Mot-clé - Soirée à thème

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, novembre 6 2015

5 novembre 2015 - 2 + 2 + 2 + ...

Le "jeu à deux" est il faut le dire assez peu pratiqué d'ordinaire chez les ludochons. La raison la plus évidente à cet état de fait est, que le ludochon, quand il dispose de nombreux joueurs prêts à en découdre va être tenté de s'aventurer sur des jeux qui seront moins faciles à sortir dans le cadre familial où vous disposez peut-être moins régulièrement de 5 hard-core gamers (alors que, pour certains, le jeu à deux paraît plus accessible dans ce même cadre).

C'est aussi pour cela qu'une fois de temps en temps nous organisons une soirée jeux à deux, ce qui nous permet de tester et d'échanger sur des jeux que nous ne pratiquons que rarement au club et que nous ne connaissons pas forcément.
Cela permet aussi au ludochon, quand il rentre à la maison, de dire qu'il a joué à un bon jeu (ce qui est souvent le cas) mais que pour une fois, oui, on pourrait l'avoir et surtout y jouer à la maison !

Balance duels Balance duels - le jeu à deux c'est souvent une question d'équilibre....

En cette soirée particulière, nous avions donc mis en place une longue table, traversant notre espace habituel et où les joueurs pouvaient s'installer de part et d'autre.
Un moment intéressant, où on pouvait voir les mêmes joueurs re-découvrir que le jeu à deux pouvait aller d'un wargame comme Conflict of heroes à un très bucolique 22 pommes !

Kahuna Kahuna est envahi par les colons de catane

On a vu aussi une grande variété de jeu des classiques Kahuna, Colons de Catane, Aton, Ballon cup, du plus sombre Claustophobia aux plus récents Starfighter, Raptor...

Colons de catane Les colons de Catane, eux, voient s'installer Babel

Nous noterons que contrairement à des éditions précédentes de cette soirée à thème, les jeux ouvertement abstraits étaient moins représentés que d'habitude. Ce qui pourrait nous amener à nous intéresser au statut particulier de ces jeux abstraits qui sont souvent de grands classiques ludiques (Dames, Go , Échec, Awalé,...), qui ont su aussi se renouveler (Abalone, projet Gimpf, Gyges, Mana, Exxit... ) mais qui gardent un public particulier.

Les jeux

  • 22 pommes (Juan Carlos Pérez Pulido chez Cocktail games)
  • Abalone (Michel Lalet & Laurent Levi chez Abaolone)
  • Aton (T. Gimmler chez Queen Games)
  • Babel (Hagen Dorgathen & Uwe Rosenberg chez Filosofia)
  • Balance Duels (Bum van Willigen chez Balance games)
  • Balloon cup x2 (Stephen Glenn chez Kosmos)
  • Barbarossa (Atsuo Yoshizawa chez Play & Win)
  • Chaos arena (Steve Sic Evans van der Harten & Misja van Laatum)
  • Les Cités Perdues (R. Knizia chez Filosofia)
  • Claustrophobia (Croc chez Asmodée)
  • Les colons de Catane - le jeu de cartes (Klaus Teuber)
  • Conflict of Heroes (U. Eickert chez Asyncron)
  • A few acres of snow (Martin Wallace chez Asmodée)
  • Le Havre : le port (Uwe Rosenberg chez Filosofia )
  • Isle of Skye: From Chieftain to King (A. Pelikan & A. Pfister chez Mayfair games)
  • Kahuna (G. Cornett chez Filosofia)
  • Raptor (Bruno Cathala & Bruno Faidutti chez Matagot)
  • Starfighter (Stéphane Boudin chez Ystari)
  • Sun Tzu (Al Newman chez Matagot)
  • Terres d'Arle (Uwe Rosenberg chez Filosofia)
  • Warhammer 40000 : Conquest (Éric Lanc chez Heidelberg Spielverlag)


Claustrophobia Clautrophobia - le jeu à deux ce n'est pas que des couleurs pastels et des bisounours !

