Mot-clé - Chvátil

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, novembre 8 2019

7 novembre 2019 - Les francs-maçons et le jeu !

Rien qu'en lisant le titre de ce message on sent déjà que certains des ludochons, vont manquer de s'étouffer en buvant leur thé (ou leur café) et murmureront un légitime "Oh pétard!".
Rassurez-vous, on va vous expliquer tout cela !

Il y a une quinzaine d'années (c'est à dire, il y a très très longtemps), avant les réseaux sociaux et alors qu'internet balbutiait encore un peu, la source principale d'information pour nombres de nos concitoyens était la presse, nous utilisons le passé car combien de personnes déplient encore de bon matin leurs quotidiens dans le TER ou le métro ? Parfois, à cette époque ancienne, chez les patrons de presse, pour ne pas trop se ruiner en payant le pigiste stagiaire, il fallait faire du chiffre!
On ressortait donc des cartons, les marronniers les plus efficaces, comme, le numéro spécial sur les francs-maçons (où comment la notion de "secret" devient très relative quand on l'expose tous les ans), le palmarès des meilleurs lycées (un vrai soulagement pour le lycéen jurassien de savoir que Louis-le-grand est un bon établissement), le palmarès des urgences (où comment demander à une ambulance de faire 300 kilomètres parce qu'on traite mieux les ongles incarnés dans le nord), les statistiques immobilières (ou tout ce que vous pouvez apprendre en regardant une vitrine d'agence immobilière sans jamais le faire), etc.

À cette époque, on critiquait bien cette tendance à faire dans le sensationnalisme alors que le sujet n'était pas toujours des plus cruciaux.... Heureusement, internet est arrivé, et l'accès direct et large à l'information qui nous préservera désormais de ces excès, des fausses informations et autres discours dogmatiques... Pouf, pouf.

Dreamscape, nov. 2019 Dreamscape - "Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant..."

Et bien remplacez maintenant dans le titre (d'une fantastique absurdité) "Francs-maçons" par "Essen" et vous comprendrez notre drame ! En effet, voici deux semaines que se sont fermées les portes du salon d'Essen et nous avons une fois de plus à faire face à un déluge d'analyses définitives; les premiers bilans du salons tombant quasiment en même temps que les rideau sur cette édition!
Depuis on sent que sur plusieurs blogs ludiques c'est la course! Il faut être le premier à sortir l'article sur le jeu qui buzze, pour récolter le flux des lecteurs et en cas de concurrence être celui qui saura trouver le titre le plus accrocheur, "référençable", et chargé en jeux de mots douteux...

Nous avions déjà mentionné cette citation de Hugo ("Le calembour est la fiente de l'esprit qui vole") et bien il semblerait que dans le domaine ludique certains se soient métaphoriquement transformés en usine à produire du gaz à effet de serre, quoi que par certains côtés ils le soient aussi littéralement. En effet, sur ce dernier point, pour soutenir des discussions assez oiseuses à l'ouverture d'une boîte sur l'épaisseur du carton qui tient les feuilles de score, on vous gratifie parfois de photos en ultra-haute définition d'un meeple (qui vous permet de compter les veines du bois et d'en déduire l'age de l'arbre correspondant) ou de vidéos non-compressées pour tourner autour de la boîte... Sachant que la grande partie des vidéos est regardée sur un mobile avec le son coupé dans les transports en commun, on se demande pourquoi on n'envoie pas directement le texte du sous-titre...

Mais voilà l'internaute moderne veut savoir tout et tout de suite et surtout de rien rater (ce qui produirait un sujet de philosophie pertinent "Peut on passer à côté de l'essentiel en ne ratant rien?"), et pour exister les médias doivent se plier à cette excitation. Cette rage n'est pas innocente et il faut se rappeler que c'est lorsque les jeux envahissent les rayons des vendeurs pour Noël que sortent ces avis, et il ne faut pas douter qu'un avis malheureux s'il ne peut pas définitivement nuire à la carrière d'un bon jeu peut lui porter sévèrement ombrage.

