vendredi, décembre 22 2017

21 décembre 2017 - Ah la fourbe !

Vous trouverez cette exclamation placée au frontispice de ce billet sans doute un peu rude, surtout qu'elle s'applique à une ancienne présidente des ludochons que je ne nommerais pas ici parce que Suzel est un prénom suffisamment rare pour vous permettre de l'identifier encore une fois trop aisément....

20171221_majesty.jpg Majesty - Assez de temps pour des fourberies ?

Manque de respect pour une présidente? C'est vrai... Pourtant j'avais longtemps hésité à soumettre l'idée à notre président actuel, le sympathique Manu, de dresser comme on le fait dans le Périgord des arbres d'honneur pour nos élus, et je me suis dit qu'il fallait malheureusement y renoncer sous peine de passer les vacances à tailler du bois et à peindre des pancartes ("Honneur à Suzel, Vincent, Yoann, Zaggus"), histoire de ne pas ouvrir les cadeaux de Noël avec des doigts sales et plein d'échardes !
Bref pourquoi donc manquer de respect à une présidente pourtant bien aimée par la plupart ? Et si la perte d'une obséquiosité de bon aloi me condamne à une componction bien méritée, pourquoi prendre ce risque? Pourquoi s'acharner contre une joueuse qui est l'une des seules à avoir la présence d'esprit et le bon goût de placer Modern Art parmi les meilleurs jeux? Et bien à cause de sa fourberie ! Si !

En effet, hier soir, après quelques parties votre serviteur errait, bienheureux, entre les tables de joueurs, mais déjà inquiet à l'idée d'avoir à chercher une idée ("à la con") de chronique, quand, après avoir conclu que, cela ne venait pas, je me suis résolu à quémander une idée...
Dans ce bon esprit de camaraderie qui définit les ludochons, les suggestions brillantes ne manquèrent pas et, pour les résumer, il suffit de citer les deux mots les plus fréquemment évoqués : "de jeux ?"... On voit bien que le ludochon est moqueur : pourquoi parler de jeu dans une chronique ludique !?!
Non! Cela risque de faire ton sur ton! Faute de goût.
Suzel, elle me regarda et me glissa : "Bah c'est le solstice!"
20171221_zen_master.jpg Zen master - Blanc et noir, nuit et jour !

Et bah, voilà ! Enfin une "bonne" idée.... immédiatement l'esprit s'emballe: la nuit, le jour, le joueur est-il un animal diurne ou nocturne ? Et forcément on voit immédiatement tout le parti qu'on peut en tirer, une dichotonomie blanc et noir, quelques scénettes amusantes sur des joueurs décrits en vampires, suçant un fluide ludique (ou étant sucé par les éditeurs). Waou voilà donc un sujet !

Et bien, amis ludochons, apprenez une chose; il y a pire que l'absence d'idée... Il y a la mauvaise idée... Après quelques heures à triturer cette idée, il en appert une conclusion sans appel... C'est une idée "à la con" aussi !
Et oui en effet, les joueurs ne sont ni diurnes, ni nocturnes, ils jouent à la lumière du jour ou des lampes avec le même plaisir ! Et au cours des saisons ? Pareil ils jouent ! Bref le joueur se moque du solstice comme de son premier meeple (et encore, pas tous, certains ont encadré leur premier meeple !).

Dans de telles conditions, n'est-il pas légitime d'éprouver quelques ressentiments à l'égard de notre ancienne présidente qui m'a savonné la pente et vous prive vous d'une honnête chronique ? Si... (Bon ok, j'ai déjà joué avec elle j'aurais du me méfier !)
Un gage ? Une partie de Modern Art pour tout le monde. Comme d'hab... Ou Keyflower... :-)
PS: Saurez-vous retrouver les deux chroniques recyclées ici ?
20171221_armadora.jpg Armadöra - le jour et la nuit avec Nuggets...