Les joueurs

  • Guillaume et Zaggus
  • Manu et Bertrand
  • David et Frédéric
  • Olivier et Maude
  • Jean-Philippe et Vincent (Tcho)
  • Suzel et Magali
  • Noémie et Jean-Michel
  • Vincent (Possom) et Rahaël
  • Michaël et Ghislaine
  • Vincent (Bibou) et Davy
  • Yoann de passage


Balloon cup Balloon cup - jeux à deux mais ici en stéréo !

PS: merci à Suzel de nous avoir sauvé la mise sur les photos...

jeudi, juillet 2 2015

2 juillet 2015 - J'ai dix ans...

Parfois on regrette ses propres "traits d'esprit", en effet, voilà plus d'un an, nous rédigions un compte-rendu sur le thème des 10 ans ! Quel gâchis !
En effet, c'est aujourd'hui que nous devrions utiliser celui-ci puisque les ludochons fêtent leurs 10 ans de bons et ludiques services ! Et oui ! Le 7 juillet 2005, déjà, les ludochons se constituaient en association (*).

10 ans ! Une décennie ! Plus de 315 millions de secondes ! Pour mesurer le chemin parcouru depuis lors, replongeons-nous dans l'actualité de l'époque, histoire de nous rappeler l'époque "glorieuse" qui nous a vu naître et comment l'univers a tourné depuis !

Gateau... On prépare le gâteau.... Et on a confié la découpe à des spécialistes de Chantilly

A cette époque, 6 453 000 000 terriens apprenaient que la ville de Cork avait été désignée comme capitale culturelle de l'Europe, ils en furent tous surement très... heureux ! En 2005 aussi, était établi le protocole de Kyoto, dont on aimerait être sûr qu'il nous a conduit à un monde meilleur et pas uniquement à la conférence de Paris...

Nous pouvions aussi à cette époque mettre nos premières vidéos sur Youtube, comme par exemple celle du premier envol d'un Airbus A380... Depuis les vidéos de chats pullulent et les humoristes semblent condamner à coller leurs gros nez sur la caméra....

L'Espagne, 4ème pays à légiférer sur le sujet, autorisait le mariage homosexuel, ce qui laisse songeur sur la modernité revendiquée par tous ceux qui suivront. En 2005 aussi, les caricatures danoises de Mahomet lançait un pavé dans la mare dont les vagues frappent encore durement le rivage.

A la buvette.... S'ils boivent c'est _uniquement_ parce qu'il fait chaud !

Disparaissaient, sans ordre de préférence, Pierre Daninos (dont l'humour léger enthousiasma votre serviteur), Hunter S. Thompson (dont l'humour plus furieux enthousiasma votre serviteur), Rosa Parks (qui nous enthousiasma dans un univers servi sans humour ) ou encore Jean-Paul II (plus connu,de votre serviteur, pour son enthousiasme que pour son humour).

Bref, avec un tel récapitulatif, pouvons nous conclure à une avancée de l'humanité au cours de cette décennie ? Difficile à dire, mais à Bourgoin-Jallieu, dans notre petit coin de Nord-Isère, c'est indéniable et c'est grâce aux ludochons !

Car le jeu de société, c'est, en vrac, la culture (si, si !), l'enthousiasme, la rencontre, les discussions, la mauvaise foi (mais juste pour rire), les pitreries, le sérieux calculatoire (aussi), et la joie de retrouver ses camarades autour d'une table... Les ludochons ont modestement contribué à tout cela !

Ainsi, ils ont participé aux regrettés Printemps du jeu, ils ont vu fleurir leurs bérets, leurs membres se sont retrouvés aux 4 coins de l'Europe, ils ont, à eux tous, du jouer à un bon millier de jeux différents, ils ont accueilli un petit jeune avec des fourmis plein la tête, puis un second obsédé par les dinosaures, ils ont dégommé des boîtes complètes de Haribo,....
Bref les ludochons ont bien vécu cette première décennie. Certes tous les membres originaux ne sont plus là, certains sont venus, d'autres sont partis, mais ils sont bien plus nombreux, aujourd'hui, à se retrouver le jeudi soir et nous espérons qu'il continuera à en être ainsi.