Dernière heure, nov. 2019 Dernière heure - Monsieur Cthulhu! Monsieur Cthulhu ! Un selfie ?

Faut-il critiquer Essen pour autant, ou ces zélateurs trop zélés ? Non, pas forcément... mais chez les ludochons, cela fait quelques années qu'on sait qu'on ne peut commencer un bilan d'Essen que quelques mois plus tard quand on a pris assez de recul sur les différentes boites présentes... Pire, certaines années, on redécouvre, avec une certaine gène, dans les promotions d'Essen et autres invendus, des jeux passés sous les radars et qui acquièrent petit-à-petit un statut de classique...

Aujourd'hui nous mixions donc nouveautés (Dreamscape, Mandala ...) et vieux classiques (Caylus, Hansa teutonica, ...). Jean-Philippe avait même pris l'initiative de ressortir à quelques jours de l'armistice Quartermaster 14-18, histoire de rappeler un temps où on ne faisait pas du foodporn dans les cagnas, où la bayonnette ne servait pas de perche à selfie, et où curieusement quelques hommes, les pieds dans une lourde boue apprenaient durement que la réalité du terrain n'est pas celle des titres lyriques.


Bon, on dit du mal mais le compte-rendu d'Essen par Cécile arrive et ça va être du "lourd" ! Paradoxe de la ligne éditoriale ? Peut-être !
Quartermaster 1914, nov. 2019 Quartermaster 1914 - Une gigantesque absence de réseau social,... la boue et la mort... Mais un très bon jeu!

Les jeux

  • Caylus (William Attia chez Ystari Games)
  • Coup Royal (Vlaada Chvatil chez CGE)
  • Dreamscape (David Ausloos chez Sylex)
  • The Gallerist (Vital Lacerda chew Eagle-Gryphon Games)
  • Geschenkt - Non Merci (T. Gimmler chez Amigo)
  • Hansa Teutonica (A. Steding chez Argentum Verlag)
  • Horreur à Arkham : Dernière Heure (Carlo A. Rossi chez FFG)
  • Libertalia (Paolo Mori chez Marabunta / Asmodée)
  • Mandala (Brett J. Gilbert et Trevor Benjamin chez Funforge)
  • Not alone (Ghislain Masson chez G.A.G.)
  • Quartermaster General: 1914 (Ian Brody chez PSC Games)
  • Small world underground (Philippe Keyaerts chez Days of wonder)

Les joueurs

  • Bertrand II, Cécile, Elsa, Éric, Natacha, et Stéphane (l'aff)
  • Davy, Jean-Philippe, John, Olivier et Philippe
  • Jean-Marc, Manu, Rémi et l'homme invisible
  • Bertrand II, Frédéric, Frédéric II (le bleu prussien...), et Patrick
  • David, Magali, Nelly, et Noémie
  • Alexis, Carole, Marjorie, et Michaël
  • Antonio, Guillaume et Cédric (Atom)


Mandala, nov. 2019 Mandala - exercice esthético-sprirituel ?

vendredi, décembre 15 2017

14 décembre 2017 - Petit papa Noël

Voilà, bientôt Noël et, pour beaucoup de ludochons, le moment où ils tentent de faire entrer dans leurs listes de souhait à destination du grand barbu débonnaire, quelques jeux, plus ou moins en douce.

Robinson Crusoe Robinson Crusoe - Pour Robinson, le père Noël se fait parfois désirer.

