Mot-clé - Kramer ou Kiesling

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, septembre 7 2018

6 septembre 2018 - N'en jetez plus!

Qu'est ce que c'est que cette foule ?!? N'en jetez plus !
Hier soir nous étions plus d'une trentaine de ludochons, avec pour cette rentrée, pas moins de 5 nouveaux d'un coup ! Trois hommes et deux femmes soit une parité presque parfaite, car même si le statisticien aurait préféré pour avoir des chiffres ronds, que l'un d'entre eux se déclare intersexe, (avouons que cela n'est pas toujours facile lors d'un premier contact ludique !) cette affluence donne surtout une impression bien sympathique.

Tellement de bizuths, que des ludochons, ayant deux semaines de jeux avec nous, peuvent presque passer pour des habitués, des ludochons ayant un ou deux ans d'activité, passent pour des anciens, et les anciens, les vrais, ceux qui se réunissaient parfois à trois ou quatre dans des salles peuplées de courants d'air passent pour des pièces de musée (consolons-nous, amis anciens, cela implique presque un certain respect, enfin si on reste loin du Brésil!)

878 Vikings 878 Vikings - À l'époque, le nouveau venu, n'est pas forcément le bienvenu

Pour les nouveaux, rappelons que nous avions publié un petit guide de formation, et nous les invitons à le parcourir... Le plus gros problème dans l'intégration des nouveaux vient, en fait, souvent des anciens! En effet, ils s'offusquent parfois d'avoir à apprendre autant de nouveaux prénoms...
Notons que c'est un pur exercice de mauvaise foi car si, eux, ont à apprendre 6 ou 7 prénoms, les "bleus" doivent, de leur côté, en apprendre pas loin d'une trentaine tout en essayant de comprendre les préférences de chacun.... En même temps, une fois que tu as proposé une fois un Rythm & boulet à Raphaël, tu ne refais plus l'erreur (digérer les cartes de ce jeu est un processus long et douloureux).
Statistiquement, pour les nouveaux un conseil, "Stéphane" et "Vincent" sont les deux prénoms les plus fréquents chez nous et pour le coup, en cas de doute, utilisez les! Au mieux le ludochon concerné sera flatté, au pire, il vous pardonnera cette erreur bien compréhensible...
Quoi que :
Vincent : Moi, je l'ai trouvé pas mal le nouveau!
Suzel : Ah bon ! Il n'a quand même pas inventé le fil à couper les meeples....
Vincent : Bah il se souvenait quand même de moi! Ou alors je lui ai fait une grosse impression lors de la partie (Note si un Vincent vous fait une grosse impression lors d'une partie c'est que vous ne jouez plus la victoire)
Suzel : Ah bon ?
Vincent : il avait même mémorisé mon prénom !
Suzel : Ouaip, enfin, moi, il m'a appelé Stéphane...
Vincent : Ah.... C'est ballot... Euh... Les meeples, tu les coupes comment ?
Suzel : Pfffff,.... Sexe fort....

Bon d'ici deux mois, nous verrons bien ceux qui ont survécu à notre formation et qui se sont fondus dans notre association, pour le moment bienvenue à eux (ça fait plein de nouveaux joueurs ! Vous connaissez Keyflower ?)

Quartermaster Quartermaster - Là, c'est plutôt, ne les jetez pas (les tanks!)! Hein, Davy !

Ah, j'ai failli oublié! Votre serviteur a, aussi, subi une brutale prise de conscience ces derniers jours, quand levant la tête des jeux il s'est aperçu que la cinquantaine arrivait, et qu'il n'avait toujours pas de Rolex... Il est donc temps de transformer ce billet en machine à cash et... L'occasion est trop belle...

En effet, Zaggus, membre distingué des ludochons et même, faut-il le rappeler, ancien président, a créé sa propre boutique de jeux à Aix-les-bains (soit à plus de 66 kilomètres de Bourgoin! Comme s'il voulait éviter les ludochons, dites donc!). J'espère néanmoins (66 km quand même) par le biais de cette annonce obtenir des rabais proprement scandaleux, dans cette boutique (enfin les plus anciens savent que si je suis aussi mobile que pour les événements ludiques, sa trésorerie ne craint rien)...

Pour ceux qui se rendraient, eux, à Aix-les-bains, et souhaiteraient, en choisissant leurs jeux, entonner un "je te tiens, tu me tiens par la barbichette", (oui, dans cette boutique, on peut même jouer "avec" le vendeur) signalons le nom de la boutique : "L'échoppe des jeux".

