samedi, octobre 20 2018

Essen 2018 - À retenir avant d'y aller....

Comme chaque année, un "petit" contingent de ludochons, va prendre la route d'Essen pour ce qui est présenté, par ceux, enthousiastes qui y vont, ou l'organisent, comme l'un, si ce n'est le, des plus gros événements ludiques de l'année et par les autres, plus frustrés, comme une folle dépense au bilan carbone déraisonnable.

Il y a quelques années votre serviteur a commencé à rédiger des billets préparatoires pour vanter les mérites des ludochons mais l'âge et l'amertume venant, les billets se firent plus fielleux.... Ainsi, au cours du temps, vous avez eu le droit à l'apologie du bérêt, du ludochon, un compte-rendu virtuel et même fourberie ultime un pré-compte-rendu (presque prophétique). On peut tout retrouver en bas du lien précédent.

Mais voilà, la société ayant décidé de nous remplir soit d'anxiolytiques soit de pensées lénifiantes tirées d'abrutissants dogmes de développement personnel, il est, certains jours, où votre rédacteur ne se sent plus le courage d'être aussi vif, et où il ne peut plus afficher fièrement son cynisme, sans une certaine mauvaise conscience (et je ne vous parle même pas de la, tout-à-fait hype, "charge mentale")...

Essen 2018

Bref cette année, (roulement de tambour), vous aurez le droit à notre version (tout le monde fait cela) de la, O combien classique, et peu surprenante analyse :

"Ce qu'il ne faut pas rater à Essen cette année"

(Cris de lamentation ou allelujah suivant votre degré de lassitude à l'égard de ma prose, en tout cas proftez-en je ne ferais pas cela tous les jours, être obligé d'être gentil c'est épuisant! ).

Note: Ci dessous je vous fournis les noms allemands, ce qui vu la position géographique d'Essen (en plein milieu de la Teutonie) pourra vous permettre, on l'espère, de les retrouver plus facilement, parce qu'on a quand même essayé d'être un peu original, et ne pas vous conseiller les mêmes sorties que tout le monde!

"Dom" : il ne faut pas être un grand devin pour imaginer que vous devriez en apprendre un peu sur la construction d'église, les ressources nécessaires, la bonne marche de celle-ci etc... Le joueur connaît d'ordinaire assez bien ce thème (Piliers de la terre, Keythedral, etc). Pour ne rien vous cacher, "Essener Dom" est une réédition de bonne facture dans laquelle on trouvera quelque élément originaux comme "un trésor"... Est ce que cela intéressera nos amis ? À voir.

Zeche Bonifacius - Cela ne devrait pas perturber ceux qui ont joué et aimé "Gueules Noires" ou dont Germinal est le livre de chevet. Bref, de la mine, des puits, des mineurs, et de l'exploitation (dans tous les sens du terme). Pas sûr que le thème soit vendeur.


Villa Hügel - Petit aparté (désolé), regardez les vertiges que peuvent procurer des langues ! Dites "croupe" en français et vous verrez, pour les plus frustrées, passer dans votre esprit les courbes callipyges de femmes lascives couvertes, d'ordinaire sur ce blog familial, d'un voile pudique ou, pour les moins obsédés, les lignes puissantes de la plus noble conquête de l'homme, le cheval... Un animal qui pue affreusement, sans doute à cause de son aptitude à se soulager sur lui-même (curieuse définition de la noblesse).
En allemand,  dites "Croupe" et vous entendrez "Krupp" et cela sonne moins bien, surtout pour nos oreilles qui bruissent encore de l'écho des canons... Avez vous noté (aparté de l'aparté), que dans les guerres, qui sont censées permettre l'expansion et le développement d'une nation, on bousille généralement les meilleures productions de sa propre industrie en tentant de les faire passer de force au travers de votre adversaire (pieu chauffé, lame de bronze, épée forgée, plomb de mousquet, gaz, radiations...). Paradoxal, non ?
Pourquoi je vous parle de cela? Parce que la Villa Hügel, est en fait la demeure des Krupp, mais c'est plus joli à l'oreille et cela permet d'éviter quelques réticences... Jeu de palais avec son lot de chausse-trappes, de collections, et aussi de zone d'ombres ? Pas sûr pour ces dernières.

