jeudi, avril 30 2020

30 avril 2020 - On l'a bien cherché...

Rien qu'à lire le titre, certains frémiront à l'idée d'avoir à "se taper" encore la lecture d'un billet vaguement écolo qui leur rappellera que, pendant que nous sommes confinés, les températures continuent de monter, que l'année 2020 est déjà bien partie pour être une année record et qu'on s'intéresse maintenant aux méga-sécheresses dans l'Ouest américain...

Et bien, non! Aujourd'hui nous allons nous intéresser à cette culpabilité mal placée qui est un point fort de l'être humain, qui aime à s'accuser d'être le responsable de grands malheurs sur lesquels il a peu d'influence et de négliger ceux sur lesquels il a vraiment un impact... Un biais que connaît bien le joueur et qu'il doit apprendre à combattre.
Pour éclairer le sujet donnons un petit exemple : certains sont, par exemple, capables de vous expliquer que cela porte malheur de trinquer sans se regarder dans les yeux, mais jamais on ne se demandera si le problème majeur n'est pas de trinquer, en se regardant dans les yeux ou pas, avant de reprendre la route....

Pandémie Pandémie - N'y seraient-ils pas allé un peu fort sur la comm. , là ?

Et bien, pour démontrer l'inanité de ce genre de choses... Livrons nous à une petite démonstration toujours par l'absurde en poussant cette logique jusqu'au bout, en concluant que : "Nous avons bien cherché le confinement à force d'escape games et autres escapes rooms !"
Oui, si on y réfléchit, reprenez toutes ces photos de gamers au sortir des escape rooms... Combien de "Impossible de m'enfermer!", "Jamais plus d'une heure au même endroit", "Maintenant on les fait les yeux fermés" et autres formules tonitruantes ?
Quelle suffisance ! Quel contentement de soi ! Si nous avions un peu de lettres, et avec la proximité (potentielle) du bac de français, nous serions tenté d'évoquer notre hubris, concept qui serait sûrement tombé dans les limbes si Sylvain Tesson n'avait pas eu la gentillesse de s'intéresser à Homère.

Chez les ludochons, nous avons un grand nombre d'experts sur le sujet, ces êtres mutants, qui pensent à faire des additions de couleurs quand ils voient des chiffres sur les murs ou qui multiplient les mois de l'année à la simple lecture d'une série de recettes de cuisine. Et bien, pour traiter notre hubris, Mère Nature, si on suit cette façon de penser, aurait décidé de concocter une énigme niveau XXL pour ces spécialistes ! Extrait de leur dialogue :
"- Alors c'est quoi le thème...
- Une maladie mortelle... Il faut trouver le remède, sinon on reste enfermé ou pire encore...
- Encore ! Depuis Pandémie, on n'a que cela! Aucune originalité...
- Si j'ajoute du pangolin et des chauve-souris ?
- Pffff. Alors ça, ça doit être le designer qui veut faire écolo mais qui en a marre de mettre des requins ou des pandas... Si vous continuez je vais avoir mauvaise conscience avec mes sushis....
- Ah non, les sushis et la réserve halieutique ce n'est pas cette énigme, mais on y viendra... aussi... Je peux ajouter encore un peu d'exotisme ? L'Asie et ses mystères ? Un tour du monde express ? Venise ?
- Bah, l'exotisme, cela n'existe plus vraiment, on peut aller partout par avion....
- C'est vrai... Et ça pourrait faire partie du problème à résoudre...
- Ah, ah ! Un indice ! Puisqu'on en parle, et sur le fond, l'énigme, elle, elle est balèze ?
- On cherche, pour commencer, un truc, petit, polymorphe , changeant, vicieux,... Vous allez apprendre à le détester...
- Ah ? Pas mal ! Et la déco, parce que là, ce n'est pas top, on se croirait chez moi !
- C'est l'idée.
- Mmmm... Pas grave... On ne restera pas longtemps, on a une super équipe...
- Il vaudrait mieux bien vous entendre surtout et puis... il y en a d'autres en parallèle
- Original cela...
- Ouaip mais vous allez vous demander si tout le monde tire dans le même sens... Et puis c'est truffé de fausses-pistes, d'informations inutiles et de polémiques dans les media disponibles...
- Pas grave, allez, on te plie ça en 59 minutes... pour avoir un peu le frisson !
- Moi, je vous déconseille le frisson... et je vous laisse... deux mois...
- ???
- Pour commencer...
- J'ai comme un doute d'un coup
- Ce n'est pas fini !"

C'est absurde mais qu'il pourrait être doux de penser que c'est aussi simple que cela. Et que, par ailleurs, Mère Nature pourrait nous filer quelques indices ou nous indiquer le bouton de sortie d'urgence... Nos spécialistes des escapes games pourraient d'ailleurs vous le dire, en cas d'échec ; s'il est question d'hubris c'est surtout que l'on a regardé au mauvais endroit et qu'on n'a pas fait attention aux bonnes données...