A titre personnel, j'avais parié sur "Il est trop bien ce jeu !", sûr qu'à force de nous répéter ce mantra depuis des années, il en ferait sa devise.... mais non ! Remarquez que l'auteur de ces lignes pas insensible à l'humour régressif et au calembour discutable apprécie ce "Eh! Chope des jeux !" de bon aloi, à moins que cela ne soit une fourberie d'un fan de PNL (pour les plus jeunes, pas les rappeurs neurasthéniques, "la" PNL). Quoi qu'il en soit avec un tel programme, on peut espérer un réel succès, sauf à croiser des anglophones, curieusement munis d'un massicot et fascinés par cette invite "Chop des jeux !", Là notre Fu Manchu tentera de leur expliquer le concept de "LE "Shop" des jeux".

En revanche, le fan de jeu de déduction sera, lui, déçu par son adresse... Alors que vous aviez révisé tous les Unlock! et autres Sherlock Holmes pour vous construire une petite énigme permettant de retrouver facilement, une fois à Aix-les-bains, son adresse, forcément piégeuse, j'ose à peine vous livrer celle-ci :

  • 1, rue des bains.

Nul... C'est d'une si triste trivialité, que j'ai décidé de la retenir sous la forme :

  • Jeu de Fneup, élément de Mémoire , Dice(Fr), Moite avec Marie.


Souhaitons lui, plein de points de prestige et une belle piste de scores!

Islebound Islebound - Passé inaperçu il y a quelques années et repêché par l'infatigable Vincent....

Les jeux

  • 878: Vikings – Les Invasions de l'Angleterre (B. Beckett, J. Stahl et D. Kimmel chez Asyncron)
  • Azul (Michael Kiesling chez Plan B games)
  • Brass: Lancashire (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Inis (Christian Martinez chez Matagot)
  • Islebound (Ryan Laukat chez Red raven)
  • Quartermaster General (Ian Brody chez Asyncron) x2
  • Sagrada ( Adrian Adamescu, Daryl Andrews chez Floodgate games)
  • Troyes (S. Dujardin, X. Georges, A. Orban chez Pearl Games)
  • Prototypes

Les joueurs

  • David, Jean-Jacques, Marie et Philippe l'ancien à Troyes
  • Michaël et trois nouveaux Antonio, Manu le jeune et Rodney sur Inis
  • AlainCM, Bertrand II, Guillaume et Raphaël sur Brass
  • Bertrand, Christophe, Vincent (Tcho) et Yoann sur les prototypes de Bankiiiz
  • Pauline, Stéphane (Xeneus), Vincent (Bibou) et Zaggus sur leurs îles
  • Éric et Vincent (Possom) en vikings
  • Davy, Frédéric, John, Olivier, Philippe (Tchou Tchou) et Suzel en généraux
  • Cécile, Elsa, Magali et Noémie, girls power sur Azul


Inis Inis - Une partie d'Inis sans David ??? Il a donc réussi à faire apprécier ce jeu !

vendredi, juillet 6 2018

5 juillet 2018 - Les ludochons c'est le pied !

Hier soir jour d'affluence chez les ludochons ! On comptait pas loin d'un cinquantaine de têtes de joueurs, ce qui nous fait environ une centaine de jambes, un nombre sensiblement équivalent de pieds et donc pas loin de cinq cents orteils !
Avouons que ce chiffre laisse béat, 500 doigts de pied ! Nous devons le dire, malgré tout, nous n'avons pas procédé à un décompte systématique, car sachant que le ludochon est joueur, certains n'auraient pas manquer de jouer la carte "Polydactylie + 1" ou encore "Escamotage -1".

Krom Krom - Le T-Rex? Un dinosaure au petit pied !

