Mot-clé - Terraforming Mars

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, décembre 27 2019

26 décembre 2019 - Le "jamais repu"

Le 26 décembre est une date qui permet de tester la ferveur et l'enthousiasme de certains ludochons !

En ce jour, que nos futurs ex-voisins d'outre-Manche ont baptisé du doux nom de "Boxing day" et où certains d'entre eux vont s'entasser dans les stades de foot en hurlant - on peut parfois se demander si les anglais n'ont pas créé des pans entiers de ce que nous pourrions appeler l'élégance , pour pouvoir l'instant d'après lâcher un "En fait... Finalement.... On peut s'en passer!" - bref, reprenons, en ce jour du 26 décembre il est souvent difficile pour certains de nos concitoyens de sortir de chez eux...

Après quelques agapes, la plupart ressemble, en effet, plutôt à de grands cétacés échoués sur la plage, si ce n'est que si cette image est déprimante pour ces mammifères marins, eux n'en perdent pas pour autant leur élégance (encore une fois l'élégance), alors qu'avec un oeil vitreux, la bouche pâteuse et la panse relâchée, quelques noceurs paraissent avoir perdu le côté "racé" qu'ils avaient encore quelques heures plus tôt quand ils enfilaient, encore sobres, leurs costumes de lumière....
Il était donc logique qu'on puisse prendre peur à l'idée de croiser certains des ludochons d'ordinaire si fantastiques dans un état second.... Que nenni! Une fois de plus, le ludochon défie tout pronostic, et nous avons même pu croiser ceux que nous qualifierons désormais de JR, à la fois pour leur fourberie ludique (et uniquement ludique) et parce qu'ils ne sont Jamais Repus !
En effet, sur les trois tables qu'il fut possible de lancer, ces beaux esprits ne se sont pas satisfaits de quelques party-games légers permettant de souffler après les fêtes, non, les voilà lancés dans des parties de Brass, Crystal Palace et Cooper island .... Et que dire même de ces quatre héros qui au sortir de cette partie partie de Brass (coulée dans le bronze) décidèrent de conclure la soirée par un petit Terraforming Mars !

Crystal palace, déc. 2019 Crystal palace - Le cristal est-il lumineux ?

Signalons que la bonne âme qui se déplaça juste pour nous amener les clés (qu'elle soit remerciée mille fois), est repartie avec une boîte pantagruellique de Gloomhaven sous le bras ! Si vous pensiez que le ludochon pouvait être facilement rassasié voilà qui doit vous faire déchanter ! De véritables Mangeclous ludiques !

Et c'est tout ? Non! Une ludochonne avait même poussé le luxe jusqu'à endosser une tenue, rappelant mais avec plus d'élégance (ter) le père Noël.... Et si certain(e)s l'ont affublé du terme de mère Noël, c'est ne l'oublions pas parce que dans le lyonnais "une mère" ce n'est pas rien et que cela tiendrait même plutôt de titre honorifique dans les milieux notamment culinaires, mais cette tenue nous a surtout permis de résoudre une des grandes énigmes qui se pose à tout esprit cartésien en cette période : "comment voulez-vous que les ateliers du père Noël puissent produire autant de cadeaux ?"
Et bien maintenant nous savons que si les choses ne filent pas comme il faut, la mère Noël peut lâcher quelques bordées de jurons bien sentis !

Ah, les jolis miracles de Noël que nous réservent les ludochons! Pour ne pas être en reste, même votre rédacteur, à l'âme aussi noire que son encre, doit faire amende honorable et admettre que Suzel dont il a souvent rapporté les malheurs avec une explication de règles il y a quelques années, nous a livré un explication assez lumineuse de Crystal Palace, ce qui était loin d'être évident à priori....

Même à Noël, le ludochon tient du cadeau !

Cooper island, déc. 2019 Cooper island - À Taluva ils ont embauché des comptables ?!?

Les jeux

  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Crystal Palace (Carsten Lauber chez Super Meeple)
  • Cooper island (Andreas "ode." Odendahl chez Pegasus spiele)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)

Les joueurs

  • Bertrand, Magali, Olivier et Suzel
  • Alexis, Carole et Vincent (bibou)
  • Berrtand II, Cécile, Davy, et Jori
  • David de passage


Brass, déc. 2019 Brass - Donc c'est un party game, avant de débuter la soirée !

jeudi, décembre 19 2019

19 décembre 2019 - veillée d'armes

Encore une fois le joueur doit se confronter à l'approche de la date fatidique de Noël, et nous devons reconnaître une fois de plus que cette date est pour lui un peu paradoxale....