"- Azul, ça ne serait pas un jeu ?
- Euh, oui.
- Et on n'aurait pas déjà assez de jeux ?
- "Assez", "assez", c'est difficile à définir ça...
- Facile ! T'as vendu combien de jeux ces dernières années ?
- Bah... 2.... Quand même!
- Et t'en as acheté combien ?
- Mmm.. 2... 200... Mais 2 et 200 on peut considérer que c'est dans le même ordre de grandeur.
- Ah, bon ? Et à deux.... mille, on changera de grandeur ?
- Je peux aller jusqu'à 2000, alors ?
- Non.
- Ah si. J'ai aussi donné un jeu!
- Ou la la, ça change tout ! T'as -donné- un jeu...
- Ouais, je l'avais en double
- Et... pourquoi tu l'avais en double au fait ?
- La version originale collector et la boite avec le logo "Spiel des Jahres" en autocollant Collector...
- Mmmm Collector ?
- Rassures-toi, j'ai réussi à décoller l'autocollant et à le remettre sur la boite originale. Mega collector du coup!
- @^#{€... Sidérant... Y'a d'autres trucs qui sont "collector"...
- Puis regarde bien la liste, j'ai pris des jeux pour tout le monde, pour les enfants, pour la famille, pour les amis !
- "La bataille du Jutland" ? Il est pour qui "La bataille du Jutland" ?
- Euh, bon, celui-là il est peut-être pour moi...
- Et tu vas y jouer avec qui ? Moi ?
- ...
- Alors ?
- Y'a un mode solo."
[ Silence (lourd comme il se doit) ]
"- De toute façon il n'y a plus de place.
- Bah je pensais t'offrir une commode.
- Tu pensais M'offrir une commode pour ranger TES jeux ?
- Mais non ! Ce n'est pas ce que j'ai dit, mais avec la nouvelle commode, on va gagner de l'espace ailleurs...
- T'es prévenu, je ne veux pas une nouvelle boite dans la maison à Noël !
- OK... D'accord... Euh... Les jeux sur lesquels j'ai déjà pledgé cela ne compte pas, hein ?...
- Oh P.... !"
Quelque part vers le cercle polaire, le grand bonhomme débonnaire se dit qu'il va falloir être méfiant avec cette liste, heureusement il s'est entraîné depuis des mois... Sur des jeux de simulation.
Tash Kalar Tash Kalar - Noël mais version lutte dans une arène...

De nombreux ludochons hier avec pas mal de nouveaux en vadrouille.

Les jeux

  • Lorenzo le Magnifique ( S. Luciani , V. Gigli et F. Brasini chez Atalia)
  • Projet Gaia (H. Ostertag, J Drögemüller chez Z-Man games)
  • Robinson Crusoé : Aventures sur l'ile maudite (I. Trzewiczek chez Filosofia)
  • Scythe (Jamey Stegmaier chez Ghenos games)
  • Le Seigneur des Anneaux JCE ( Nate French chez Edge)
  • Tash-Kalar: Arena of Legends ( Vlaada Chvátil chez CGE)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • Thunderstone (Mike Elliott chez Edge)
  • We are the word (Ludovic Roudy and Bruno Sautter chez Asmodée)


Projet Gaia Projet Gaia - Exploration spatiale à la recherche mystique d'une terre

Les joueurs

  • Magali, Noémie et Olivier
  • John, Laurent Suzel et Zaggus
  • David, Davide, Manu et Rémi
  • René, et 3 nouveaux dont Alexis
  • Michaël, Nelly et deux nouveaux
  • Bertrand II, Davy et Frédéric
  • Raphaël, Vincent (Possom) et Vincent (Bibou)


Terraforming Mars Terraforming Mars - Une nouvelle planète comme cadeau de Noël ?

vendredi, septembre 22 2017

21 septembre 2017 - Jouer en silence !

Votre serviteur se plaint souvent (oui) du manque d'originalité des thèmes de jeu (entre autres)... Si vous êtes suffisamment patient, ou sérieusement désoeuvré, vous devriez même pouvoir trouver plusieurs billets sur le sujet...
On ne compte plus les jeux sur le Japon médiéval, la construction d'un château fort ou d'une église, etc... Même les jeux avec des thèmes fantastiques paraissent souvent bien sages (Tiens, on va encore tuer un dragon...).

Pourtant il existe de nombreux sujets touchant à notre quotidien et qui ne sont que rarement évoqués / utilisés. La vie littéraire, par exemple a rarement servi de thème pour les jeux alors que la vie d'une maison d'édition, ou celle d'une académie doit pouvoir se substituer assez bien, à celle d'une industrie ou d'une cour... On pourrait signaler Shakespeare, mais celui-ci apparait bien seul dans sa catégorie.... Pour les plus attentifs, j'ai bien parlé de vie littéraire et pas de littérature sinon on me citera toutes les adaptations de contes (et si dans notre club je ne cite pas la cigale et la fourmi Yoann va me taper !).