"Pourquoi, donc, tant de doigts de pied chez les ludochons ? Voilà une question qui nous amènerait un peu loin :

  • Faut-il évoquer un lointain passé, et l'époque où nous avions besoin d'une meilleure préhension? Non et heureusement, peu de ludochons jouent avec leurs pieds même si certains, comme votre serviteur, s'acharnent eux à jouer comme des pieds...
  • Faut-il évoquer les capacités d'équilibrage de la marche que permettent ceux-ci,... pour une association dont les membres jouent, assis, autour d'une table ?
  • Faut-il évoquer la fragilité de ce dispositif notamment comparé à d'autres (coussinets, sabots,...) surtout, quand de nuit, vous remettez la main enfin le pied, sur un meeple manquant ?
  • Faut-il que dans cette chronique je vous annonce que votre gros doigt de pied s'appelle en fait hallux pour justifier le comptant de mots rares que certains réclament dans ces billets ?
  • Faut-il enfin, que je courre le risque que ma Némésis (Noémie), se livre à quelques sarcasmes sur le thème du "tant qu'à parler de pied, tu aurais pu le rédiger en vers !"



Vous le voyez la question "Pourquoi, donc, tant de doigts de pied chez les ludochons ?" risque de ne jamais trouver de réponse simple. En revanche, sur la dernière partie de cette interrogation, quelques éléments... Cette semaine, nous avions une séance spéciale, celle où on réunit joueurs, familles et consommables alimentaires...

Un séance donc où, campé sur ces deux pieds et sa dizaine d'orteils (le ludochon bien que joueur a les pieds sur terre), il peut deviser gaiement (le ludochon ne se lève pas du pied gauche) avec ses camarades en évitant les sujets sensibles (et de mettre les pieds dans le plat). Une fois qu'il est repu et heureux d'avoir pu échanger (Nous vivons sur un grand pied), il se livre (bon pied bon oeil), à quelques joutes ludiques, en faisant des pieds et des mains pour qu'on choisisse son jeu !
Après donc avoir remis le pied dans l'univers ludique, ils devront lutter pied à pied lâchant quelques jurons comme :

  • Ca te fera les pieds !
  • Ah le c. ! Mais je suis bête comme un pied...

Se jetant parfois aux pieds de leurs adversaires en avance pour demander pitié... À moins qu'il ne simule le lâcher pied... pour mieux reprendre celui-ci !

Ouaip, les ludochons, c'est le pied....

Sanssouci Sanssouci - Une ballade à pied au travers des jardins...

Les jeux

  • Attack of the Jelly Monster (Antonin Boccara chez Libellud)
  • Hero Realms (Darwin Kastle et Robert Dougherty chez Iello)
  • Kariba (R. Knizia chez Helvetiq)
  • Keyper (Richard Breese chez R&D Games)
  • Kingdom Run (Éric Claverie chez Ankama)
  • Krom (X. Baud et K. Berenger chez Borderline)
  • Sanssouci (Michael Kiesling chez Ravensburger)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • The Mind (Wolfgang Warsch chez Nürnberger Spielkarten Verlag)
  • Welcome (B. Turpin chez Blue Cocker)
  • Prototype de Yoann
  • Autres....

Les joueurs

  • Pleins !


Hero realms Hero realms - Mieux vaut partir du bon pied !

vendredi, mars 16 2018

15 mars 2018 - M. Phal au perchoir

Certains vont encore se demander à la lecture de ce titre comment nous allons pouvoir le justifier, voire nous attribuer de biens mauvaises pensées ou pratiques, à savoir un "name dropping" sordide, témoignant de notre peu de confiance, ou d'un besoin de reconnaissance un brin sordide..
Rassurez-vous rien de tout cela, nous réussirons "brillamment" à justifier ce titre et à rassurer nos propres membres qui sont, d'ordinaire, pour la plupart de fervents partisans du "Pour jouer heureux, jouons cachés".

Welcome Welcome - Bienvenu(e) chez les ludochons

Bon d'abord nous allons vous montrer que le blog des ludochons est doté d'une prescience formidable. En effet dans la presse nous avons découvert récemment quelques déclarations concernant le vin et un débat intra-gouvernemental où on a appris que le vin ne serait pas un alcool comme les autres... Diantre !
Votre serviteur, qui aime pourtant les choses embouteillées et peut louer avec ferveur tel ou tel grand cru, doit déclarer sa surprise: il ne lui viendrait pas à l'idée de défendre l'innocuité totale de ce produit, pourtant révéré. On se dit alors que cela faisait bien longtemps qu'on avait pas eu ce genre de médiocre polémique et que cela nous ramène presque à l'époque du chanoine Kir...
Et, qui vous avait promis de vous parler du chanoine Kir? Il y a presque un mois? On est fort !