Les jeux

  • Armadöra (Christwart Conrad chez Blackrock Editions)
  • Flamme Rouge (Asger Harding Granerud chez Lautapelit) x2
  • Majesty : une couronne pour le royaume (Marc André chez Hans im Glück)
  • Myrmes (Yoann Levet chez Ystari)
  • Oddville (C. Lavezzi chez Iello)
  • Projet Gaia (H. Ostertag, J Drögemüller chez Z-Man games)
  • Quartermaster General (Ian Brody chez Griggling Games) x2
  • Le Seigneur des Anneaux JCE ( Nate French chez Edge)
  • Zen master (Reiner Knizia chez HELVETIQ)

Les joueurs

  • Davy, Jean-Jacques, Manu, Olivier, Philippe et Rémi
  • Bertrand II, Jori, Vincent (Possom) et XXXX
  • John et Suzel
  • Éric, Raphaël et Vincent (Bibou)
  • Nelly, Noémie, Stéphane (l'aff) et Stéphane (3)
  • Alain, Laurent, René, et Vincent (Tcho)


20171221_flamme_rouge.jpg Flamme rouge - été comme hiver sur un vélo...

vendredi, mai 13 2016

12 mai 2016 - Treize à table

Malgré le temps pluvieux, la fréquentation chez les ludochons ressemble à celle d'un mois de juillet, seulement treize braves à table ! Que les plus superstitieux se rassurent; nous étions bien treize hier mais sur plusieurs tables et, si autour de cette "Cène païenne", on a notait quelques apôtres zélés du jeu de société, il n'y avait aucun Judas parmi nous (même si comme toujours au cours de la soirée, on a pu relever ici ou là quelques fourberies de bon aloi). .

20160512_bretagne.jpg Bretagne - Ceux qui proclament Vive les bretons se souviennent-ils des paroles originales ?

Est ce aussi ce temps pluvieux qui a poussé certains à retenter un voyage en Bretagne ? Difficile à dire et si nous avons déjà évoqué tout le mal (Mode politiquement correct : ) bien qu'il faut penser de cette région ici nous laisserons les joueurs s'exprimer sur le jeu et son plateau d'un vert mensonger (Mode politiquement correct :) guilleret.

Sur la table voisine, on se plaçait bien loin du réduit breton (évocation d'une solution stratégique inachevée de la seconde guerre mondiale qu'on peut regretter), c'est tout simplement toute l'histoire de l'humanité qui préoccupait les joueurs d'Origin. Une fois de plus il faut saluer la qualité et l'originalité du matériel fourni par cette maison d'édition.

Origin Origin - refaire le monde

Sur les deux autres tables, c'est deux gros jeux de gestion qui occupaient le terrain. D'une part Myrmes, réapparu la semaine dernière, est encore revenu cette semaine sur ses terres presque natales pour démontrer ses grandes qualités. Sur l'autre Mombasa, déjà joué 5 fois cette année, s'impose comme une des tout meilleurs jeux de gestion des dernières années.

Les jeux

  • Bretagne (Marco Pozzi chez Placentia Games)
  • Mombasa (Alexander Pfister chez Gigamic)
  • Myrmes (Yoann Levet chez Ystari)
  • Origin (Andrea Mainini chez Matagot)
  • Quadropolis (François Gandon chez Days of Wonder)


Myrmes Myrmes - "notre" classique avec des pros de celui-ci autour!

Les joueurs

  • Davy, Jean-Michel et Manu sur Myrmes
  • David, Frédéric et Vincent (Possom) sur Origins
  • Bertrand, Éric, Jean-Philippe, et Noémie en Bretagne
  • Olivier, Raphaël et Vincent (Bibou le Coyote) à Mombasa


Mombasa Mombasa - Raphaël est dans la place !

