lacerda chez Eagle-Gryphon Games )

Les joueurs

  • Antonio, Davy, Jori, et Michaël (le roi du pliage), gros temps!
  • David, Noémie, Olivier et Stéphane (Gnafron) sur Europe loin de l'Europe
  • Franck et Steven en électriciens
  • Cyril (Atom), Guillaume, Manu, et Maude chez les notaires


The Artemis project, déc. 2022 The Artemis project - Pas facile de briser la glace en Europe !

vendredi, décembre 23 2022

22 décembre 2022 - Trois jours avant !

Petite forme chez les ludochons ? Seulement 18 joueurs et joueuses sur une soirée.... Bon, il fût une époque où un tel score aurait passé pour un prodige mais là, on finit par ne remarquer que les absents et les tables moins remplies qu'à l'ordinaire...
La Grippe ? La covid ? La grève ? Les vacances ? Un peu tout cela surement, où alors l'obligation pour certains de jouer aux petits lutins pour préparer l'événement à venir !

Too many bones, déc. 2022 Too many bones - C'est bon, c'est beau et cela fait envie...

Bref, il ne restait sur cette séance que les purs , les durs !.... Ou les asociaux ! Allez savoir !
Par exemple, nous avons vu que Suzel poursuivait son objectif, faire rentrer Ark Nova dans le classement annuel à elle toute seule.
Magali tente d'écluser les jeux "pas encore joués" d'Essen 2021, ce qui est une noble ambition, mais qui nous interroge sur les risques qu'elle court si on considère la hauteur de la pile de la honte de la joie en train de se constituer chez elle !
D'autres pour se préparer à Noël, avaient choisi de Jouer à Dune, qui traduit bien l'esprit de Noël qui peut étreindre les (grandes) familles !
D'autres, enfin, ont tenté une fois de plus terraformer Mars pour échapper aux concours de pulls moches et aux diners familiaux, mais on peut se demander si c'est suffisant, car faire autant de kilomètres pour se retrouver sur un caillou rouge, pour discuter avec Elon Musk en train de féliciter Donald Trump, cela peut nous interroger sur la capacité de l'humanité à trouver une échappatoire !

Allez, joyeuses fêtes aux ludochons....

Les jeux

  • Ark Nova (Mathias Wigge chez Super Meeple)
  • Dune: Imperium (Paul Dennen chez Dire Wolf Digital).
  • King of the Valley ( Hans van Tol chez The Game Master BV)
  • Planet unknown ( Ryan Lambert, Adam Rehberg chez Adam's apple games)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • Too many bones ( Josh J. Carlson & Adam Carlson chez Lucky Duck Games )


Planet unknown, déc. 2022 Planet unknown - Tiens pour les fêtes on pourrait revoir "Planète interdite"

Les joueurs

  • Manu (l'autre! ), Philippe, Sébastien et Philippe
  • Eloïse, Magali, Natacha et Olivier
  • Guillaume, Maude, Michaël, et Stéphane (Gnafron)
  • Alexis, Eric et Vincent (Possom)
  • Cédric, Davy et Suzel
  • David de passage


Terraforming Mars, déc. 2022 Terraforming Mars - un classique chez nous

- page 2 de 256 -

Les ludochons : le club des joueurs et joueuses de jeux de société / jeux de plateau
sur Bourgoin-Jallieu et le Nord-Isère