Comment ! me direz-vous, alors que les magazines regorgent de jouets et de jeux pourrait-il ne pas être dans son élément ?
Et bien certains joueurs sont assez exigeants... D'une part ils sont nombreux à ne pas vouloir se reconnaître dans les jeux qui sont les plus présents dans les conversations et les rayons de supermarché (parfois à raison), voire à l'instar de certains aficionados de groupes de musiques obscures, ils vont être prêts, à tort cette fois, à brûler leurs anciennes icônes :
"- Ouais.... Time'sup c'était bien... Avant
- Avant, quoi ?
- Bah... que cela ne devienne commercial !
- Ca reste le même jeu, quand même, non ?
- Ouais... Exactement... Tu te rends compte de la trahison !...
- ? ? ?"

Wonderful word, déc. 2019 It's a wondeful world - un jeu qui s'impose sans tambours ni trompettes

En plus, si le joueur peut croire au père Noël, le défaut c'est qu'il croit aussi au père "Essen", au père "Cannes", au père "c'est le Spiel des Jahres", au père "mon dealer est sympa" (le père Zag pour les intimes), bref il a un peu banalisé la magie de Noël... Et pourtant, il a des goûts simples, il veut juste la première édition du Kick Starter, celle où il y a une erreur dans le version anglaise des règles (avec un "s à dice page 4), même si d'ailleurs la règle VF est très bien et si possible avec une dédicace de l'illustrateur, mais celle où sa signature remonte ce qui prouve que c'est avant son accident de baignoire (une glissade malheureuse) en octobre 2017.... Et là, il faut bien le dire quand il ouvre votre paquet avec une cravate même pas dédicacée il peut se sentir incompris !

Bref, Noël pour le joueur est une période qui peut être un peu frustrante et pourtant, pourtant... c'est aussi une période pleine de satisfactions ! En effet, pour une fois, au lieu de lui lâcher un méprisant et régulier :
"- Tu joues vraiment ? Vraiment vraiment ?"
Son entourage lui trouve soudain des vertus particulières, il devient le nouvel oracle celui qui peut faire la différence, un expert redoutable, et pour le moins précieux...
- Tu connais un jeu drôle ?
- Euh "drôle", c'est vague combien de joueurs? Quelles tranches d'âge ? Durée ? Facile à apprendre ou pour des joueurs avertis ?
- ... Je me renseigne.... faut vraiment tout cela?...
- Tu veux un conseil professionnel ?
- Oui, oui, pardon, je demande tout de suite, et merci hein, t'es super ! Je te ramène un café ?"
15 jours de célébrité, cela ne se refuse pas (amour propre ou non)...

Bref, en cette période le ludochon est pris dans des aspirations contraires et soumis à de nombreuses contraintes... C'est pour cela que même s'ils étaient encore nombreux ce jeudi, l'atmosphère de la soirée était encore bien étrange et les ludochons prompts à retourner se coucher tôt pour être vaillants le lendemain!

Agricola - expedition to newdale, déc. 2019 Agricola - expedition to newdale - Peut-être que le père Noël il comprend la puissance marketing de la marque...

Les jeux

  • Agricola - Expedition to Newdale (Alexander Pfister chez Lookout games)
  • Bruxelles 1897 (Etienne Espreman chez G.A.G.)
  • It's a Wonderful World (Frédéric Guérard chez La boîte de Jeu)
  • Mooncake master (Daryl Chow chez Origame
  • Nocturion (George Skourtis chez Vesuvius Media)
  • Oddville (C. Lavezzi chez Iello)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)


Oddville, déc. 2019 ''Oddville - le grand classique de Stéphane (qui a bien raison sur ce coup-là!) ''

Les joueurs

  • Jean-Marc, Manu, Rémi, Serge et Suzel
  • Bertrand II, Cyril (Atom), et Guillaume
  • David, Vincent (Bibou) et Vincent (Possom)
  • Bertrand, Davy, Éric et Yannick (Lego)
  • AlainCM, Cécile, Patrick et Stéphane (l'aff)
  • Magali, Noémie, Olivier et Philippe (MNOP)

Nocturion, déc. 2019 Nocturion - au début, hésiter à défourrailler au hasard ou à passer en mode hypercalculateur...

vendredi, décembre 13 2019

12 décembre 2019 - Parlons retraite !

J'entends déjà des esprits un peu méfiants me dirent : "Euh, tu es sûr? On est sur un blog ludique.... Et la retraite ce n'est pas vraiment notre spécialité"
Erreur! D'une part, nous avons déjà, au moins une fois parlé, de retraite et du jeu (Si, si, ) et puis nous savons bien qu'en France, en prenant un exemple un peu daté, il n'est nullement besoin de connaître le foot pour parler de Raymond Domenech, alors les retraites....

Hilo, déc. 2019 Hi-Lo - Une sorte de système de retraite à points... Grosso modo...