vendredi, mai 6 2016

5 mai 2016 - Une belle ascension

Pour l'Ascension, nos spécialistes de la soirée à thème ont eu une belle idée... Pour être en accord avec le calendrier, il fallait trouver une idée d'élévation ! Qui dit ascension dit sommet, qui dit sommet dit vainqueur; qui dit vainqueur dit reconnu et qui dit reconnu dit souvent primé !
Cette soirée était donc consacrée aux jeux primés !
Il faut le dire c'est une plutôt bonne idée car dans les jeux primés on retrouve de nombreux très bons jeux (surtout qu'avec la multiplication des prix on a un large éventail de choix). Ainsi parmi ceux-ci, on retrouve notamment Hase& Igle, Torres, Alhambra, Terra mystica, Myrmes, Medina, Carcassonne, Agricola, Terra Mystica, les princes de Florence, Qwirkle, 7 wonders Duel, Bruxelles, Olympos, les Colons de Catane et on en oublie....
Certes, certains jeux ont vieilli, et n'ont plus la superbe qu'ils avaient à une époque, mais quel plaisir pour les joueurs les plus anciens de retrouver ces vieilles perles qui ont gagné en patine et en nostalgie, ce qu'elles ont pu perdre en qualité ludique.


Torres Torres - C'est beau et mieux encore c'est bon !

Sur une table on a pu revoir l'un des premiers ancêtres des jeux de course cycliste le fameux Um Reifenbreite, où une échappée fascinante (dans une ascension!) tendit à prouver que le propriétaire du jeu maîtrisait mieux les règles que les autres... Quelques piliers du club, s'évertuaient eux à renforcer les piliers de leurs tours à Torres au cours d'une partie assez tendue.
À côté, certains retrouvaient ou découvraient Myrmes, car il serait dommage, surtout chez les ludochons, qu'on se prive de ce jeu trop longtemps. Enfin sur une dernière table, on retrouvait Endeavor, jeu qu'on oublie de citer assez souvent parmi les bons jeux mais qui séduit à chacune de ses sorties.

C'est autour de ces tables qu'on a entendu cette curieuse maxime, "Si on triche tous, cela ne compte pas ", je ne sais pas si les ludochons doivent se flatter d'avoir fait retentir cette maxime qui peut rappeler les pires heures de la politique ou du populisme, mais rien d'aussi grave ici, (on vous rassure). En fait, c'est une erreur de règle utilisée par tous qui a créé cette "tricherie" généralisée.

Endeavor Endeavor - des puissances coloniales et des explorateurs, le meilleur et le pire d'une époque ?

Seul regret, cette soirée, où de nombreux jeux méritaient le détour, n'a pas été aussi suivie que d'ordinaire, la faute au pont de l'Ascension que de nombreux ludochons ont franchi le coeur léger...

En fin de soirée, quelques jeux hors thème pour profiter au maximum de ce temps ludique (Harald, The game, Ugo !)...

Myrmes Myrmes - il faut le ressortir de temps en temps pour se rappeler que c'est quand même très bon !

Les jeux

  • Endeavor (Carl de Visser, Jarratt Gray chez Ystari)
  • Dr Eureka (Roberto Fraga chez Blue Orange)
  • Harald (Rémi Gruber chez Rune éditions)
  • Myrmes (Yoann Levet chez Ystari)
  • Qwirkle (Susan McKinley Ross)
  • The Game: Are you ready to play The Game? (Steffen Benndorf chez Oya)
  • Torres (Kramer & Kiesling chez Tilsit)
  • Ugo ! (R. Hoekstra, T. Jansen & P. Zuidhof chez PlayThisOne)
  • Um Reifenbreite (Rob Bontenbal chez Jumbo)


Les joueurs

  • David, Stéphane (l'aff) et Olivier sur Torres
  • Éric, Bertrand, Magali et Nelly sur Myrmes
  • Léopoldine, Manu, Quentin et Vincent (Tcho) sur Endeavour
  • Jean-Michel, Marjo., et Vincent (Bibou) sur Um reifenbreite


Um Reifenbreite Um Reifenbreite - une autre époque ludique, mais pas forcément moins de plaisir (ludique).

- page 1 de 3