Bref paradoxalement, sortez quelques boites d'Unlock, et allez nous enfermer virtuellement pour chercher une évasion réelle, et avec un peu de chance cela nous apprendra à faire attention aux (parfois petites choses) vraiment importantes! Comme de jouer avec vos proches ! (Maintenant si vous pouvez résoudre les crises énergétiques, sociales, halieutiques,...)

Les joueurs

  • On espère "au mieux"

Les jeux

  • Certains ré-estimeront-ils la qualité de leur ludothèque?

jeudi, avril 23 2020

23 avril 2020 - Du danger numérique....

Les ludochons sont confinés chez eux un peu partout dans le Nord-Isère, et je sens que nos lecteurs les plus lointains ne mesurent pas exactement la portée de ces mots...
Rappelons que, dans le Nord-Isère, à proximité de Bourgoin-Jallieu se trouve la charmante bourgade de Saint-Chef, dotée d'une remarquable abbaye, elle-même, pourvue d'exceptionnelles fresques (Ah, si vous pouviez faire du tourisme! (*) ). Mais là, n'est pas le problème...
S'il y a une abbaye, c'est qu'à l'époque les moines cherchaient des "déserts" pour s'installer... Et vous l'aurez compris, c'est là que se noue le noeud gordien : nous sommes, pour des amateurs de société, confinés... dans un désert! C'est rude...

Certains, pour résister à une telle situation, ont décidé de boire jusqu'à la lie, à défaut d'alcools puissants, la potion (peut-être un brin frelatée) du Saint-Graal numérique... Pour ceux qui ne goûtent guère les métaphores tortueuses, clarifions : on trouve des ludochons se regroupant à l'heure habituelle sur les réseaux pour entamer des parties aussi endiablées que virtuelles....
Tout cela est bel et bon, me direz-vous, et il faut saluer, renchérirez-vous, l'esprit d'initiative et d'adaptation (habituel) du ludochon.
Oui, mais avez-vous pensé à ce qu'il se passera... après ?
Les casuistes nous diront que discuter de l'après-confinement c'est à peu près aussi oiseux que de discuter de l'avant Big-bang, et comme nous n'avons pas forcément un astro-physicien sous la main (j'en vois qui fantasment à l'idée de se confiner avec Aurélien Barrau), nous allons plutôt essayer de nous représenter la scène.

Imaginez la salle des ludochons; pour la première fois depuis des mois, vous vous retrouvez autour d'une table de jeu, quand soudain :
- Tu te branches sur Discord ?
- Bah, non, je suis en face de toi!
- Ah, oui, mais ta voix est plus ronde avec la compression
- ....

Clavier, avr. 2020 C'est ça ton nouveau jeu ? Et, bah... il ne s'est pas déchiré le graphiste...

Un peu plus tard :
- C'est à qui de jouer ?
- À moi.
- Et,... Alors... Lance les dés....
- Impossible, ça fait 5 minutes que je clique sur le plateau, ça ne bouge pas !
- ...
Il pourrait même y avoir des moments d'honnêteté, (que vous regretterez) et qui seront finalement assez... gênants.
- En fait, je crois que je préférais ton avatar.
Mais tout cela est plutôt innocent....
Attendez qu'un joueur, pour voir ce qui se passe à la table d'à côté, "swipe" le plateau !

Bref que va-t-il rester de nos ludochons ? Difficile à dire mais, soyez rassurés, nous avons déjà commencé à préparer la période de transition avec un programme de dégrisement :

  • Remplacement d'un néon sur deux par un néon bleu pour retrouver le rendu des écrans.
  • Une coupure électrique une fois dans la séance pour simuler la coupure / surcharge du réseau.
  • Sur prescription médicale, une inhalation d'hélium par partie et par joueur, pour simuler le codec voix qui déconne.
  • Possibilité de venir avec une glacière pour les joueurs qui ont été touchés entre temps par le syndrome "mon PC est à moins d'un mètre du frigo" (et sa forme aigüe "Toute ma vie est ....").
  • Des téléphones portables équipés de jeux seront mis à disposition pour les joueurs qui seraient pris de soudain crise d'angoisse numérique.

Certains auront remarqué le côté un peu loufoque et peu crédible d'une telle liste puisque nous n'y avons pas encore inclus de (très médiatique) cellule d'urgence psychologique, mais nous allons y travailler....

(*) Pour ceux qui auraient oublié ce qu'est le tourisme rappelons cette citation de Jean Mistler : "Le tourisme est l'industrie qui consiste à transporter des gens qui seraient mieux chez eux, dans des endroits qui seraient mieux sans eux."

Les jeux

  • On joue assez peu à la danse des oeufs... Pourtant,... dans un petit appartement,... et curieusement, il n'est même pas adapté sur internet!

Les joueurs

  • Netrunners, wired, cablés, branchés, onl,... cherchant paradoxalement une existence de joueur dans le virtuel


Star realms (version numérique), avr. 2020 Il va falloir ré-apprendre à parler à l'adversaire...

jeudi, avril 16 2020

16 avril 2020 - A groundhog game....