Moltkeplatz - Normalement, là, il y a toujours quelqu'un pour clamer avec l'accent "Che Bréfèreu Arte moderneu", et il faut bien dire que le rythme devrait être plus lent et contemplatif... Si vous avez le temps pour une petite balade. Format idéal pour l'apéro ?

Museum Folkwang - Ceux, qui ont trouvé Moltkeplatz un peu trop léger, devraient être satisfaits par cette autre proposition nettement plus trapue, plus analytique et plus riche. À noter une iconographie (des posters originaux) assez sympathique.

Altendorf - Là encore, thématiquement, pas de surprise... Le XIIème siècle, le bruit, la fureur, et le gros château. Est-ce qu'on pourra échapper à un sentiment de déjà vu ? Pas sûr, pour les fans donc...

Welterbe Zollverein - Ceux qui aiment les partis prix plus originaux devront sûrement y jeter un oeil, histoire de se faire une idée sur ce que peut donner le thème, peu glamour à l'origine, de la rénovation d'une friche industrielle. C'est dans l'air du temps...

Grugapark - Là, un thème nettement plus consensuel et sans risque avec la constitution d'un jardin botanique et l'aménagement de celui-ci. Sympathique mais, d'après certains retours, il faudra vérifier que la mécanique des flux de visiteurs ne gâche pas un peu le plaisir au final...

Avouons c'est une liste un peu partiale et on aurait aussi pu citer Baldeneysee (et sa course de pédalos), Philharmonie, Soul of Africa, Ruhr Museum,... Pour plus de détails nous nous sommes basés sur cette liste (merci à eux). Pour une fois j'espère vous avoir bien aidé.


Pour finir, une pensée pour Jean-Jacques qui pourra lire cette liste pendant son trajet vers son premier Essen, trajet dont ce grand gaillard a décidé de profiter pleinement (pour faire monter l'exahaltation), en l'effectuant en bus (14 heures !). Nous invitons les autres ludochons à prendre dans leurs bagages des baumes décontractants ou, mieux, un petit chariot, qui permettra non pas cette année de transporter des jeux, mais de balader JJ le temps qu'il reprenne forme (Vous pourrez le promener où vous voulez de toute manière, il achètera tout). A contrario, vous pouvez décider de le stabiliser en l'état ce qui permettra de n'utiliser pour lui qu'un demi-couchage !

jeudi, novembre 2 2017

Essen 2017 - le compte-rendu de Bertrand II

Mercredi 25 octobre

Avant de prendre l'avion et partir pour un dépaysement culinaire, un petit burger typiquement français.
Premier Essen, un peu naïf, j'ai pris une valise taille bagage à main. J'apprends un peu tard par Suzel qu'il aurait fallu prendre une grosse valise remplie avec les règles de tous les jeux présentés au salon à l'aller et pleine de jeux lors du voyage retour.
Dans l'avion, mes voisines de fauteuil sont jalouses. En effet, grâce à mon charme naturel, je suis l'unique personne à me voir proposer un petit snack. Et dire que je n'ai pas encore mis mon béret !

Nous récupérons la voiture avec un peu de retard. L'allemande semble tatillonne sur les horaires, elle demande une compensation de 40 euros. Arrivés au logement, en tant que bizut je dois porter les valises, les chambres sont situées au dessus d'un « casino ». Il y a assez de lits, mais ils ont oubliés de fournir les serviettes et deux douches/toilettes pour seize c'est un peu cheap.

mitigeur.jpg Mitigé par le mitigeur, curieux dans la cité des Krupp!

Un peu tour au salon. Nous essayons Mini Park (3/5), un petit jeu japonais avec des tuiles et des Meeples. Nous croisons Bertrand qui s'est démené pour nous trouver des passes exposants, un grand merci. Il m'apprend que le mercredi à 18h, « Essen, c'est fini ! ». Repas du soir, un petit Schnitzel (25cm), puis j'apprends que le Ludochon est fan de foot. On se retrouve dans un bar à regarder un match du Bayern. Retour à l'appart. pour un repos bien mérité. J'aurais bien fait une partie de Santa Maria, mais Yoann n'a pas voulu le récupérer aujourd'hui !