Age of empires - À jouer en écoutant la BO de Mission?

Un autre sujet parait souvent étrangement absent de notre univers ludique c'est la vie musicale... Là encore si on parle de musique on citera surement (et à juste titre) Shabadabada, mais avez vous le souvenir de beaucoup de jeu sur la vie d'un opéra ? (oui il y a Opéra ). La constitution d'un orchestre symphonique ? Les tournées d'un groupe ? La compétition entre groupes / compositeur ? La vie d'un éditeur de musique ? La lutte pour les cachets ? etc...

Curieusement, une grande majorité de personnes va déclarer un intérêt pour la musique, mais ce thème ne semble pas prendre alors que sur les exemples fournis, on voit que ceux ci pourraient s'adapter aussi bien à des jeux de pick and delivery (pour le tournées), de négociation (pour les académies de musique ou les orchestres), de gestion pour les maisons d'édition, etc...

Je me demande parfois si cette curieuse absence n'est pas liée, en fait à deux problèmes : l'illustration et le choix trop "segmentant" du thème... Choisir l'opéra n'est ce pas exclure les joueurs réfractaires à la musique classique ? Gérer une tournée de rock n'est peut-être pas la tasse de thé de tout le monde ? Et pour les illustrations, les gothiques plairont -ils aux ex fans de grundge ? Le groupe ressemblerait-il trop aux Beatles et pas assez aux Rolling stones ? ... Mais ces raisons sont-elles si pertinentes que cela ? Songez au nombre de joueurs agnostiques qui ont construit des cathédrales pendant leurs parties...
Bref, on a de la musique chez soi, dans sa voiture, dans les transports, dans son téléphone, sur son PC, dans ses magasins, dans l'ascenseur, mais pas dans ses jeux...

D'ailleurs dans un autre sujet proche, le cinéma, on s'aperçoit qu'à part le très bon Fabrik der Träume (faut qu'on le ressorte celui-là), le sujet reste lui aussi largement inexploité...
Voilà donc un petit billet à destination de notre éditeur (Bertrand) et de nos auteurs favoris (Bertrand et Yoann), pour leur montrer qu'il y a encore plein de champs à explorer!

Tash-Kalar Tash-Kalar - entre deux claquements d'épées, la BO de Gladiateur ?

Sinon, hier encore une grande affluence chez les ludochons avec pas mal de nouveaux et pas mal de nouveautés, à jouer en rythme mais sans musique !

Les jeux

  • Age of Empires III : The Age of Discovery (G. Drover chez Pro Ludo)
  • Blood Rage (Eric Lang chez Edge)
  • Dice Forge ( Régis Bonnessée chez Libellud)
  • Edgar & Lucien (T. Camus, S. Gantiez, B. Mayeur chez Guru fabric)
  • The Game: Are you ready to play The Game? (Steffen Benndorf chez Oya)
  • Hansa Teutonica (A. Steding chez Argentum Verlag)
  • Tash-Kalar: Arena of Legends ( Vlaada Chvátil chez CGE)
  • Valeria: Card Kingdoms (Isaias Vallejo chez Daily Magic Productions.)
  • Whistle stop ( Scott Caputo chez Bézier games )

Les joueurs

  • Jean-Jacques, Nelly, Nicolas et deux nouvelles
  • Bertrand II, Franck et deux nouveaux
  • Magali, Olivier, Stéphane (L'aff) et Yannick
  • David, Jori, Manu, Rémi et Vincent (Possom)
  • Bertrand, Jean-Michel, Stéphane (3) et Laurent
  • Davy, Raphaël, et Vincent (Bibou le coyote) et Yoann
  • John, Noémie, Zaggus et une invitée


Whistle stop Whistle stop - Le sifflet du train tient-il de la musique ?

- page 1 de 10