Mot-clé - Kramer ou Kiesling

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, avril 15 2016

14 avril 2016 - On n'est pas des pigeons !

C'est les vacances et quelques ludochons sont partis prêcher la bonne parole ludique dans le vaste monde (du moins on le présentera comme cela).
Si c'est une ambition louable, c'est un peu dommage car c'est aussi pendant les vacances que nous pouvons retrouver certains de nos membres moins présents d'ordinaire. Ainsi nous avons revu Céline, mais aussi Cédric qui, joie supplémentaire, n'est pas venu les mains vides puisqu'il était porteur d'un prototype de Fred Henry... Pour ceux qui aiment les prototypes de jeux, les ludochons deviennent un endroit tout à fait sympathique !

Cependant, dans ces conditions et donc même avec cet effectif réduit, nous avons encore une fois pu explorer un large spectre ludique.
On commence pas le jeu de gestion "assez traditionnel" avec La Granja. La granja La granja, un retour (gagnant?) pour ce jeu qu'on avait un peu négligé ces derniers temps.

Sur la table voisine, c'est sur le grand plateau de Porta Nigra que s'élevaient de nombreuses tours. Pour étaler la confiture que nous venons de piquer sur Wikipedia rappellons que la Porta Nigra est en fait une des portes qui défendait l'entrée Nord de la ville de Trier (en Allemagne).
Comme d'habitude les cités romaines étaient généralement construites dans des fortifications autour de deux grands axes Nord / Sud et Est / Ouest, une porte gardant une entrée dans chacune des directions.
Porta nigra Porta Nigra - Le matériel rappelle aux vieux joueurs Torres, et fait (donc) envie...


Sur une autre table, c'était encore une fois la seconde guerre mondiale qu'on avait décidé de rejouer (avec Quartermaster)... Ce qui peut être une bonne idée puisque le 14 avril peut rappeler, plusieurs événements de la seconde guerre mondiale :

  • 1939 La France et l'Angleterre décidaient de défendre la Roumanie et la Grèce.
  • 1940 La France et l'Angleterre débarquaient en Norvège
  • 1941 l'Afrikakorps entrait en Égypte.
  • 1945 Prise d'Arnhem (il aurait peut-être fallu jouer à Race to the Rhine).


Les inventeurs Les inventeurs - un prototype mais pas de Yoann ! Mais Fred Henry ça peut aussi rassurer comme nom !

Sur la dernière table, le prototype des inventeurs semble avoir plu aux quelques membres présents...

Bref en ce 14 avril les ludochons ont pu jouer avec plaisir ce qui fait que nous avons cette fois ci pu faire mentir le calendrier puisque dans le calendrier révolutionnaire le 14 avril est le jour du... pigeon !

Les jeux

  • Doodle City (Eilif Svensson & Kristian Amundsen Østby chez 999 games)
  • Quartermaster (Ian Brody chez Asyncron)
  • La Granja (Andreas Odendahl & Michael Keller chez Pearl games) x2
  • Porta Nigra (Wolfgang Kramer & Michael Kiesling chez Gigamic)
  • The Game: Are you ready to play The Game? (Steffen Benndorf chez Oya)
  • Prototype Les inventeurs de Fred Henry

Les joueurs

  • Bertrand et Cédric sur La granja
  • David, Frédéric, Jean-Michel, Jean-Philippe, et Olivier sur Quartermaster
  • Guillaume, Maude et Magali sur Porta Nigra
  • Céline, Jory, Suzel et Yoann sur les inventeurs

Quartermaster Quartermaster - l'Axe qui commence à être grignoté, et la machine à points britannique..

vendredi, février 26 2016

25 février 2016 - Ton thème t'aime pas

Nous avions évoqué la difficulté du "juste thème" pour un jeu lors d'un billet précédent. Nous y évoquions rapidement la problématique de la référence culturelle et nous allons y revenir aujourd'hui (j'en vois déjà qui plongent du nez au fond de la classe)...
Nous avions noté l'intérêt important qu'un thème bien choisi peut avoir sur l'aspect du jeu, sur son attrait mais aussi sur la sensation qu'on éprouve en y jouant et même sur sa courbe d'apprentissage...

Saint Petersburg Saint Petersburg - Oui l'ouvrier est important !

