Mot-clé - splendor

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, octobre 7 2016

6 octobre 2016 - Travolta 007

Ceux qui liront le titre de ce message ne manqueront pas de se demander si nous n'avons pas joué à Codenames et si l'un des joueurs ne s'est pas livré à un pari désespéré mais néanmoins fantastique...
Les choses sont en fait un peu plus simples (dommage) et à la fois plus étranges (chouette!); en cette semaine qui précède le salon d'Essen, l'ambiance était comme d'habitude légère et presque frivole, puisque déjà certains parlent goulûment de bières et... de la capacité comparée des coffres de différentes berlines familiales ! C'est curieux, mais habituel !

Dans cette ambiance électrique et bon enfant, un de nos membres éminents, Manu a commis l' "erreur" de venir en tenue de travail, nanti d'une somptueuse chemise rose... Notez- bien que la dite chemise était tout-à-fait élégante et qu'il la portait fort bien ! Peine perdue, le ludochon était d'humeur moqueuse et rien ne lui fut épargné ! On lui a demandé des nouvelles de Jack Lang, on a salué son courage, on s'est interrogé sur les risques pour la jeunesse de tels exemples, etc... Pour tout dire, on a fini par esquisser quelques pas de danse façon Saturday night fever... Oui, même le ludochon connaît des moments d'égarement.

Colons de Catane Les colons de Catane - retour surprenant pour un grand ancien !

Saluons Manu qui est resté de belle humeur face à se déferlement de bêtises. Mais sa chemise a créé une nouvelle interrogation (si). En effet, d'ordinaire une majorité féminine ne manque d'attribuer (en soupirant) à celui-ci une ressemblance avec Daniel Craig... C'est plutôt pas mal car pour nous qui avons grandi à l'époque de l'existentialisme triomphant, nous avions fini par considérer nos visages de manière assez négative

"Ma tante Bigeois me disait, quand j'étais petit : Si tu te regardes trop longtemps dans la glace, tu y verras un singe. J'ai du me regarder encore plus longtemps : ce que je vois est bien au-dessous du singe, à la lisière du monde végétal, au niveau des polypes." Jean-Paul Sartre - La nausée

Avec cette éducation, être comparé à Daniel Craig c'est donc assez formidable, mais voilà dans nos esprits (diablement pervertis) s'est alors formée une image curieuse celle d'une fusion contre-nature entre John Travolta et James Bond...

On pourrait douter mais notez immédiatement que certains des titres des films de James Bond pourraient très bien être des titres de chansons discos au kitsch assumé ("For Your Eyes Only", "Diamonds are forever", "GoldenEye") ou des noms de boites de nuit ("Casino Royale", "Moonraker", "Skyfall" ou "thunderball") sans compter la chanson "Stayin' Alive" qui résume la vie de 007. De la même manière, certains des films de John Travolta ont des titres qui pourraient fort bien s'adapter à l'univers de Ian Fleming ( "Blow Out", "The experts") et on imagine bien des armes ou des projets secrets baptisés par Q, "Saturday Night Fever" ou "Grease"...

Bref, pour le prochain James Bond, nous proposons John Travolta, ou s'il est jugé trop âgé pour le rôle un danseur quelconque pourvu qu'il porte une chemise avec un col pelle-à-tarte ! À défaut, prenez Manu, car on a compris lors de l'AG qu'il souhaitait (aussi) plus de James Bond girls ! :-)

Hyperborea à deux Hyperborea - en version deux joueurs

D'autres choses fascinantes dans la soirée ? Oui, Magali a fait son coming-out, "Oui, je suis une hard-core gameuse (et je veux maraver Raphaël)!". Certains ont joué aux colons de catane (ça aussi c'était un peu improbable), d'autres ont gagné à Quartermaster sur le score de zéro, Manu (pas épargné ce soir) a découvert qu'il y avait beaucoup plus de cylons que d'alliés à sa table, et d'autres ont fini sur un collaboratif "mais je vais te pourrir quand même un peu ce qui n'est pas normal mais j'aime cela" (the game)

Vivement le retour au calme (ou pas) !