Dédicace... Dino-dédicace... Même les auteurs nous apprécient ! ;-)

Les ludochons

Alain et Martine, Éric & co, Frédéric & co, David & co, Guillaume et Maude, Manu & co, Davy & co, Olivier & co, Suzel & co, Magali, Raphaël, Yoann, Céline & co, Tous les Vincent & co, Michaël & co, Jean-Michel, Jean-Philippe, Zaggus,

Les jeux

  • Andor (Michael Menzel chez Iello)
  • Cacao (Phil Walker-Harding chez Filosofia)
  • Chantilly (J. D. Allers chez Oya)
  • Dino Twist (B. Arpino chez Bankiiiz)
  • Libertalia (Paolo Mori chez Marabunta / Asmodée)
  • Lords of Scotland (Richard James chez Filosofia)
  • Taluva (M.-A. Casasola Merkle chez Ferti)
  • Spyfall (A. Ushan chezHobby World
  • Tzolk’in the Mayan Calendar (D. Tascini & S. Luciani chez CGE )
  • ...

(*) pour les geeks ludiques, sachez que les ludochons existaient depuis quelques mois de manière informelle et se rencontraient alors vers Villefontaine.

Des tables... Ca fait quand même plaisir à voir tous ces joueurs !

vendredi, juin 5 2015

4 juin 2015 - roulotte ou roulette ? Qu'importe cela roule...

Avez-vous déjà rêvé de parcourir les routes (ludiques) en roulotte ? Au pas lent d'un cheval ou d'un âne, vous verriez défiler le paysage, tout en jouant à l'abri, et en pointant de temps en temps le nez de votre "coquille d'escargot" vers des destinations mythiques pour les joueurs (Essen, Cannes, Parthenay,...).

Chez les ludochons, puisque nous avons des organisateurs de soirées à thèmes efficaces, nous leur avons suggéré la roulotte ludique, malheureusement une petite erreur typographique transforma la roulotte en roulette et nous voilà confronté à une erreur typographique digne de celle qui transforme un Harry Tuttle en Harry Buttle.

Murano Notre "roulotte" flottera-t-elle jusqu'à Murano ?

Heureusement, notre brillant organisateur, Guillaume pour ne pas le nommer, trouva la parade, (quel homme !) et il alla même jusqu'à la pérenniser puisque voilà déjà la seconde édition de notre désormais fameuse roulette ludique, qui n'a rien à voir avec celle des casinos !
On rappelle le principe; chacun amène un jeu (parfois un peu rare, ancien, plus trop joué, attaché à de vieux souvenirs) et les jeux et les joueurs sont tirées au sort, un moyen d'essayer d'autres jeux, d'autres partenaires, ...

Hier soir, les jeux sélectionnés furent, Vinci, Kingsburg, Murano, Florenza, Le seigneur des anneaux...

Vinci Vinci ou l'importance de maîtriser son déclin... Deux joueurs ont bien décliné... Oh, oui...

En deuxième partie de soirée, nous avons complété notre soirée ludique avec Résistance, Lost legacy, Geschenkt, Zendo et Minuscule...

Les jeux

  • Florenza (Stefano Groppi chez Placentia games)
  • Geschenkt - Non Merci (T. Gimmler chez Amigo)
  • Kingsburg (A. Chiarvesio & L. Iennaco chez Ubik)
  • Lost Legacy the starship (Seiji Kanai , Hayato Kisaragi chez AEG)
  • Minuscule (Juhwa Lee chez Bombyx / Moonster)
  • Murano (Inka & Markus Brand chez Look Out games)
  • Résistance (D. Eskridge chez Indie Boards and Cards)
  • Le Seigneur des Anneaux (Reiner Knizia chez Edge)
  • Vinci (Philippe Keyaerts chez Jeux Descartes)
  • Zendo (Kori Health avec Looney Labs)

Florenza Florenza, la toscane une grande source d'inspiration chez les créateurs de jeux !

Les joueurs

  • Éric, Olivier, Raphaël,Suzel sur Vinci
  • Maude, Vincent (Possom) et Yoann sur Murano
  • Jean-Philippe, Jean-Michel et Quentin sur Kingsburg
  • Bertrand, Magali, Vincent (Tcho) et Manu sur Le Seigneur des Anneaux
  • Alain, Frédéric et Vincent (Bibou le coyote)

Le Seigneur des anneaux Jusque là tout va bien... C'est le début du jeu !

- page 4 de 5 -