Évoquons donc ce quidam surement un peu oublié (hors de Dijon). Félix Kir, fut un religieux, curé de diverses paroisses bourguignonnes à une époque où les religieux en robe longue étaient plutôt bien vus (même chargés et dans les transports en public). Si l'homme devint célèbre c'est que pendant la guerre, il prit le parti de la résistance, ce qui lui valu quelques inimités et d'être entrelardé de plombs (finalement tout le monde n'aimait pas les robes longues) par quelques tristes sires amateurs de pseudo-ce(r/l)titudes germaniques (il y a malheureusement des invariants finalement)...

Après-guerre, une grande partie du personnel politique fut renouvelée, et on décida de faire souvent confiance à d'anciens résistants, non pas parce qu'ils paraissaient vraiment plus compétents que l'homme politique moyen mais parce que leur attachement à l'intérêt de la France ne semblait pas trop sujet à caution.... Notons que certains tristes sires échappèrent à cette purge et que quelques uns des impétrants se révélèrent assez médiocres aussi.
Revenons au chanoine Kir, cette carrière le conduisit à la mairie de Dijon, puis à l'assemblée, à une époque où la soutane pouvait encore se porter là-bas... Mais il faut dire que si le chanoine Kir ou l'abbé Pierre, portaient certes des symboles religieux, leurs états de services étaient d'un autre niveau que ceux de ceux qui s'amusent à des effets de manches ou de cravates...
Qu'importe ! Cette carrière valut au chanoine Kir d'être associé définitivement à un alcool et lui permit de monter au perchoir de l'assemblée pour défendre le vin! Une autre époque...

Et là, une question : on a eu des personnes capables de défendre le vin au perchoir, (une idée fort discutable donc), mais qui a défendu le jeu ?
Certes, on a déjà vu une sénatrice jouer sur sa tablette en pleine session (Du name dropping ? Laurence Rossignol), mais ce n'est pas exactement pareil.... Vous avez compris que la réponse devient évidente : monsieur Phal !
L' "égérie" de Tric Trac, qu'on a déjà vu en robe (on y revient) a annoncé son "retrait / retraite" dans deux ans... Ce qui nous place en 2020, deux ans donc pour se préparer pour les législatives de 2022 (Je vous avais dit qu'on y arriverait)....
Maintenant quand on note le niveau des débats , je pense qu'il doit se préparer à un débat de haute tenue sur la nature de sa barbe (Hugo-lienne, Zola-cienne, Jaurès-sienne)... Ca promet!

20180315_orleans.jpg Orléans - Le pays de M. Phal.... Tout se tient

J'aurais bien aimé, à la place, vous parler de la séance des ludochons mais j'étais entre une table de Terraforming Mars mutique et une table d'Orléans assez dissipée où on a appris qu'on "ne faisait pas pipi dans sa voiture pour avancer" (sic), où on a entendu une déclaration d'amour à Cunégonde et où un joueur faisait des signes obscènes à l'abri (pensait-il) d'un un sac (troué)... Finalement, dire n'importe quoi est préférable et on va continuer à jouer tranquillement (et à ne pas vraiment vous en parler) !

Le billet de John est .

Les jeux

  • Azul (Michael Kiesling chez Plan B games)
  • The City (Tom Lehmann chez Gigamic)
  • Inis (Christian Martinez chez Matagot)
  • Karmaka (E. Boxerman et D. Burke chez Hemisphere Games)
  • Massive Darkness (R. Guiton, J.-B. Lullien , N. Raoult chez CoolMiniOrNot)
  • Orléans (Reiner Stockhausen chez DLP games)
  • Otys (Claude Lucchini chez Libellud)
  • Quartermaster General (Ian Brody chez Griggling Games)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • Welcome (Benoit Turpin - Blue Cocker)


Terraforming Mars Terraforming Mars - Le party games de nos party joueurs

les joueurs

  • Jori, Karen, Stéphane 3 et Vincent (Bibou) sur Inis
  • Christophe, David, Éric, et John dans le noir
  • Bertrand II, Davy, Raphaël, et René sur Mars
  • Pascal, Stéphane (l'aff), Victor et XXX
  • Jean-Philippe, Laurent, Olivier, Vincent(Possom), Yannick (Lego) en guerre
  • Jean-Jacques, Magali, Manu, et Suzel à Orléans
  • Bertrand, Cédric, Alexis, Nelly, Noémie et Vincent (Tcho)
  • Alain de passage


20180315_quartermaster.jpg'' Quartermaster - Là pour les alliés, c'est triste...''

- page 2 de 12 -