Chronicles of crime Chronicles of crime - un prototype bien sympathique

Jeudi 26 octobre

On commence la journée avec Chronicles of Time (4/5), un bon jeu bientôt sur Kickstarter chez Lucky duck. Il s'agit d'une enquête policière coopérative avec des QR code qui nous permettent d'avancer dans nos recherches (après coup, une de mes meilleures sensations du salon). Ensuite, nous jouons à Sakura (2/5, jeu de cartes) dont je ne garde pas un grand souvenir.
Montana Montana - Être à Essen et dans le Montana en même temps !

Après avoir mangé une bonne Flamenkuchen, j'enchaîne les jeux Seeders from Sereis (3/5, jeu de placement dans l'espace pour récupérer des cartes et mettre en place des combos), Montana (4/5, placement d'ouvriers dans le Far West) et Pixie Queen (3/5, placement d'ouvriers, pour les amateurs de coup de fouets) autour d'une bière chez Gamebrewer.
Pour le repas du soir, nous mangeons chez Franziskner, je conseille la Bayerisher Wurstsalat (un petit plat "fin et léger"). Salade Pour rassurer mes proches soucieux de ma santé, j'ai juste pris une petite salade

Vendredi 27 octobre

Je commence avec Pulsar 2849 un jeu de voyages spatiaux avec des dés dedans (4/5), une petite partie de Brick Party (3/5). Une petite pause méridienne pour goûter une Currywurst.
Pulsar 2849 Pulsar 2849 - CGE nous envoie explorer l'espace !

L'après-midi, je fabrique de la bière avec des moines Heaven and Ale (4/5).
Un petit moment mythique ensuite : nous allons chez Gigamic histoire de parler un peu français. Nous essayons Hellapagos. Pas de bol, nous tombons sur la seule animatrice non francophone, ne maîtrisant pas très bien l'anglais et ne connaissant pas les règles du jeu. Grand moment.
Fin de journée avec un jeu de déduction asymétrique pour deux joueurs The Fugitive (4/5).

Samedi 28 octobre

Le matin, une partie de Rajas of the Ganges, un jeu avec beaucoup de dés dedans, très belles illustrations, un principe de fin de parties intéressants (4/5). L'après-midi, explications et début de partie de Wendake (mon Top 1 des jeux essayés), un début de Merlin (3/5) et des explications express de Riverboat.
Le soir, une partie complète de Wendake.

Dimanche 29 octobre

Je joue à Pionneer (3/5), un jeu familial dans le Far-West, Exodus Fleet (4/5), un jeu dans l'espace avec un système d'enchères pour faire les actions. Dernier jeu, Palace. Pas d'avis car nous nous somme trompés dans les règles.

Uwe J'ai pu faire ma groupie avec Uwe (Rosenberg pour les moins au fait de la chose ludique)



Un grand merci à Céline et Yoann pour l'organisation chronophage, à Bertrand pour les pass (c'est top de pouvoir entrer à 9h et errer dans des allées presque vides) et à tous les Ludochons pour cet agréable salon.

Dimanche, octobre 29 2017

Essen 2017 jour 4 dimanche....

Dimanche soir Dusseldorf,  son  aéroport le ludochon joue en attendant son avion...Il profite jusqu'au bout de son voyage...

La dernière journée a démarrė chez Queen Games avec Pioneers qui avait fait une belle impression hier a ceux qui l'avaient essayé je suis plus mitigée...
Puis Mystic scrolling un petit jeu où on se bat à coup de lancers frénétiques de dés...
Ce seront les seuls jeux joués sur le salon aujourd'hui pour moi.

Comme en 2016, j'ai joué à beaucoup de jeux agréables mais je n'ai pas eu de gros coup de coeur... Sauf le goodie donné chez Helvétique : un deck de compliments, des cartes avec des mots gentils à distribuer... Un peu de douceur ne fait pas de mal!

- page 2 de 17 -