Le confinement a des effets curieux sur notre perception du temps... Il s'étire, se déforme, se contorsionne, suivant des formes étranges. Pour le coup, on serait tenté de reprendre nos cours de philosophie et de se rappeler que le temps n'est qu'une forme a priori de la perception....
Rassurez-vous, fin de notre minute Kantienne car on est, déjà, aux limites de l'entendement de l'auteur, et parce que cela ne change rien à l'affaire, pour certains le(s) temps reste(nt) difficile(s) !

Extrait d'un dialogue sur le net :
- Et oui aujourd'hui c'est jeudi...
- Sûr ? Le jeudi... Celui du milieu de la semaine mais plutôt vers la fin ?
- Oui... Enfin, il n'y en a pas d'autres non plus ?
- Sauf si tu retournes le temps comme une chaussette... Mais il ne bouge presque pas c'est vrai... et dans ce cas, le dimanche, tu crois qu'il serait sur le talon ou à la pointe du gros orteil ?
- Euh... Ca change quoi ? Et puis, ça dépend, tu commences la semaine le dimanche ou le lundi ?
- M%*$à... J'avais pas pensé à cela...
- Enfin, ça ne sert toujours pas à grand chose,... On reste jeudi.
- Ah, bah, si! Ca occupe méchamment... Hier j'ai passé la journée à essayer de projeter le temps cyclique des mayas à l'intérieur d'un dodécaèdre.... Bon, donc, c'est ludochon ? Un billet ce matin ?
- Bah, oui, il y a donc un billet aujourd'hui... mais pas ce matin, parce que là il est déjà 20 heures...
- Merde.... Et l'apéro....
- T'inquiète pour l'apéro Facetime, tu n'as pas l'air en retard... Pour la toilette matinale, en revanche...
- Et on est quelle date ?
- La date ? 16 avril.
- Mmmmmm.
- ... Ah!.... 2020! Non, ça n'a pas changé.... Tu te souviens les cartes de voeux, une année 20 / 20, la bonne note, une année de félicitations, etc.
- J'irais bien pendre un ou deux communicants pour le coup... Par contre, pour cela, je ne sais pas quelle case utiliser dans l'autorisation...
- Pas faux, en plus, il faudrait s'habiller avant... mais remarque un communicant confiné avec des apéros permanents, on ne va pas en retrouver grand chose...
....

Tides of time, avr. 2020 Tides of time - Les marées du temps.... pour l'instant on serait plutôt sur le sable...

Bref, il faut bien le dire certains ludochons sont un peu perdus dans ce grand espace un peu indéfini qui se répète, coincés comme le grand Bill Murrray dans Groundhog day. D'ailleurs savez vous que certains ont essayé d'estimer combien de temps son confinement temporel durait (le temps d'apprendre à jouer du piano, d'explorer toute la ville, de connaître tous les habitants etc...). On arrivait grosso modo à une bonne vingtaine ou trentaine d'années , bref notre confinement, c'est de la rigolade (enfin du moins tant que cela se passe bien)....

D'ailleurs, il est un type de joueurs qui profite à plein de cette période; le spécialiste de l'analysis paralysis! Enfin du temps ! Et le premier joueur qui l'invite à se presser pourra se faire recevoir! Et si cela ne suffit pas il recommencera le lendemain, et encore et encore... Ah les belles parties de Terraforming Mars en huit heures, histoire de tout bien mesurer et qu'on rejoue quasiment à l'identique les jours suivants avec juste de faibles modifications ! Le pied....
Quand on lui a parlé du 11 mai, ce joueur a senti dans tout cela comme une sombre menace... Bon, en même temps il lui faut y réfléchir, peser le pour et le contre, mesurer les tenants et les aboutissants, soupeser les arguments, explorer le champ des possibles, dilemme ou pas, comment inférer de toute cela une position,... Il y réfléchit encore et il pense atteindre un avis définitif d'ici le 12...

Lost in time, avr. 2020 Lost in time - Tentative de message subliminal dans ce billet : B. Murray + Lost in time =....

Pour les autres joueurs, cela pourrait être le début d'un nouvel horizon ludique, même si l'ouverture risque d'être progressive et que les premières réunions des ludochons ne sont pas encore acquises...
En attendant je vous invite à une réflexion ludique sur le sujet : Les différentes utilisations du temps dans les jeux de société, moteur essentiel du jeu en temps limité, temps partagé ou parallèle, élément intervenant aussi dans le moteur du jeu comme durée des actions,... On relève les copies en mai (et on publiera cela, ça me fera des vacances à la rentrée)!

Les joueurs

  • Quelque part dans l'espace-temps

Le jeux

  • Confinés dans le placard.


Time stories, avr. 2020 Time stories - là, ça fait vraiment rêver de pouvoir se balader dans le temps...

- page 2 de 219 -

Les ludochons : le club des joueurs et joueuses de jeux de société / jeux de plateau
sur Bourgoin-Jallieu et le Nord-Isère