Néanmoins, nous serons "bon joueur" (logique chez les ludochons), et nous nous accorderons une petite mise en perspective historique en revenant au XIXème siècle, et en nous posant la question : comment le plus grand législateur français de l'époque gérait la retraite ? Et bien, puisqu'il faut le nommer, pour Napoléon, la retraite, c'était un sujet sensible.
Notez bien qu'il avait commencé par des grandes phases de concertation, mais que petit à petit les conflits se sont multipliés... Dans ces conditions, il a commencé par bien observer les effets de la retraite chez les autres à l'étranger, avant de se les appliquer un peu rapidement en France. Néanmoins, il ne semble pas en avoir tiré une grande satisfaction personnelle, et ne parlons même pas du peuple et des grognards souvent prompts à proférer des commentaires peu amènes :
"Ouais.... Bah.... Sa retraite c'est une %^*£" de Bérézina !"

Not alone, déc. 2019 Not alone - pour atteindre sa retraite, il faudra être solidaire...

Mais, éclairé par cet exemple fort pertinent, on peut se demander si l'évolution des retraites est vraiment le sujet le plus grave qui touche la France... En effet, prenons deux spécialistes de la retraite, et bien, quand on considère les veste à brandebourg d'un grognard, on s'interroge sur la veste jaune d'un grognon... Parlez-moi de déclin ! Pour le bon goût, pas de doute...
Bon certains voudront ramener le débat sur de bonnes bases et me diront qu'on ne peut pas comparer ces deux retraites, bien différentes! Car, la gestion du système de santé n'est déjà plus la même.... Certes, à l'époque ils avaient Larrey, amputeur émérite qui vous retirait un membre en moins d'une minute avant même que vous ayez eu le temps de casser votre pipe prétendument anesthésiante... Alors que de nos jours, en une minute vous avez déjà les notes de tous les généralistes du coin et que vous avez déjà publié la photo de votre thermomètre sur instagram, photo qui a déjà été "liké" trois fois... Le progrès est indéniable, mais effectivement la comparaison est difficile!
D'ailleurs nous n'hésiterons pas à vous faire part d'une analyse profonde... Est-ce que ce n'est pas l'absence de fumeurs de pipe, ne pouvant donc plus la casser qui déséquilibre les comptes de la sécu ? Bref, pour sauver la sécu, relançons la production à Saint-Claude !
Et je ne voudrais même pas évoquer les arguments spécieux de certains, qui refusent la mise en perspective historique, avec des phrases comme "Oui cette retraite de Russie", c'est encore un truc de "rouges"... Bref restons sur notre "étude" historique sérieuse ! Donc,...
"Euh, en fait, je crois que tu mélanges les notions....
- Pardon ?
- Oui, ce n'est pas la même... retraite....
- Oh... Pétard..."
Je suis prêt à l'admettre, mais je trouve que vous jouez sur les mots et que cela ne change rien! Bon, je change quand même de définition! Retraite : "période ou un lieu où un individu se retire de ses activités habituelles et s'éloigne physiquement de son cadre de vie pour un temps de réflexion et de méditation" et bien si je l'applique à mon grognard qui est lui en pleine retraite au milieu des steppes russes (ça il est bien sorti de son cadre de vie habituel!). Voilà ce qu'il me répondra :
"Ah? Parce que c'est "spirituel" de manger des esquimaux de cheval pour son quatre heures?"

Bref je crains qu'il ne soit effectivement difficile de parler sérieusement de retraite dans notre club de jeux, si ce n'est dans un wargame... Notons d'ailleurs que chez nous, la situation n'a rien de comparable car nous avons beaucoup d'actifs et assez peu de retraités et que depuis longtemps nous sommes rompu à la maîtrise de la valeur du point !
Chez les ludochons, au fond, on joue...

Coloma, déc. 2019 Coloma - Dans le Far-west, la retraite n'est pas le sujet le plus prégnant!

Les jeux

  • Coloma (Mihajlo Dimitrievski et The Mico chez Final Frontier games)
  • Die Crew: Reist gemeinsam zum 9. Planeten (Thomas Sing chez Kosmos)
  • Dream On! (Alexandre Droit, Julien Prothière chez CMON)
  • Fertility (Cyrille Leroy chez Catch up games)
  • Hilo (Eilif Svensson chez Pixie Games)
  • Keyflower (R. Breese & S. Bleasdale chez R&D games)
  • Mooncake master (Daryl Chow chez Origame
  • Not alone (Ghislain Masson chez G.A.G.)
  • Splendor (Marc André chez Space cowboys)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • King of Tokyo (Richard Garfield chez Iello)

Les joueurs

  • Alain, Éric, Jori, Philippe, Vincent (Bibou) et Vincent (Possom)
  • Bertrand, Cécile, Cédric, Magali, Noémie, et Suzel
  • Davy, Bertrand II, Natacha, et Thibaud
  • Alexis, Carole, Cyril, Jean-Marc et Frédéric II
  • Marie ,Philippe, Sandrine et Séverine
  • Manu, Olivier, Patrick, et Serge


Dream on !, déc. 2019 Dream on !

- page 2 de 12 -