Néanmoins un thème n'est pas forcément perçu de la même façon par tous... Remarquons par exemple que parfois les étrangers semblent être plus friands de l'histoire de France (Guillotine, Versailles, Louis XIV, Galopp Royal , Richelieu), que les français qui ne s'y aventurent qu'avec une certaine prudence et sur des sujets plus consensuels (Collier de la reine, Palais royal).
Hier soir, c'est Sankt Pertersburg qui constituait notre cas d'étude. Si vous êtes friands d'histoire russe vous vous souvenez de la fondation de Saint Pertesburg par Pierre le grand et donc vous comprenez ce mécanisme, qui vous oblige à payer des ouvriers pour ensuite construire des bâtiments qui attireront les nobles qui enrichiront ensuite, eux aussi, la cité... Vous étalerez (laaargement) d'ailleurs la confiture en évoquant la perspective Nevsky et la nouvelle de Gogol éponyme...
Si en revanche, l'histoire russe vous laisse indifférent, vous trouverez que la mécanique est juste plaquée, et l'effet sera raté...

Pour éviter ce problème certains jeux sont tentés de créer leur propres univers, ce qui limite le problème de la différence de référence chez les joueurs , c'est le cas de trois jeux présents hier (Dorn, Abyss et Aquasphère).
Il faut bien avouer pour ce dernier que la faiblesse du thème, un laboratoire sous-marin, parait tellement factice que l'effet est plus désastreux qu'autre chose... Impossible de se raccrocher à quoi que ce soit ce qui fait que le thème pourtant spécifique et fait pour le jeu parait totalement plaqué...
C'est là que Dorn et surtout Abyss se distinguent, tout en créant leur propre univers (notamment le formidable univers graphique d'Abyss), ceux-ci utilisent, aussi, des archétypes compréhensibles par tous, le marchand, le guerrier, le magicien,... en les relookant en fonction de leurs besoins.
Aquasphere Aquasphère - thème et design assez troublant mais mécanique huilée

Quatre jeux plutôt solides hier et un petit "Six qui prend", pour une population plus clairsemée, mais cela s'explique par la proximité du départ de plusieurs pour Cannes.

Les jeux

  • 6 qui prend / 6 nimmt ! (Wolfgang Kramer chez Amigo)
  • Abyss + extension Kraken (B. Cathala & C. Chevallier chez Bombyx)
  • Aquasphère (Stefan Feld chez Matagot)
  • Dorn (F. Kozak, J. Drevikovsky & K. Kozak chez Altar Games)
  • Sankt Petersburg (Michael Tummelhofer chez Filosofia)


Dorn Dorn - en bon français on nous dit que c'est du "land crawling", mais pas que...

Les joueurs

  • Davy, Olivier et Vincent (Bibou le coyote) sur Aquasphère
  • Éric, Guillaume, Magali et Suzel sur Sankt Petersburg
  • Karen, Manu, Michaël et Quentin sur Abyss
  • Christophe, Jean-Michel, Noémie, Victor, et Vincent (Possom)
  • Stéphane (l'aff) et David de passage


Abyss Abyss - Chez nous, iI y a les fans et... les autres...

vendredi, janvier 22 2016

21 janvier 2016 - Dans les étoiles

C’était le thème de cette soirée. Enfin le thème théorique, car si certains joueurs ont suivi à la lettre avec Star Wars : Assaut sur l’Empire et Race for the Galaxy, d’autres se sont laissés tenter par des jeux plus classiques tel que Princes de Florence ou Harald.

photo ça Roxxe un Wookie !

Les jeux

  • Star Wars : Assaut sur l’Empire (J. Kemppainen , C. Konieczka & J. Ying chez Edge)
  • Race for the Galaxy (Thomas Lehmann chez Ystari Games)
  • Les Princes de Florence (R. Ulrich & W. Kramer chez Ystari)
  • Harald (Rémi Gruber chez Rune éditions)
  • Thunderstone (Mike Elliott chez Edge)

Photos Et elles sont où les étoiles ?

Les joueurs

  • Christophe, Jean-Mi, L’Orque, Vincent Tcho et Zaggus sur Star Wars : Assaut sur l’Empire
  • Davy, Guillaume, Maude et Noémie sur Race for the Galaxy
  • Eric, L’Aff et Mick sur Harald
  • Jean-Phi, Raphaël et Suzel sur Les Princes de Florence

photo Ouf... Elles sont là.

- page 2 de 9 -