Les jeux

  • Les colons de Catane (K. Teuber chez Filosofia)
  • Battlestar Galactica (Corey Konieczka chez Fantasy Flight Games)
  • The Game: Are you ready to play The Game? (Steffen Benndorf chez Oya)
  • Hyperborea (A. Chiarvesio , P. Zizzi chez Asterion)
  • Kréo (Julien Prothière chez Sweet November ,)
  • Mombasa (Alexander Pfister chez Gigamic)
  • Splendor (Marc André chez Space cowboys)
  • Quartermaster (Ian Brody chez Asyncron)

Les joueurs

  • Bertrand II, Magali et Raphaël sur Mombasa
  • Bertrand I, Noémie, Suzel et Zaggus à Catane
  • Matthieu et Sandra sur Hyperborea
  • David, Jean-Michel, Manu, Thomas et Vincent (Bibou) dans Battlestar Galactica
  • Davy, Éric, Frédéric, Jean-Philippe, Olivier et Vincent (Possom) sur Quartermaster


Quartermaster Quartermaster - la forteresse Europe

vendredi, décembre 11 2015

10 décembre 2015 - Entre deux tours (bis)

Il n'est pas toujours facile de bon matin de s'apercevoir qu'alors que vous pensiez avoir eu l'éclair de génie, l'éclair se révèle n'être qu'une flammèche que, de plus, vous vous acharnez à éteindre !
Et oui ce matin, devant un bol de chocolat, vous avez eu, dans une fulgurance, l'idée d'un titre pour le billet du jour : "Entre deux tours"... Plus vous y réfléchissez et plus cela vous plait... Jusqu'au moment où vous vous apercevez que vous avez déjà fait le coup l'année dernière (ici)....

Pourtant l'idée était jolie... En effet, si vous ne vous êtes pas enfoncés profondément les doigts dans les oreilles avec vigueur en ayant au même moment fermé vos paupières il est dur d'échapper à cette actualité qui semble des plus stupéfiantes pour la plupart des commentateurs... Or pour le joueur, et donc pour le ludochon, l'entre deux tours est un état familier et pour tout dire presque constitutif de son état... Et si on pousse le raisonnement jusqu'à ses limites, avant même le premier tour, il se projette souvent dans le jeu, nanti de son expérience ludique, et une fois le jeu fini il n'est pas rare qu'il continue à imaginer ce qu'aurait pu être un tour supplémentaire ou ce que sera le premier tour de sa prochaine partie...

Clochemerle Clochemerle - comme dans la vraie vie, si on est moins nombreux à se battre, c'est plus fluide !

Bref, pour le ludochon, l'entre deux tours est quasiment ce qui constitue le jeu... or nous avons appris avec l'âge à nous habituer à cet état de tension et à en comprendre les étapes. D'abord faire un état des lieux le plus complets possibles, ensuite tenter de comprendre les intentions et les objectifs de vos partenaires / adversaires, ensuite tenter de trouver le coup le plus efficace possible (valables pour vous et n'entrainant pas chez vos partenaires l'envie de vous rayer du plateau), ou parfois plus simplement de sauver les meubles.
Le joueur de Go a d'ailleurs aussi un petit proverbe qui dit que "la pierre brûle" (comme le bulletin ?) et que donc il faut réfléchir à toutes les options avant de prendre sa décision et de l'exécuter....
Le joueur, on le voit, est plutôt bien préparé à l'entre deux-tours et gère avec un certain calme le "et si..., et si...".

Vous me direz que cela n'empêche pas les joueurs de faire des erreurs ou de ne pas être d'accord sur la meilleure stratégie possible. C'est vrai, mais le joueur comprend bien la liberté qu'à tout un chacun de jouer sa carte, son meeple, comme il l'entend, le tout est qu'il utilise au mieux cette liberté...
Fin de la métaphore vaguement moralisatrice et, pour tout dire, gonflante ! ;-)

Broom service Broom service - Peut-on donner un coup de balai avec un casque à pointe ? Oups... c'est un chapeau de sorcière !

Le joueur, hier, pour l'essentiel ne faisait pas dans la métaphore, il jouait ! Et il était intéressé par tout un tas de jeux des plus anciens Wikinger, Twilight struggle, Taluva, aux plus récents Clochemerle...

Les jeux

  • Blueprints (Yves Tourigny chez Z-man games)
  • Broom Service (Alexander Pfister et Andreas Pelikan chez Alea)
  • The City (T. Lehmann chez Gigamic)
  • Clochemerle / My village (Inka & Markus Brand chez Gigamic)
  • Splendor (Marc André chez Space cowbo
  • Taluva (M.-A. Casasola Merkle chez Ferti)
  • Twilight struggle (A. Gupta & J. Matthews chez GMT)
  • Wikinger (M. Kiesling chez Hans im Glück)
  • Yspahan (S. Pauchon chez Ystari)
  • Zéro (R. Knizia chez Asyncron)

Les joueurs

  • Raphaël et Vincent(Possom) en pleine guerre froide
  • Éric, Suzel et Zagg en villageois en bisbille
  • Frédéric, Jean-Michel, Michaël, et Olivier en langskip
  • Bertrand, jean-Philippe, Manu et Vincent (Possom) donnant un coup de balai
  • Davy, Noémie, Stéphane (l'aff) en caravane !


Twilight struggle Twilight struggle - c'était mieux avant ?

vendredi, novembre 20 2015

19 novembre 2015 - Jouez ! Toujours !

En parler ou pas ? Vieux débat qui peut agiter la conscience, en ces circonstances, même du plus modeste plumitif quand il doit reprendre l'écriture que cela soit à titre personnel ou professionnel...
À cette question, il n'est pas si difficile que cela de répondre ! Que cela soit par l'affirmative ou par la négative vous trouverez aisément sur internet de formidables diatribes sur ce sujet.
Mais ce qui est, en fait, le plus pénible est d'avoir régulièrement à se reposer la question... Depuis 15 ans, cette question revient, en effet, bien trop souvent, alors même que, coupablement, on néglige bien des faits parfois juste, parce qu'ils sont trop éloignés de nos yeux....
Le pire est qu'on pourrait presque finir par répondre mécaniquement à ces événements comme ces communiqués officiels de soutien , collages de formules usées jusqu'à la corde et lues d'une voix monocorde par une communiquant pressé de retrouver son quotidien.

20151119_farmerama.jpg Farmerama - "Il faut cultiver notre jardin"... Voltaire ou Rosenberg, je ne sais plus...

Comme parler des jeux après cette introduction et bien parce que d'ordinaire me remonte à l'esprit, en ces moments particuliers, cette vieille citation de Thomas d'Aquin "Timeo hominem unius libri" (parce que je suis pédant, amateur d'étalage de confiture, je le mets en latin mais grosso modo cela signifie "je me méfie de l'homme d'un seul livre"). Et bien, dans l'univers ludique, c'est en fait la même chose... Méfiez-vous de l'homme d'un seul jeu !

Imaginez un homme qui n'aurait joué qu'au seul et unique Monopoly, ne concevrait-il pas pas l''univers comme une vaste compétition immobilière aux enjeux uniquement pécuniaires ? (Tiens je me demande quel est le jeu préféré de Donald Trump ?). Imaginez maintenant que vous n'ayez connu que le docteur Maboul ! Ne vous rendriez-vous pas chez le médecin avec une certaine terreur ? Même le monomaniaque de notre traditionnelle coinche ne pourrait-il pas vivre dans le stress d'atouts sans cesse changeants ! Et des années de Cluedo ne vous pousserait-il pas à regarder avec attention celui qui vous passe la moutarde ?
Bon, à ce stade je me demande si l'homme d'un seul livre pourrait être celui d'un seul jeu et que celui-ci pourrait être le cochon qui rit ? Ne faites pas attention c'est mon côté blasphématoire ! Pfff au revoir les 72 vierges ;-/ !

Isle of Skye Isle of Skye - vainqueur esthétique l'île de Guillaume

Bref, méfiez-vous de l'homme d'un seul jeu ! (ou alors Keyflower, ou Modern art, ou... Ah, bah non, ce n'est vraiment pas possible), il faut donc, jouer beaucoup, à de nombreux jeux, sans préjugés, dans une bonne ambiance conviviale et cela chez les ludochons, on sait faire.

Hier soir, donc assez belle fréquentation et un grand éventail de jeux dans des styles très différents !

Lewis  & Clarke Lewis & Clarke - l'Amérique du Nord, les grands espaces et.... les aléas !

Les jeux

  • Farmerama (U. Rosenberg chez Ravensburger)
  • Five tribes (B. Cathala chez Days of wonder)
  • Hack Trick (József Dorsonczky chez Mind Fitness Games)
  • Isle of Skye: From Chieftain to King (A. Pelikan & A. Pfister chez Mayfair games)
  • Lewis & Clarke - L'expédition (C. Chaboussit chez Ludonaute)
  • Modern Art (R. Knizia chez Mayfair games)
  • OctoDice (C. Toussaint chez Pegasus Spiele)
  • Splendor (Marc André chez Space cowboys)
  • Suburbia (Ted Alspash chez Ystari)
  • Through the Ages (Vlaada Chvátil chez Iello)
  • Zéro (R. Knizia chez Asyncron)


Suburbia Suburbia - construire vite et bien pas si facile...

Les joueurs

  • Guillaume, Magali, Olivier et Vincent (Possom) sur Isle of Skye
  • Christophe, David et Jean-Michel sur Five tribes
  • Ghislaine, Manu, Michaël, Quentin et Quentin sur Lewis et Clarke
  • Éric, Jean-Philippe et Raphaël sur Through the Ages
  • Bertrand, Maude et Vincent (Bibou) sur Farmerama
  • Davy, Suzel et Zaggus sur Suburbia


- page 2 de 5 -